App Store : comment Apple pourrait éviter les abonnements abusifs

Stéphane Moussie |

Il y a quelques années, les achats in-app défrayaient la chronique : des parents se rendaient compte avec horreur que leurs chérubins dépensaient innocemment plusieurs centaines voire milliers d’euros dans leur jeu favori. Les abonnements sont en train de prendre cette triste place.

Depuis des mois les témoignages d’abonnements indus se multiplient. Dernièrement, Apple a chassé de l’App Store une dizaine d’apps abusives et indiqué aux éditeurs que le prix de l’abonnement devait être clairement affiché, mais ces mesures sont insuffisantes aux yeux du développeur Simeon Saëns.

Il prend l’exemple de sa mère qui a été débitée chaque semaine de 14,49 $ pendant plusieurs mois sans comprendre pourquoi. iOS indique pourtant le montant de l’abonnement dans une fenêtre standardisée lors de la confirmation et Apple envoie ensuite un email récapitulatif, mais force est de constater que c’est insuffisant.

La mère de Simeon Saëns croyait qu’en désinstallant l’application en question, Colorfly (qui est promue par Apple dans une sélection), son abonnement allait prendre fin. Une réflexion pas dénuée de bon sens, mais erronée. Si vous ne les annulez pas vous-même, les abonnements se renouvellent automatiquement ad vitam æternam. Dans le cas de Colorfly, cela fait particulièrement mal au portefeuille.

Au premier lancement, un gros bouton rose vous invite à essayer gratuitement l’offre premium pendant sept jours. Cette offre est ensuite facturée 10,49 €/semaine. Multipliez ça par 52, et vous aurez payé 545 € au bout d’un an. Ça fait cher l’application de coloriage, d’autant que Colorfly propose un abonnement annuel (qui n’est pas mis en avant) qui coûte 106,99 € — ce qui reste excessivement cher.

Pour éviter que les utilisateurs soient ainsi floués, Simeon Saëns émet trois pistes à destination d’Apple :

  1. L’utilisateur devrait confirmer son abonnement à l’issue de la période d'essai gratuit
  2. Quand une app est désinstallée, iOS devrait suggérer de mettre fin à son abonnement
  3. Quand une app n’a pas été utilisée pendant plus de 7 jours sur tous les terminaux, iOS devrait suggérer de mettre fin à son abonnement (après tout, iOS 12 suggère dans certains cas de désactiver les notifications d’une app)

Ces mesures permettraient probablement d’annuler les abonnements inutiles sans pour autant porter préjudice à ceux réellement utilisés. Tout le monde n’a pas le réflexe de vérifier ses abonnements actifs (dans App Store > photo de profil > Gérer les abonnements).

Apple va-t-elle s’en inspirer ? Sa dernière action autour des abonnements va plutôt dans l’autre sens, puisqu’elle permet aux développeurs de mieux retenir les abonnés à l’aide de réductions temporaires. Une évolution qui demandera aux utilisateurs de redoubler d’attention pour éviter les fausses bonnes affaires.

avatar alexyb8 | 

Marre des abonnements, même le mot est écœurant.

avatar 1Er0ck | 

Surtout que l'interface des abonnements est très bien cachée et inaccessible sur un ordinateur sans iTunes.

avatar Y.I | 

@1Er0ck

Un ordinateur sans iTunes ?
La capture d’écran de l’article provient d’un iPhone non ?

avatar 1Er0ck | 

Cachée sur iOS et inaccessible sur ordinateur ;)

avatar iPop | 

Vous m’en direz tant, je suis tombé sur une application de fond d’écran comme on en trouve beaucoup sur le store. Qui est passé à l’abonnement : 6 euro par semaine !
Y en a qui ont pas froid aux yeux.

avatar gwen | 

De tout de façon, une app qui demande un abonnement est automatiquement supprimée avant utilisation. Tout comme une app demandant un compte Facebook. Je ne cherche même pas à savoir si elle aurait pu m’être utile.

avatar iValFR | 

@gwen

Je dois avoir les mêmes réflexes que vous ?

avatar iVador | 

Suis abonné à Gotta Yoga pour mon yoga quotidien et j’en suis très satisfait. Pour le reste hors de question d’entendre parler des abonnements

avatar letofzurichois | 

Même Team Viewer est passé à la formule avec abo. Entre Adobe, Office et eux, ça commence à faire beaucoup :(

avatar Olivier S | 

Effectivement, tous ces abonnements pour ces applications sont des vrais plaies.
J’avais une appli pour suivre les vols d’avions, elle était très pratique, je l’avais acheté et du jour au lendemain lors d’une mise à jour, bing ! abonnement a 8,90€ par mois !!

avatar pillouti | 

Je me rends compte que la dernière app payante que j’ai prise doit être « les chevaliers de baphomet », il y a 2 ans.

Et le seul abonnement que j’ai, c’est icloud à 2,99€.

Très peu pour moi, toutes ces conneries.

avatar Bigdidou | 

Formidables les propositions évoquées dans la news.
J’aime en particulier beaucoup l’idée de la proposition de reconsidérer son abonnement quand on supprime un app.

Pour le reste, quand il y a un service derrière une app, je ne vois pas trop le problème de principe que pose l’abonnement.

Après, est-ce qu’un coloriage est un service, et est-ce que ça vaut si cher, à chacun de voir...

avatar koko256 | 

Le problème est qu'une app qui propose un essai gratuit ne nécessite pas de mot de passe pour activer l'abonnement payant vu que c'est gratuit une semaine. Du coup le gamin active et si l'on ne fait pas attention, on paye. J'ai désactivé les achats in-app pour les enfants (à contrecœur car pourquoi pas si je suis d'accord) pour contourner cela et mis un message sur apple/feedback mais je les trouve vraiment nuls sur cette histoire.

avatar Baptiste_nv18 | 

@koko256

Euh si pour commencer un essai gratuit il faut Touch ID ou faceID ou alors ton mot de passe.

avatar koko256 | 

@Baptiste_nv18

Pas dans mon cas : partage familiale et touch ID activé sur le compte de l'enfant. C'est peut-être un bug mais dans ce cas c'est pire.

avatar vinyvm | 

Apple pourrait très facilement éviter les abonnements abusifs : tout simplement en ne les autorisant pas dés le départ et autant que je sache c’est très facile à faire ... si on veut le faire.
Mais est-ce vraiment intéressant pour Apple ? Car que deviendrait les 30% du magot s’il n’y a plus de magot ?

avatar House M.D. | 

@vinyvm

Je pense que le but pour Apple (et à mon sens, à de rares exceptions près, ça a toujours été le cas) c’est de fidéliser ses clients en ne les arnaquant pas.

Vous allez franchement rester sur une marque qui vous arnaque avec des abonnements foireux (jurisprudence SFR, par exemple)?

avatar ednet92 | 

moi je me suis fait avoir par l’application Calm
J’ai découvert avec stupeur que j’avais un abonnement de 50 € qui avait été débité et je ne me suis jamais servi de cette application
Juste installée pour voir
J’ai appelé Apple qui m’a dit que c’était mon problème :(

avatar Edward battistini | 

J’ai eu encore pire la semaine dernière.
J’ai mis ma ma famille (les adultes) sur mon partage familiale. Et je me suis rendu compte que tous les abonnements des gens de la famille à sont gérés individuellement et pas par moi (qui paye) ma mère avait un abonnement à €60/mois active et j’avais aucun moyens de le voir a part les emails apple qui allaient dans une boîte mail specific. Bref je me suis tout fait remboursé
Ya un formulaire sur apple.com

avatar Edward battistini | 
avatar AKZ | 

Il faut faire attention aussi aux conditions de ventes d'Apple (que personne ne lit) qui stipule que l'on ne peux profiter qu'une fois d'une offre d'essai par application...
Après avoir profité d'un mois gratuit à Molotov il y a quelques temps, j'ai revu dans l'application des bandeaux me proposant un nouvel essai gratuit, une fois contracté, Apple m'a débité l'abonnement !
Quand j'ai eu le SAV d'Apple, ils ont commencé à me dire que c'était de ma faute car je n'avais pas lu leurs conditions de vente et que je n'avais pas à profiter de deux essais gratuits dans une application.
Après que j'ai argumenté longuement en leur expliquant que leur système n'était pas au point, ils l'on à moitié reconnu mais on rejeté la faute sur le développeur de l'application et indiqué qu'ils n'étaient pas responsables !
Apple vend, facture et prend 30% de commission puis se défausse ensuite totalement lors de dysfonctionnement de son système.
Quand à Molotov, ils continuent de m'afficher des offres d'essai gratuites sur la moitié de l'écran sans être capable - où avoir la possibilité? - de les masquer si j n'y ai pas droit.
L'avis éclairé d'un développeur m'intéresserais sur ce dernier point.

CONNEXION UTILISATEUR