reMarkable restaure ses fonctions gratuites et réduit le prix de son abonnement

Nicolas Furno |

reMarkable, concepteurs de tablettes équipées d’un écran à encre numérique, annonce la baisse de son offre d’abonnement et le retour de plusieurs fonctions dans l’offre gratuite. Pour rappel, l’entreprise a lancé il y a près d’un an une nouvelle offre à 7,99 $ par mois qui reprenait les fonctions les plus intéressantes du matériel : stockage des notes dans le nuage, intégration avec d’autres services de cloud, envoi des notes par mail ou encore transcription de l’écriture manuscrite.

ReMarkable dépouille sa tablette pour vendre un abonnement

ReMarkable dépouille sa tablette pour vendre un abonnement

Image reMarkable.

Il y a deux changements majeurs : d’une part, des fonctions devenues payantes l’an dernier sont à nouveau gratuites. C’est le cas de l’intégration avec Google Drive, Dropbox et OneDrive, la transcription des notes, l’envoi par mail et le partage d’écran. L’abonnement ne disparaît pas, mais il baisse drastiquement de prix : 2,99 $ par mois. Comme avant, il offre un stockage sans limite des notes sur le cloud de reMarkable et une garantie améliorée qui dure 3 ans avec remplacement gratuit en cas de panne.

À l’avenir, ce même abonnement « Connect » ajoutera la possibilité de prendre des notes depuis les apps mobile et desktop de reMarkable. Pour le moment, ces apps ne servent que d’appareils de consultation, mais une mise à jour promise d’ici la fin de l’année permettra aussi de les modifier. Vous pourrez notamment saisir du texte avec un clavier, ce qui veut dire que les notes ne seront plus limitées à ce que vous saisissez avec le stylet.

Les notes pourront désormais intégrer du texte saisi avec un clavier, en plus du texte manuscrit. Elles pourront aussi défiler en continu plutôt que page par page.

L’offre « Connect Lite » est remplacée par ce nouvel abonnement au même prix et reMarkable offrira aussi un an d’abonnement pour toute nouvelle tablette achetée sur sa boutique. Comptez 349 € pour la tablette nue, mais il faudra compter au minimum 79 € pour ajouter un stylet.


avatar Darkgam3rz | 

Une baisse dans un abonnement 😱

avatar vicento | 

@Darkgam3rz

La Fin du Monde approche 🥸

avatar Darkgam3rz | 

C’est clair ils vont tous en faire autant et faire faillite

avatar bidibout | 

Moi j'en suis encore au stade où je ne comprend toujours pas comment les abonnements pour utiliser une appli ont pu être acceptés par les utilisateurs. Autant du point de vue des devs je comprend mais en tant qu'utilisateur ce n'est pas envisageable en ce qui me concerne.

avatar j0hnmerrick | 

@bidibout

Y’a abonnement et abonnement :-)
Infuse c’est 7euros par ans par exemple, ce qui est plus entendable.
Aussi pour les produits en mode saas avec ses coups pour l’hébergeur et dès nouveautés régulières un abonnement est plutôt logique.

avatar bidibout | 

@j0hnmerrick

Je suis d'accord, j'aurais dû préciser abonnement mensuel plutôt.

avatar Adrienhb | 

@j0hnmerrick
L’idée d’un abonnement, même annuel et à un faible prix, pour un produit fini me paraît injustifiable.
Il ne viendrait à l’idée de personne d’aller acheter une chaise pour un an. Ce devrait être la même chose pour un logiciel.

avatar Nicolas Furno | 

@Adrienhb

Mais le logiciel n’est pas un produit fini, justement. Il doit évoluer constamment s’il ne veut pas devenir inutile, au minimum pour suivre les évolutions matérielles et logicielles du système d’exploitation.

Ce qui est encore plus vrai sur iOS : une app jamais mise à jour ne prendrait pas en charge la Dynamic Island des nouveaux iPhone 14 Pro, par exemple.

avatar oomu | 

@nicolasf

Nombre d’ajouts et adaptations aux dernières lubies du fabricant d’ordi on s’en fiche.

avatar Nicolas Furno | 

@oomu

Ok mais si du logiciel cesse de fonctionner faute de mise à jour, pas sûr que vous vous en ficherez autant.

avatar Derw | 

@nicolasf

Un logiciel est un produit fini au moment où on l’achète. Maintenant, il devra effectivement y avoir d’autres versions (finies à un instant t) de ce logiciel, mais la solution du ré-achat à prix réduit tel que c’était la norme avant les abonnements est toujours une solution. L’abonnement à inversé la logique du financement : avant, l’acheteur achetait donc un produit fini et payait un travail effectué, maintenant l’acheteur est un investisseur obligé, il paye pour un produit à venir (ou pas). Avec l’ancien modèle, si les évolutions ne m’intéressaient pas, je ne payais pas.

De plus, avec l’abo, le jour où on arrête de payer on perd l’usage du produit (imaginez ça avec l’exemple de la chaise…). J’ai p. ex. utilisé des années ma suite Adobe après qu’il soit passé à l’abonnement. Maintenant, j’ai appris à faire sans…

avatar Nicolas Furno | 

@Derw

Je réagissais surtout sur l’analogie qui me semble faussée de la chaise. Après, abonnement ou licence à renouveler, c’est limite un autre débat.

Le modèle popularisé par Sketch, avec une licence qui reste utilisable au-delà de l’abonnement, me semble un bon compromis sinon.

avatar ezeta | 

@j0hnmerrick

Je plussoie.

Avant, pour 7€99 on achetait une application, maintenant on veut nous faire payer ce montant tous les mois...
L'abonnement ne se justifie à mon sens (pour un utilisateur) que pour des applications qui renouvellent leur contenu en permanence, ou on des frais de calcul/stockage conséquent.

Je préfère largement le système d'achats in-app.

avatar j0hnmerrick | 

Je me met un peu à la place d'un développeur.
Je pense à l'application Healthfit par exemple.
L'appli est vendu 6/7 euros et a un paquet d'utilisateur.
A un moment, tu atteins un palier / moins de nouveaux utilisateurs. Donc bcp moins d'argent qui rentre.
Et pourtant il faut que tu mettes à jour régulièrement ton appli (faille de sécu, nouvelles règles apple (32 ->64 bits), nouvelle feature apple (always on, puissance dans les activités sportives), voir nouveau connecteur (api strava etc).
et tout ca pour pas grand chose en fait puisque ton parc client n'évolue plus aussi vite qu'au début.
conséquence : l'application meurt lentement.

je vois 2 solutions
-> faire une nouvelle application nommé V2 qui ressemble bcp à la V1 avec quelques features en plus.
==> les gens vont râler,
"c'est du vol de repasser à la caisse pour avoir l'always on!"
"pourquoi mon application est buggée et plus maintenu, hors de question que je paye à nouveau pour une app qui n'évoluera plus dans 18 mois"
-> proposer un abonnement sans voler les clients (entre 5 et 10€ par an)
==> les gens vont être content d'avoir "gratuitement" et rapidement les nouvelles features.

avatar pat3 | 

@j0hnmerrick

Dans ta proposition, le prix est raisonnable ; mais dans beaucoup d’offres d’abonnement, on passe d’une app en achat unique à 6€ à une app à 5€/mois. Et c’est pas un billet de blog en mode pleureuse expliquant la dure vie d’une boîte de développement qui va masquer la trop grosse ficelle.

avatar ezeta | 

@j0hnmerrick

Tu as une 3eme solution: proposer les nouvelles fonctionnalités en achat in-app

avatar iPop | 

@j0hnmerrick

Moi j’ai la version de INFUSE sans abonnement. Je pense que c’est la version de base.

avatar Darkgam3rz | 

@bidibout

Pareil, et même une application qui me servait est passée à la trappe 👍🏻

avatar socotran77 | 

@bidibout

Même chose et depuis le début
Je peux accepter certains abonnements quand il y a stockage ou un service dans le cloud voire quand il est raisonnable a l'année mais jamais quand c'est plus de 2/3 € par mois
Auparavant, j'achetais une application, une fois pour essayer, même celles dont je savais que je ne l'utiliserais pas, juste pour essayer, par contre, celles dont j'avais l'utilité, chaque fois j'achetais la mise à jour mais maintenant, j'ai supprimé TOUTES celles avec abonnement que je n'accepte absolument pas
J'ai même acheté des applications en prenant les mises à jour chaque année et maintenant elles ne fonctionnent plus car il faut prendre un abonnement ! Je trouve cela inacceptable et j'estime m'être fait arnaqué
Dorénavant je réfléchis à 2 fois mais, avec moi, en tous les cas, tous ces marchands de softs ont énormément perdus

avatar k4tonyk | 

@socotran77

Parfaitement d’accord avec toi.
Chaque année, j’achetai les nouvelles versions des applications et je trouvais que les prix en valaient la peine au regard des nouveautés proposées.
Maintenant, ce que je constate avec les abonnements, ce sont des applications qui sont mises à jour fréquemment mais des nouveautés et refontes toujours très rares.

avatar gwen | 

@socotran77

J’avais le même comportement. Mais maintenant je prefers ne pas prendre une application que de me dire qu’elle sera périmée dans 1 an.

Il m’est arrivé de sauter une maj par manque de sous. Aujourd’hui ce n’est plus possible car l’application cesse de fonctionner.

avatar iPop | 

@bidibout

5 euro chaque année pour l’entretien d’une application est plus que viable pour moi.
J’ai acheté IA Writer 4,50, Graphic 2,50, etc…
S’il le faut, je serai prêt à y remettre chaque année.

C’est toujours mieux que les applications qui demandent plus de 10 euro chaque mois ou par semaine (comme PASTE que j’adorais). Quand on fait le total, la note est sacrément salée.

avatar bidibout | 

@iPop

Oui, j'ai répondu à un autre membre qui parlait aussi d'abonnement annuel raisonnable et j'indiquais que j'étais d'accord également, je faisais comme toi allusion aux abonnements mensuels parfois bien trop chers.

avatar Kolof | 

On va supposer que leur abonnement à 7.99 a fait un gros flop. Si on était tous aussi malins, on se contenterait du matériel qu'on a, on mettrait en standby les tentations de renouveler en succombant au dernier iPhone à la mode, et une grosse chute des ventes conduirait Apple à revoir ses prix à la baisse. Chose d'autant plus faisable que ses marges sur ses produits sont énormes. Côté services en revanche, Apple est très raisonnable sur les prix, mais pour combien de temps ?

avatar Kenny31i | 

@Kolof

Le temps qu’ils arriveront à vendre des iPhone par camions.
Après faudra trouver une nouvelle source d’argent. Mais bon vu le nombre pigeons et/ou d’inconscients écologiques qui changent un 13 Pro par un 14 Pro alors qu’ils s’en servent à 80% pour Netflix et le reste pour Instagram et Whatsapp… ce que fait très bien un iPhone X encore aujourd’hui. On a pas finit de vendre des iPhone ^^

avatar Kolof | 

@Kenny31i

Oui, sauf que dans ce genre de méga boites où les courbes financières sont suivies de très très près, un petit -5% de ventes serait déjà un beau signal d'alerte.

avatar pakal | 

il y’a eu un spam intense sur cette tablette, ça a dû leur coûter une blinde

avatar quetzal | 

Je cherchais en début d’année une tablette eink du type de la Remarkable. Après pas mal de recherches, j’ai identifié la tablette Supernote, fait par une équipe de japonais et fabriquée en Chine (comme la plupart des tablettes). Équipe et service après-vente très réactifs, fonctions essentielles et OS maison (basé sur Android) régulièrement amélioré.
Reconnaissance d’écriture pour l’instant limitée aux mots-clés et a l’application lisant Word, mais feuille de route transparente, avec nouvelles fonctions à venir.
Une vraie communauté d’utilisateurs s’est formée autour de Supernote.
Quant a Remarkable, ils ont certainement perdu des parts de marché auprès de Boox et Supernote à cause de l’abonnement payant. D’où leur recul actuel.

avatar kman | 

Je n'ai pas trouvé s'il était possible de connecter un clavier bluetooth ?

CONNEXION UTILISATEUR