5G : une soixantaine d'élus écologistes et de gauche réclament un moratoire

Stéphane Moussie |

À deux semaines de l'ouverture des enchères des fréquences 5G, une soixantaine d'élus écologistes et de gauche demandent de tout mettre en pause au moins jusqu'à l'été 2021. Dans une tribune publiée dans Le Journal du Dimanche, les maires de Bordeaux, Lyon, Marseille ainsi que Yannick Jadot ou encore Jean-Luc Mélenchon demandent la mise en place d'un moratoire sur la 5G et sur les usages numériques.

Selon eux, « l'utilité réelle de la 5G est loin d'être aussi évidente que le prétendent les opérateurs de téléphonie mobile ou le gouvernement » et ils fustigent un déploiement « sans étude d'impact climatique et environnemental ni aucune consultation publique préalable. »

Image Huawei

Ces élus demandent notamment de connaître les conclusions d'une étude de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSES) avant de commencer le déploiement. Le rapport est attendu pour début 2021, mais un membre de l'agence avait prévenu cet été qu'il ne fallait pas s'attendre à une réponse définitive sur la question sanitaire.

Sur l'aspect écologique, le patron d'Orange avait soutenu en juillet que la 5G était « beaucoup plus une solution qu'un problème. » « La 5G est 10 fois plus efficace énergétiquement que la 4G. Pourquoi ? Parce qu'elle transporte beaucoup plus de contenus avec des installations radio qui sont à peu près comparables à la 4G. Si vous rapportez la consommation d'énergie de la 5G aux gigaoctets transportés, vous avez effectivement un gain d'efficacité d'à peu près un facteur de 10 », avait-il expliqué sur franceinfo.

Mais cet argument ne convainc pas les opposants pour qui la 5G sert de catalyseur à une remise en cause plus globale de l'industrie du numérique. « Le déploiement massif d'objets connectés allant de pair avec la 5G participe de l'accaparement de données personnelles. On donne ainsi les clefs d'un pouvoir de prévision et de contrôle social à des géants du numérique », écrivent ainsi les signataires de la tribune.

« J'observe que le débat est plus fort en France que partout ailleurs en Europe. Il y a une exception française là-dessus », a déclaré la semaine dernière Stéphane Richard à l'AFP, tout en soulignant que la France avait déjà « pris un peu de retard » sur la 5G et qu'il était « vraiment temps de le faire ». « On voit bien que ce débat est mal engagé parce qu'il est engagé sur des théories complotistes. Et nous, ce qu'on souhaiterait, c'est bien sûr entendre ces questionnements, mais en même temps, essayer de poser un débat objectif basé sur des faits, de façon à prendre des décisions responsables », avait-il déclaré plus tôt.


Tags
#5G
avatar Fredouille14 | 

ce ne sont pas les mêmes qui ne voulaient pas de 4g et maintenant la réclament ?

avatar andr3 | 

Et le .G ... les écolos sont pour ou contre ?

avatar YetOneOtherGit | 

Toujours délicat ce type de débat, mais il n’est quand même pas déraisonnable de se demander s’il y a urgence à déployer la 5G, de mon point de vue.

Et ce n’est évidemment pas pour moi une question de santé publique.

avatar jean_claude_duss | 

@YetOneOtherGit

Oui pour les gens sérieux c’est pas une question de Dante publique. Même si rien ne s’oppose à ce qu’on continue de faire des études sur la santé.
Mais si dans santé on ajoute l’addiction aux écrans. Les fake news a gogo qui pourrissent les réseaux sociaux, la
Baisse du niveau intellectuel... c’est pas juste une question d’ondes.

avatar PhilippeNC | 

L'épidémie de Cervovid prend de l'ampleur !

avatar david66 | 
avatar shaku | 

Il y a des réseaux d'informations, où des docteurs, physiciens indépendants sur youtube ou autre, mesurent et décrivent les effets négatifs des ondes hautes fréquences (4G, wifi etc.) et basses fréquences (réseaux électriques, transformateurs, lignes hautes tensions…) sur l'organisme et qui sont crées pour des machines, pas pour le vivant. L'humain est un “animal” qui fonctionne avec une composante électrique, d'où l'électrocardiogramme pour mesurer le cœur, l'électroencéphalogramme pour le cerveau etc. Nous sommes des récepteurs très complexes.
Étant ce qui est qualifié maintenant d'électro-sensible, de manière modérée, je rencontre d'autres personnes qui le sont, il est admis que 10% de la population le serait, avec des symptômes variés, donc difficile d'identifier rapidement (grande baisse des immunités d'après mon toubib, épuisement…), et un copain plus jeune, sensible à la wifi (qui sont des micro-ondes), m'a confié que les micro ondes, outre une arme létale à un certain niveau, a été (est encore ?), utilisé lors des manifs, où il était du côté des “forces de l'ordre”. Lui ai demandé les symptômes, c'est vomissement, maux de têtes, besoin de s'en éloigner…
En Irak des micro ondes ont été utilisées pour la première guerre des US pour décimer l'armée de Saddam. Sur France culture, il y avait eu un reportage sur des soldats US qui avaient balancé ces ondes à partir d'hélicoptères et qui avaient de graves séquelles neurologiques, entre autres.
Donc, au delà des prises de positions politiques et des besoins de connectivité, c'est une réalité. Et pourquoi je parle de tout ça, c'est que la 5G est initialement une fréquence utilisée par les militaires, elle peut s'avérer très nocive et affecte l'oxygénation du sang. Le docteur Klinghardt fait de bonnes vidéos sur le sujet. Pas mal de sceptiques ont changé d'avis après installation d'antennes 4G sur leur lieu de travail. Et la ville Bruxelles, parmi d'autres, ne veut pas de 5G (parlement européen). Pourquoi ?

avatar kinon | 

@shaku

du grand n'importe quoi complotiste
"il est admis que 10% de la population le serait"
Ah bon par qui?

avatar AppleDomoAdepte | 

@shaku

Il faut que tu débranches !

Tu sors âneries sur âneries en présentant tout cela comme des faits acquis...

Les ondes peuvent être dangereuses mais tu fais bcp trop d’amalgames.

avatar BleuRooster | 

Les Gauchistes un vrai cancer!

avatar shaku | 

Merci pour votre intérêt.
Je ne me positionne pas ici pour ou contre, je partage simplement mes recherches sourcées sur le sujet depuis 20 ans et mon expérience d'électrosensibilité (mot fourre tout) si cela peut aider quelqu'un(e).
Quand on n'est pas touché par cette caractéristique, ce qui me plairait bien, on n'a pas trop raison de s'inquiéter, quoique cela peut questionner.
En Chine, il est conseillé aux femmes enceintes de protéger leur futur bébé quand elles sortent en ville (tissus ad-hoc, on en trouve en France) et il y a tout un marché pour cette population qui a cette (hyper) sensibilité, beaucoup de produits viennent de Suisse, Allemagne, Israël etc.
J'habite dans une résidence, où la situation électromagnétique s'est dégradée avec l'installation Linky (plus portiers wifi plutôt que filaires etc.). Mon voisin immédiat s'est dit en souffrir (jeune et sportif). Un copain qui s'occupe parfois de ma voiture se sent moins bien depuis et relate qu'une voisine a lui a des maux de têtes depuis. Donc par rapport aux gens avec qui je parle dans la résidence, cela représente au moins 10%.
Je viens d'écouter une vidéo d'un avocat qui des clients touchées par l'électro-smog, il cite une enquête OpinionWay en France sur la 5g sur 1000 personnes de tous âges, dont une question est : Souhaitez vous un moratoire sur la 5g, 65% ont répandu oui y compris les 18-25 ans. Les femmes sont plus sensibles à la question, comme d'hab.
Ai acheté une protection “anti-onde” sur LBC à un jeune entrepreneur qui pratique un sport de combat mais il a besoin de se protéger chez lui. Donc cela existe. Parlez leur de complot, heu, je ne vois pas le rapport. Je connais le sujet car j'y ai été obligé et évidemment on se met à rencontrer des gens touchés par ce truc et il y en a.
Enfin, un prix Nobel de physique avait déclaré que la plus grande nuisance au 21è siècle sera les ondes, avant même la pollution et la chimie. Mais ce n'est pas un sujet dont on parle beaucoup, c'est vrai.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR