Pas de « bastards » pour AppleTV+

Mickaël Bazoge |

Les fans de Richard Gere seront bien déçus d'apprendre qu'Apple ne produira finalement pas l'adaptation américaine de la série israélienne Nevelot (« Bastards ») remontant à 2010. Cette production met en scène deux vétérans du Vietnam — dont Richard Gere — qui reprennent du service lorsque la femme qu'ils aimaient tous deux il y a cinquante ans est tuée dans un accident de voiture. A priori, la série d'origine était assez violente et son remake US devait l'être tout autant.

Variety rapporte qu'Apple a finalement abandonné l'idée de financer ce programme suite à des « différends créatifs » avec les scénaristes et showrunners Howard Gordon et Warren Leight. Pour solde de tout compte, le constructeur leur aurait versé de confortables pénalités. Ce qui n'a sans doute pas été un gros problème avec un budget de 6 milliards de dollars.

Le projet était peut-être trop violent pour la cible visée par Apple TV+, le futur service de streaming de la Pomme. Le Hollywood Reporter a entendu dire qu'Apple n'appréciait pas le traitement très « œil pour œil dent pour dent » des scripts des scénaristes. Le constructeur voulait plutôt que la série se concentre sur l'amitié entre les deux héros, et moins sur leurs flingues et leurs méthodes de voyous.

Ce n'est pas la première fois qu'émergent ces accusations de tripatouillage des histoires pour les rendre plus plan plan douces. Eddy Cue avait pourtant rétorqué qu'Apple laissait les scénaristes tranquilles : « Il n’y a jamais une seule consigne de notre part sur les scripts, je peux vous l’assurer. Nous laissons faire ces gens qui connaissent leur métier. [Tim Cook] n’a pas dit “ne soyez pas si méchant”. Il n’a jamais rien dit sur les scripts ».

À la décharge d'Apple, HBO aussi a tenté en 2015 d'adapter cette série, sans y parvenir. Et a priori, pour les mêmes raisons.

Tags
avatar Nesus | 

Il y a aucune chance qu’HBO ait refusé pour question de violence. La chaîne étant plus qu’habituée au « sexe, violence et rock’n’roll ».
Il doit donc y avoir autre chose, qu’Apple non plus n’a pas apprécié.

avatar macfredx | 

@Nesus

+1

avatar Bigdidou | 

@Nesus

« Il y a aucune chance qu’HBO ait refusé pour question de violence. « 

Mais pour une question d’idéologie véhiculée, pourquoi pas ?
Si j’ai bien compris, il s’agit d’un Riad movie où il est fait l’apologie des armes et de la vengeance personnelle par le meurtre.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Si j’ai bien compris, il s’agit d’un Riad movie [...] »

Ça serait donc l'histoire de deux Américains vétérans de la guerre du Vietnam avec comme cadre une maison traditionnelle marocaine ? :-D

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

Non, les Riad movies, c’est des vétérans de la guerre du Golfe, naturellement :D

avatar Nesus | 

@Bigdidou

C’est peut-être une de réponse, effectivement.

avatar remids | 

Un monde tout propre et tout beau. Propre comme une pub Apple. Pas un nichon, pas un gros mot... rien. Leurs gosses continuent de se faire massacrer à l’arme de guerre en allant à l’école, mais c’est pas grave. Restons tout beau tout propre.

avatar Arpee | 

Eh bien justement. En diminuant les scènes de violence, Apple contribuera peut-être à diminuer les massacres à l'école.

avatar bibi81 | 

Eh bien justement. En diminuant les scènes de violence, Apple contribuera peut-être à diminuer les massacres à l'école.

Nous avons les mêmes scènes de violence dans nos films et séries et pourtant nous n'avons pas de massacres à l'école...

avatar webHAL1 | 

@bibi81
« Nous avons les mêmes scènes de violence dans nos films et séries et pourtant nous n'avons pas de massacres à l'école... »

J'ajouterais qu'une très grande partie des gens partout dans le monde regarde de séries américaines. Et pourtant les tueries de masse sont un phénomène quasi-exclusif aux États-Unis.
C'est un peu comme accuser les jeux vidéo violents. Ils sont joués par des personnes tout autour de la planète, mais ce n'est apparemment qu'aux États-Unis qu'ils influencent certains et les poussent à aller commettre des massacres... C'est étonnant...

avatar byte_order | 

@webHAL1
> C'est étonnant...

Pas tant que ça.
C'est loin d'être évident de commettre des meutres de masse avec un boitier de DVD (et avec un jeu dématérialisé c'est encore moins facile) ou une Console de jeu vidéo. A la limite avec un câble réseau, d'alimentation ou USB, mais depuis que y'a du sans fil partout, c'est même plus trop disponible.
La Wiimote, à la limite, faisait un bon objet à lancer. Des centaines de TV peuvent probablement en témoigner.
Bref, nan, c'est pas simple de tuer avec des jeux vidéos (violents ou pas, d'ailleurs).

Nan, doit y avoir une autre explication.
Que disent les enquêtes médico-légales sur ces massacres ? C'est quoi l'arme du crime identifiée ?

avatar webHAL1 | 

@byte_order
« Que disent les enquêtes médico-légales sur ces massacres ? »

Il y aura un moment qui sera adéquat pour se focaliser sur les enquêtes médico-légales, mais ce n'est pas maintenant. Ce dont nous avons besoin à l'heure actuelle c'est de "thoughts and prayers for the victims".

avatar padlang | 

@byte_order

😂🤣

avatar debione | 

@byte order
Je me rappelle du bon temps où je pouvais utiliser les CD-ROM de GTA comme shuriken.... ah que de massacre, que de belles rigolades avec mes potes... Mais ces cons ils se sont mis au tout online....

avatar Merkoriko 2 | 

Le "think different" n'était qu'un slogan après tout...et il est bien lointain.
Ai regardé récemment sur Sundance TV, un doc sur George Harrison, ex-Beatle, qui lui avait mis de son argent perso pour produire les Monty Phyton dans les 70´s : il avait un peu plus de cojones que ses gros balourds de gestionnaires d'Apple qui 40 ans après, et après justement beaucoup de portes défoncées, veulent nous vendre leur monde de merde aseptisé...

avatar debione | 

C’est général, j’ai lu hier une interview de G.Noe qui disait qu’aujourd’hui, il ne pourrait jamais produire irréversible.... il ne trouverait plus les financements, aucune chance... trop réel...

avatar Merkoriko 2 | 

@debione

Bien sûr que c'est général...mais tu auras remarqué que le concept des "bons sentiments" avec tout le cynisme qu'ils y incluent vient des US. Regarde la dernière campagne de Dior avec Jojo Depp.

avatar debione | 

@Merkoriko2
Les US sont justes 10 - 20 ans devant nous... C’est mon grand père qui me disait cela, les orientations de la population US ont juste de l’avance sur nous...
Après avec leur softpower ( qu’est en train de mettre à mal Trump, mais il ne sera pas mort) dont par exemple macg est un excellent exemple ( un peu moins ces temps, sans doute un effet Trump) de caisse de raisonnance, ils arrivent à faire pencher la balance sans doute un peu, mais le puritanisme, la société 0 risque, l’encadrement extrême par la loi de tout et l’erosion Des libertés est je pense un penchant sociétal des démocraties en général.

avatar vlsf1 | 

Vu que HBO a refusé aussi, ce n’est peut-être pas seulement le côté « prude » d’Apple qui a joué

avatar Osei Tutu | 

« Différends créatifs » et non « différents créatifs »

avatar tonstef | 

@Osei Tutu

+1
C’est une erreur récurrente chez MacGénération 🙄

avatar Terragon | 

Avant de dire qu’Apple est biaisé dans le type d’émissions, au moins attendez que leurs émissions soient disponibles pour voir de quoi il en retourne!

avatar debione | 

Vu le trailer qu’ils ont lâché, on peut s’attendre à du gentil tout doux...

avatar corben | 

Tiens c’est pas Tim Cook qui disait récemment qu’il n’intervenait pas sur les choix de contenus pour ATV+ ? 🙄

Il peut continuer à produire des merdes comme son karaoke, moi je reste sur Netflix

avatar macosZ | 

Le puritanisme d’Apple 🤮

Le monde doit être rempli de grands beaux sportifs aware sur la tech en sirotant son smoothie

Ça promet la ligne appleTV

avatar palmx | 

C’est la première fois que je souhaite à Apple un échec complet. Leur bien pensance me dégoûte de plus en plus malgré que j’adore leur produit 😂

avatar Baptiste_nv18 | 

@palmx

Malgré que

avatar ckermo80Dqy | 

@palmx

Malgré que tu leur souhaites un échec qu’il sera complet, ça risque d’être une réussite qu’elle sera grande.

avatar NEWIPHONE76 | 

@ckermo80Dqy

Je n’en suis pas si sûr

avatar pagaupa | 

Pas grave!...
D’autres la commercialiseront...

avatar edmini | 

Je suis bien content que Apple est des standards de qualité pour ses séries. Il y a trop de violence à la télé.

avatar lepoulpebaleine | 

@edmini

Personne ne t’oblige à regarder ce qui n’est pas conforme à tes attentes...

avatar mouahaha | 

Des séries de merde ne sont en aucun cas le résultat de pseudo standards de qualités. :)

avatar nespresso92 | 

Apple iTunes chief #EddyCue recently said that Apple execs are not involved in the development of Apple TV+ shows and do not have editorial input. Seriously? 😂😂

avatar Arpee | 

Mais, c'est exactement le cas. Ils n'interviennent pas dans les scénarios et ne les modifient pas. Ils les arrêtent. C'est tout. Où est votre problème ?

avatar nespresso92 | 

@Arpee

Mon problème? L'hypocrisie d'Apple. Documentez vous sur le sujet et vous comprendrez que malgré leurs dires Apple intervient malgré tout.

"Apple reportedly sent notes with concerns about the “show’s tone of vigilante justice."

"Apple, wanted to ensure the “series was focused on the heart and emotion of the central friendship.”

"Ultimately, the two sides could not come to an agreement about the focus of the show."

La preuve qi'Apple intervient directement sur le scénario, le producteur et le scénariste n'ont pas de libre arbitre, et si cela ne leur convient pas ils ne produisent pas. Et dans ce cas précis ils ont dû payer un dédommagement particulièrement important.

Et ce n'était pas la première fois. "Creative differences" si cela ne va pas dire qu'ils agissent directement sur la partie créative alors vous n'avez rien compris.

"The Morning Show” drama was forced to swap showrunners over “creative differences"

avatar Bigdidou | 

« Le constructeur voulait plutôt que la série se concentre sur l'amitié entre les deux héros »

Oui, moi aussi je veux des films de bisous.
Après, si c’est pour faire l’apologie de l’extrême droite américaine, ce qui est en filigrane dans la news, je comprends.

avatar Oliviou | 

Il y aura du sexe, de la violence et des jurons dans les séries d’Apple, ils ne sont pas hors du monde. Mais il y a aussi chez eux une question de morale : qu’est-ce qu’on fait passer comme message sur le monde ? Sur ce qu’il est et ce qu’on voudrait qu’il soit ?
On jugera sur pièces, mais beaucoup des plus grands films et des meilleures séries de l’histoire ont exactement ce genre de positionnement.

avatar Arpee | 

+15

avatar Vostorn | 

@Oliviou

Apple sortirait un film du genre Fight Club ? Je n'y crois pas une seconde.

avatar debione | 

@oliviou
Genre Tueurs ne? Une des meilleurs satyres du monde des médias et de leurs délectations des tueries de masse?

avatar Oliviou | 

@debione

Non mais Spielberg non plus ne ferait pas Tueurs Nés ou Fight Club.
Ça n’enlève rien à la qualité de ses films, ni à la qualité de Tueurs Nés ou Fight Club.
Apple n’est pas obligée de TOUT faire. D’autres peuvent se charger de la violence la plus crue et du sexe débridé, ou des messages du type « renversons les grandes entreprises ».

avatar lepoulpebaleine | 

Le côté bisounours d’Apple en général et de Apple TV+ m’exaspère au plus haut point.

avatar klouk1 | 

@lepoulpebaleine

Personne ne t’oblige à regarder ce qui n’est pas conforme à tes attentes...

avatar szut | 

Ceux qui s'offusquent de l'hypocrisie d'Apple qui serait plus grande que celle de ses concurrents me font rire. Ils voient une manipulation de la part d'Apple mais oublient que la manipulation est présente chez tous les producteurs et diffuseurs : quelle série n'a pas son homosexuel de service dans des proportions qui dépassent de loin leur présence dans la société. Et on ne parle pas des séries qui pendant des années avaient leur noir de service pour faire croire que la société américaine était super saine. Ce ne sont que deux exemples de propagande discrètes mais présentes qui n'est pas moins honteuse que celle d'Apple.
En ce qui concerne « le traitement très « œil pour œil dent pour dent » des scripts des scénaristes », cela n'a rien d'étonnant pour une série à l'origine israélienne. C'est un mode de pensée très biblique.

avatar mouahaha | 

Les scènes de propagandes des féminazgules dans les derniers blockbusters à la avenger, dark phoenix et companie. L'un des intérêts c'est que ça ruine les films donc ça fonctionne pas autant que prévu et c'est tant mieux. :)

Sans compter les séries d'autrice pédophile auto proclamée...

avatar pat3 | 

@szut

Ils voient une manipulation de la part d'Apple mais oublient que la manipulation est présente chez tous les producteurs et diffuseurs

Clairement. L’audiovisuel est manipulatrice par essence, et le cinéma ne s’est jamais privé de ce pouvoir. On ne voit pas pourquoi il en serait différemment de la télévision.

Et on ne parle pas des séries qui pendant des années avaient leur noir de service pour faire croire que la société américaine était super saine.
C’est juste issu de la loi sur les quotas de représentation de la diversité raciale aux US. S’il y a eu un noir de service, c’est parce que c’était rendu obligatoire par la loi.
Ça n’a pas empêché ce noir de service d’être un second couteau, de servir la soupe, tenir la chandelle, faire le fou du roi ou au besoin, mourir le premier.

avatar debione | 

En principe le noir de service est celui qui dit: j’etais Au Vietnam....

avatar debione | 

@pat3
La problématique ici est toute applelienne... On prétend un truc ( allez, que ce soit sur l’ecologie, sur la politique, sur la confidentialité des données...) et on regarde les faits...

Le truc gênant ici n’est pas qu’Apple refuse une série, ils en ont bien le droit, c’est qu’ils utilisent l’argument marketing «  nous n’intervenons pas dans les histoires » alors qu’en fait si...
Un énième double langage, qui me font de plus en plus m’eloigner De cette firme ( plus en fait que leur prix délirant), que pourtant jusqu’en 2012 je défendais.

avatar webHAL1 | 

@debione
« Le truc gênant ici n’est pas qu’Apple refuse une série, ils en ont bien le droit, c’est qu’ils utilisent l’argument marketing «  nous n’intervenons pas dans les histoires » alors qu’en fait si... Un énième double langage, qui me font de plus en plus m’eloigner De cette firme [...] »

Je te rejoins là-dessus et j'ai le même sentiment. D'autant plus que je n'arrive pas à comprendre ce qu'apporte cette déclaration dans le cas présent (alors que le double langage a du sens dans le cadre des écoutes humaines pour Siri, par exemple).
Bien sûr qu'Apple a un droit de regard sur le contenu qu'ils produisent pour leur futur service TV+. C'est normal. Mais non, il leur faut absolument essayer de passer pour une entreprise cool qui laisse les artistes faire tout ce qu'ils veulent...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR