Apple TV+ s'allume aujourd'hui

Sabrina Fekih |

Apple TV+ a débarqué ce vendredi 1er novembre avec au programme des séries inédites.

Le très attendu (au tournant) service de streaming d’Apple est désormais disponible. Bien que la société entretienne depuis longtemps des liens étroits avec Hollywood, Steve Jobs ayant permis l'explosion de Pixar dans les années 1980, il a fallu attendre que Netflix devienne incontournable pour qu’Apple se penche sur le marché du streaming vidéo, autrement qu'avec l'iTunes Store.

Avant-première de The Morning Show. Image Apple.

Pour la peine, avec Apple TV +, la société californienne a essayé de faire les choses en grand. Le service est disponible sur de nombreux appareils, y compris ceux qui ne sont pas frappés d'une pomme, et renferme des programmes originaux exclusifs. Et rien que ça, et en petite quantité pour commencer. Pas de films ou de séries que vous connaissez déjà, il y a seulement neuf nouveaux programmes en tout et pour tout aujourd'hui sur Apple TV+.

Pour que chacun y trouve son compte, les principaux genres sont représentés : comédie avec Dickinson, documentaire avec The Elephant Queen, drame avec The Morning Show, jeunesse avec Snoopy dans l’espace

Un des programmes phares est See. Écrite par Steven Knight (Peaky Blinders) et réalisée par Francis Lawrence (Hunger Games), il s'agit d'une série de science-fiction mettant en scène Jason Momoa dans un futur post-apocalyptique où l’humanité a été quasiment exterminée par un virus, à l’exception de quelques survivants à qui la vue a été ôtée.

Côté talk show, Apple TV+ signe le retour du Book Club d’Oprah Winfrey, lancé en 1996, où les discussions littéraires sont entrecoupées d'interviews d’auteurs.

Mais, « le programme qui se rapproche le plus de l’identité d'Apple », selon Wired, est For All Mankind, une série qui réécrit l’histoire de la conquête spatiale en inversant la donne. Et si les Russes avaient posé, les premiers, le pied sur la Lune, que se serait-il passé ensuite ? Face à la défaite américaine, Nixon exige que la NASA réussisse le voyage de la première femme vers la Lune.

Ronald D. Moore, scénariste à l’origine de Battlestar Galactica, a pitché directement sept saisons à Zack Van Amburg et Jamie Erlicht, les deux anciens présidents de Sony Pictures Television qu'Apple a recruté en 2017 pour mener à bien Apple TV+. Le scénariste ne s’était pas contenté de réfléchir « à la première heure [de la série], il avait tout en tête jusqu’à la 40e », a raconté Jamie Erlicht. Ronald D. Moore a présenté tout un tas de profils de personnages et d'échéanciers pour illustrer la façon dont l'histoire pourrait progresser au cours des sept saisons.

Un autre programme qui a eu les honneurs d'une avant-première mondaine est The Morning Show, la série co-produite par Jennifer Aniston et Reese Whiterspoon. On y découvre les coulisses d'une matinale américaine où une présentatrice tente de tenir la barre après le licenciement de son co-présentateur en raison d'allégations de harcèlement sexuel. Un scénario inspiré du limogeage de Matt Lauer, un présentateur américain star, pour « comportement sexuel inapproprié », dans la vague de l’affaire Weinstein.

Les deux anciens de Sony Pictures Television sont allés à la rencontre de Jennifer Aniston et Reese Whiterspoon qui proposaient leur projet à une demi-douzaine de services dont HBO, Showtime et Netflix. Les fonds quasi illimités d'Apple ont, semble-t-il, fait pencher la balance.

En effet, Zack Van Amburg et Jamie Erlicht ont signé pour deux saisons de la série, sans tourner d'épisode pilote, pour la coquette somme de 250 millions de dollars, dont plus d'un million de dollars de cachet par épisode pour chaque actrice, selon Bloomberg. Une somme astronomique quand on sait que les acteurs principaux de Game of Thrones n’ont été payés « que » 500 000 dollars par épisode au mieux.

Bien que la Pomme donne l'impression de dépenser sans compter pour se faire une place sur le marché du streaming, elle ne signe pas des chèques en blanc non plus. Quand certains budgets initiaux ont été dépassés, l'entreprise a demandé à des studios de production de partager les surcoûts, une pratique inhabituelle à Hollywood.

Et l'argent ne fait pas tout. Rassembler une belle brochette de vedettes ne garantit pas la qualité du programme. Les journalistes qui ont pu voir en avant-première les premiers épisodes des séries d'Apple s'en sont aperçus. Les critiques sont très mitigées, oscillant entre le satisfaisant et le médiocre.

Apple TV+ coûte 4,99 € par mois et la période d'essai gratuit est de 7 jours. Pour amasser rapidement des abonnés, Apple tire parti du succès de ses appareils, déjà connus, eux : pour l'achat d'un iPhone, iPad, iPod touch, Apple TV ou Mac après le 10 septembre 2019, vous bénéficiez d'un abonnement gratuit d'un an au service.

En sachant qu'Apple vend chaque année plus de 200 millions d’iPhones, et en supposant que la plupart des clients activent l'essai — ce qui n'est pas forcément gagné —, si rien qu'un quart de ces essais gratuits se transforment en abonnements, Apple TV+ serait l'un des services de vidéo les plus populaires au monde et générerait 3 milliards de dollars de recettes par an, selon les calculs de Bloomberg.

Mais la route est longue, très longue, pour ne serait-ce qu'arriver à la cheville de Netflix, qui compte 158 millions d'abonnés. Tim Cook le sait et se veut donc modeste, tout en assurant qu'il y a de la place pour plusieurs acteurs. En comparaison, mi-2015, au moment où Apple lançait Apple Music de zéro, Spotify comptait « seulement » 22 millions d'abonnés premium.

Comment regarder Apple TV+ ?

Contrairement aux services de streaming concurrents, Apple TV+ ne bénéficie pas de son application dédiée. Ou plutôt si, mais l'app Apple TV vise beaucoup plus large que les séries d'Apple : c'est un agrégateur de contenus tiers où il est parfois difficile de s'y retrouver, entre les vidéos à acheter ou à louer, et les abonnements à souscrire.

Quoi qu'il en soit, c'est par l'application Apple TV que l'on accédera aux séries et aux documentaires concoctés par Apple. Celle-ci est disponible sur iOS, iPadOS, tvOS et macOS Catalina. C'est par son biais que l'on souscrira également à l'abonnement : 4,99 € par mois, une période d'essai de 7 jours étant offerte.

Une fois abonné, tous les membres de la maisonnée pourront en profiter puisque le partage familial (un total de 6 personnes) est inclus. Pour l'occasion et puisque le catalogue est assez léger, Apple a également mis en place une opération promotionnelle : les acheteurs d'un nouvel iPhone, iPad, iPod touch, Mac ou Apple TV ont droit à un an gratuit. L'offre est valable pendant trois mois après activation de l'appareil éligible, à partir du 1er novembre. Attention, l'abonnement est automatiquement reconduit après la période d'essai.

L'application Apple TV ne se limite cependant pas aux seules plateformes du constructeur. On peut aussi en profiter sur certaines Smart TV de Samsung, les boîtiers de streaming Roku, les Fire TV d'Amazon, tandis que Sony, LG et Vizio se préparent eux aussi à proposer l'app.

Si Android et Windows n'ont pas reçu leur carte d'invitation à la fête, il est toujours possible de se connecter sur tv.apple.com avec un simple navigateur web ! Cette version en ligne, qui ne propose que les contenus Apple TV+, est peut-être la meilleure manière — et la plus simple — de profiter du service.

avatar nabaztag | 

Comment Steve Jobs aurait-il vécu la naissance d’Apple TV+ ?

avatar Kamisama | 

@nabaztag

On ne sait pas mais au moins on a 1 an gratuit , autant en profiter ^^

avatar GtnDns | 

@nabaztag

Je ne le connaissais pas suffisamment pour te répondre 🤷‍♂️ peut-être qu’un autre lecteur le fera

———

Sinon, je ne comprends pas les dépenses excessives d’Apple pour le contenu.. à croire que plus tu payes meilleure sera la qualité, c’est assez douteux surtout quand on voit les budgets d’autres séries qui font exploser les compteurs de vues.

avatar gemrosh | 

@GtnDns

En même temps, Apple ne sait pas quoi faire de son trésor de guerre...
Donc, il est obligé de trouver d’autres activités pour se développer et tenter de gagner des nouveaux clients, des nouveaux services et donc de nouveaux revenus...

avatar Merkoriko 2 | 

@GtnDns

D'un coté, ils surpayent les "stars" pour s'attacher leurs services, "et en même temps", ils sous-payent, via leurs sous-traitants, les petites mains qui fabriquent leurs objets et font leur hyper-fortune...

Vous faites un parallèle avec le Qatar, les résultats européens de son PSG et la construction des stades pour la Coupe du Monde (de foot) 2020...

Tout le monde se demande : combien de temps, ces comédies vont-elles durer?

PS : n'oubliez pas les chrysanthèmes...

avatar iPop | 

@GtnDns

C’est du cinéma, c’est plus une question de valeur.
APPLE n’ayant aucune expérience dans le domaine, il est à parié qu’il doivent s’en doute de faire avoir.
Netflix produit beaucoup plus.

avatar pim | 

@nabaztag

Il en aurait fait une crise de foie !

Pardon, j’ai pas pu m’empêcher 🤣

Plus sérieusement, on connaît la réponse à cette question, car un journaliste lui avait demandé quand Apple allait proposer un téléviseur. Il avait répondu que, quand on allume un ordinateur, on allume le cerveau, alors qu’on l’éteint quand on allume une télévision !

Mais c’était une vieille interview ; juste avant son décès, il avait dit qu’il avait trouvé LE truc pour transformer l’Apple TV. Je pense qu’on a son bébé sous les yeux (embrumés de larmes).

avatar malcolmZ07 | 

@pim

Il y avait des rumeurs de TV quand steve était au commande il me semble donc bon ...
Et apple comme toute entreprise va où il peuve se faire de l'argent.

avatar Poc | 

C'était le pancréas .. Tu y étais presque !

avatar hirtrey | 

@nabaztag

On s’en fou un peu non ? Il est décédé il y a 8 ans, il faut donc arrêter avec vos Steve Jobs, ça en devient ridicule et pathétique

avatar Sgt. Pepper | 

@hirtrey

👍

avatar stefhan | 

@hirtrey

+1

avatar Crkm | 

Il y a eu un séisme de magnitude 3.6 en Californie le 29 Octobre. Je suis à peu près certain que c’est Steve Jobs qui s’est retourné dans sa tombe 😉

avatar pim | 

@Crkm

Ah ah 😅🤭

avatar Link1993 | 

@Crkm

Pas très grave donc ! Il a prit son temps pour se retourner ! 😉

avatar no_problemo | 

Too late on market

avatar toto_tutute | 

@ no_problemo

Pourquoi vous le dites en anglais ? A moins que vous soyez non francophone, ce dont je doute, c'est d'un ringard d'utiliser de l'anglais comme ça, sans raison. Vous souffrez d'un déficit de personnalité ? Vous êtes complexé par votre langue maternelle ? 🤔

avatar no_problemo | 

@toto_tutute

WTF? Asshole

avatar iCHrome | 

@toto_tutute

Peut-être parce que ça ne rime pas en français 🤪

avatar warmac33 | 

@ toto_tutute
pourtant quand on voit le niveau moyen en anglais de ce pays, et plus généralement en langue étrangère, que ce soit lorsque le franchouillard est en vacance à l'étranger ou en situation professionnelle, on se dit qu'un peut d'ouverture linguistique ne lui ferait pas de mal...
A vouloir toujours tout surprotéger on en devient aussi ridicule et ringard, voire incompétent.

avatar toto_tutute | 

@ warmac33

HS :
Les japonais ne comprennent rien de l'anglais, et parmi les puissances économiques, ils ont probablement le moins bon niveau d'anglais, de loin. Et pourtant, justement, ça ne les empêche pas d'être 3 ème puissance mondiale et d'être à la pointe de l'innovation.

Et maîtriser l'anglais, ou plutôt le globish, j'appelle pas ça de l'ouverture, au contraire. Vous m'auriez cité le catalan, le cantonnais ou le swahili, là je vous aurais suivi.

Perso, je tique lorsqu'un touriste étranger en France ne daigne même pas dire bonjour, s'il vous plaît ou pardon en français pour introduire sa demande. Pour moi, c'est le B-A BA de la courtoisie que de s'exprimer, au moins quelques mots, dans la langue de la contrée qui nous reçoit.

Les anglophones, eux, fort de leur domination linguistique, ne daigne même plus apprendre des langues étrangères (voir statistiques). On repassera pour l'ouverture hein.

Mais je constate que vous êtes dans une pure logique productiviste. Où dans les langues, seule la compétitivité compte. Pauvre de vous.🙄

«À force de penser tous la même, on finit par ne penser plus rien.»

avatar warmac33 | 

@ toto_tutute
étant donné que nous n'avons ni la domination linguistique des anglais, ni l'investissement professionnel des japonais, peut-être ne pourrions nous pas nous permettre la même chose...
et pour info je connais pas mal d'américains qui sont tout fier de placer régulièrement des mots français car ça fait chic. Tu confonds bilinguisme et enrichissement de la sémantique en fait.
le catalan ou autre c'est pas de l'ouverture au monde, c'est éventuellement de l’enrichissement personnel tout au plus...
Mais de toutes façons nos législations à la con nous fermant à toute autre langue (cf les traductions obligatoires et ridicules de publicités) le type de langue n'est même plus la question.
cela dit le débat pourrait être intéressant mais vous partez si vite dans l'analyse voire le jugement personnel (cf la réponse à no_problemo) que ça va être compliqué

avatar iPop | 

@toto_tutute
Les anglophones, eux, fort de leur domination linguistique, ne daigne même plus apprendre des langues étrangères (voir statistiques). On repassera pour l'ouverture hein.

Cette pour cette raison que je pense qu’on devrait introduire en 2ème langue dans toutes les écoles l’espéranto.

avatar telnowlog33k | 

Les 1 an gratuit ne mâchent que sur les produits 2019 même si t achetés un produit 2018 maintenant à 1500 on ne bénéficie pas des 1 an

avatar Dkami | 

@telnowlog33k

Tu es sur ?

Je crois qu’en achetant n’importe quel produit où on peut regarder Apple TV+ , il t’offre Apple TV+ pendant 1 an , en gros il faut exclure l’Apple Watch car on ne peut pas regarder dessus

avatar Nico_Belgium | 

@Dkami

Je confirme

Un pote a acheté un iPhone 8 neuf il a reçu un abonnement Apple TV + d’un an gratuit

avatar Dkami | 

@Nico_Belgium

Tant mieux ^^ , en plus il y a le partage familial 😁😁, il peut partager à ses amis également ou à sa famille via le partage familial

avatar Moumou92 | 

@Dkami

Le partage familliale c’est pour la famille pas pour les amis... relisez les conditions d’utilisation...

avatar Dkami | 

@Moumou92

Je n’utilise pas le partage familial , sur le papier on peut pas partager à ses amis mais en vrai on peut car j’ai des gens faire ça

avatar Moumou92 | 

@Dkami

"mais en vrai on peut car j’ai des gens faire ça"

Effectivement cela s’appelle du vol et c’est punissable par la loi...

avatar Dkami | 

@Moumou92

En gros c’est pareil pour netflix aussi , il y a plein de personnes qui donne accès à new flow a ses potes , donc pour toi c’est du vol mais tout le monde le fait

avatar Moumou92 | 

@Dkami

Cela reste interdit par les CGU et donc du vol...

Ce n’est pas du vol POUR MOI, c’est du vol TOUT COURT... la loi c’est la loi, on a pas tous des lois différentes...

Il y a plein de gens qui fument du cannabis, cela reste pourtant interdit par la loi...

avatar Freitag | 

@Moumou92

Et ce que font ces sociétés au regard du fisc, tu appelles ça comment ? De l’optimisation ?

avatar Moumou92 | 

@Freitag

Ces sociétés respectent la loi... la loi est peut être mauvaise, mais ces sociétés ne font rien d’illégal... ne pas confondre éthique et loi...

avatar ludmer67 | 

Grâce au remplacement de mon iPad Pro, je peux bénéficier d’un an gratuit (même depuis mon iPhone 7 acheté en 2016 !).

J’ai une question : pour l’instant, les programmes ne m’intéressent pas. Je n’ai pas envie de m’abonner aujourd’hui, et dans les mois qui viennent. Du coup, est-ce que l’offre de l’année gratuit a une date limite ? Est-ce qu’en m’abonnant dans six mois, j’aurais toujours un an gratuit ?

avatar Dkami | 

@ludmer67

Non , c’est 3 mois maximum après l’activation de ton appareil

avatar ludmer67 | 

@Dkami

Merci 👍

avatar Sgt. Pepper | 

@Dkami

Et l’offre d’un an gratuit devrait s’arrêter un jour ou l’autre ...

avatar Dkami | 

@Sgt. Pepper

L’offre un an gratuit va disparaître 3 mois après l’activation normalement

avatar Sgt. Pepper | 

@Dkami

Je parle globalement: c’est une offre de lancement.

avatar CrackAMouet | 

@ludmer67

J’ai acheté un iPad Pro en octobre, je n’ai que l’offre d’essai d’une semaine de proposée 🙄
Acheté neuf sur Amazon

avatar nemrod | 

@CrackAMouet

iPad Pro achète peu après la Keynote, sur Amazon, j’ai l’offre d’un an gratuit

avatar CrackAMouet | 

@nemrod

Ok, merci pour ton retour.
Je vais patienter et retenter ma chance plus tard.
Lu un commentaire ici disant que la hotline Apple communiquait sur uniquement les devices 2019. Va falloir accorder ses violons...
Le déploiement est peut être en cours.

avatar nemrod | 

@CrackAMouet

Au début il l’a affiché l’offre d’un mois puis un an.

avatar CrackAMouet | 

@nemrod

Dac, je vais patienter. J’ai autre chose de prévu aujourd’hui de toute façon 🤗

avatar Alberto8 | 

@CrackAMouet

Pareil je n’y arrive pas c’est dingue ça me rend fou !

avatar CrackAMouet | 

@Alberto8

Va sur tv.apple.com/fr depuis un navigateur (utilise Firefox si t’es sur iOS pour éviter que l’application Apple TV se lance)
Connecte toi avec ton compte Apple et l’offre 1an gratuite va apparaître, il faudra une CB française pour prouver ta résidence.

avatar Alberto8 | 

Ok merci !

avatar thibaud1907 | 

Pour l’année offerte, ça marche si on a acheté l’iPhone via son opérateur ?

avatar Dkami | 

@thibaud1907

Normalement tu peux , c’est par rapport pour chaque appareils acheter à partir du 10 septembre tu peux l’activer l’abonnement de 1 an gratuit

Pages

CONNEXION UTILISATEUR