4G : pourquoi Free Mobile ne parvient pas à rattraper ses concurrents

Christophe Laporte |

Qui a la meilleure 4G ? C’est l’une des réponses auxquelles l’ARCEP tente régulièrement de répondre dans ses études. L’autorité de régulation des communications électroniques et des postes a mené des centaines de milliers de mesures aussi bien dans les petites villes que dans les grandes, sur les routes, dans les trains et même dans le métro.

Si l’on ne voit pas plus loin que le bout de son nez, rien ne change : Orange arrive en tête, Bouygues et SFR sont au coude à coude et Free Mobile est toujours loin derrière.

Mais ce qu’il est intéressant de constater, ce sont les dynamiques. Oui, Orange arrive en tête pour la septième année consécutive, mais l’avantage n’est plus aussi conséquent que par le passé.

Sur certains points, Orange s’est même fait doubler. Si l’on raisonne par exemple, en termes de couverture du territoire, SFR (59 %), et Bouygues Telecom (58 %) sont passés devant Orange (55 %) qui était en tête l’année dernière. Peu évoqué, l’accord de mutualisation entre SFR et Bouygues a permis aux deux opérateurs de gagner beaucoup de temps (lire : Bouygues et SFR commencent à mutualiser leurs réseaux).

Cliquer pour agrandir

À l’inverse, si l’on raisonne en couverture de la population (la statistique la plus souvent évoquée par les opérateurs), Orange est encore devant avec 89 % de la population couverte, mais SFR (88 %) et Bouygues (88 %) sont quasiment à égalité.

Pourquoi Free Mobile n’arrive pas (pour le moment) à rattraper les autres opérateurs

Et c’est au passage sans doute l’un des enseignements de ce baromètre d'ailleurs, si l’on parle souvent de ces trois-là, c’est sans doute parce que Free Mobile ne parvient pas à tenir la cadence.

Avec 45 % du territoire couvert en 4G et 80 % de la population, Free Mobile est dans l’incapacité de refaire son retard pour le moment sur ses concurrents. Deux facteurs permettent d’expliquer assez facilement cela et quelque part d’excuser Free. L’accord de mutualisation joue pour beaucoup dans la dynamique de Bouygues et SFR. D’autre part, pour accélérer sa couverture du territoire en 4G, Free Mobile compte énormément sur la bande des 700 MHz. Cette bande, à l’instar des 800 MHz, n’offre pas forcément des débits exceptionnels, mais permet de couvrir de longues distances.

De ce point de vue, Free Mobile est particulièrement handicapé. L’opérateur mobile ne dispose pas de bande sur les 800 MHz, communément appelés les « fréquences en or ». À ce jour, c’est clairement la bande la plus utilisée par les autres opérateurs.

L’autre souci pour Free Mobile, c’est le déploiement très progressif de la bande des 700 MHz. Elle n’est pour l’heure en place qu’en région parisienne. Les opérateurs pourront s’attaquer à cette bande selon un calendrier qui va au plus tard de la fin de l’année au 30 juin 2019 en fonction des régions [NDLR : tout cela à cause de cette sal*%#rie de TNT].

En matière de débit, dans les zones denses (les 15 plus grosses agglomérations) et les zones intermédiaires (entre 100 000 et 400 000 habitants), Orange arrive en tête dans la majorité des tests, avec un débit de 46 Mb/s dans les zones denses contre 35 Mb/s pour SFR, 34 Mb/s pour Bouygues et 27 Mb/s pour Free.

Cliquer pour agrandir

Par contre, dans les zones rurales, Orange est dépassé en termes de débits (9 Mb/s) par SFR (14 Mb/s) et Bouygues (13 Mb/s).

SFR à nouveau dans la course

L’autre grande tendance de cette année, c’est le bond en avant de SFR. Plus ou moins à la même époque l’année dernière, SFR était dans l’étude de l’ARCEP très souvent battu par Bouygues Telecom. Ce n’est plus le cas. L’exemple le plus frappant concerne les débits. En 2016, Bouygues Telecom affichait une moyenne de 32 Mb/s dans les tests de l’ARCEP contre seulement 21 Mb/s pour SFR. L’opérateur qui s’appellera prochainement Altice est désormais très légèrement devant.

Et c’est sans doute à terme un souci pour Bouygues Telecom qui a longtemps misé sur l’excellence de son réseau 4G. Certes, celui-ci est très bon, mais il se distingue moins de ses concurrents qu’au début de la 4G. Alors, comment faire quand on est dans la situation de Bouygues, qui cherche à augmenter le prix de ses forfaits ?

La course à la vitesse n’est pas terminée pour autant. Bouygues et SFR ont obtenu le feu vert de l'ARCEP pour réaffecter à la 4G la bande de fréquences des 2,1 GHz jusque-là dévolue à la 3G. De quoi proposer des débits encore plus élevés en faisant encore plus d’agrégations de bandes. Le genre de choses qu’adorent les smartphones de dernière génération !

avatar BleuRooster | 

Pour moi Ville de 22.000 Habitant Free a le meilleur debit et propose la 4G même dans les petit villages alentour(rayon de 70Km) contrairement au autres qui propose du Edge.

Free: 65Mega
Orange: 30Mega
Bouygues: 20Mega
SFR: 20Mega

avatar Rigby | 

@BleuRooster

Tant mieux pour vous, en attendant si l'ARCEP et ses 1 million de tests ont mis Free bon dernier ce n'est pas pour rien ...

Dans tous les cas, si Free ne peut pas rattraper ses concurrents, c'est pour deux simples raisons ; leurs fréquences de merde (que voulez-vous, le 800mhz c'était trop cher ...) et un déploiement ridicule alors que c'est justement le dernier entrant qui devrait mettre les bouchées doubles pour rattraper les historiques.

avatar iPop | 

@Rigby

Sans parler de la fleur du gouvernement de Sarkosi qui a fait une grosse fleur à Bouygue pour transformer ses antennes Edge en 4g.
Bouygue qui aussi d'ailleurs, refusait l'entrée de Free sur le marché.

avatar MystR | 

@iPop
Il n'y a pas eu de fleur, puisque ça s'est passé sous flanby, et c'est un cadeau oui mais d'une directive de l'Europe ?

avatar alfatech | 

@Rigby

"Tant mieux pour vous, en attendant si l'ARCEP et ses 1 million de tests ont mis Free bon dernier ce n'est pas pour rien ..."

Bon dernier… Quand on regarde les chiffres et % sur ces graphiques Free n'est pas si loin derrière finalement, pas de quoi se faire massacrer de la sorte en tout cas.

avatar Vaudan | 

Ca me fait toujours rire jaune quand on pondère la place du premier : "oui, mais ils ont plus investis vous savez". On félicite le bon dernier pour ses efforts, mais celui qui fait ce qu'il doit ou plus est minimisé.

avatar badoum9 | 

Pour leur réseaux mobiles il se sont trop reposer sur leur accord avec Orange, les offres low-cost avec un réseau low-cost ne fidélise pas.
Ça leur apprendra de prendre les gens pour des pigeons, ils ont investi sur les réseaux mobiles en délaissent leurs abonnés à ADSL et leur pubs à 1gb, la blague ça représente 0,5 de leur Parc d'abonnés, certes la Freebox révolution en terme de box à une avance non négligeable.

avatar Thaasophobia | 

@ badoum9

"Ça leur apprendra de prendre les gens pour des pigeons,"

Chacun voit les choses comme il veut... Mais pour moi, les pigeons, étaient les clients de Wanadoo et du monopole d'Orange. Facturation délirante, service client le pire de l'histoire de l'univers (ca n'a pas changé depuis).
Je dis bravo et merci à FREE d'avoir forcé les prix à descendre au niveau de ce que représente un service low-cost.

avatar Spinnozza | 

@Thaasophobia

"Service client le pire de l'histoire de l'univers"
Je trouve que cette remarque manque un peu de superlatif.

PS : Combien d'actions avez-vous chez Free ?

avatar Thaasophobia | 

@Spinnozza

"Combien d'actions avez-vous chez Free ?"
aucune

avatar NAVY7GAS | 

17:30 passé, on avait pas dit que Free allait annoncer qlq chose aujourd'hui ? Forfait mobile data et communication illimitées partout dans le monde en 4G, sim jumelle pour 10€ de plus pour pouvoir le mettre dans un modem, avec superboost lors de détection P2P, streaming audio ou vidéo (Netflix, Spotify ou Molotov par ex.).

Le tout pour 3,99€/mois pendant 1 an pour les clients n'ayant pas été chez eux dans les 18 mois lol joke

avatar shaba | 

@NAVY7GAS

T'énerve pas ,la vente privée débute à 19h :)

avatar Armand07 | 

Ben, la campagne c'est bien.
Mais avec Free pour la box et bien sûr le forfait à zéro euro, faut pas s'attendre à des miracles.
Ça peut être un peu galère en province et en particulier l'Ardèche du sud (d'abord on dit "en région", et "Ardèche méridionale" ... ça a une autre gueule, et ça change tout ?)
Descendant : 4710 kb/s montant : 602 kb/s
Y a pire dans le coin ... Et mieux aussi.

avatar frankm | 

Pour la meilleure 4G et autre il faut consulter le site de l' Agence Nationale des Fréquences. Leur autre site "radio carto" permet de voir les antennes sur une carte par opérateurs. En désélectionnant Orange on peut même simuler la fin de l'itinérance de Free chez Orange.
A certains endroits le dessert Free est flagrant.
Merci Free pour les prix bas

avatar zoubi2 | 

@frankm

"A certains endroits le dessert Free est flagrant"

C'est du tiramisu ? :-)

avatar frankm | 

Oups, était-ce freudien ?!!

avatar zatfco | 

@frankm, Merci

cartoradio.fr répond très bien à la problématique Free.

Utiliser ce site donne une très bonne explication sur le choix à faire ou pas.

avatar NikoLeGaulois | 

Erreur dans votre article. Le pourcentage de couverture du territoire d’Orange n’est pas le bon. Vous avez mis celui de 2016 ?

avatar Stéphane Moussie | 
C'est corrigé.
avatar JadEstuaire | 

Plusieurs antennes Free mobile en attente d'activation dans le Pays de Retz, alors j'ai de l'espoir d'ici l'échéance de mon abonnement promo 4G avec 50 Go de data Bouygues Telecom qu'elles soient activées.
Par contre pour l'ADSL je retournerai chez Free à l'échéance promo BBox Miami, j'appréciais trop Freebox Revolution qui est à mon avis ce qu'il y a de mieux actuellement en matière de box.

avatar 11emechoc | 

La soit disant sal..... de TNT est tout qu'il y a pour avoir la télévision dans les zones où avoir 1Mbps est déjà difficile en ADSL. Donc j'espère qu'on nous la laissera jusqu'à l'arrivée de la fibre promise au mieux en 2020 ! Et je ne suis pas dans en Ardèche ou dans le fin fond de la campagne, mais dans une zone peuplée à la frontière belge !

avatar zoubi2 | 

@11emechoc

+1

avatar brunitou | 

@11emechoc "La soit disant sal..... de TNT est tout qu'il y a pour avoir la télévision dans les zones où avoir 1Mbps est déjà difficile en ADSL. Donc j'espère qu'on nous la laissera jusqu'à l'arrivée de la fibre promise au mieux en 2020 ! Et je ne suis pas dans en Ardèche ou dans le fin fond de la campagne, mais dans une zone peuplée à la frontière belge !"

> Bien dit !
Les gens biens lotis oublient un peu trop vite que tout le monde (loin de là) n'a pas accès à l'internet haut-débit ou à la TV numérique ou à la 4G !

En Belgique francophone, même topo : des centaines de milliers de foyers n'ont que l'Adsl de 1ère génération (4/0,5 Mbps max), et qqes milliers aucun accès à internet. En Flandre par contre, >90% du territoire a accès à 100Mbps. Une petite pensée pour vos cousins "citoyens de seconde zone" svp : www.petition.hautdebitpourtous.be ; merci ;)

avatar djpoulet | 

Conclusion : tous sauf Free ?

avatar victoireviclaux | 

Peut-être que Orange commence sérieusement à se faire rattraper sur certains points... c'est dommage. Je suis chez eux depuis un petit moment et pour le moment le réseau d'Orange me plaît.

avatar Bigdidou | 

@victoireviclaux

'Peut-être que Orange commence sérieusement à se faire rattraper sur certains points... c'est dommage."

Pourquoi dommage ?
Qu'est-ce que ça t'enlève en tant que client d'Orange ?
On a tous intérêt à ce que tous les opérateurs soient le meilleur possible.

avatar Antonioooh | 

Question à 2 francs mais si on utilise les fréquences 3G pour la 4g, ça veut dire extension de la couverture là où nous captons la 3G (je his en pleine campagne avec la 3G maximum)

avatar digitalscreen | 

notmalement en pleine campagne vous captez de la 3G 900 , le raferming ce n est que pour la 3G 2100 , vous n aurez donc aucun probleme de reception .
d autant plus que bytel avant de "transformer" ses frequence 2100 installe de la 3G 900 avant !

avatar Frodon | 

Il y a certes un retard sur la couverture, que vous soulignez, mais cela reste encore pas trop mal sur ce point (45% territoire et 80% population contre 55-59% de terroire et 88-89% de population chez les autres).

C'est surtout au niveau de la QoS, que FreeMobile pêche, et là l'écart est beaucoup plus important comparé à ses concurrents.

Pour les rattraper à ce niveau il faudra redoubler d'effort sur le déploiement (ils ont un écart de plus de 9000 sites comparé au moins bon des historiques), et la fin de l'itinérance Orange (donc 2022) qui est fortement bridée. Donc du fait de ce dernier point, il ne faut pas espérer que Free Mobile soit au niveau des autres avant 2022 (au plus tôt).
Et encore pour l'instant FreeMobile dispose toujours de moins de bande passante totale (toutes fréquences confondues) que ses concurrent (seulement 5MHz en 2100MHz contre 15-20MHz chez les historiques, 45MHz en 4G contre 50-60MHz (or refarming 2100MHz) chez les historiques).
Donc même après 2022, on peut s'attendre à ce que cela reste en dessous des concurrents.

avatar Antwan | 

Ils n'arrivent pas à rattraper le retard car il est aujourd'hui très difficile, voire impossible de poser de nouveaux point hauts, et Free galère pour s'implanter.
En fait ils investissent même à capacité : s'ils pouvaient mettre plus d'argent ils le feraient.

Par contre lorsqu'il s'agit de pose d'antenne sur des points hauts existants ils sont par contre très performants, il faut voir la vitesse avec laquelle ils se sont lancés sur le LTE1800.

avatar Spinnozza | 

Ce que je retiens c'est "...Free mobile ne parvient pas à rattraper ses concurrents".
Pour moi citoyen, dans une ville de 200 K habts (400K en agglomération) Free est vraiment minable (en mobile et en Box aussi). Entre Free et numéricable c'est le jour et la nuit.

Je déconseille fortement Free.

avatar philfamb | 

Et pourtant moi je déconseille fortement SFR.

Chez moi SFR Débit box non constant en VDSL2 à 600 m du NRA, qui baisse aux heures de fortes audiences, et côté mobile appel hachés et débits 4G anémiques très loin des communications théorique de l'opérateur.

Free débit box constant en VDSL2 et supérieur à ceux constaté chez SFR. Mobile en 4G et des débits Digne de la 4G !

avatar Bigdidou | 

@Spinnozza

"Entre Free et numéricable c'est le jour et la nuit."
Le problème de Numéricable c'est qu'ils se sont vraiment conduits comme des escrocs, voire des mafieux.
J'en ai fait l'expérience personnellement, et je suis pas le seul, à la lecture des forums à l'époque.
Alors, peut-être que ça a changé depuis leur rachat...

avatar claudecibels | 

J'ai pu, quant à moi, constater que dans le métro parisien je ne capte Free qu'en Edge la plupart du temps, alors la 4g....

avatar narugi | 

L'investissement coûte cher à Free. Car investir dans 2 réseaux 3G + 4G en ayant des fréquences non porteuses en couverture cela a pour conséquence de ralentir sa progression.

Rappelons également qu'à l'image de BT, eux ont bénéficier d'un recyclage de fréquence. Ce qui a considérablement donner un avantage à BT. Car sans ça, cela n'aurait pas été la même histoire. D'autant qui discutent en ce moment de recycler encore des fréquences et cette fois ci 3G en —> 4G.

Free doit absolument réussir à couvrir la population en 3G et 4G avant que la 5G ne débarque. Car si c'est le cas Free aura le montage de 3 réseaux à assumer. Ce qui ne sera pas simple pour un petit Poucet.

Client Orange, je suis impressionné par SFR. Ceci étant leur imagine sur l'expérience client leur est totalement défavorable.

CONNEXION UTILISATEUR