Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Apple versera des royalties pendant les trois mois d’essai d’Apple Music

Anthony Nelzin-Santos

Monday 22 June 2015 à 07:18 • 125

Services

Taylor Swift a donc fait plier Apple. Dans quelques tweets envoyés à la va-vite à plus de 20h heure locale, Eddy Cue annonce qu’Apple « paiera les artistes pour la diffusion [de leurs morceaux], même pendant la période d’essai gratuite » d’Apple Music. « Apple fera toujours en sorte que les artistes soient payés », explique le vice-président en charge des services internet de la société.

Taylor Swift s’était fendue d’un billet de blog pour dénoncer l’absence de rémunération des artistes pendant la période d’essai d’Apple Music. Apple « a les moyens de payer les artistes, les compositeurs, et les producteurs pendant cette période de trois mois », expliquait-elle, « même si elle reste gratuite pour les fans. »

« Trois mois sans être payé, c’est long, et c’est injuste de demander à quelqu’un de travailler pour rien », poursuivait-elle. De la même manière qu’elle avait retiré son catalogue de Spotify pour protester contre les offres de streaming gratuit, elle avait décidé de ne pas proposer son dernier album, 1989, sur Apple Music.

Un album qui s’est vendu à plus de cinq millions d’exemplaires aux États-Unis, le plus haut niveau de ventes depuis 2002. Taylor Swift a consolidé son succès avec une stratégie de communication sur les réseaux sociaux extrêmement bien ficelée — son billet de blog était d’ailleurs l’un des sujets les plus discutés du week-end, bien au-delà du cercle des observateurs d’Apple et malgré l’actualité américaine.

Apple paiera donc les artistes pendant la période d’essai d’Apple Music, quoiqu’à un taux plus faible basé sur le nombre d’écoutes, plutôt que le taux normal basé sur les revenus générés. Dans une interview à Re/code, Eddy Cue explique avoir finalisé les détails avec Tim Cook dans la journée, avant d’appeler Taylor Swift pour lui annoncer la nouvelle.

La chanteuse a réagi très positivement à la nouvelle sur Twitter, mais n’a pas encore annoncé l’arrivée de 1989 sur Apple Music. Le billet de blog de Taylor Swift « a précipité [notre décision] de changer » le modèle d’Apple Music, explique Eddy Cue. Il faut toutefois remarquer que la polémique avait déjà enflé avec les artistes indépendants, dont les plaintes n’ont été qu’amplifiées par la chanteuse.

Le dimanche d'Eddy Cue.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner