Les quatre opérateurs français qualifiés pour les enchères 5G

Mickaël Bazoge |

La course à la 5G a franchi une nouvelle étape en France. Après le dépôt de leurs dossiers, Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free Mobile se sont qualifiés pour participer aux enchères des fréquences de la bande 3,4 à 3,8 GHz, a annoncé l'Arcep. Les quatre opérateurs ont réussi le premier tour, qui était de souscrire aux engagements prévus par le cahier des charges mis au point par le gouvernement et l'autorité de régulation. Chacun d'entre eux obtient donc un bloc de 50 MHz sur la bande de fréquence 3,5 GHz pour un montant de 350 millions d'euros.

Les bandes de fréquence 4G et 5G. Image : Arcep.

Ces engagements comprennent entre autres l'amélioration de la couverture à l'intérieur des bâtiments ; la mise en place d'offres fixes à internet sur le réseau mobile 5G ; davantage de transparence sur les prévisions de déploiement et les pannes ; l'encouragement de l'innovation en favorisant l'accueil de MVNO. Les opérateurs devront aussi répondre aux « demandes raisonnables » des acteurs économiques, en proposant aux entreprises, aux collectivités ou encore aux administrations des offres adaptées à leurs besoins, voire des fréquences locales.

Les opérateurs ne sont pas pour autant sortis de l'auberge. Ce seul bloc de 50 MHz ne suffira pas ; les enchères pour lesquelles ils se sont qualifiés vont leur permettre de se partager à l'encan 11 blocs de 10 MHz chacun au prix minimal de 70 millions d'euros la tranche. Le gouvernement espère en tirer 2,17 milliards d'euros, peut-être plus encore si les opérateurs sont joueurs.

Reste à savoir quand ces enchères pourront s'organiser. À l'origine, elles étaient prévues pour le 21 avril, mais la crise sanitaire a repoussé le processus d'attribution à plus tard, « en fonction de l’évolution de la situation ». L'Arcep poursuit en parallèle ses travaux sur les questions sociétales et environnementales liés à l'évolution des réseaux (lire : La 5G est-elle dangereuse ?). Ce retard risque de mettre à mal le lancement des premières offres commerciales. Avant que la France entière soit confinée, Orange avait annoncé des offres 5G cet été (lire aussi : Bouygues : la 5G coûtera quelques euros de plus).

Tags
#5G #ARCEP
avatar raoolito | 

Certains des engagements sont quand meme assez flous...
Je crois que deja pour la 4g certains engagements n'ont pas ete tenus.

avatar Poweruser75011 | 

La vente des fréquences... j’ai jamais vraiment compris

avatar Hugualliaz | 

@Poweruser75011

Quand on ne comprend pas quelque chose, il est d’usage de se référer au mot clef universel : «argent»

avatar MarcMame | 

@Poweruser75011

"La vente des fréquences... j’ai jamais vraiment compris"

Ce n’est pas une vente. C’est une location.

avatar daxr1der | 

@MarcMame

sur quelque chose qui est pas matériel, bientôt l’état va taxer l’air qu’on respire, des voleurs...

avatar Sindanárië | 

@daxr1der

Vu comme il ne fait rien pour l’entretien de cet air, c’est lui qui vas nous payer pour le respirer 😬

avatar tupui | 

@Poweruser75011

Techniquement, tu peux émettre sur la fréquence que tu veux. Pour pas que tout le monde se brouille, on attribue des fréquences à des services. Ici, l’état décide de qui peut faire quoi avec quelle fréquence. Comme tu as un nombre de bande de fréquence limité, on fait payer le droit d’utilisation. Ça empêche pas de faire n’importe quoi, sauf à se faire attraper.

avatar Antwan | 

Le spectre fait partie du patrimoine de l’état, comme les terres ou n’importe quelle autre ressource.
Il est légitime pour le détenteur d’une ressource d’exiger le paiement d’une license d’utilisation.

avatar KimoMac | 

“ L'Arcep poursuit en parallèle ses travaux sur les questions sociétales et environnementales liés à l'évolution des réseaux (lire : La 5G est-elle dangereuse ?)”

https://www.youtube.com/watch?v=zFN5LUaqxOA

avatar Big Apple | 

Je trouve ça vraiment honteux de pas investir dans l’actuelle 4G, je suis chez sosh et j’ai 1méga de débit en 4G et même sfr arrivaient à me fournir 20mégas là où je vis😫 orange est vraiment surcoté a mort

avatar informatix33 | 

@Big Apple

Non ce n’est pas honteux. Les opérateurs doivent déployer les dernières technologies.
Sinon on peut aussi dire qu’ils doivent suspendre la fibre avant de avoir 100% des logements en VDSL2.
C’est comme ça, des choix sont faits, notamment sur la rentabilité potentielles des zones rurales ou peu denses.

avatar armandgz123 | 

@informatix33

Je ne comprends absolument pas la logique de ceux qui râlent que les opérateurs installent la 4G allés que le territoire n’est pas encore couvert 100% par la 3G... c’est logique, les endroits non couvert en 3G vont passer directement à la 4G (comme c’était le cas pour chez moi, et j’espère passer de la 4G de 2012 à la 5G de 2021 ou 2022, surtout pour internet fixe !)

avatar MachuPicchu | 

Y a-t-il une raison valable qui explique que les antennes ne soient pas des infrastructures publiques, n’appartenant pas aux opérateurs? Si c’était le cas, et si les bandes de fréquences n’étaient pas attribuées à des opérateurs spécifiques mais disponibles pour tous les opérateurs, j’ai comme l’impression que le client y gagnerait en couverture réseau et en performances, non?

avatar Antwan | 

C’est un débat qui peut se réduire au capitalisme Vs communisme.

En pratique, une concurrence saine permet une bien meilleure couverture que si les antennes radios étaient déployées collectivement. Cela dépend de l’efficacité du régulateur.

avatar narugi | 

@MachuPicchu

Oui mais l’état n’a pas les moyens de mettre en œuvre une politique d’investissement à travers la France. Par ailleurs, qui dit installation dit aussi maintenance.
Comme disait le Premier Ministre hier : « l’argent n’est toujours pas magique »
De plus, chaque pylône rentre dans le patrimoine de l’opérateur car ils ont une valeur pécuniaire et rentre aussi en charge à l’entreprise ce qui permet de réduire leurs impôts sur les sociétés.

Et le fait est aussi que celui qui a un meilleur réseau en terme de couverture, débit et pénétration pourra s’octroyer la possibilité d’augmenter ses tarifs et donc créer de la valeur.

avatar SIMOMAX1512 | 

Franchement que l’obtention des fréquences soit décalés de 2-3 mois et donc la sortie des offres 5G c’est pas grave .

CONNEXION UTILISATEUR