Toujours plus isolé, Huawei prépare la scission d'avec Android

Stéphane Moussie |

Huawei est encore loin de voir la lumière au bout du tunnel. Déjà bien entravé par le boycott imposé par les États-Unis, le fabricant chinois ne pourrait plus se fournir en écrans chez Samsung et LG à partir du 15 septembre, selon un média coréen relayé par Reuters. Huawei serait donc obligé de se tourner vers d'autres fournisseurs locaux, comme BOE, avec comme inconnue leur capacité à pouvoir répondre à la demande.

HarmonyOS 2.0. Image Huawei.

Tout aussi pénalisé sur la partie logicielle, le fabricant a annoncé lors de sa conférence développeur qu'il allait porter son système d'exploitation maison, présenté initialement l'année dernière, sur smartphone. Un kit de développement d'HarmonyOS 2.0 est dès à présent disponible pour les téléviseurs, les montres et les tableaux de bord, et le sera en décembre pour les smartphones.

Dès l'année prochaine, Huawei pourrait commercialiser des smartphones tournant sous HarmonyOS 2.0. La feuille de route n'est pas encore très claire et Android (amputé des services Google) pourrait perdurer dans la gamme pendant un temps. Mais une chose est sûre, bon gré mal gré, Huawei — et au-delà la Chine — s'efforce de pouvoir opérer par ses propres moyens, sans l'écosystème logiciel et matériel habituel, qui dépend largement des États-Unis.

Multiplateforme et open source, HarmonyOS conservera la compatibilité avec les apps Android, avec un gros bémol néanmoins : toutes les apps qui exploitent les services Google (connexion, paiement…) devront être adaptées à la nouvelle plateforme. Un travail de fond déjà entamé par Huawei qui pousse autant que possible son AppGallery.

Tags
avatar pierre10005 | 

Il prépare leurs morts et j’ai hâte qu’ils partent pour de bons

avatar idhem59 | 

Pour quelles raisons ?

avatar marc_os | 

@ pierre10005

Ça veut dire quoi ça ??? ☹️

avatar Sindanárië | 

@pierre10005

"Il prépare leurs morts et j’ai hâte qu’ils partent pour de bons"

Je pense le contraire. Ils sont assez capables de développer un système alternatif à androïd et iOS. De plus ils auront le plein soutien de l’état chinois qui ne lâchera jamais son 1er poulain, ne serait-ce que financièrement ! Si ils ne sont pas interdits de vendre leurs appareils dans le monde, Ils vont très bien s’en sortir. C’est l’affaire d’une ou deux années.

avatar bl@ck warrior_69 | 

@pierre10005

Pour le coup je ne pense pas. Même s'ils se renferment sur le marcher chinois ils ont toujours de belles perspectives d'évolution. En fin de compte la gueguerre de l'idiot orange aura eu comme effet de permettre à la Chine de s'émanciper. La ou ils dépendaient de technologies américaines tant pour le logiciel que pour le matériel, ils vont développer leur propres solutions. Et il y a à fort à parier que ça cartonne et qu'à terme ça porte de lourd prejudice a l'économie américaine en proposant des composants sur lesquels les USA ne toucheront pas un kopeck.

avatar fte | 

@pierre10005

Et des centaines de milliers d’emplois et donc de familles lourdement touchées.

T’es un gentil toi, c’est sûr.

avatar Nexon99 | 

@pierre10005

+1

Vraiment pas une marque que je porte dans mon cœur et cela depuis les tout premiers scandales de triches dans leurs pubs.

Arnaque, triche, soupçon d’espionnage, soupçons de vente de données, comparaison intempestive sur la concurrence, copie honteusement et sans gêne sur Apple et Samsung, et j’en passe...

C’est absolument pas digne d’une grosse entreprise comme Huawei.

avatar Salapeche | 

@Nexon99

Vu que tout s'applique aussi à apple, tu ne portes pas apple dans ton coeur non plus ? :)

avatar Nexon99 | 

@Salapeche

Merci j’ai bien ri. 🤣

avatar akaaw | 

@Nexon99

Tout à fait d’accord. Je suis du même avis que vous. Leur disparition ne me manquerais pas du tout!! Ils ont copié, volé, triché, pour en arriver là!! Aucun mérite. Leurs produits, même gratuits, ne m’intéressent pas.

avatar raoolito | 

Trump vient de réussir là ou aucun autre gouvernement chinois n'aura réussi
D'ici 10 ans les chinois auront un os universel pour smartphone compatible avec tout, des processeurs maison et tout l'appareil productif qui va avec.
J'entends par-là ils ont déjà tout cela mais dans une dizaine d'années ce sera aussi rodé et mature que tous les OS américains
Il lui aura offert la liberté et on pourra définir le vrai déclin de l'Amérique à partir de lui

avatar iftwst | 

@raoolito

Tout à fait.

avatar reborn | 

@raoolito

+1

avatar Ast2001 | 

C'est effectivement une des conséquences possibles de l'embargo. La Chine qui dépendait des Américains pour tout un pan technologique va être indépendante...

avatar malcolmZ07 | 

Exactement, j'ai lu un article intéressant parlant du déclin de USA ces 10 dernières années au NY times aujourd'hui .
Les américains sont entrain de creuser leur tombe, et ça c'est accéléré avec commander in chief Trump.

"Malgré le fait d'avoir les meilleur université et technologie medical, les américains ont les mêmes statiques de santé que les gens de Chili, Jordanie, Albanie. Les enfants ont une éducation similaire à celle reçu en Mongolie ou Uzbekistan"

"The United States ranks No. 1 in the world in quality of universities, but No. 91 in access to quality basic education. The U.S. leads the world in medical technology, yet we are No. 97 in access to quality health care."

nytimes.com/2020/09/09/opinion/united-states-social-progress.html?referringSource=articleShare

avatar Nicolas. | 

Il y a des chances pour que ce soit même bien avant 10ans...

avatar Gladjessca | 

@raoolito

C’est exactement ce qu’il va se passer ! Et peut-être même avant 10 ans... Même si l’écosystème Apple et son « élitisme » sont un tout petit peu protégés, Android a du mouron à se faire en terme de monopole.

avatar vince29 | 

Trump a renversé la table quand les Européens servent la soupe.
C'est pas élégant mais et l'hôte et l'invité savent désormais à quoi s'en tenir.

Il y aura toujours les Européens pour inviter les deux (à leurs frais).

avatar fte | 

@raoolito

Jolie pente glissante. J’admire.

avatar carabat | 

@ raoolito

c'est bien de cela dont les Américains ont peur, et qui explique en grande partie cette guerre commerciale entre la Chine et les USA, dont Huawei est la victime la plus visible. À terme, les USA risquent fort de perdre leur leadership.
https://www.china-briefing.com/news/made-in-china-2025-explained/

avatar manu666 | 

@raoolito

On sent de l’analyse de très haut niveau ici. A partir d’un os de smartphone on peut prédire le déclin d’une nation ou le contraire...

Franchement je n’aime pas beaucoup Trump mais entre la Chine et les USA, c’est la Chine qui est plus mal et principalement à cause de sa démographie. Elle est en train de suivre la même pente que le Japon 40 plus tôt (les plus vieux se rappellerons du péril Nippon a l’époque). Baisse de la population, vieillissement etc.. on sait ou est le Japon maintenant...

https://www.nytimes.com/interactive/2019/01/17/world/asia/china-populati...

Pendant ce temps les USA eux attirent toujours autant l’immigration et des populations jeunes.

Après je sais pas si c’est bien ou pas... mais franchement vos prédictions sur une question d’os de smartphone..

avatar marc_os | 

« avec comme inconnu leur capacité »
Ne manquerait-il pas un petit "e" à inconnu ?

PS : Il n'y pas de lien visible pour contacter facilement l'auteur d'un article pour remonter ce genre de remarque... (Le nom de l'auteur pourrait être un lien actif et permettre cela.)

avatar Stéphane Moussie | 
@marc_os : c'est corrigé.
avatar rnov | 

@marc_os

Sur l’application tu peux surligner le mot et signaler une erreur

avatar Lu Canneberges | 

@marc_os

Si si et même mieux :
1) tu sélectionnes/surlignes le mot ou le groupe qui te semble être une erreur (orthographe, véracité ou vilaine syntaxe)
2) la petite fenêtre contextuelle (généralement noire, avec copier-collet-couper) s’ouvre
3) tu cliques sur la petite flèche à droite pour faire défiler les options
4) « signaler une erreur »
5) Mail s’ouvre avec l’adresse, l’objet et même le message préremplis !
6) le groupe sélectionné étant déjà là avec le lien vers l’article, il suffit juste de proposer une version alternative avec un petit mot de politesse
7) la rédaction réagit généralement au quart de tour et la faute est corrigée
8) en bonus tu reçois un courriel de remerciement !

C’est rudement bien pensé, et je regrette qu’aucune autre app de média ne le propose... certes je vois moins souvent une app dans un article du Monde mais il y en a quand même régulièrement !

Bravo, bon courage et longue vie à MacGénération ! 🙏

avatar fousfous | 

Donc si j'ai bien compris les américains ont poussé les chinois à devenir totalement indépendants d'eux...
Un coup de génie...

avatar raoolito | 

@fousfous

voilà, brillant n'est ce pas ?
on disait partout que Trump roulait pour les russes, mais non, on avait rien compris, il roulait pour les chinois !

avatar DG33 | 

@fousfous

Prochaine étape : l’Europe ? 😀
EurOS sur des smartphones européens.

avatar fernandn | 

@DG33

Alors là y du boulot!! Notamment avec nos politiques qui sont tous aussi mauvais les uns que les autres...

avatar YAZombie | 

fernandn, "Alors là y du boulot!! Notamment avec nos politiques qui sont tous aussi mauvais les uns que les autres...": un peu facile. D'abord les entreprises européennes n'ont pas à attendre une décision de nos politiques pour faire quoi que ce soit, si l'une ou l'autre voulait se lancer dans l'aventure d'un os européen, elles sont parfaitement libres de le faire. Le fait, attesté par des faits, est qu'aucune entreprise européenne n'est capable de prendre ce genre de risques, parce que l'histoire sur cette catégorie de produits montre qu'ils sont incapables de les mener à bien en en assurant la pérennité.
La Tabbee d'Orange ou les "choses" conçues par Archos à l'époque n'ont pas eu besoin des "politiques" pour être des catastrophes. Il y a des raisons historiques - L'Ingénieur! - pour lesquelles les entreprises européennes sont plutôt mauvaises sur les produits grand public. J'ai pu être témoin de la faible priorité voire de l'indifférence totale à l'UX de nos ingénieurs. Effarante…

avatar fte | 

@YAZombie

"voire de l'indifférence totale à l'UX de nos ingénieurs."

Ce n’est pas le job des ingénieurs. Ce n’est pas gratuit. Ça prend du temps. Le retour sur investissement est difficile à mesurer.

J’ai vendu mon expertise à des entreprises européennes en jouant sur cet angle : appels nombreux au support pour votre logiciel, et quelle humeur ? Je peux améliorer l’humeur et drastiquement diminuer le volume d’appels...

c’est impossible à vendre en amont, il faut le vendre en aval en promettant des baisses de coûts. C’est ainsi en Europe.

Une fois les résultats mesurés, ces mêmes entreprises revenaient vers moi en amont de nouveaux développements...

avatar YAZombie | 

@fte, "Ce n’est pas le job des ingénieurs": on n'est d'accord, et je pense que ça va au-delà de ce point de détail. Tout ce que tu dis est un diagnostic valide, et je pense qu'en général nous faisons le même. Mais il n'empêche que c'est bien là que le bât blesse.
Pour revenir aux ingés, le problème c'est que dans les (très) grandes structures dans lesquelles j'ai pu intervenir dans le cadre d'études de marché quali (banque: sites web; automobile: tellement de choses que je ne peux même plus compter…; télécoms: interfaces de box), où nous étions supposés tester l'UX, les ingénieurs étaient décisionnaires, que ce soit officiel ou pas, du produit final. Et que nos recos n'étaient que très rarement entendues, ou sur des points de détail qui tenaient plus de l'UI.

avatar fte | 

@YAZombie

"les ingénieurs étaient décisionnaires, que ce soit officiel ou pas, du produit final."

Qu’ils soient décisionnaires ou non ne change pas que ce n’est pas leur job. Ce point est facilement entendu par les ingénieurs selon mon expérience, moins facilement par le management ou le marketing, spécialement le marketing.

Le problème est ailleurs. Ils sont possiblement décisionnaires, mais ils ne détiennent généralement pas les cordons de la bourse. Leur marge de manœuvre, même s’ils entendent le point UX, ne leur permet souvent pas de le développer. Et ceux qui tiennent les cordons ne se laissent pas convaincre avec les mêmes arguments.

Plus fondamentalement, c’est une question de culture logicielle (ou autre technologie, mais mon intérêt a toujours tourné autour du logiciel). D’abord au cœur des entreprises, par exemple Apple, puis trans-entreprises. Souvent la culture nationale entre en conflit avec ces approches UX.

En Allemagne par exemple, ce message UX est quasi-impossible à faire passer, tant la culture d’ingénierie est imprégnée d’overengineering à tous les étages. Les logiciels allemands sont très très souvent épouvantables.

Les logiciels japonais sont une classe spéciale à eux seuls... Mes clients les plus plaisants ont toujours été italiens ou américains. J’ai grandement évité les clients français, pour des raisons sans rapport avec l’UX elle-même.

avatar fousfous | 

@DG33

Non mais sinon moi je suis bien avec iOS, pas besoin d'aller là où on a pas les compétences! Mieux vaut se concentrer là où on est déjà très bon!
Avoir de quoi aller dans l'espace sans devoir compter sur les russes ou les américains ça me semble plus important par exemple niveau souveraineté que juste un OS.

avatar vince29 | 

L'excursion fiscale de Apple est supérieure au budget de Galileo.

avatar bl@ck warrior_69 | 

@DG33

Nokia a essayé à une époque (notamment avec son N9), ils s'y sont cassés les dents...

avatar Nicolas. | 

archOS

avatar Gladjessca | 

@DG33

Demandons à Cédric O (on dit 0 ou null !)

avatar Bozzo | 

Je ne me fais aucun souci pour les chinois. Ils ont une puissance et un temps de réaction tels qu’ils vont évidemment créer un écosystème parfaitement viable en 1 ou 2 ans.
Ne pas oublier les dimensions de leur marché...

Après, était-ce de la part des américains un épisode de guerre commerciale, une réponse réellement consécutives à des activités d’espionnage de la part de Huawei ?
Bien malin est celui qui pourrait répondre de façon sérieuse à cette question...
Le saura-t’on jamais ?

avatar koko256 | 

Si cela se trouve, ils vont mettre Fortnite dans leur boutique...

avatar Nicolas. | 

@koko256

Surtout qu'à un moment ils parlaient d'un commission de 10 ou 15% avec HarmonyOS

avatar lmouillart | 

"avec un gros bémol néanmoins : toutes les apps qui exploitent les services Google (connexion, paiement…) devront être adaptées à la nouvelle plateforme."
Ou alors de manière assez intelligente à l'international ils participent et poussent https://microg.org/
Qui sert à terme de wrapper GMS vers d'autres services : Here Maps, Openstreetmap, ...

Ca permettrait de pousser un Android plus libre et moins dépendant des GAFAM voir d'un seul fournisseur.

avatar Ichigo-Roku | 

Bah de base t'es déjà censé wrapper tes appels aux différentes librairies, comme ça le jour où tu veux passer d'une librairie à une autre l'effort sera minimum.

avatar malcolmZ07 | 

AOSP est devenu un simulacre de libre, presque tous est lié au service de google. On se retrouve avec une carcasse vide

avatar MisteriousGaga | 

Euh par contre pourquoi ils peuvent plus se servir chez Samsung ?? C'est Coréen pas américain...

avatar carabat | 

@ MisteriousGaga

Tout simplement parce que concernant les écrans, Samsung utilise des technologies américaines (je suppose que c'est notamment à cause de la technologie OLED qui est sous brevet US). Il en va de même pour les processeurs, Huawei va bientôt se retrouver à court de processeurs car les principaux fondeurs utilisent des technologies américaines. En clair, tous les fournisseurs (qu'ils soient américains ou non) ne peuvent plus livrer Huawei dès lors qu'ils (ces fournisseurs) utilisent des technologies américaines.

avatar mirando | 

Ce sont toujours les crises qui favorisent les changements. A mon humble avis grosse erreur prétentieuse de la part des Américains.

CONNEXION UTILISATEUR