Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Steve Jobs et l'iPhone 4 : « du calme, ce n'est qu'un téléphone »

Anthony Nelzin-Santos

Thursday 01 July 2010 à 17:30 • 102

iPhone

Un lecteur de Boy Genius Report a tourné une petite vidéo sur les problèmes de réception de l'iPhone 4. Cette vidéo a été remarquée par Apple, qui l'a joint directement, et explique que c'est un non-problème. Le lecteur en question, surnommé Tom, s'en est ému à un ingénieur Apple et Steve Jobs par courriel. L'échange vaut son pesant de cacahouètes, nous l'avons donc entièrement traduit. [maj] : Apple dément l'authenticité du dernier échange de mails de Steve Jobs "Tom"

[à l'adresse d'un développeur Apple]
La dernière fois que nous nous sommes parlé, vous ne m'avez pas dit s'il y avait une solution au problème [de réception] ? Un ami vient juste de m'envoyer cela : procédures AppleCare
Il faut croire qu'il n'y a donc pas de solution. Si cela est confirmé, j'ai perdu tout respect envers Apple et je vais juste retourner chez Verizon et m'acheter un téléphone Android sympa. Et ne me répondez pas qu'ils ont les mêmes problèmes, tous mes collègues sous Android se fichent de nous en ce moment : « hey, je descends à la cave finir mon coup de fil, tu peux utiliser mon bureau au 2è pour avoir du signal ». Vous allez tuer votre marque sur un produit. Apple devient arrogante et insultante. S'il n'y a pas de solution au problème, dites-le que les gens puissent rendre leur téléphone. Nous avons un boulot. J'ai acheté tous les produits qu'Apple a fait ces 20 dernières années, et c'est la première fois que j'ai honte d'être fan de Mac. J'en suis malade.

Ce premier courriel de "Tom", s'il est clairement excessif, est un bon condensé de l'avis de certains au sujet d'Apple, et montre qu'il y a un vrai problème de communication : si l'on sait désormais que le problème de réception est mineur et peut-être réglé facilement (lire : Le problème de réception de l'iPhone 4 est avant tout logiciel ), Apple n'a pas communiqué sur le sujet. La réponse de Steve Jobs est aussi courte qu'incisive : Steve Jobs Non, vous vous laissez emporter par quelques jours de rumeurs. Du calme. "Tom"

Je me sens vraiment insulté. "Du calme"… "rumeurs"… Quelle arrogance. Cela sera marqué comme le [début] de la fin pour Apple. Sérieusement, FAITES CE QU'IL FAUT. Je viens de manger avec trois personnes ayant un iPhone 4, et nous ne pouvons pas passer un appel sans déconnexion. Ce ne sont pas des rumeurs, c'est la réalité.

Là encore, "Tom" force le trait : si les problèmes de connexion sont réels, on n'a jamais entendu parler de tels problèmes. La réponse de Jobs, encore une fois, est courte, tente de faire la part des choses, mais tape partiellement à côté. Steve Jobs Il semblerait que vous soyez dans une zone mal couverte. "Tom"

Stop avec ces réponses de crétin. J'ai eu tous les iPhone. Ils ont tous eu une réception mauvaise, mais celui-ci est encore pire. Le pays entier doit donc être "mal couvert"… Tout le pays, sauf le campus Apple et chez vous, on dirait ? Les cartes de couverture AT&T sont une blague. Je suis dans une zone "bien" ou "très bien" couverte et avec mon iPhone 1, iPhone 3G et iPhone 3GS, je pouvais passer des appels. Après tout, c'est un téléphone. iPhone 4… 5 barres… touchez le téléphone… zéro barre et l'appel est coupé.

Steve. CA NE MARCHE PAS ! Bon sang j'espère que ce n'est pas vous. Etes-vous sur une autre longueur d'onde ? Je n'ai pas encore vu un iPhone 4 fonctionner à Richmond quand vous le tenez dans la main. […] J'étais un grand fan. Mais c'est fini.

Steve Jobs Vous devez avoir de mauvaises données. Ce n'est pas de votre faute. Mais restez à l'écoute. Nous travaillons dessus. Là encore, Jobs réaffirme qu'Apple travaille sur le problème, a priori par le biais d'une mise à jour. Il a ajouté : « Du calme, profitez de votre famille. Ce n'est qu'un téléphone. Ca ne vaut pas la peine [de s'en énerver]. ». L'échange de courriel, s'il est agressif du côté de "Tom", montre néanmoins l'exaspération qui peut gagner certains utilisateurs, même si les retours que l'on peut lire ici-même semblent plutôt positifs. Ils dénotent aussi un problème de communication chez Apple, même si l'implication de Steve Jobs dans une forme de communication plus directe et plus personnelle, mais aussi plus universelle, car reprise par de nombreux médias, est en train de doucement améliorer ce point. Quoi qu'il en soit, on attend la mise à jour d'iOS qui devrait atténuer ce problème.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner