Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Réception iPhone 4 : la méthodologie de Consumer Report en question

Anthony Nelzin-Santos

Tuesday 13 July 2010 à 17:24 • 139

iPhone

Bob Egan a longtemps été ingénieur spécialisé dans l'électromagnétisme : autant dire qu'il en connaît un rayon sur les antennes. Selon lui, l'étude de Consumer Report sur les problèmes de l'iPhone 4 qui fait tant de bruit (lire : iPhone 4 : nouvelle étude inquiétante concernant les problèmes de réception) n'est pas « si scientifique » que ça, et possède des failles théoriques telles qu'elle pourrait bien être complètement invalide. Egan pense d'abord que le Consumer Report a voulu trop en faire, et s'est attaqué avec légèreté à un sujet technique et pointu : un environnement imperméable aux ondes extérieures ne suffit pas — surtout s'il y a des personnes dans son enceinte. Pour mener « un test scientifique » qui puisse tirer des conclusions précises, probantes et définitives, il aurait fallu, selon Egan, utiliser une chambre anéchoïque électromagnétique, une salle dont les parois sont recouvertes d'un matériau absorbant le champ électromagnétique et atténuant sa rétrodiffusion. Le simulateur d'antenne-relais aurait dû être situé à l'extérieur de cette chambre, relié à une antenne calibrée située, quant à elle, à l'intérieur de la chambre. De plus, il serait difficile d'établir des mesures précises d'atténuation du signal sans placer un capteur à l'intérieur de l'iPhone, et l'hypothèse de travail de Consumer Report à ce sujet (que quelle que soit la force du signal, l'émetteur/récepteur de l'iPhone fonctionne de manière linéaire) est fausse. Bref, pour Egan, sous des couverts pseudo-scientifiques, l'étude de Consumer Report ne vaudrait pas mieux que les essais réalisés par certains sites. Egan tient à préciser qu'il pense qu'il « y a sûrement un problème logiciel » : comme d'autres, il pense donc que l'erreur logicielle présente depuis la conception de l'iPhone a été révélée par la plus grande sensibilité de l'antenne de l'iPhone 4, parce qu'elle est externe (lire : Le problème de réception de l'iPhone 4 est avant tout logiciel). Cela ne veut pas dire qu'il y a « pas de problème matériel », un trop grande sensibilité aux interférences. Mais l'ancien ingénieur estime qu'il faut arrêter de vouloir se lancer dans une chasse à la solution sous prétexte qu'on parle d'Apple : alors qu'il avait lui-même relevé des variations du débit de téléchargement de l'iPhone, il s'est toujours gardé de le mettre sur le dos de tel ou tel problème. Il estime donc qu'il faut laisser à Apple le temps de faire le tour de la question et de réagir : « nous ne savons pas si mettre un doigt sur le pont entre les deux antennes détraque l'antenne ou l'émetteur lui-même. Consumer Report non plus ». Et aurait donc mieux fait de se taire. Tout comme la firme de Cupertino ferait mieux de parler, et vite. Sur le même sujet : - iPhone 4 : un rappel inévitable ?

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner