Fermer le menu

motorola

Toute l'actualité sur motorola

Moto E 2015 : un smartphone 4G abordable

| 25/02/2015 | 17:30 |  

Motorola continue de creuser le sillon du smartphone à bas coût avec un tout nouveau Moto E, successeur du mobile du même nom lancé en mai dernier (lire : Test du Moto E de Motorola). La génération 2015 de ce terminal à pas cher offre un écran plus grand (4,5 pouces, 540 x 960), un processeur plus véloce (Snapdragon 410 quatre cœurs cadencé à 1,2 Ghz), et le support de la 4G LTE. Le design et la « philosophie » générale n’ont pas ou peu évolué : il s’agit toujours d’un mobile plutôt épais (12,3 mm) mais vendu comme facile à vivre.

Pour le reste des caractéristiques, le Moto E contient 8 Go de stockage (un slot microSD est heureusement disponible), un capteur photo de 5 mégapixels au dos, une batterie d’une capacité de 2 390 mAh. Le Moto E a pour lui deux avantages, en dehors de la 4G : il embarque Android 5.0 sans surcouche constructeur (une poignée d’applications pré-installées seulement), et surtout il ne coûte pas cher.

Sans abonnement, le smartphone sera commercialisé 139 euros depuis le site de Motorola. Bouygues Telecom le proposera à 9 euros avec un forfait Sensation 3G.

> Accéder aux commentaires

« Apple pratique des tarifs scandaleux » juge Motorola

| 18/02/2015 | 22:54 |  

Rick Osterloh, le patron de Motorola Mobility, a réagi aux propos tenus par Jonathan Ive à l'endroit d'un fabriquant de téléphones mobiles qui semble être sa société, nouvelle filiale de Lenovo. Dans le portrait du New Yorker consacré au patron du design d'Apple, Jonathan Ive prenait exemple d'une marque — dont il ne souhaitait pas que le journaliste cite le nom - en la critiquant sur son approche du design.

La valeur ajoutée qu'ils mettent en avant c'est de dire “Choisissez comment vous le voulez, vous pouvez prendre la couleur qui vous chante" et je trouve qu'en procédant ainsi, vous renoncez à votre rôle de designer.

En résumé c'est au designer de trancher parmi plusieurs choix et d'assumer ensuite sa décision auprès des clients. Dans l'univers du téléphone mobile c'est Motorola qui a le plus œuvré récemment pour proposer une foultitude d'options de personnalisation des coques et des couleurs de ses terminaux, avec le Moto Maker.

Si sa marque n'a pas été nommée, Rick Osterloh s'est néanmoins senti visé (et probablement à juste titre). Il a défendu l'approche de Motorola en articulant son propos autour du prix des téléphones. Une antienne souvent utilisée contre Apple et, on le voit trimestre après trimestre dans les résultats financiers, sans beaucoup d'effets.

Pour Osterloh, Apple pratique des tarifs « scandaleux » avec ses téléphones :

Notre manière de voir les choses c'est que le client devrait être directement associé au processus de design du produit. Nous rendons l'intégralité de notre gamme accessible. Et franchement, nous suivons une approche complètement opposée à la leur.

Motorola vend aujourd'hui des téléphones dont le moins cher, le Moto E de 4,3“, coûte à peine 99 euros jusqu'au Moto X de 5,2" à 479 euros dans sa version la plus simple. Motorola Mobility était encore dans le rouge lors du dernier trimestre fiscal annoncé début février, mais il avait vendu deux fois plus de terminaux (10 millions) qu'il y a un an.

Rick Osterloh

Autre prise de position de Rick Osterloh, cette politique de prix élevés n'est pas tenable :

Nous observons une réelle dichotomie sur ce marché, où vous avez des gens comme Apple qui gagnent énormément d'argent et qui pratiquent des prix aussi scandaleux. Nous pensons que ce n'est pas ça l'avenir. Pour nous, l'avenir c'est de proposer une expérience aussi bonne tout en offrant un vaste choix aux clients et à des prix accessibles.

L'acte manqué de cette industrie, continue le patron de Motorol...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

La Moto 360 en dorée et vendue avec un bracelet en acier

| 30/01/2015 | 18:30 |  

Motorola va étoffer un peu sa collection de Moto 360. À partir de mi-février, un nouveau modèle doré sera en vente. Il sera accompagné d'un bracelet en acier inoxydable 18 mm assorti. Les Moto 360 grises et noires seront, elles, proposées avec un bracelet en acier inoxydable 23 mm accordé. Ces trois modèles seront vendus 279 €. Les versions noire et grises sont d'ores et déjà en précommande sur Amazon.

Depuis sa sortie en automne, la Moto 360 est vendue 249 € avec un bracelet en cuir. Motorola vend des bracelets séparement, mais uniquement aux États-Unis pour le moment. Dès son lancement, l'Apple Watch, devrait, elle, bénéficier d'un large choix de bracelets.

> Accéder aux commentaires

Motorola dévoile ses bracelets Moto 360

| 27/11/2014 | 15:15 |  

Motorola commence à vendre des bracelets pour la Moto 360. À l'origine la montre est vendue avec un épais bracelet en cuir de plutôt bonne facture, couleur sable ou noir. Le fabricant propose maintenant d'autres déclinaison en cuir et métal. Les prix démarrent à 30 dollars pour les versions cuir (coloris noir, pierre ou cognac) et 80 dollars pour celui en acier inoxydable (ton clair ou foncé).

Cliquer pour agrandir

Les prix sont plutôt intéressants dans les deux cas et dans la mesure où, ne serait-ce que pour le cuir, on peut trouver des bracelets 5 ou 6 fois plus chers sans même aller vers les marques de luxe.

Ces bracelets donnent peut-être une vague idée de ce à quoi il faut s'attendre avec Apple. On ne voit pas comment ceux de l'Apple Watch seraient aussi abordables. Motorola et Apple insistent chacun sur la grande qualité de leurs modèles cuir. Mais pour le bracelet à maillons en acier, lorsqu'on compare sa technicité avec celui de Motorola, ce dernier paraît bien plus sommaire. Le fermoir est moins bien intégré au bracelet de la Moto alors qu'il n'affleure que légèrement sur celui d'Apple. Motorola explique aussi que l'on pourra faire ajuster le diamètre dans n'importe qu'elle joaillerie alors qu'Apple promet au contraire que l'utilisateur pourra le faire lui-même, et sans le concours d'un outil.

Moto 360

Apple n'ayant de toute façon jamais mégoté sur le prix de ses accessoires, on serait surpris qu'il en aille subitement autrement pour ceux de la Watch (lire aussi notre récent Test de la Moto 360).

Apple Watch

> Accéder aux commentaires

Test de la Moto 360

| 05/11/2014 | 13:30 |  

Oui, une montre connectée peut se porter au poignet sans honte. À l’aspect « montre calculatrice des années 80 » des premiers essais de Samsung ou de LG, Motorola a opposé les vertus du design, tout en dépassant l’aspect intrinsèquement geek des smartwatchs. En flirtant aux frontières de la technologie et du design, la Moto 360 remporte pratiquement son pari… sans convaincre totalement.

Cliquer pour agrandir

Dès le départ, Motorola aligne les bons points. Le constructeur américain a su prendre son temps par rapport à une concurrence trop pressée de profiter du lancement de la vague Android Wear, et qui se sont contentés de proposer aux premiers acheteurs des produits sans âme : choisir entre une Gear Live (Samsung) ou une G Watch (LG) revient à condamner son poignet à la peste ou au choléra.

La Moto 360 est la première montre connectée proposant un écran circulaire, un facteur de forme traditionnel pour une montre (LG a depuis annoncé sa G Watch R plus sportive). Un design innovant pour ce tout jeune marché qui ne jurait jusqu’à présent que par les formats carrés ou rectangulaires, et qui offre au produit un positionnement singulier, à même d’attirer des utilisateurs qui ne s’intéressaient pas nécessairement à ce type de produits.

En plus de cet œil neuf sur le design, Motorola a également soigné les finitions. C’est d’ailleurs le principal argument de vente de la Moto 360… Le constructeur a conçu un châssis en acier inoxydable (noir ou argent) de bonne qualité mais pas trop lourd (la montre pèse 49 grammes contre 59 grammes pour la Gear Live et 63 grammes pour la G Watch). Il s’accompagne d’un bracelet d’un cuir de bonne qualité lui aussi (sable ou noir) ainsi que d’une boucle du même métal que le boîtier. À noter qu’il est possible de remplacer le bracelet par un modèle plus conventionnel (ou plus fou selon les envies), mais pour cela il faudra se rendre chez un bijoutier. Motorola a tout de même eu le bon goût de proposer une solution plus ouverte que la concurrence.

Cliquer pour agrandir

Pour renforcer l’aspect « montre traditionnelle », le constructeur a rajouté un bouton sur le côté — il ne s’agit pas de la couronne digitale de l’Apple Watch, puisque l’appendice de la Moto 360 permet de la mettre en...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Nexus 6 : une grande phablette Motorola pour Google

| 26/09/2014 | 22:00 |  

Google devrait remettre au pot de sa gamme Nexus (malgré la famille Silver haut de gamme qu'on n'en finit plus d'attendre) avec un nouveau smartphone signé Motorola. Il faudrait plutôt parler de phablette, voire de mini tablette puisque ce Nexus 6 embarquera un écran de 5,9 pouces. La photo qui circule sur les forums XDA montre l'appareil (nom de code « Shamu ») aux côtés du LG G3 de 5,5 pouces, qui peut nourrir un complexe d'infériorité.

Ce cliché confirme le rendu posté récemment par 9to5Google, qui livre également des caractéristiques techniques impressionnantes sur le papier : définition QHD de 2 560 x 1 440 (498 pixels par pouce), batterie d'une capacité de 3 200 mAh, capteur photo de 13 mégapixels à l'arrière et 2 mégapixels à l'avant, un processeur Snapdragon 805, 3 Go de RAM.

Le système d'exploitation sera Android L. Par contre, les applications « maison » de Motorola que l'on retrouve sur les Moto X et consorts (Moto Assist, Quick Capture, etc.) ne seront pas pré-installées et pour cause, il s'agit d'un Nexus fonctionnant donc sous la version « stock » d'Android. Le moteur de recherche pourrait présenter ce Nexus 6 le mois prochain.

> Accéder aux commentaires

Le Moto X 2014 accompagné par le service Moto Maker en France

| 17/09/2014 | 22:00 |  

Vous voulez changer de smartphone, mais les iPhone 6 ne vous plaisent pas ? Prenez un Moto X ! Peu de temps après l'annonce de sa deuxième génération, Motorola a enfin rendu disponible son service de personnalisation en France.

Moto Maker permet de créer un Moto X 2014 vraiment unique. On choisit le revêtement de la face arrière (plastique, cuir ou bois en différentes déclinaisons), la couleur de la face avant, celle des détails et le message à faire graver au dos.

La personnalisation concerne aussi le logiciel. Le message d'accueil, le fond d'écran et le compte Google sont paramétrables sur le service afin de recevoir un smartphone prêt à l'emploi.

Le tarif de base du Moto X 2014 est de 539 €. Si on choisit un dos en cuir ou en bois, il faut ajouter 20 €. Pour passer de 16 à 32 Go, c'est 50 € de plus. Moto Maker ne permet pas encore de commander l'appareil, on peut seulement l'enregistrer.

Le Moto X de première génération sorti l'année dernière nous avait fait forte impression. Il jouissait d'une excellente prise en main, d'un système de notifications malin et d'une fonction de reconnaissance vocale (qui s'est depuis étendue à d'autres terminaux) pratique (lire le test). Nous déplorions seulement quelques soucis avec le Wi-Fi et l'absence de Moto Maker.

Le Moto X 2014, équipé d'un écran plus grand (5,2" 1080p), d'un processeur plus rapide (Snapdragon 801 Quad 2,5 GHz), et d'un meilleur appareil photo (13 mpx qui filme en 4K), prend la relève haut la main. Pour The Verge, il s'agit du « meilleur smartphone Android jamais créé. » Selon Ars Technica, « Motorola propose un bon smartphone Android haut de gamme complet pour moins cher que ses concurrents. »

> Accéder aux commentaires

Les Moto G et Moto X reviennent avec une oreillette

| 05/09/2014 | 14:20 |  

On garde le nom mais on change la carrosserie. Les derniers Moto G et Moto X conservent leurs matricules mais ils prendront un peu plus de place dans les poches. Ils sont accompagnés au passage de deux nouveaux accessoires en option : une oreillette minuscule et un porte clef pense-bête.

En entrée de gamme, le Moto G "Gen 2" passe d'un écran 4,5" à 5" mais sans changer de définition, toujours 720p. Du sur place aussi côté processeurs (1,2 GHz Quad et Adreno 305 à 450 MHz), pour la batterie (2070 mAh) et le poids ne bouge guère (149 grammes au lieu de 143 grammes).

Moto G de seconde génération

Net recul en revanche sur la connectivité puisque ce modèle n'a plus de 4G. À moins que Motorola ne prévoie de la remettre dans une évolution de mi-saison, comme elle l'avait déjà fait pour le Moto G première génération.

Les capacités de stockage sont toujours de 8 et 16 Go, extensibles par cartes Micro-SD. Les deux caméras s'améliorent — tant mieux au vu des résultats fournis par celles du premier Moto G — avec une 2 mpx en façade et 8 mpx à l'arrière contre respectivement 1,3 mpx et 5 mpx (Test du Moto G de Motorola).

Android KitKat 4.4.4 sans surcouche est installé et il y a toujours cette possibilité de changer la coque arrière. Ce Moto G qu'il ne faudra pas confondre avec son prédécesseur au moment de l'achat sera vendu 200 euros.

Écran plus grand aussi pour le Moto X qui bondit d'un 4,7 pouces AMOLED en 720p à un 5,2" en 1080p. Un téléphone qui est maintenant cerclé d'aluminium. Il y a aussi un large assortiment de coques arrières, jusqu'au bois et au cuir.

Moto X de seconde génération

Le processeur est plus rapide avec un Snapdragon 801 Quad 2,5 GHz à la place d'un S4 Pro dual core 1,7 GHz. La capacité de stockage est de 16 Go, sans extension possible (les 32 Go sont réservés au Brésil). La 4G est là, ainsi que Bluetooth 4.0 et le Wi-Fi 802.11ac comme sur le précédent modèle.

Pas de changement pour la caméra avant (2 mpx en 1080p) mais on a 13 mpx et de l'enregistrement en 4K pour le capteur arrière, au lieu d'un 10 mpx en 1080p. Le flash évolue aussi, il prend la forme d'un anneau autour de l'objectif pour apparement éclairer de manière plus douce les scènes et les sujets. Le Moto X devrait être vendu un peu moins de 500 euros.

...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Moto 360 : 249 dollars, autonomie non comprise

| 05/09/2014 | 11:47 |  

Comme ses concurrents cette semaine, Motorola a fait feu de tout bois avec plusieurs nouveaux produits mobiles : montre, téléphones et plusieurs accessoires. Le plus attendu était sa Moto 360. Tous les fabricants ont dévoilé les leurs cette semaine, on n'attend plus qu'Apple. Cette Moto 360 est passée sur les poignets de quelques sites américains qui ont pu la tester en avant-première.

Cliquer pour agrandir

Vendue 249$ aux Etats-unis (en Europe à l'automne, le site français de Motorola est prêt) elle est louée pour son design qui l'écarte des modèles plus carrés et immédiatement connotés informatiques.

Son cadran rond n'y est pas pour rien. Mais il a deux défauts. Le premier est que l'interface d'Android Wear est plutôt pensée pour un affichage avec des coins, selon les applications le contenu est mordu sur les bords. Ensuite, il y a cette partie en bas de l'écran qui tronque l'affichage (320x290). Un point de design dont LG s'est pourtant affranchi avec sa LG R tout aussi rondouillarde (320x320) mais dont Motorola n'a pas su ou voulu se départir. Le fabricant explique qu'il y a placé le capteur de luminosité ambiante et des composants pour l'écran. Détail, la définition justement de ces premières montres manque encore un peu de piqué pour être vraiment qualifié de fin et faire oublier les pixels.

Moto 360, avec un affichage qui n'occupe pas toute la surface

Android Wear étant installé, l'expérience logicielle est connue et commune avec les autres montres. Il y a donc toujours cette dépendance au smartphone pour l'utilisation (lire Test de la LG G Watch et d'Android Wear). Ce que Samsung essaie de changer avec sa dernière Gear S équipée en 3G et d'une carte SIM pour la rendre plus autonome.

Les caractéristiques matérielles de cette Moto 360 sont tout aussi standards (4 Go de stockage, 512 Mo de RAM mais un processeur TI OMAP 3 plutôt qu'un Snapdragon). Elle pèse 49 grammes avec son bracelet et elle peut résister à la poussière et à une brève immersion à un mètre de profondeur. En gros si vous la laissez tomber dans l'eau et que vous la récupérez aussitôt.

...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Motorola : la Moto 360 et des smartphones le 4 septembre

| 14/08/2014 | 17:45 |  

Le début du mois de septembre, synonyme d'ouverture du salon de l'IFA, va être chargé. Le 3 septembre, Samsung dévoilera son Galaxy Note 4 et, peut-être, un casque de réalité virtuelle. Le lendemain, Microsoft présentera son nouveau Lumia 730 spécialisé dans les égoportraits. L'éditeur de Windows devra partager la couverture médiatique avec Motorola, qui vient d'annoncer une conférence ce même jour. Le carton d'invitation ne fait pas mystère des nouveautés que le constructeur sino-américain dévoilera.

Quatre produits sont ainsi attendus : de nouveaux Moto X et G, la fameuse montre Moto 360, ainsi qu'un périphérique qui ressemble à une oreillette Bluetooth. L'événement aura lieu à Chicago, et se tiendra quelques jours avant le special event d'Apple annoncé par la rumeur.

> Accéder aux commentaires

Pages