Trump veut construire un grand mur numérique

Mathieu Fouquet |

C’est reparti pour un tour : le secrétaire d’État américain Mike Pompeo (équivalent du ministre des Affaires étrangères) a annoncé hier une nouvelle initiative de l’administration Trump visant à limiter la présence et l’influence des compagnies chinoises aux États-Unis. Répondant au doux nom de Clean Network (« réseau propre »), ce programme vise notamment les technologies de télécommunications (sans doute une référence au déploiement de la 5G et à Huawei, qui rencontre d’ailleurs des réticences dans d’autres pays), les boutiques logicielles (ex : l’App Store), les applications, et les services dans le nuage.

WeChat et TikTok sur l'App Store.
WeChat et TikTok sur l'App Store.

Dans un communiqué de presse publié peu après les gesticulations de Trump sur l’acquisition de TikTok, Pompeo n’y va pas avec le dos de la cuillère : il s’engage entre autres à ce que les États-Unis prennent des mesures pour purger leurs boutiques logicielles d’applications riches en virus, en propagande et en désinformation1. Selon CNBC, le chef de la diplomatie américaine aurait déclaré lors d’une conférence de presse que « des applications comme TikTok, WeChat et autres représentent des menaces importantes envers les données personnelles des citoyens américains2, en plus d’être des outils de censure du Parti communiste chinois ».

Ce n’est pas tout, puisque ce programme qui n’est pas sans rappeler une certaine initiative chinoise voudrait aussi que les sociétés américaines cessent de distribuer leurs applications sur les téléphones de compagnies comme Huawei, afin de les punir pour leur coopération avec les autorités chinoises. Rien de très surprenant ici : Huawei est déjà privé des services de Google depuis quelque temps.

Le Clean Network viserait aussi à empêcher que les données des citoyens américains ne soient stockées sur des serveurs de sociétés chinoises telles qu’Alibaba, Baidu et Tencent. Pompeo agite même le risque d’un vol de la recherche du vaccin contre le COVID-19, histoire de bien enfoncer le clou… et assure que les États-Unis surveilleront aussi les câbles sous-marins qui constituent l’épine dorsale d’Internet, afin d’empêcher toute ingérence chinoise.

Alors que le gouvernement de Donald Trump ne cesse de faire dans la surenchère, on ne peut que s’interroger sur la réaction de la Chine : après tout, ce ne sont pas non plus les moyens de faire pression sur les sociétés américaines qui manquent, et ce alors que la capitalisation boursière d’Apple est au plus haut.


  1. Et s’il y a bien quelque chose que l’administration Trump ne peut pas tolérer, c’est la désinformation 🤔  ↩︎

  2. Ce n’est pas impossible, mais c’est aussi un peu plus complexe que cela.  ↩︎

Source
Image d’accroche : Macau Photo Agency.
avatar beteldor | 

« Et s’il y a bien quelque chose que l’administration Trump ne peut pas tolérer, c’est la désinformation 🤔 »
Ah oui ? Vous pouvez nous en dire plus iGen ?

avatar Pierredu21 | 

@beteldor

Le smiley à la fin de la phrase nous en dit plus...

avatar 8enoit | 

@Pierredu21

Parce que la désinformation côté Démocrates, ça n’existe pas. Les casseroles de Biden sont savamment tues par toute l’industrie médiatique US. Oh ce n’est pas de la désinformation, juste une sélection à géométrie variable dans le chef des rédactions. De pieux mensonges par omission pour le Bien de l’Amérique. Pour les démocrates quoi.
Je n’aime pas le personnage Trump. Mais ce que j’aime encore moins c’est la soumission religieuse des médias, c’est le militantisme déguisé en journalisme.

avatar Pierredu21 | 

@8enoit

Certes, mais bon, d'un côté une "sélection à géométrie variable", de l'autre... Trump... Après, on verra ce que font les américains hein !

avatar Furious Angel | 

@8enoit

Compare ce qui est comparable..,

avatar marenostrum | 

les médias partout sont de gauche. ça veut dire progressistes. pour ça qu'un Tyran dès qu'il prend le pouvoir, vire les médias d'un coup. chose que Trump ne peut pas le faire. il a choisi se battre, se mettre en opposition avec les médias, parce que son électorat n'aime pas les médias aussi. en cherchant le ridiculiser les médias jouent la carte de Trump, sans le vouloir peut-être, par bêtise.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@marenostrum

les médias partout sont de gauche

Le Figaro me vient à l'esprit.

avatar marenostrum | 

c'est de gauche Figaro en essence (les articles, les journalistes qui peuvent travailler pour n'importe quel journal ou site, etc. leur positionnement politique est juste scénique) et puis l'Etat républicain par principe est de gauche. tu vois de différence en pouvoir entre la droite et la gauche ? c'est juste un jeu de chaises. rien change. les vrais changements viennent de la rue comme toujours et pas des élections.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@marenostrum

c'est de gauche Figaro
🤣

avatar Bigdidou | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

« c'est de gauche Figaro »

Tu sais, il nous a expliqué ici un jour qu’il avait trouvé des explications à des tas de choses de Mein Kampf...

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@Bigdidou

Ces types, ils perdent un point de QI ils perdent l'usage de la parole.

avatar MarcMame | 

@marenostrum

"c'est de gauche Figaro en essence"

Ah oui quand même !
Et donc Libé serait de droite ? Je suis perdu là...

avatar 8enoit | 

@MarcMame

Non Libé est d’extrême gauche libertaire.
Mais Figaro de gauche non. Certains articles sont certes bien-pensants mais Brézet, Roquette, Thréard, Perrault sont clairement à droite. Mais l’ouverture d’esprit est réelle, contrairement aux médias de gauche que sont Le Monde, l’Obs, Libé, Etc

avatar iVador | 

@8enoit

Libé d’extrême gauche mdr

Des âneries on en aura lu mais celle là est pas mal

avatar 8enoit | 

@iVador

Vous les avez déjà vus dénoncer l’impunité des Blacks blocs ? Faire leur mea culpa sur le communisme ?

avatar iVador | 

@8enoit

On parle des Nazis de Charlotteville soutenus par Trump ?
Des enfants sud américains mis en cage par Trump à la frontière mexicaine ?
De Trump qui cherche à annuler l’élection de Novembre pour rester au pouvoir ?
Des 150000 morts du Covid causés par Trump et son absence de gestion de la pandémie ?
De la chute de 33% du PIB américain causée par Trump et son incapacité à gérer l’économie ?

avatar 8enoit | 

@iVador
Entre le louvoiement politique hasardeux de Trump et le nazisme, je vois des différences. Pas vous.
Plus sérieusement il ne faut pas oublier que le filtrage médiatique européen y est pour bcp. Aux USA la perception de Trump par les américains n’est pas exactement la même qu’ici.

avatar YAZombie | 

@ 8enoit: ce que tu appelles louvoiement politique hasardeux est une attaque systématique sur les institutions, et les traditions démocratiques qui ne sont pas rien aux US, œuvre dans laquelle Impotus Americanus est aidé par un GOP d'une corruption jamais vue. Remarque quand on voit Mitch McConnell, devenu multimillionnaire sans être rien d'autre que sénateur, pendant que son état devenait un des plus pauvres des US, on comprend assez. La soupe est bonne.
On citera entre autres la politisation du DOJ (et de diverses agences fédérales), la nomination de marionnettes en temps que Acting Directors à des postes clés de l'administration afin d'éviter les auditions de la Chambre des Représentants - désormais à majorité démocrate, en raison d'élections, les plus démocratiques du système US, et où le GOP a subi un échec historique malgré ses habituelles manipulations antidémocratiques telles que le gerrymandering et la suppression de votes -, la mise en cause permanente de ses propres services de renseignements, les discours ambigus pour ne pas dire se contredisant un jour après l'autre, des attaques systématiques sur la presse quand elle dénonce ses machinations, accusations gratuites pour lesquelles il promet des preuves qu'il est systématiquement incapable de présenter, et grâce à #MoscowMitch #RichMitch, le cramming de juges conservateurs, souvent totalement incompétents, à des postes fédéraux, ainsi qu'à la Cour suprême dont l'équilibre déjà précaire ne tient qu'au fil bien fragile de la vie de Ruth Bader Ginsburg.
Ce ne sont que quelques exemples, car oui, il y en a d'autres. Et pas peu.
Tout cela est la recette parfaite des petits tyrans et de leurs complices. S'il est réélu je ne vois pas comment les US pourraient survivre. La seule chance, tout à fait possible, est que les Dems gagnent une majorité absolue au Congrès et rétablissent de la démocratie dans ce qui est en train de devenir une tyrannie de la minorité.

avatar YAZombie | 

@8enoit, "Aux USA la perception de Trump par les américains n’est pas exactement la même qu’ici": et qu'en sais-tu? Tout d'abord, ça dépend de qui on parle. Quoi qu'il arrive il semble bien qu'il y ait un groupe non-négligeable et minoritaire pour qui, oui, Trump pourrait assassiner quelqu'un sur la 5e Avenue, ils danseraient de joie.
Mais la majorité des Américains en a assez.
FiveThirtyEight, l'agence d'analyse de Nate Silver qui avait prédit la victoire de Trump, est une meilleure source d'information que le doigt mouillé, à savoir ton opinion personnelle.

avatar pat3 | 

@8enoit

"Non Libé est d’extrême gauche libertaire. "

On voit que tu ne connais pas vraiment l’extrême gauche…

avatar pat3 | 

@marenostrum

"et puis l'Etat républicain par principe est de gauche."

Si tu parles de l’état français, euh, comment dire… tu commets une grosse erreur de jugement, pour le dire sobrement.

"tu vois de différence en pouvoir entre la droite et la gauche ?

Non, mais la politique menée par les uns et les autres n’est pas particulièrement à gauche

avatar pat3 | 

@marenostrum

"les médias partout sont de gauche"

Je doute que foxnews soit trop de gauche. Et qu’il n’y ait aucun média républicain (voir https://www.courrierinternational.com/article/etats-unis-qui-sont-les-me...).

avatar 8enoit | 

@pat3

Fox News est l’exception qui confirme la règle. Écoutez ce que dit la récente démission de la journaliste Bari Weiss de l’état du pluralisme dans les médias US les plus en vue

https://www.lefigaro.fr/vox/societe/le-new-york-times-qui-etait-un-journ...

avatar pat3 | 

@8enoit

Je veux bien vous croire… mais 1) vous dites que le filtre médiatique européen est tendancieux (dans le sens anti-Trump), puis 2) vous citez Le Figaro qui montrerait l’absence de pluralité des médias américains : Le Figaro fait-il partie du filtre médiatique européen ? Et peut-on considérer Le Figaro comme un média non partisan vis-à-vis des républicains américains, compte tenu de son orientation politique ?
En bref, la neutralité journalistique n’a jamais été existé que comme idéal. Les journaux des premiers temps de la presse moderne avaient au moins l’honnêteté de s’enfoncer comme « journal d’opinion ». Et c’est en croisant les différents avis qu’on arrive à se faire le sien.

Il est indéniable que Trump marque un nouveau palier dans la démagogie politicienne américaine, et que ses propos sont décousus et contradictoires, même s’il tente de développer une stratégie politique. Le Trump bashing est facile, mais Trump prête énormément le flan. Et soyons honnête, c’est le bashing tout court qui est devenu la norme du commentaire politique, quelque soit les dirigeants.
En face, c’est pas la joie non plus. Entre Hillary Clinton et Joe Biden, les démocrates s’encroûtent dans leurs vieux travers; ils ont intérêt à faire leur révolution (socialiste ?), sous peine de perdre vraiment l’électorat jeune et minoritaire sur les trois prochaines élections.
Pour celle qui vient, je pense comme vous : c’est sans doute déjà perdu.

avatar 8enoit | 

@pat3

Plus précisément je cite le Figarovox, qui est une rubrique « débat d’idées », qui regroupe interviews et articles écrits par des personnes extérieures à la Rédaction du journal. Le journal en lui-même ne penche pas spécialement pour Trump, personnage d’ailleurs difficile à suivre tant sa communication est imprévisible et hors normes. D’ailleurs il est si difficile d’y voir clair que sa politique ne pourra être jugée qu’à moyen terme.

avatar YAZombie | 

@ 8enoit," D’ailleurs il est si difficile d’y voir clair que sa politique ne pourra être jugée qu’à moyen terme": pour le moment on a toutes les pièces en main pour juger. Une perte totale de crédibilité de la parole et du soft power américain aboutissant à une Chine qui à la fois se sent pousser des ailes et annexe HongKong et qui, poussée par la nécessité due à des restrictions commerciales qui ne font souffrir que les Américains, a déjà accéléré ses programmes destinés à l'indépendance technologique (apparemment ils viennent de hacker toutes les recherches taïwanaises sur les processeurs, ils ont dû prendre quelques années d'avance, et ce n'est pas comme s'ils n'avaient pas l'industrie…); une Inde qui se sent pousser des ailes et annexe le Cachemire, rendant la possibilité d'un conflit nucléaire avec le Pakistan une réalité qui devrait nous terrifier tous, mais au milieu du covid… ; une Corée du Nord qui s'est jouée de lui et poursuit tranquillement son bonhomme de chemin vers des lanceurs intercontinentaux; un Iran plus proche que jamais de développer sa première bombe; et je ne parle même pas de la réponse catastrophique puisqu'absente au niveau fédéral, au covid. Cette baudruche n'a même pas été foutu d'activer le Defense Production Act pour des choses essentielles comme les équipements de protection, la Floride où Ron DeSantis est un véritable apôtre de l'Imbécile en chef voit sa contamination et sa mortalité exploser, comme la majorité des états républicains, malgré des semaines et des semaines d'avance.
Je me demande bien ce que tu attends pour juger.

avatar YAZombie | 

@8enoit: comme c'est plus proche de nous et ça devrait inquiéter grandement aussi, j'ai oublié de mentionner la Turquie de Recep Tayyip Erdoğan (le bien nommé…), grand copain de Trump, membre de l'OTAN, et qui se permet d'acheter des missiles à la Russie et de chatouiller la marine française.
Non, c'est vrai, tu as raison, attendons avant de juger. Mais je vais attendre encore plus que tu nous fournisses des raisons d'attendre.

avatar Bigdidou | 

@YAZombie

« grand copain de Trump, membre de l'OTAN, et qui se permet d'acheter des missiles à la Russie et de chatouiller la marine française »

Et de forer dans les eaux territoriales grecques.

avatar YAZombie | 

@ Bigdidou: j'avais déjà cité pas mal de choses, et il en reste tant… mais ça je ne savais pas, merci pour l'info.

avatar Bigdidou | 

@YAZombie

J’ai lu ça il y a pas longtemps dans Le Monde ;)
Les grecs sont fous furieux. Déjà que sur le plan symbolique, ils ont mal pris l’histoire de Sainte Sophie...

avatar YAZombie | 

@8enoit, "Fox News est l’exception qui confirme la règle": tu as juste oublié Sinclair Network, le WSJ, Breitbart, National Review, et franchement tu peux chercher - ce que tu n'as, clairement, clairement pas fait… - il y en a pléthore d'autres.
Notons également que les personnes les plus populaires en termes d'engagement sur FB sont des figures de droite, le premier étant Ben Shapiro, l'autre je ne sais plus. Je ne parle même pas de Joe Rogan, qui sous couvert d'anti-establishment est en fait un vrai propagandiste pro-Trump.

Désolé si ça fait matraquage, mais tu as beaucoup parlé, il fallait t'attendre à des réponses.

avatar MarcMame | 

@beteldor

Ouvre un dico à la page « ironie » et tu en sauras plus.

avatar beteldor | 

@MarcMame

Trump bashing.
Le second degré n’est pas qu’un température champion.

avatar MarcMame | 

@beteldor

"Trump bashing.
Le second degré n’est pas qu’un température champion."

Je me sens tellement bête face à cette réponse qu’il me faudrait une explication de texte. Merci d’avance.

avatar Mathieu Fouquet | 

@beteldor

Alors oui, c’était de l’ironie.

avatar Sindanárië | 

@beteldor

"Vous pouvez nous en dire plus iGen ?"

Google est ton ami

avatar iVador | 

@beteldor

Un mot de Trump = un mensonge
Plus grand menteur pathologique de l’Histoire, que cette ordure sénile orange

avatar AhRiMaN | 

Plus gros menteur comme tu y vas....chez nous on a eu aussi un certain Mitterand qui se posait là en menteur de première bourre.

avatar iVador | 

@AhRiMaN

Trump est le recordman du monde des mensonges, plus de 15000 répertoriés en 3 ans !

C’est bien simple : 1 mot qui sort de l’horrible bouche du Gros Orange Facho = 1 mensonge

Mais qu’attendre de plus d’un pathétique animateur de TV réalité qui se vante d’attraper les femmes par la c**** ?

Mitterand était intelligent quoiqu’on pense de lui, et très cultivé.

Trump c’est le degré 0 de l’être humain, zéro qualités, 0 intelligence, 0 culture .... le mec qui n’en a rien a foutre des 150000 morts actuels du Covid dans son pays ...

avatar IceWizard | 
@iVador « Mitterand était intelligent quoiqu’on pense de lui, et très cultivé. » C’est vrai qu’il était intelligent. C’est pas tous les jours qu’un type de droite, membre des Croix de Feu, ami de nombreux cagoulards (des cinglés prônant la lutte ouverte contre la République, y compris par le sabotage, l’action armée et les assassinats politiques), collaborateur des nazis sous l’administration Pétain, arrive à devenir président de la France, sous la bannière Socialiste. Malin de se construire une image politique de résistant de gauche, en 1943, quand il est devenu évident que les nazis allaient perdre la guerre, après un baroud d’honneur. Fidèle en amitié, comme Papon et d’autres fonctionnaires impliqués dans la déportation des juifs ont pu s’en apercevoir. C’est cool pour des criminels de guerre d’avoir un gars haut placé pour les protéger au fil des années. [modéré] FI
avatar pslauver | 

@iVador

Tout ce qui est excessif est insignifiant.

Tu es insignifiant....

avatar iVador | 

@pslauver

Rien à cirer de ton « avis », bien evidemment

avatar Bigdidou | 

@pslauver

« Tout ce qui est excessif est insignifiant. »

Comme iVador décrit une réalité, tu la trouves donc excessive.
Oui, Donald Trump est excessif dans son combat contre la démocratie et la vérité.

Par contre, c’est pas du tout insignifiant.

avatar Furious Angel | 

@AhRiMaN

Sois sérieux, Trump dit nawak en permanence, il suffit de voir ses tweets censurés (y’en a encore eu un hier)

avatar huexley | 

Personnellement je suis abonnée aux Twitter de Trump. C'est une dose de fou rire quotidienne garanti

avatar marenostrum | 

il copie la chine et sa grande muraille.

avatar r e m y | 

@marenostrum

Ses conseillers ont dû lui expliquer que son annonce de l'interdiction de TikTok ne tenait pas la route justement parce qu'à la différence de la Chine, ils n'ont pas de "grande muraille numerique" pour bloquer à coup sûr une app ou un site web.

avatar simnico971 | 

Et hop là le Great Firewall américain.

avatar Sindanárië | 

Et toutes les applications devront arborer une perruque jaunâtre comme icône certifiée pour accéder au marché américain

avatar Lu Canneberges | 

« Clean Network » ça craint vraiment... autant la souveraineté et l’autonomie sont des choses intéressantes, autant là ça pue le racisme primaire à plein nez...

Pages

CONNEXION UTILISATEUR