Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

La vente de musique baisse en numérique et augmente en vinyle

Florian Innocente

Saturday 04 January 2014 à 15:44 • 62

Services

Pour la première fois depuis onze ans que l'iTunes (Music) Store a ouvert aux États-Unis, les ventes de musique au format numérique ont baissé dans le pays. Une évolution qu'il est de bon ton d'attribuer au succès des formules d'écoute en streaming. L'Institut Nielsen SoundScan en apportera peut-être la confirmation, il doit fournir prochainement les chiffres annuels du streaming en complément de ceux des ventes, indique Billboard.

iTunes demeure l'acteur le plus important sur le sol américain avec une part de marché dans les ventes d'albums qui progresse et s'établit à 40,6%. Alors que les acteurs traditionnels de la grande distribution (Walmart, Target) perdent encore de leur influence et comptent pour 27% des ventes (lire aussi « Beyoncé » atteint le million sur iTunes et Target refuse de vendre le CD).

Les ventes de certains supports sont néanmoins en hausse, c'est le cas du vinyle. Même s'il pèse peu dans le total, ce support fait un peu plus que de la figuration. En 2013, les chiffres de Nielsen SoundScan donnent :

  • 1,26 milliard de singles numériques vendus (-5,7% comparé à 2012 avec 1,34 milliard) ;
  • 117,6 millions d'albums numériques (-0,1% avec 117,7 millions en 2012) ;
  • 165 millions d'albums sur CD (-14,5% avec 193,4 millions en 2012) ;
  • 6 millions d'albums sur vinyles (+31,7% avec 4,55 millions en 2012). Les vinyles représentent tout de même 2% des albums écoulés au total durant l'année.

Si l'on compare les supports entre eux, les albums numériques représentent 40,6% des ventes, le CD est encore majoritaire avec 57,2% tandis que les DVD et K7 sont à un maigre 0,2%.

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner