Lollipop déballé par moins de 0,1 % des utilisateurs Android

Stéphane Moussie |

Près de deux mois après sa sortie, Lollipop se fait toujours rare dans les terminaux Android. Moins de 0,1 % des appareils qui se sont connectés la semaine dernière à Google Play étaient équipés de cette nouvelle version. KitKat est la mouture la plus installée (39,1 %), suivie par les différentes versions de Jelly Bean. Gingerbread, qui remonte à fin 2010, représente toujours 7,8 % des connexions.

Lollipop a été lancé avec les Nexus 6 et Nexus 9 début novembre. Le 12 novembre, Google mettait en ligne les images pour les autres Nexus et commençait le déploiement over the air. La mise à jour a été relativement rapide pour ces appareils donc, mais comme toujours le processus est beaucoup plus long pour les terminaux des fabricants tiers (lire : L'anatomie d'une mise à jour d'Android en une longue image). Seulement quatre jours après sa sortie, iOS 8 représentait 46 % des connexions sur l'App Store.

Alors qu'Apple aime bien titiller Google sur la vitesse d'adoption de son système, ce dernier a répliqué cet été que 93 % des utilisateurs d'Android utilisaient la dernière version de Google Play Services.

Android n'est en effet pas monobloc comme iOS. La plupart des applications Google sont disponibles sur Google Play et de plus en plus d'API sont diffusées via Google Play Services, une brique indépendante du système. Ainsi, même sans Lollipop, on peut toujours profiter des dernières versions des applications.

C'est ce qu'a récemment montré Ars Technica. Le site a pu installer facilement les dernières moutures de Google Play Music, Hangouts, YouTube et d'autres apps sur un smartphone équipé d'Android 2.3.

Tout ne fonctionne pas néanmoins. Chrome et Inbox requièrent par exemple Android 4.0. Sans compter que des fonctions importantes sont encore liées au système. Lollipop améliore grandement les notifications, l'autonomie et les performances, entre autres.

avatar bengir | 

En Chine il n'est pas possible de se connecter à la boutique Google Play, elle est bloquée par le gouvernement, comme d'ailleurs l'ensemble des services Google. Du coup je me demande comment sont comptés les utilisateurs de ce pays?

avatar xx-os | 

Est-ce à dire que les chinois représenterait que 7% ou moins des utilisateurs Android... mais, mais, il y a quelque chose qui cloche dans les stats, alors...

avatar sachouba | 

@xx-os:

Non, absolument rien à voir. Les smartphones chinois qui n'ont pas le Google Play Store n'ont pas les Google Play Services non plus, ils ne sont donc pas comptabilisés dans les statistiques de mise à jour d'Android ou des Services Google Play.
Si tel était le cas, il faudrait également comptabiliser les smartwatches, TV, appareils photos, etc. qui n'ont même pas accès à Internet mais tournent pourtant sous une version modifiée d'Android 4...

avatar warmac33 | 

"Chrome et Inbox requièrent par exemple Android 4.0."
il est vrai que certaines app nécessitent au minimum 4.0. Mais les mobiles non compatibles ne représentent alors que... 8,2%.
Par exemple mon vieil HTC sensation acheté en juin 2011 est en 4.0 (en surcouche constructeur officiel)

avatar Doctomac | 

"ce dernier a répliqué cet été que 93 % des utilisateurs d'Android utilisaient la dernière version de Google Play Services.

Android n'est en effet pas monobloc comme iOS. La plupart des applications Google sont disponibles sur Google Play et de plus en plus d'API sont diffusées via Google Play Services, une brique indépendante du système. Ainsi, même sans Lollipop, on peut toujours profiter des dernières versions des applications."

Cet argument ne tient pas la route. OK les utilisateurs peuvent quand même avoir accès aux dernières applications Google mais un nouvel OS ne se limite à ses applications. C'est aussi des améliorations de la sécurité (crucial pour un OS Android), l’amélioration des performances, l'apport de nouvelles technologies et API, des améliorations de l'interface utilisateur, etc.

En l’occurrence, Lollipop est censé avoir une meilleure interface et de meilleures performances (points faibles des précédentes versions) et visiblement peu de personne ont la chance d'en bénéficier.

avatar warmac33 | 

Tu as raison pour la sécurité et les performances, je suis bcp moins d'accord pour les technologies et API (souvent intégrées aux apps) et pour l'interface utilisateur (qui a et garde à mon avis pas mal d'avance sur ios quand on voit les raccourcis par exemple)

avatar Doctomac | 

"qui a et garde à mon avis pas mal d'avance sur ios "

Pas du tout d'accord et ce n'est pas le débat. Je n'ai pas fait de comparions avec iOS mais je remarque simplement que l'une des principales nouveautés de Lollipop à savoir sa nouvelle interface utilisateur ne bénéficie finalement qu'à peu d'utilisateur et le fait que les applis Google soient aussi mises à jour pour les OS antérieurs n'y change rien.

Par ailleurs, je ne comprends pas comme des appli notamment de tierce parties peuvent bénéficier de nouvelles technologies et API sans qu'elles puissent tourner dans l'OS qui les proposent.

avatar lmouillart | 

L'interface est portée par les applications. Ce qui ne change pas ce sont : notification et look des éléments de paramètres.

"Par ailleurs, je ne comprends pas comme des appli notamment de tierce parties peuvent bénéficier de nouvelles technologies et API sans qu'elles puissent tourner dans l'OS qui les proposent."
Android propose une compatibilité descendante et descendante pour un certain nombre d'API notamment en embarquant une bibliothèque de "compatibilité".

avatar Ghaleon111 | 

La plupart des Samsung a partir du s4, beaucoup de Sony, les HTC, LG g2 et g3 et encore plein D'AUTRES comme les motorola
Beaucoup vont avoir Lollipop et ça commence dans pas longtemps, des le milieu du mois

Même sans Lollipop, il y a les maj de sécurité

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Tout le monde (Android 4.0) profite de la nouvelle interface de lollipop grâce à la bibliotheque appcompat: http://android-developers.blogspot.be/2014/10/appcompat-v21-material-des...

Tout le monde profite des mises à jour de sécurité grâce au caractère OpenSource (dès qu'un bug de sécurité est identifié, tous les fabricants en profitent) et il par exemple hearthbleed a été corrigé un peu partout.

Seules les nouvelles API ne sont pas compatibles, d'accord, mais elles sont souvent liées au matérial (Ambiant Display, NFC à l'époque, Bluetooth Low power, etc..)

C'est ton argument en toute méconnaissance qui ne tient pas la route.

avatar sachouba | 

"C'est aussi des améliorations de la sécurité (crucial pour un OS Android), l’amélioration des performances, l'apport de nouvelles technologies et API, des améliorations de l'interface utilisateur, etc."

En effet, mais la très grande majorité des patches de sécurité sont distribués par l'intermédiaire des Google Play Services. De même, les performances sont souvent améliorées par Google par l'intermédiaire des Services Google Play, de nombreuses API également.

"En l’occurrence, Lollipop est censé avoir une meilleure interface et de meilleures performances (points faibles des précédentes versions)"

A vrai dire, mon smartphone était parfaitement fluide sous KitKat, ce qui n'est plus le cas depuis Lollipop (notamment à cause de la gestion de la RAM, qui ne sera réglée que dans quelques semaines)... Concernant l'interface, c'est une question de goût, la surcouche des constructeurs étant la principale différence entre les modèles.

"visiblement peu de personne ont la chance d'en bénéficier."
(Presque) n'importe qui souhaitant en profiter dès maintenant le peut. Un sondage sur PhoneArena réalisé en décembre a d'ailleurs montré que plus de la moitié des lecteurs du site profitaient déjà d'Android Lollipop il me semble.

avatar Doctomac | 

Comprend pas. Une application tierce, pour pouvoir bénéficier de l’interface de Lollipop doit tourner sur Lollipop ou sinon cela n'a aucun sens. En terme de UI, on ne peut pas imaginer (pour des raisons de clarté et d'intuitivité) une appli à l'interface de Lollipop mais qui tourne sur un Android antérieur à Lollipop.

Quand aux bibliothèques de compatibilité, ça représente quoi ?

avatar Ghaleon111 | 

Sur Android, les apps ne sont pas liée à l'os, d'ailleurs, sur mon note 4 sous kit kat, certaines apps ont le matériel design de Lollipop et ça gêne en rien du tout, on voit juste des apps avec un joli design

avatar Maxime A. | 

Normal que cela soit si faible, même ma soeur qui a un Nexus 5 attend encore la mise à jour ! Absolument pas normal, j'ai jamais eu ça avec mes autres Nexus ..

avatar Taz73 | 

Pareil sur ma Nexus 7, aucune mise à jour en vue...
Bon je cours pas après non plus, mais ça m'étonne que Google n'ai pas encore "poussé" son nouveau cheval de Troie chez moi ;-)

avatar Maxime A. | 

C'est pas compréhensible, même Apple, qui a plus d'appareils, arrive à proposer une mise à jour toujours disponible

avatar lmouillart | 

Les bibliothèque de rétro compatibilité proposent un certain nombre d'api permettant de faire tourner des applications nécéssitant de nouvelles api sur des OS anciens : http://developer.android.com/tools/support-library/index.html

Le look & feel est porté par tout ou partie d'application : navigateur, l'équivalent de siri, du springboard, app store, paramètres google et des applications de bases d'iOS sont distribuées via le Google Play et donc son mis à jour en dehors de la mise à jour de l'OS.

avatar Stanley Lubrik | 

@Doctomac

"En terme de UI, on ne peut pas imaginer (pour des raisons de clarté et d'intuitivité) une appli à l'interface de Lollipop mais qui tourne sur un Android antérieur à Lollipop.".

Plein d'applications en UI iOS 7 sont venues remplacer les anciennes versions sur des iPad ou iPhones bloqués sous iOS 6.....

Et même pas moyen de faire marche arrière...

Épatant, non ?

avatar stef1205 | 

J'ai un Motorola moto g 2 et je l'attends toujours la mise à jour...

avatar Ghaleon111 | 

Le plus important c'est de l'avoir, tout le monde a pu vite avoir ios 8 mais avec 15000 problèmes en tout genre, sur Android c'est plus long mais les constructeurs enleve les bugs

avatar sachouba | 

@stef1205:

C'est étrange, le Moto G 2014 a reçu sa mise à jour vers Lollipop aux États Unis à la mi-novembre.

avatar PahraDeHaske | 

Moi je donnerai un rein pour l'installer sur mon ZX1 mais c'est visiblement une galère sans nom. Qui est responsable dans ce cas entre Sony et Gougle?

avatar Ghaleon111 | 

C'est sony

CONNEXION UTILISATEUR