J’ai accéléré un iPhone 6s Plus avec une nouvelle batterie

Nicolas Furno |

Lorsque le bruit a commencé à courir que les vieilles batteries usées pouvaient ralentir les iPhone, j’ai immédiatement pensé à l’iPhone 6s Plus de mon conjoint. Il utilise ce téléphone depuis plus d’un an — après une année passée entre mes mains — et il a commencé à se plaindre de problèmes de performances depuis quelques semaines. Ce n’est pas iOS 11 qui a réduit la vitesse d’exécution, il n’a jamais souffert du fameux bug du clavier par exemple, ses apps ont fonctionné normalement, tout comme le système… jusqu’au moment où ce n’était plus le cas.

La batterie, à gauche (image iFixit). Cliquer pour agrandir
La batterie, à gauche (image iFixit). Cliquer pour agrandir

En particulier, il se plaignait fréquemment de ralentissements dans les animations, des blocages (ou freeze) qui ne durent même pas une seconde, mais qui peuvent être particulièrement agaçants, surtout s’ils sont présents partout. J’ai pu constater qu’ils étaient effectivement très présents, ne serait-ce qu’en ouvrant les Réglages : le défilement des listes se bloquait presque à chaque fois que l’on ouvrait une nouvelle rubrique.

Avant d’entendre parler d’un lien avec la batterie, je pensais qu’iOS 11 était responsable et j’espérais qu’une mise à jour allait corriger le problème. Cette nouvelle explication semblait plutôt crédible dans le cas de cet iPhone 6s Plus, où la batterie n’avait jamais été changée depuis l’acquisition du téléphone en septembre 2015 et l’appareil avait beaucoup servi. Elle approchait des 600 cycles (une décharge et une charge complètes) et n’était probablement pas en bon état.

L’utilitaire coconutBattery sur macOS permet de connaître le nombre de cycles de recharge enregistrés par la batterie d’un iPhone. Cliquer pour agrandir
L’utilitaire coconutBattery sur macOS permet de connaître le nombre de cycles de recharge enregistrés par la batterie d’un iPhone. Cliquer pour agrandir

D’ailleurs, son utilisateur se plaignait aussi de devoir recharger le téléphone plusieurs fois par jour et il avait toujours une batterie externe avec lui en sortant. Remplacer la batterie était de toute manière quelque chose que j’envisageais de faire à moyen terme et si cela pouvait aussi régler le problème de performances, c’était encore mieux.

Apple a remplacé la batterie de mauvaise grâce

J’ai donc réservé un rendez-vous au Genius Bar de l’Apple Store du coin pour échanger la batterie de l’iPhone 6s Plus. Je savais que l’opération était facturée 89 € pour un téléphone hors garantie. C’est plus cher que dans les boutiques que l’on trouve un petit peu partout, mais c’est l’assurance d’un travail parfaitement fait et de garder une batterie officielle dans l’appareil. La nouvelle batterie installée par Apple est aussi garantie 1 an, un avantage que peu d’acteurs tiers offrent.

Ce que j’ignorais au moment de prendre le rendez-vous, c’est que j’allais devoir me battre pour qu’Apple accepte mes 90 € et remplace la batterie. « Battre », le mot est fort, mais la politique officielle est de ne remplacer que les batteries défectueuses et non celles qui sont simplement usées par le temps et l’usage. Et Apple a une définition très précise de l’usure anormale et prise en charge : la batterie doit atteindre 80 % de sa capacité au bout de 500 cycles.

Cette mesure se fait par rapport à la capacité théorique à la fabrication de l’iPhone. Dans le cas du 6s Plus, la batterie dispose d’une capacité de 2 915 mAh : quand vous chargez complètement le téléphone, vous avez cette charge électrique à disposition. Au fil du temps, la capacité théorique diminue. C’est parfaitement normal, c’est lié aux composants qui sont utilisés pour créer les batteries et Apple doit aussi s’y plier, faute d’avoir (encore ?) trouvé un moyen fiable de contourner les règles fondamentales de la physique et la chimie.

La batterie occupe la majorité de l’espace à l’intérieur d’un iPhone 6s Plus (image iFixit). Cliquer pour agrandir
La batterie occupe la majorité de l’espace à l’intérieur d’un iPhone 6s Plus (image iFixit). Cliquer pour agrandir

Bref, une batterie s’use au fil du temps et c’est normal. Sauf si elle s’use plus rapidement que ce qui a été prévu à sa conception, ce qui est alors le signe d’une usure prématurée anormale. Apple place le curseur à 80 % de perte de capacité pour 500 cycles, ce qui veut dire dans mon cas, que la batterie de l’iPhone 6s Plus devait avoir atteint une capacité de 2 332 mAh ou moins.

J’ai essayé de savoir si l’iPhone 6s Plus utilisé par mon conjoint entrait dans cette catégorie avant le rendez-vous, mais il n’y a aucun moyen fiable de le faire. Tout au plus, vous pouvez connaître le nombre de cycles et si la batterie est défectueuse, dans le sens où il y a un problème qui nécessite un remplacement au plus vite. Je savais que le nombre de cycles était supérieur au critère d’Apple, mais c’est à peu près tout.

Apple, fort heureusement, a des outils plus fiables pour mesurer cette information. Que vous alliez au Genius Bar d’un Apple Store ou que vous appeliez le service AppleCare, vous ferez dans tous les cas un diagnostic distant complet. Cet outil remonte de nombreuses informations sur un iPhone et notamment un profil très complet de la batterie.

Un iPhone 6s pendant un diagnostic initié par Apple. Cliquer pour agrandir
Un iPhone 6s pendant un diagnostic initié par Apple. Cliquer pour agrandir

Ce profil généré lors du diagnostic détermine si la batterie est en mauvais état, ou si elle a été usée prématurément. De façon générale, la consigne est de proposer un remplacement si la capacité restante est passée sous la barre des 80 % de capacité restante. Le remplacement sera gratuit si l’appareil est sous garantie ou si vous avez souscrit un contrat AppleCare+ et si le constat est effectué avant la fin du contrat. Sinon, il coûtera 89 €.

Jusque-là, c’est facile, mais la situation se complique si l’outil de diagnostic établit que la batterie n’est pas passée sous la barre des 80 % de capacité restante. Dans ce cas de figure, les employés des Apple Store et ceux que vous aurez au bout du fil ont comme consigne de ne pas proposer le remplacement de la batterie, même si le client est prêt à payer la somme demandée et le réclame.

C’est d’ailleurs ce qui m’est arrivé. La batterie de l’iPhone 6s Plus amené en Apple Store a été diagnostiquée avec une capacité de 85 %, pas loin de la limite donc, mais toujours dans le vert sur le graphique produit par l’outil. Ce graphique contient trois zones distinctes : une verte qui indique que tout va bien, une jaune pour les batteries usées et une rouge pour les batteries défectueuses. Un point représente l’état de l’appareil iOS inspecté et dans mon cas, ce point était bien dans le vert, même s’il n’était pas très loin du jaune, a reconnu le spécialiste Apple.

Voici le résultat du diagnostic de batterie effectué en Apple Store (image Mashable). Cliquer pour agrandir
Voici le résultat du diagnostic de batterie effectué en Apple Store (image Mashable). Cliquer pour agrandir

Étant au-dessus de 80 %, mais pas beaucoup au-dessus, j’étais dans une zone grise où Apple ne refuse pas nécessairement l’échange, mais où consigne est donnée de vérifier s’il n’y a pas une autre explication à mes problèmes. En gros, mon interlocuteur était incité à vérifier s’il n’y avait pas une autre raison aux problèmes de lenteurs que j’évoquais, plutôt que de remplacer la batterie. C’est la consigne, mais il était d’autant plus motivé qu’il n’avait manifestement pas entendu parler de la polémique et encore moins de la réponse officielle d’Apple parue la veille au soir.

Que le message ne soit pas passé dans tous les Apple Store moins de 24 heures après la communication officielle du constructeur, c’est bien logique. Je comprends aussi très bien que la consigne soit de vérifier s’il n’y a pas une autre explication, avant de remplacer la batterie. Apple a plusieurs raisons à faire valoir et elles sont toutes parfaitement défendables :

  • si la batterie n’est pas vraiment la cause du problème remonté par le client — en général une mauvaise autonomie — la remplacer ne changera rien et le client reviendra mécontent puisqu’il a payé pour une réparation qui n’a rien changé ;
  • la procédure peut présenter un risque pour le technicien dans certains cas et Apple préfère l'éviter si c'est possible (mais le cas échéant, le constructeur remplacera complètement l'iPhone plutôt que de prendre un risque inutile lors de l'opération) ;
  • remplacer la batterie revient à utiliser deux batteries dans la durée de vie d’un même produit, or c’est un produit difficile à recycler et Apple préfère éviter de le faire si c’est inutile ;
  • les Genius Bar sont déjà bondés, Apple préfère concentrer ses efforts sur les cas urgents et le constructeur ne veut pas changer les batteries pour des raisons de « confort ».

Toutes ces raisons sont valables en soi, même si on peut rétorquer que l’engorgement des Apple Store n’est pas le problème du client et que n’importe quelle boutique de réparation acceptera volontiers de changer une batterie sans se soucier le moins du monde du recyclage de l’ancienne. Même si je dois avouer que j’ai été surpris de cette politique initialement, je suis maintenant convaincu qu’elle est logique, mais qu’il faudrait laisser davantage de marge de manœuvre pour les cas comme le mien.

Le spécialiste qui s’est occupé de mon cas a mis beaucoup de zèle à réfuter l’idée que ma batterie faiblarde pouvait avoir quoi que ce soit à voir avec les lenteurs et je crois qu’il ne m’a jamais vraiment cru. Persuadé qu’il y avait une autre raison, il a inspecté les apps qui tiraient le plus sur la batterie et a accusé Geekbench, une app qu’il ne connaissait pas. C’était la plus grosse utilisation des sept derniers jours, certes, mais c’est parce que j’avais fait un test d’autonomie la veille pour jauger la batterie.

Le même outil de diagnostic d’Apple donne un aperçu très précis de l’utilisation de la batterie sur les sept derniers jours. Le graphique représente le niveau de batterie, les charges et les utilisations intensives de l’iPhone (image Mashable). Cliquer pour agrandir
Le même outil de diagnostic d’Apple donne un aperçu très précis de l’utilisation de la batterie sur les sept derniers jours. Le graphique représente le niveau de batterie, les charges et les utilisations intensives de l’iPhone (image Mashable). Cliquer pour agrandir

Même si la personne qui m’a pris en charge au Genius Bar avait les meilleures intentions du monde, la conversation est passée de savoir si la batterie était vraiment la cause des problèmes à une analyse détaillée et parfois déplacée de l’utilisation réelle de l’iPhone. J’ai eu droit à tous les mythes urbains, des apps à fermer dans l’interface du multitâche pour améliorer les performances aux petites recharges d’une heure qui seraient mauvaises pour la batterie, et j’ai eu l’impression d’être scruté et même critiqué pour ma demande.

Je ne cherche pas à accabler une personne en particulier, mais cet échange un petit peu pénible en Apple Store souligne bien qu’il y a un problème actuellement. Apple a fini, sous la pression médiatique et probablement de ses clients, par reconnaître que les performances étaient volontairement limitées pour préserver les batteries vieillissantes. Mais en même temps, le constructeur donne toujours comme consigne à ses équipes de ne pas remplacer les batteries des iPhone, sauf quand c’est absolument nécessaire.

J’espère que les consignes changeront et que les cas comme le mien seront traités plus rapidement et facilement. Car oui, changer la batterie de cet iPhone 6s Plus a bien eu l’effet espéré.

Bilan : (presque) un nouvel iPhone pour 90 €

Avant d’emmener l’iPhone en Apple Store, j’ai évalué ses performances théoriques en effectuant une mesure avec Geekbench, notre outil de référence pour les tests. Le score obtenu était assez bas : moins de 1 400 points en single-core, à peine 2 500 points en multi-core. Après le changement de batterie, j’ai refait le même test et les scores étaient meilleurs, à un point que je n’imaginais pas : plus de 2 500 en single-core, environ 4 400 en multi.

Mesures des performances réalisées avec Geekbench, avec la batterie d’origine (gauche) et avec la nouvelle batterie (droite). Cliquer pour agrandir
Mesures des performances réalisées avec Geekbench, avec la batterie d’origine (gauche) et avec la nouvelle batterie (droite). Cliquer pour agrandir

Sur cet iPhone 6s Plus, le simple fait de changer la batterie a amélioré les performances théoriques de façon spectaculaire. Un gain d’environ 80 % contre 90 € ? Je trouve que c’est une excellente affaire ! Et les tests théoriques, c’est bien, mais l’impact est aussi présent à l’usage.

Cela fait environ 24 heures au moment où j’écris ces lignes depuis qu’il a récupéré un iPhone équipé d’une batterie neuve et l’utilisateur principal est ravi. Il n’a repéré aucun blocage de l’interface, notamment dans Messages qui posait souvent problème auparavant. C’est naturellement très subjectif, mais il a le sentiment d’avoir retrouvé un téléphone comme neuf, en tout cas avec des performances au niveau de celles qu’il avait il y a six mois ou un an.

Mon exemple est loin d’être isolé, vous êtes nombreux à avoir témoigné dans les commentaires pour signaler des gains de performance très nets en changeant une batterie. Upsilona, par exemple, était très clair :

J’ai changé la semaine dernière la batterie de mon iPhone 6s acheté en décembre 2015. Les lourds problèmes de ralentissement (le clavier !) ainsi que les extinctions inopinées ont disparus, je ne reconnais plus mon téléphone…

Ou encore pour Nathalex :

Très déçu de la perte de réactivité de mon iPhone 6 âgé de deux ans après le passage à iOS 11, je me suis rendu au premier atelier du quartier pour remplacer la batterie dès que les premières news ont fleuri sur le net à ce sujet.

Je n’ai pas fait de tests de performance et ce n’est pas encore la panacée, mais il y a des progrès pourtant bien visibles. Le plus flagrant est le lancement de CarPlay dans ma voiture où le premier appel à Siri pouvait être interminable. C’est désormais tout à fait correct.

Il faut néanmoins noter que tout le monde n’a pas fait ce constat. Certains lecteurs ont changé la batterie de leurs iPhone et n’ont relevé aucune différence, ce qui veut sans doute dire que ce n’était, effectivement, pas la cause du problème.

C’est pourquoi Apple a raison de demander à ses employés de vérifier s’il n’y a pas d’autres causes que la batterie en cas de problème. Et si une batterie est en parfait état, le constructeur a aussi raison de refuser un remplacement, même si un client le demande. Toutefois, maintenant que l’on sait que les performances sont effectivement réduites quand une batterie commence à faiblir, il faudrait aussi assouplir les règles et accepter d’installer de nouvelles batteries pour cette raison.

Par ailleurs, Apple aurait sans doute intérêt à donner davantage d’informations à ses utilisateurs. La section batterie des réglages iOS prévient quand la batterie doit être remplacée, quand elle est dans la zone rouge du diagnostic, mais ça ne suffit plus. Il faudrait au minimum une notification quelque part quand le système commence à être bridé pour préserver la batterie. Et pourquoi pas reprendre les outils réservés aux Apple Store pour les intégrer sous une forme une autre ? Ils sont complets tout en restant simples à comprendre et ils sont très pédagogiques pour ceux qui s’intéressent au sujet.

Android donne trop d’informations à l’utilisateur concernant la batterie, iOS pas assez : il y a sûrement un bon compromis à trouver. Cliquer pour agrandir
Android donne trop d’informations à l’utilisateur concernant la batterie, iOS pas assez : il y a sûrement un bon compromis à trouver. Cliquer pour agrandir

Pour conclure, si vous utilisez un iPhone de deux ou trois ans et que vous trouvez ses performances médiocres, n’hésitez pas à demander à Apple de réaliser un diagnostic. Vous pouvez le faire dans un Apple Store ou en appelant AppleCare, dans les deux cas et ce sera gratuit et vous aurez au moins une idée de l’état de la batterie.

Si on vous propose de changer la batterie, vous pourrez alors décider si les 89 € demandés sont justifiés. Je ne peux pas vous garantir que les performances seront améliorées à coup sûr après l’opération. Je peux simplement apporter mon témoignage et celui de plusieurs lecteurs : changer la batterie a bien apporté un coup de boost sur les performances. De quoi prolonger la durée de vie d’un iPhone, au moins jusqu’à la prochaine génération, ce qui est appréciable.


avatar Navareus | 

@Bigdidou

D’accord, faisons comme ça ! Et joyeux Noel ! ?

avatar ludoe | 

C'est assez incroyable de lire que des appareils mobile Apple deviennent lent , quelqu'en soit la raison ... Si on achète Apple c'est justement pour les performances hors normes des appareils, les meilleurs du marché . Ceci dis, je pense que les produits Apple sont loin d'être les moins bons ... J'en croise des portables, des tablettes , des téléphones d'autre marque qui sont d'une lenteur ... et qui se retrouve avec des autonomies anémique en moins de deux ans ... ( voir même dès le départ ) ...

avatar Doctomac | 

Cette histoire devient un imbroglio total. Au moindre ralentissement, alors même qu’il ne dépend pas de l’algorithme, les utilisateurs vont penser ou pensent batterie.

En fait, je pense que deux phénomène s’intercalent et se mélangent. Il y a, je pense (enfin j’en suis sûr), un problème de bug ou d’optimisation d’iOS 11 avec certains modèles de téléphone comme le 6, le 6S et éventuellement le SE. Et il y a la baisse de fréquence du proc via l’algorithme qui, encore une fois, ne se fait que quand le proc est en charge importante.

Sur mon ex iPhone 6, je voyais clairement un ralentissement important lors par exemple des mises à jours de mes apps et pour être franc, avant même cette affaire, j’ai pensé à des bisbilles avec le proc. C’est ici l’algorithme d’Apple qui est en action.

Mais j’avais aussi, alors que le téléphone ne faisait rien, des ralentissements globaux comme des apps qui prennent du temps à se lancer, des animations saccadées, etc. Là je pense que ces problèmes sont plus liés à un manque d’optimisation de l’OS.

Donc, il y là une confusion où les gens pensent que les ralentissements qu’ils subissent au quotidien sont liés à la batterie alors même que leur batterie est encore très bonne.

Mais Apple doit s’en prendre qu’à elle même. Si la compagnie avait assuré une finition et une optimisation de iOS 11 pour les « vieux » téléphones, alors, j’en suis sûr, tout cette affaire n’aurait peut-être pas vu le jours.

S’ils ne peuvent pas faire ce job dans l’année de développement, qu’ils réservent les mises à jours à des téléphones de pas plus deux ans (bon après les haineux diront qu’Apple incite à changer de téléphone mais c’est un autre débat).

avatar macinoe | 

Les raisons, le quidam s’en fiche et il a bien raison.

Ce qu’il veut c’est que l’appareil acheté avec des caractériques données les conservent.
Et s’il y a des pièces d’usure, que leur coût et calendrier de remplacement soit indiqué à l’achat.

C’est à Apple de clarifier tout ça par un contrat précis avec ses clients.

L’imbroglio vient d’Apple qui pour l’instant fait tout compléxifier un problème simple en détournant l’attention sur ses mises à jour iniques. Ces mises à jour, les clients ne les ont pas demandées et n’ont même pas été informé de leur déploiement. Ces mises à jour ne sont pas la cause du problème, mais sa conséquence. C’est un écran de fumée une diversion du vrai problème.

avatar Jswat | 

@youpla77

Le Iphone X n'aura pas la lenteur du 7. Puisque les gens iront changer la batterie.
Lamentable de devoir faire cela pour avoir un iPhone performant.

avatar joregarvit | 

Autre question !!!!

"""La roue de la mort qui s'active depuis l'installation de Hight Sierra viendrait' elle du bridage du Proc du Mac ???""""
Là aussi çà commence à bien faire chez 

avatar spockyss | 

J’ai un IPhone 6 depuis 3 ans. La batterie était très usée (usure annoncée à 49 % sur Battery Life). Je l’ai fait remplacer en Apple Store.

Résultats du test Geekbench 4, sous IOS 11.2.1 :

- avant remplacement de la batterie : 825 / 1373.

- juste après changement de la batterie : 1559 / 2888.

avatar webHAL1 | 

Je crois que si j'étais dirigeant chez Apple et que je lisais ce genre de témoignage, la première pensée qui me viendrait à l'esprit est : « waow, on a quand même sacrément bien réussi à "éduquer" nos clients ! ».
Un utilisateur, après 2 ans d'utilisation classique de son appareil, se retrouve à payer 89€ pour pouvoir continuer à l'utiliser de façon normale (juste normale, hein... il n'aura rien de plus qu'avant !) et ressort du magasin en estimant avoir fait "une excellente affaire". Et pourquoi a-t-il ce sentiment ? Parce que le fabricant le poussait à ne pas changer sa batterie, ce qui fait qu'au final – excédé – il aurait racheté un appareil environ 10x plus cher.

Peut-être qu'un autre point de vue aurait été de ne pas trouver acceptable qu'un appareil, au bout de 2 ans seulement, se retrouve être limite inutilisable. Pour ma part, mon iPhone 6 qui a un peu plus de 3 ans fonctionne encore très bien (son autonomie a un peu diminué, ce qui me semble parfaitement normal) et j'espère que cela continuera à être le cas encore 1-2 années au moins. Il va sans dire que je n'ai bien entendu pas fait la mise à jour vers iOS 11.

Très belles Fêtes de fin d'année à tous.

HAL1

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

« j'espère que cela continuera à être le cas encore 1-2 années au moins. Il va sans dire que je n'ai bien entendu pas fait la mise à jour vers iOS 11. »

Ben oui, mais du coup, il te faut espérer de ne pas avoir à le restaurer...
Pas très acceptable, quand même.

avatar oomu | 

votre iphone 6 aurait pu aussi avoir toutes les avaries du monde.

Mon point est que ces machines peuvent couter des fortunes, leurs technologies sont fragiles et perfectibles. En particulier les batteries.

Quasi toute l'industrie a fait passer le message qu'une batterie a en gros, 5 ans de vie, et qu'au bout d'un an et demi/2 ans d'usage MOYEN elle perd 20% de sa capacité.

Il faut donc ptet admettre que si on claque des milliers d'euros dans une machine, c'est en connaissance de cause : ça sera NAZE.

Le mieux est de ne pas acheter.

avatar macinoe | 

Pauvre Oomu.

Il ne sait plus où il habite.
Il tourne en rond parce que s’il prend n’importe quelle route il finit dans une impasse.

C’est quoi la finalité de ce message pas très clair ?
Qu’il n’y a pas de problème et que ceux qui se plaignent ont tort ?

avatar oomu | 

non, dites Riche oomu.

j'habite chez moi.

je tourne en carré, toujours des angles droits.

la finalité est: vous ne devriez pas acheter de produits Apple. Ils sont chers et décevants.

le message:

" Qu’il n’y a pas de problème et que ceux qui se plaignent ont tort ?"

il y a des problèmes. QUE des problèmes, des TONNES de problèmes. Les batteries sont des problèmes. Les coques des appareils peuvent se rayer, se briser, se casser. et les logiciels avoir des bugs et des changement que pour forcer un produit commercial de + (apple music)

il n'y a que des problèmes et des frustrations.

-
"et que ceux qui se plaignent ont tort ?"

ceux qui se plaignent ont raison sur l'existence des problèmes. Mais ils ont de croire que ça va se résoudre, qu'y mettre 100 euro, 2000 euros, ou 200 000 euros à Apple ou un autre, va résoudre le problème de fond :

- les machine ne sont que des machines et vous serez toujours frustrés.

le tort a été d'acheter aussi cher du Apple. Vous n'auriez pas dû. Ce sont de beaux produits quand ils marchent mais c'est beaucoup d'argent pour rien si tôt qu'on est face à leurs limites et défauts.

-
pour reconfirmer : je dis que, comme tout je fais mon numéro, vous faites aussi un numéro : celui de Macinoe qui revient dire qu'Apple est un scandale, qu'elle le fait exprès et de dire que c'est inacceptable.

Mais non: c'est pas un scandale puisque ça intéresse que les geeks. Apple ne le fait pas exprès mais c'est consensuel à son business depuis 40 ans (promettre la lune, vendre cher de la poudre spatiale, et avoir êté qu'un produit limité par les réalités humaines)

Mais surtout, c'est ACCEPTABLE. Puisque VOUS, oui vous Macinoe, vous précisément, êtes encore LA pour nous rappeler comme lors de la dernière popolémique que c'était INACCEPTABLE.

Si ça l'était, vous auriez tracé un trait définitif sur Apple.

Oui j'encourage à ne pas acheter Apple.

avatar macinoe | 

Votre raisonnement tout en nuance est un modèle d’intransigeance.

Donc selon voius on est soit 100% satisfait et dans ce cas aucune raison de critiquer quoi que ce soit.

Soit 100% insatisfait et dans ce cas, on a aucune raison de continuer à posséder des produits Apple et donc aucune raison de critiquer quoi que ce soit non plus.

Il est formidable le monde binaire selon oomu..

Seulement voilà, le monde est réel est un peu plus subtil.

On peut aussi vouloir mieux, vouloir qu’Apple s’améliore.
Etre globalement satisfait de l’usage de son iPhone et en même temps être très contrarié par cette #&@€ de batterie de daube qui gache le plaisir..

avatar webHAL1 | 

@macinoe

Notre ami oomu ne travaille pas dans le développement logiciel. Et, si c'était son métier, sans doute fournirait-il à ses clients des nouvelles versions de ses programmes qui ruineraient l'expérience utilisateur et, lorsque ceux-ci se plaindraient, il leur dirait qu'il est un être fait de chair et de sang, que notre monde est soumis aux lois de la physique et de la chimie, qu'il n'a jamais entendu parler de "tests de régression" et que tout ça est bien triste. ;-)

Cordialement,

HAL1

avatar niclet | 

Moi j’ai une question:

Mon iPhone 6+ rendu très très lent sous iOS 11: - malgré les dernier updates - donne ceci sur Coconut Battery:
- 88% pour la capacité potentielle de la batterie, ce qui est pas mal.
- Cependant, il a presque 1300 cycles d’accompli.

Qu’est-ce qui détermine réellement le ralentissement qui nous occupe, la capacité ou le nombre de cycles?

Merci

avatar oomu | 

seul un ingénieur d'Apple pourrait vous répondre avec certitude.

Vous n'avez, vous, que les retours d'expériences de geeks, les on-dit des trolleurs et les tentatives d'ingénierie-inversées de quelques indépendants.

Le consensus des fou..des internautes est de dire que c'est la capacité potentielle et non les cycles. Je reste dubitatif. L'explication d'Apple parle des pics de consommation.

Ce n'est pas grand chose... mais c'est déjà pas mal pour psychoter et se faire une vie excitante.

-
Allez dans un Apple Store et tentez de faire de votre mieux (mais poliment, avec le sourire) pour expliquer que c'est très très très décevant ce niveau de performance et obtenir un remplacement de quelque chose (voir tout l'iphone)

Ptet qu'un employé apple tentera la piste batterie, ptet pas, ptet autre chose. Essayez.

avatar Ben_75 | 

Excellent article! Ton expérience avec le Genius où tu es presque pris pour un débile ressemble en tout point à celle que j’ai eu ici à Montréal avec mon 6s Plus qui avait des problèmes de batterie et qui était pourtant sous AppleCare+. Je comprends qu’ils doivent en voir de toutes les couleurs mais c’est un peu dommage qu’en tant que client au fait de la techno on se fasse regarder de travers tout simplement parce que le Genius n’a pas eu la bonne information de la maison mère... Pour ma part c’était la dernière fois que je prenais un AppleCare +!

avatar oomu | 

un employé doit suivre les consignes de son employeur,
pas être le meilleur ami d'un client précis.

Un vendeur idéal, devrait être capable de tenir de manière neutre et polie, le propos que l'entreprise a validé (qu'il ne soit pas en porte-à-faux vis à vis de ses collègues). L'improvisation est source de problème.

-
après, bon... je ne pense vraiment pas que ces assurances soient intéressantes. Elles sont chères et je ne suis pas convaincu qu'avec les rares fois où on peut s'en servir, on finisse par en sortir gagnant.

avatar JONYBLAZ | 

Apple et ces betteriegate
Ils doivent changer les batteries ils font du chiffre d’affaire conséquent.
Vous les plaignez mais eux non au contraire donc allez tous en Apple store sur tout n’y aller pas avec une boule de pétanque hein ??

avatar bbtom007 | 

J’espère qu’ils fourniront un carnet d’entretien pour les prochains modèles

avatar nyx | 

@TiTwo102

+1000

avatar Chris K | 

Et on veut nous vendre des bagnoles avec des piles ? ?

avatar FraggyFred | 

Salut
Après 4 ans de bons et loyaux services, j'ai passé mon iPhone 5 à ma femme
Un an plus tard, l'iPhone 5 (sorti d'usine le 12/11/2012), et en iOS 10.3.3, a connu 1233 cycles de recharge!!! et la batterie reste à 76 % de son Capacity
Utilisé sans compté mais toujours rechargé avec des chargeurs Appel ou sur le Mac

Assez satisfait !!!

avatar lennydd | 

Je confirme je viens de changer ma batterie de mon iPhone 6 datant donc de 3 ans et je retrouve un nouvel iPhone ! Plus de micro lags.
Bon ce n’est pas une batterie officielle mais on verra dans le temps.

avatar mateodu13 | 

Il serait intéressant de faire le même article sur un vieux iPad

avatar umrk | 

Oui, les batteries voient leurs performances se dégrader avec le temps, et plus généralement, les meilleures technologies disponibles à un instant donné ne sont pas exemptes d'inconvénients divers.

Les ingénieurs font ce qu'ils peuvent, mais ce ne sont pas des magiciens.

avatar CNNN | 

"les vieilles batteries usées " ???
Je pense que vous avez loupé pas mal de trucs.... .

avatar digitalscreen | 

je suis allé à l apple store de montpellier , batterie collée impossible a changer ils m ont remplacé l iphone ! un 6splus de deux ans !! voilà pourquoi j achete apple !! rien a battre des polémiques et des râleurs invétérés !! et je précise sans apple care !!

avatar Mac_Gay | 

Moi j’ai pas de mec et mon 6 tourne au ralenti (pas passé à IOS11).
Mais je m’en fous car j’ai acheté un X.
Sinon les batteries IfixIt sont de bonne qualité?

avatar Poweruser75011 | 

@Mac_Gay

Donc gay et célibataire . Dur

avatar fredlermant | 

Puisqu'apple renâccle à remplacer les batteries et bien maintenant on attend que macGé teste toutes les chaines de revendeurs de remplacement de batteries de smartphone ...

avatar Duodecim | 

Ça me désole en voyant la compétence de certains employés d'Apple Store… Quand j'ai voulu y postuler, on m'a regardé avec de grands yeux quand les recruteurs et les candidats voyaient ce que je connaissais sur Apple et les boutiques (batteries des iPhone 6s, inclinaison des MacBook pour inciter les consommateurs à y toucher…). À la place, ils prennent des jeunes qui ont juste l'air trop cool…

avatar joregarvit | 

C'est iFixit qui va faire un sacré chiffre !!!!
Il n'y a plus de kit batterie pour iPhone 6 chez eux !!!
Ils en avaient encore ce matin !!!

avatar macam | 

Il y a des questions qui restent en suspens :
1 - Le CPU de l'iphone 6s est 70% plus rapide que celui de l'iphone 6 : le bridage serait-il à ce point violent que le 6s deviendrait moins performant qu'un 6 plus tout neuf (comme le mien qui est comme neuf selon Geekbench avec une batterie à 90% de ses capacités initiales selon coconutbattery) ?
2 - Le bridage existe depuis iOS10 selon Apple, or les problèmes de ralentissements sont apparus massivement sous iOS11 : ce bridage serait-il encore plus agressif sous iOS11 ?

(Un peu hors sujet : on a parlé ces derniers temps de l'app CPU DasherX ; je viens d'en télécharger la dernière version 3.2, or celle-ci ne calcule pas à quelle fréquence tourne le CPU : pourquoi le développeur a-t-il stoppé cette fonction ?).

avatar pocketalex | 

@macam

1) tu ralentis à 50% un CPU Y plus rapide de 70% qu'un CPU X, il est plus lent au final ?

2) les constats de ralentissement, pour ma part, ont été constatés sous iOS10. Après, il y a une histoire de calendrier : les iPhones 6 sortent un an avant, au bout de 3 ans les batteries commencent à fatiguer sérieusement, et, hasard du calendrier, en tout cas pour moi, iOS 11 sort dans cette période. D'ou la confusion

avatar karl | 

La capacité d'un 6s plus est de 2750 mah.
Contrairement à 2915mah inscrit dans l'article..
2915mah était sur le 6 plus.

J'aurais apprécié avoir 2915 sur le X mais bon la finesse toujours la finesse c'est pas comme si l'autonomie était capital

avatar sachouba | 

"Apple doit aussi s’y plier, faute d’avoir (encore ?) trouvé un moyen fiable de contourner les règles fondamentales de la physique et la chimie."

Je corrige : Apple a aussi décidé de s'y plier, au lieu d'investir un peu plus dans les batteries qu'elle achète à ses fournisseurs, de manière à ce que celles-ci ne perdent pas aussi rapidement leur charge maximale, et qu'elles soient capables de fournir assez de puissance au processeur après 2 ans d'usure sans provoquer l'extinction du smartphone.

Je rappelle encore une fois que certains constructeurs utilisent des batteries dont la capacité réelle est supérieure à la capacité vendue (donc des batteries dont la capacité utilisable est limitée), de manière à allonger leur durée de vie (Samsung), et que d'autres constructeurs utilisent des algorithmes intelligents de recharge pour également limiter la perte de capacité en fonction du temps (Sony).
Et tous les constructeurs ont des batteries qui fournissent suffisamment de puissance pendant toute leur durée de vie, sans avoir besoin de limiter logiciellement le processeur...

Apple a trop rogné sur les spécifications (et donc les prix) des batteries. Maintenant ils en paient les conséquences, pas la peine de leur chercher des excuses.

avatar themasck | 

je me pose une question , si ce problème arrivait sur une TESLA ,
que dirait les clients ?
serait'ils prêts a changer les 8 256 cellules ( 100kw) à leur frais ?

avatar pocketalex | 

@themasck

cela arrivera à tous les possesseurs de Tesla car quoi qu'il se passe, quand on utilise un appareil sur batteries, les batteries s'usent

J'ai un scooter électrique, je l'utilise tous les jours depuis 4ans, et la batterie a perdu en autonomie (environ 30%), je dois le recharger un peu plus souvent. Mais 4ans ... et c'est pas fini

Le problème est le même, juste la durée est différente car le volume des batteries est incomparable (150/250grammes environ la batterie de mon iPhone, 17Kg la batterie de mon scooter), mais le cout de remplacement est, aussi, incomparable (1000€ la batterie de remplacement de mon scooter, je me sus renseigné. Pour une Tesla, je n'ose imaginer le prix)

avatar Bigdidou | 

@pocketalex

Est-ce que ton scooter a perdu aussi en puissance ou en réactivité ?

avatar pocketalex | 

@Bigdidou

un peu, mais pas tant que ça

Une fois la batterie chargée, il a la patate de ses débuts.
A mi charge, il a moins de patate, je le sens bien

Mais c'est surtout l'autonomie qui a baissé. De 80km, je suis tombé à environ 40. Faut juste recharger plus quoi :)
Je vais l'user jusqu'au bout et je la remplacerai, d'ici un an, peut-être deux si je suis chanceux

avatar Bigdidou | 

@pocketalex

Bon, après 4 ans, c’est raisonnable.
Ces histoires m’inquiètent un peu vis-à-vis des batteries des voitures électriques : c’est pas les mêmes coûts. Je pensais que ma prochaine voiture serait électrique, maintenant que les enfants commencent à grandir, j’en suis moins certain.

avatar fte | 

@Bigdidou

Juste une perspective. Imaginons 200 km par recharge complète. Imaginons 500 recharges complètes. Soit 100’000 km parcourus.

C’est conservateur. La plupart des voitures électriques dépassent 200 km d’autonomie. Et les batteries sont conçues avec une réserve "cachée" de kWh pour éviter des recharges à 100% qui usent plus rapidement les cellules et garantir une autonomie inchangée pendant des centaines de recharges.

On peut tabler sur 800 recharges et 300 km, la tendance 2018 allant vers 400 km - seuil psychologique pour beaucoup de monde apparemment -. Soit 240’000 km voire 320’000 km.

On est loin d’un téléphone mobile quand-même.

avatar Bigdidou | 

@fte
« Imaginons 200 km par recharge complète. Imaginons 500 recharges complètes. Soit 100’000 km parcourus. »
« C’est conservateur. La plupart des voitures électriques dépassent 200 km »

Pas d’accord.
Le problème, c’est que tu vas pas faire des cycles de recharges/décharges complètes.
Tu vas mettre ta voiture à charger tous les jours, sur le parking du boulot et/ou en rentrant chez toi, pour être sûr d’être tranquille.
Donc, tu vas avoir un cycle quotidien de décharge/recharge incomplète. 365 après un an.
Quid de la longévité de la batterie ?
J’en sais strictement rien, mais je peux pas m’empêcher d’être un peu inquiet...

avatar themasck | 

capacité du 6S 1750 mhA

avatar Narcis | 

Vivement le jugement de la class action. Intolérable de devoir payer un renouvellement matériel non signifié préalablement pour que son achat soit conforme aux spécifications techniques énoncés lors de l’acquisition.

avatar Pobla Picossa | 

Apple, avec son culte du design et ses caprices dogmatiques, récolte ce qu’elle a semé.
Cet acharnement à vouloir faire des appareils dont on ne peut pas changer facilement la batterie, alors qu’on sait très bien qu’elle va s’user, conduit forcément à une impasse.
Tous les soucis d’autonomie des iPhone, qui enquiquinent les utilisateurs de manière récurrente, seraient instantanément réglés si on pouvait facilement changer la batterie.
Le plus désespérant dans cette histoire, c’est que les concurrents se sont mis à faire la même chose...
Je me souviens de mes Samsung Note 2, 3 ou 4 : dos en plastique, pas moche et pas fragile, une batterie d’avance et roule ma poule, autonomie infinie...
Au lieu de ça, ils ont eu des Note 7 qui explosaient et des Note 8 avec une batterie sous-dimensionnée et non amovible...
Merci qui ? Merci Apple !

avatar en ballade | 

En fait Appl€ maitrise le logiciel et hardware pour vous obliger à racheter tous les deux ans....

avatar mika1204 | 

Est ce quelqu’un sait si cette baisse de performance a été constatée du côté d’Android? Parce qu’il n’y a pas de raison pour que ça ne les touche pas, à moins que les batteries des différents constructeurs sous Androïd soient vraiment différentes de celles d’Apple.
Désolé si cela a déjà été fait mais à la rédaction, vous pourriez faire les tests Geekbench avec des Galaxy, Pixel ou autre?
Merci

avatar macinoe | 

Non.

Des batteries foireuses du même genre que celles d’Apple il y en a.
J’ai moi même eut un Nexus 5 dont la batterie était quasi inutilisable au bout de 2 ans.

Ca se traduisait par une autonomie lamentable et de reboot inopinés.

Mais le constructeur n’a jamais baissé la frequence de l’appareil pour camoufler le 2eme symptome comme l’a fait Apple. Ca c’est vraiment une innovation du constructeur à la pomme.
Cette batterie je l’ai remplacée pour 10 € et encore aujourd’hui, la personne à qui j’ai donné la smartphone en est très satisfait.
Ce n’était pas ce qu’on peut appeler une batterie amovible, mais c’était assez simple à changer, juste 4 vis cruciforme.
Bien loin des batteries d’iPad collées et impossibles à changer sans faire appel à un expert.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR