Nperf : Orange domine sur les débits mobiles, les autres consolident

Florian Innocente |

Dans la dernière livraison de ses mesures de débits mobiles en France, Nperf consacre à nouveau Orange comme le meilleur des quatre opérateurs pour le deuxième trimestre [pdf]. 644 000 résultats produits par des utilisateurs de l'app nPerf ont accordé la première place à l'opérateur historique.

Orange obtient un score de 69 741 points, il est suivi, à bonne distance, par Bouygues Telecom (60 449), puis SFR (59 044) et Free (56 847). Nperf attribue à Orange une moyenne de 39 Mb/s en descente et 10,118 Mb/s en montée, le temps de réponse est le meilleur aussi (55,93 ms) et les scores en navigation web et YouTube sont aussi les plus élevés (71,1 % et 82 %). Ces chiffres couvrent les tests en 2G, 3G et 4G.

La 5G n'en étant encore qu'au stade des premiers tests grandeur nature, c'est la 4G/4G+ qui demeure ce que les opérateurs ont de mieux à offrir.

Débits descendants moyens en 4G

Dans ce cadre Orange affiche une moyenne de 43,8 Mb/s en débit descendants, Free suit à 41,2 Mb/s et SFR et Bouygues sont lâchés à respectivement 29,2 Mb/s et 27,6 Mb/s. Pourtant tous ont progressé sur ce point, sauf SFR.

Pour les débits montants, la hiérarchie ne change guère, avec Orange encore en tête (11,5 Mb/s) puis SFR (9,39 Mb/s) et Free ainsi que Bouygues autour de 8 Mb/s. Un détail à relever : Free talonne de très près Orange sur les débits pour le streaming depuis YouTube. Ce fut un point noir du plus jeune des quatre opérateurs.

Débits moyens pour le streaming YouTube

NPerf ne distingue pas les débits 4G de ceux effectués en 4G+ mais il donne un classement des opérateurs où la connexion accroche le plus souvent en 4G+. À ce jeu, Bouygues Telecom reprend l'avantage tout en étant dans un mouchoir de poche avec SFR et Free, tous à 49 %. Là où Orange affiche 43,9 %. D'un trimestre sur l'autre, tous ont fait mieux, sauf Free qui a baissé de quelques pourcents.

Taux de connexions en 4G+ plutôt en 4G

Appréciation générale de cette étude, Orange « assoit sa domination dans quasiment tous les usages » ; SFR « recule légèrement au deuxième trimestre. » ; Bouygues Telecom « va mieux après avoir été fortement distancé » et Free « a de bons scores en 4G mais son réseau 3G est nettement moins performant que ses concurrents. » Face à Orange qui semble « intouchable », ses concurrents « consolident leurs performances », conclut l'étude.

Il y a quelques jours, l'Arcep publiait son observatoire des sites 4G autorisés au 1er juillet. On y apprenait qu'Orange garde la tête en nombre de sites (15 986), avec derrière lui SFR (15 633), Bouygues Telecom (15 500) et Free (10 820). En juin, c'est Bouygues qui a mis le plus de cœur à l'ouvrage pour les mises en service de ces antennes: (+443) puis arrive Orange (+331), SFR (+272) et enfin Free (+193).

avatar Rigby | 

Bref, rien de nouveau sous le soleil, Orange au top et Free beaucoup trop hétérogène, leurs débits en 4G sont excellents, problème ; leur couverture dans cette techno est médiocre, et même la 3G du réseau propre sature à cause des 5 pauvres mhz qu'ils ont acheté, ils ont quand même 13 millions de clients.

À côté SFR et Bouygues ne proposent pas de débits exceptionnels en 4G, mais ont le mérite d'avoir un réseau plutôt homogène, et 25/30 mbps utilisables partout, c'est peut être plus pertinent que des pointes à 200mbps pour retomber à 2mbps en 3G 15 mètres plus loin ...

avatar fousfous | 

Je sais pas comment on peut considérer la 3G comme étant une connexion à internet, les pages web chargent difficilement voir pas du tout. C'est de la 4G qu'il faut sinon ça sert à rien.

avatar Rigby | 

@fousfous

La 3G va jusqu'à 42mbps, et vu qu'il n'y a plus grand monde sur ce réseau, les débits sont très bons. Chez Bouygues par exemple, sur les zones couvertes en 4G, il peut arriver que la 3G ait de meilleurs débits que la 4G ...

avatar Clément34000 | 

@fousfous

La 3G est plus lente que la 4, oui, c’est un fait. Mais ça tourne aussi. Après, il faut peut-être voir qui te la fournit parce que malheureusement...

avatar IRONMAN65 | 

Il existe des mobiles compatibles 5G 😳

avatar simnico971 | 

Sosh forever 👌

avatar guill | 

Si les tests ne prennent en compte que ceux des utilisateurs, cela peut ne pas être représentatif du tout. Un opérateur peut par exemple avoir plus d’abonnés à la « campagne » où le réseau est moins bon

avatar bibi81 | 

Il n'y a pas beaucoup de personnes à la campagne... Et je ne vois pas trop pourquoi les campagnards choisiraient forcément tous le même fournisseur qui en plus serait le plus mauvais !

avatar fousfous | 

@bibi81

Je crois qu'à la campagne le choix c'est mauvais ou rien du tout.

avatar Clément34000 | 

@fousfous

« Mauvais ou rien du tout » C’est sûr que si aucun opérateur ne couvre le site. C’est mal barré

avatar guill | 

@bibi81

Je ne dis pas qu’il est plus mauvais, je dis juste qu’il y a moins de 4G. Donc des débits moyens plus faibles.
Et quand au nombre, ne connaissant pas les efforts des opérateurs en marketing et communication, ni la répartition des abonnés, diffuse de savoir si la moyenne (même sur des dizaines de milliers d’utilisateurs) est représentative.

avatar bibi81 | 

Je ne dis pas qu’il est plus mauvais, je dis juste qu’il y a moins de 4G.

Si par "moins de 4G" tu veux dire qu'il n'y a pas/moins d'antenne 4G en campagne alors cela veut aussi dire qu'il n'y a pas de mesure !

avatar Rigby | 

@guill

Les biais de représentativité sont énormes pour toutes ces applis, mais les résultats restent malgré tout intéressants. Juste un exemple, en 2G/3G, près de 50% des tests sont faits par des abonnés Free, au global 2G/3G/4G c'est 28% des tests, soit l'opérateur le plus testé alors qu'il a le moins d'abonnés, notamment parce qu'il a une communauté de fans qui veulent remonter le niveau de Free en multipliant les tests.

Mais sinon ça reste intéressant, on a pu confirmer que SFR se redresse depuis un an (alors qu'il avait une couverture 4G ridicule il y a encore 2 ans) et que Orange est clairement le meilleur réseau.

avatar guill | 

@Rigby

Tout à fait d’accord sur les enseignements généraux. Je mettais juste en garde sur des conclusions un peu hâtives du style : « cet opérateur est meilleur en 4G »

avatar bibi81 | 

soit l'opérateur le plus testé alors qu'il a le moins d'abonnés, notamment parce qu'il a une communauté de fans qui veulent remonter le niveau de Free en multipliant les tests.

Parce que tu crois que nPerf se laisse avoir par ce genre de combine ?

avatar Rigby | 

@bibi81

Il n'y a pas de "combine", la communauté des abonnés Free est plus "technophile" (donnée simple : 28,5% des tests sont chez Free, 24,3% chez Orange, alors que le second a près de 2x plus d'abonnés ...) et va plus intuitivement utiliser nPerf pour tester son débit, parfois dans des conditions qu'on qualifiera de "favorables" à l'opérateur.

Et il y a un certain attachement des abonnés à cette marque, je reste fasciné par le fait que des clients fassent la "chasse" aux relais Free, et que cela soit à ces mêmes clients de prévenir l'opérateur qu'il branche mal ses antennes ...

avatar bibi81 | 

Il n'y a pas de "combine"... parfois dans des conditions qu'on qualifiera de "favorables" à l'opérateur.

Comment dans une même phrase tu peux dire qu'il n'y a pas de combine et qu'il y a une combine ?

A force de dire que Free est mauvais, il ne faut pas s'étonner que les personnes le vérifient en faisant plus de tests. Et même quand les chiffres sont bons on en arrive à faire comprendre qu'en fait ils sont faux/bidonnés...

avatar Rigby | 

@bibi81

Je ne vois pas en quoi des conditions "favorables" que j'attribue à une communauté de fanboys sont une combine ? C'est une aliénation de certains qui, par dévouement, cherchent à vous prouver par a+b que le réseau de Free est le meilleur de France quand l'ARCEP et l'ANFR vous prouvent que c'est faux. Pendant un temps, 4GMARK était l'application de référence des fans de Free (même utilisé dans une campagne abribus), ils ont changé leur méthodo, ça n'arrangeait plus la marque alors direction nPerf, résultat : sur 4GMARK, les résultats de Free sont moins glorieux que sur nPerf, quand ceux des 3 autres présentent un écart largement moins significatif.

Quand certains "chassent" les antennes de l'opérateur et ont même à préciser aux techniciens qu'ils raccordent mal les relais, j'appelle cela du bénévolat, les 3 autres ont de quoi être jaloux, du personnel gratuit ... Faire du test avec un bon débit participe de l'amélioration de l'image de marque, combien de millions d'abonnés Orange ont des débits exceptionnels mais ne vont jamais le tester sur nPerf ? Je n'ai que l'impression d'énoncer des banalités, à savoir que Free a une communauté dévouée et un rapport particulier à la marque qui n'existe, selon moi, pas chez Orange, SFR ou Bouygues, la conséquence d'un discours vif (et un brin démagogue) de X. Niel. Il suffisait de faire un tour au le lendemain du lancement de Free Mobile sur Univers Freebox pour s'en convaincre. Alors quand un abonné fan de Free va voir qu'il est en 4G 5 barres/5, il va peut-être préférer faire un tour sur nPerf que s'il était en Edge ...

Vous pouvez parfaitement argumenter que mes hypothèses ne sont pas documentées, et vous aurez raison, je ne tire ces conjectures que d'une lecture régulière des sites consacrés aux télécoms, et pas uniquement les sites spécialisés Free, à la connotation positive que la marque a toujours auprès du grand public à mon petit niveau (même si elle est loin d'être unanime, et cela s'accentue depuis un moment), à certains personnages de Twitter, à toute la symbolique qui entoure les "Freedays" (la photo énorme de Niel derrière les collaborateurs style gourou de secte ou "Xavier is watching you" je trouve ça toujours aussi dingue, mais ça ne semble pas étonner les initiés), ...

[désolé pour le pavé, c'est violent]

avatar pat3 | 

@Rigby

"Je n'ai que l'impression d'énoncer des banalités, à savoir que Free a une communauté dévouée et un rapport particulier à la marque qui n'existe, selon moi, pas chez Orange, SFR ou Bouygues, la conséquence d'un discours vif (et un brin démagogue) de X. Niel."

Le discours un brin démagogue ne fait pas tout: il faut des actes qui le corroborent. Free a été le game changer des télécoms françaises, et influe encore aujourd’hui le marché. Ça s’est notamment fait en abaissant la marge faite sur les pauvres, les vrais, avec son forfait à 2 euros. On est loin des préoccupations des bobos que nous sommes, qui ont envie de se casser un ongle quand ils n’arrivent pas à streamer en 4g sur leur série Netflix tellement trop bien.
Il faut quand même avoir à l’esprit que la majorité des usagers de téléphones portables n’ont pas besoin de 4g+ et d’internet haut débit. Ils ont juste besoin d’un téléphone pour appeler, de WhatsApp pour appeler gratuitement (parce que le p’tit cousin qui s’y connaît les a convaincu qu’il fallait WhatsApp), de quelques jeux téléchargés en wifi depuis chez eux et d’une app de médias socionumériques qu’ils consultent chez le dentiste et à la pause au boulot.

D’autre part, il y a toute une part des usagers d’Orange qui sont sur Orange parce que c’est France Telecom, c’est sûr, ils étaient là avant tout le monde et c’est quand même l’État, et un certain nombre de gens qui n’iront jamais chez Free parce qu’il n’y a pas de boutique et qu’on peut pas parler à quelqu’un.

Bref, si les seuls discours étaient si convaincants, ça se saurait.

avatar Rigby | 

@pat3

J'ai malheureusement une vision désenchantée du monde de l'entreprise, X. Niel arrive, dit que les autres sont des voleurs, propose la même chose (sur le papier tout du moins) pour 2x moins cher, et les gens applaudissent. Je constate simplement que Free a toujours eu une structure de coûts low-cost ("pas de gras") à laquelle les 3 concurrents ont du s'adapter, non pas en réduisant leurs marges (ça serait trop beau), mais en virant à tour de bras. Quand il prétend défendre les pauvres, il ne fait, pour moi, que généraliser et amplifier le phénomène de paupérisation de notre société, et les gens suivent parce qu'ils sont contents de payer leurs forfaits une misère.

Je suis curieux de voir ce que cette stratégie du tout low-cost qui se déploie dans tous les domaines de l'économie va produire à long terme, et notamment pour le personnel pas ou peu qualifié, car c'est toujours lui la variable d'ajustement quand on veut couper dans les coûts.

Dans tous les cas, si on peut reconnaître une audace à X. Niel, je ne l'érigerais pas pour autant en père des pauvres, notamment en voyant ses décisions avec ses autres opérateurs, à savoir Salt en Suisse et Monaco Telecom. Désolé d'être cynique, mais sur ces deux dossiers, Niel n'est pas arrivé en disant qu'il allait faire baisser les prix, car il a un minimum de connaissances du marché sur lequel il arrive, dire "je vous propose tout pour presque rien", quitte à ce que ce soit loin d'être glorieux dans les faits, ça plait visiblement aux couches moyenne et précaires en France et en Italie. Étrangement, vu les prix pratiqués, il ne s'est pas essayé à ce genre de discours en Suisse et à Monaco, espérons que cela ne soit que pour une question d'économie d'échelle ...

avatar MarcMame | 

@Rigby

Indépendamment du fait de savoir qui pisse le plus loin, ce dont la plupart des gens se foutent royalement, s'il existe une communauté Free c'est aussi peut-être parce que le discours n'est pas le même.
Si Orange, SFR et Bouygues ne renvoyait pas une image aussi méprisante de leurs clients ils auraient eux aussi une communauté ?
Personnellement je peux comprendre qu'il soit extrêmement difficile de s'identifier à Stephane Richard, Patrick Drahi ou Martin Bouygues.

avatar MystR | 

@MarcMame

Mais quand tu as un “nouveau” milliardaire comme le Xav’ qui se fout de sa propre communauté en les utilisant comme prescripteurs gratuits à l’époque dorée de l’adsl, en les traitant de pigeons et en leur disant que le réseau mobile est le plus “moderne” (sans les appels 4G/WiFi et Watch cellulaire)...
Je ne saurais dire qui est le mieux/pire parmi les 4 PDG, mais en attendant j’aurais essayé leur réseau respectif et en attendant ce n’est pas le plus “jeune” que je reprendrais/recommanderais...

avatar Rigby | 

@MarcMame

En effet Niel a réussi à se créer une image très positive, pour autant, on parle quand même d'un chef d'entreprise, d'un homme qui, objectivement, ne partage pas les conditions matérielles de ses fans. Alors quand je vois dans des réunions de la communauté Free, un grand portrait de Niel accroché, cela dessine, selon moi, une imagerie de hiérarchie qui me dérange énormément.

Au lendemain du reportage de Cash Investigation, j'ai constaté les réactions sur le site le plus consulté de la communauté : Univers Freebox, et voir des gens qui excusent les comportements de management de cette entreprise, c'est pour moi le signe d'une aliénation réussie, ce relativisme qui fait que, quand c'est Free, ça passe, ils ont quand même redonné du pouvoir d'achat aux français, mais quand c'est SFR, c'est scandaleux, ça me pose un problème.

À ce niveau, je préfère encore un Stéphane Richard qui ne m'inspire ni passion, ni haine.

avatar Frodon | 

nPerf élimine les tests effectués de façon trop rapproché, comme par exemple ceux qui feraient 10 tests successifs en moins d'en 3-5mins.

Mais évidement cela n'empeche a son qu'il reste parfaitement possible de biaiser ces apps' de tests, et elles ne peuvent rien y faire du tout pour éliminer réellement les biais. Au mieux elles peuvent réduire leurs impacts, mais cela reste insuffisant.

avatar MarcMame | 

@Rigby

"en 2G/3G, près de 50% des tests sont faits par des abonnés Free, au global 2G/3G/4G c'est 28% des tests, soit l'opérateur le plus testé alors qu'il a le moins d'abonnés, notamment parce qu'il a une communauté de fans qui veulent remonter le niveau de Free en multipliant les tests."
-----------
Plus de tests veut tout simplement dire : résultats plus pertinents et fiables. Ca ne veut rien dire d'autre et surtout pas ce que tu imagines.

avatar Rigby | 

@MarcMame

"Plus de tests = résultats plus pertinents", pas nécessairement, augmenter le nombre de tests en gardant le même échantillon ça n'a aucun intérêt, nPerf ne précisant pas combien de tests un utilisateur fait en moyenne et à quel endroit, ni vous ni moi ne pouvons affirmer qu'un plus grand nombre de tests permette une meilleure appréciation de la qualité du réseau.

avatar Clément34000 | 

@guill

J’ai autant vécu à la campagne (village de 1000hab, 6500hab)qu’au pied d’une grande ville (500000hab), j’ai toujours eu un débit Orange stable et largement suffisant qu’il soit 3G ou 4G
Quand quelqu’un me dit qu’il a un débit pourri chez Orange, je comprends mieux quand je vois son téléphone. On ne peut pas tout avoir lol

avatar Bigdidou | 

@Clément34000

"Quand quelqu’un me dit qu’il a un débit pourri chez Orange, je comprends mieux quand je vois son téléphone. On ne peut pas tout avoir lol"

Mon téléphone doit devenir tout pourri quand je vais dans le Pays Bigouden, alors, où mes débits Orange s'effondrent et avec pas mal de zones blanches.
Oups : lol ;)

avatar fousfous | 

@Bigdidou

Quand je dis que quand je vois de la 3G je n'essayes même plus...

avatar Clément34000 | 

@Bigdidou

Euhhh mais tu n’y es pour rien si t’es en zone blanche

avatar Dodo01 | 

Tout cela pour conclure que les RED et BandYou à 5 euros par mois ont le meilleur rapport qualité / prix (débit/prix)...

avatar Clément34000 | 

Un débat sans fin, malgré les faits lol.

avatar heu | 

Étonnant parcequ'à l'usage, c'est Bouygues qui offre le meilleur service.

avatar Paulitechnilaches | 

Orange qui travaille pour les clients de free en l’occurrence puisque ce dernier le commercialise moins cher dans le cadre du contrat d’itinérance

avatar MarcMame | 

@Paulitechnilaches

Orange travaille gratuitement sans doute ?

CONNEXION UTILISATEUR