Apple finance une étude qui défend les 30% de commission de l'App Store

Mickaël Bazoge |

Apple prépare sa défense face aux échéances des régulateurs qui approchent. Lundi prochain, Tim Cook témoignera en personne devant la commission antitrust du Congrès américain, qui veut entendre le patron d'Apple sur les pratiques en vigueur sur l'App Store. Des arguments qui intéresseront aussi la Commission européenne qui a lancé une enquête formelle sur le sujet.

Histoire de préparer le terrain, Apple a financé une étude Analys Group qui s'intéresse aux commissions pratiquées sur les différentes plateformes d'applications sur le marché : l'App Store donc, mais aussi le Play Store de Google, l'Appstore d'Amazon, le Galaxy Store de Samsung, le Microsoft Store, ainsi que les boutiques de jeux et de contenus au sens large. Parmi les enseignements du rapport, il se trouve que :

  • la plupart de ces boutiques pratiquent une commission de 30% sur les biens numériques ;
  • les détaillants, les services de réservation de voyages et autres plateformes peuvent facturer leurs services au-delà des 30% ;
  • la distribution de logiciels via une boutique d'apps revient moins cher que de les distribuer via des détaillants de brique et de mortier ;
  • la plupart des boutiques en ligne et des plateformes exigent souvent que les développeurs/vendeurs utilisent un mécanisme de paiement propriétaire (comme l'App Store) et interdisent aux vendeurs de rediriger les consommateurs vers un autre moyen de paiement (comme l'App Store).

Ce plaidoyer pro domo est assez long et il est impossible de le résumer en quelques minutes. Mais les régulateurs pourront tiquer sur le fait qu'il a été commandité par Apple et que par conséquent, il est difficile de ne pas y lire des conclusions biaisées. Par ailleurs, la commission de 30% n'est qu'une partie du problème : l'App Store souffre de bien d'autres maux (lire : La fronde des développeurs contre les pratiques d'Apple).


Source
Tags
avatar ClownWorld 🤡 | 

Si le gouvernement commande un rapport indépendant, il sera forcément biaisé vu que c’est le gouvernement qui le commande, j’ai bien compris votre raisonnement?

avatar Mickaël Bazoge | 
Je vois pas de rapport entre un gouvernement censé agir pour le bien commun (bon, avec des guillemets mais sur le principe) et une boîte privée.
avatar ClownWorld 🤡 | 

@MickaëlBazoge

«Censé»
«Avec des guillemets»
Vous n’y croyez pas donc mauvais exemple, dans un pays marxiste comme la France, je ne pouvais prendre une entreprise comme exemple, vu la piètre image qu’elles ont ici, mais vous m’avez très bien compris.

avatar redchou | 

@ClownWorld 🤡
Un pays marxiste comme la France... 🤣
Ça doit être nerveux, mais c’était drôle.

avatar Lu Canneberges | 

@ClownWorld 🤡

« Un pays marxiste comme la France » AHAHAHAHHAHAHAHAHAHAHAHHA

avatar iPop | 

@MickaëlBazoge

Vu qu’on a depuis quelques années des gouvernements de droite, ils agissent plutôt dans l’intérêt d’une boîte.

avatar warmac33 | 

@ iPop
ma taxe d'habitation et tous les cadeaux faits aux gilets jaunes me font plutôt parler d'un gouvernement de gauche...

avatar iPop | 

@warmac33

Ne pas confondre gauche et et Extrême gauche. Gauche et droite sont en fait similaire.

avatar DahuLArthropode | 

@warmac33

Reagan et Thatcher, pourfendeurs de l’impôt, sont donc des icônes de gauche.

avatar fte | 

@MickaëlBazoge

Mais Apple agit pour le bien commun voyons !!!

avatar Nesus | 

@MickaëlBazoge

Pas sûr, Analys Group, n’a pas besoin d’Apple pour vivre par contre elle a besoin de maintenir une crédibilité dans la fourniture de ses données pour continuer d’avoir des commandes.
Au pire, ils demanderont une enquête indépendante qui arrivera peu ou prou au même conclusion parce qu’Analys Group est connu pour son sérieux. C’est la conclusion par contre qui risque de différer, mais à tous les coups cette dernière est donnée par Apple et non par Analys.

avatar CorbeilleNews | 

@ClownWorld 🤡

Ce n’est pas le rapport qui peut être biaisé mais les conclusions !

Et puis il parle du fait que les services concurrents d’Apple ne sont pas assujettis à ces 30% ???

avatar ClownWorld 🤡 | 

@CorbeilleNews

Ok pierrot

avatar CorbeilleNews | 

@ClownWorld 🤡

Pierrot si cela vous chante mais Pierrot, il a raison

avatar IceWizard | 

@CorbeilleNews

« Ce n’est pas le rapport qui peut être biaisé mais les conclusions ! »

Les commissions de régulation se basent sur les faits, pas sur les conclusions des rapports. Ils commencent le travail en vérifiant la véracité des faits rapportés. Puis en les croisants avec les déclarations des différents intervenants, pour voir les incohérences et poser de nouvelles questions.

Les représentants des entreprises et organisations soumises à interrogations n’ont pas intérêt à raconter des cracks, sachant qu’ils ont prêtés serment. Les conséquences judiciaires et pénales d’un mensonge sous serment sont plutôt sévères.

Ex : on pense souvent que Nixon a été démis de la présidence à cause des écoutes du WaterGate. En fait, il a fait l’objet d’une procédure de destitution pour avoir menti sous serment, devant une commission sénatoriale enquêtant sur le Watergate.

avatar CorbeilleNews | 

@IceWizard

Je parlais de conclusions orientées

avatar abioninho | 

@ClownWorld 🤡

Non, mais du coup chacun sera libre de le penser, en tout cas.

avatar Lameth | 

@ClownWorld 🤡

S’il est commandé il n’est pas indépendant

avatar fte | 

@ClownWorld 🤡

Biaisé en faveur du gouvernement... et de l’App Store gouvernemental.

avatar melaure | 

@ClownWorld 🤡

Apple a racheté Monsanto ? Ou ses avocats ?

avatar IceWizard | 

@melaure
"Apple a racheté Monsanto ?"

T'es au courant que le 68020, la société Monsanto et même la marque commerciale Monsanto n'existent plus à l'heure actuelle ?

Le 68020 est mort depuis longtemps. Bayer a racheté Monsanto pour récupérer les produits, les brevets et la R&D avant de "terminer" (comme dirais un Terminator T800) l'entreprise.

avatar iPop | 

@IceWizard

Je dirais plutôt : comme un Dalek

avatar Ginger bread | 

@ClownWorld 🤡

Non juste moins biaisé
Afin de prendre du recul et avec neutralité sur le sujet

avatar Eratic | 

Ça peut faire relativiser en effet.

avatar R-APPLE-R | 

« Ce plaidoyer pro domo est assez long et il est impossible de le résumer en quelques minutes. Mais les régulateurs pourront tiquer sur le fait qu'il a été commandité par Apple et que par conséquent, il est difficile de ne pas y lire des conclusions biaisées » ...

La seule question c’est : est-ce que c’est vrai se qui est dit dans se rapport ?

Si oui la question ne pose pas est c’est plutôt des arguments en bonne et due forme qu’il faut retenir , et surtout pour Apple de détailler tous ces arguments aux yeux de tous ... après se n’est que mon avis je ne suis pas avocat mais c’est une stratégie comme une autre.

avatar redchou | 

@R-APPLE-R
Le problème n’est pas forcément le montant de la commission, mais l’impossibilité de faire autrement je pense.
Après si ça peut faire effet boule de neige et faire que toutes les boutiques d’application baissent leur commission... 😅

avatar R-APPLE-R | 

Ont peux rêver 😂

avatar redchou | 

@R-APPLE-R
C’est ça 🤣

avatar Almadweb | 

L’étude est réalisée par une entreprise qui ne survie que grâce à Apple ? Lol

avatar Cactaceae | 

Il n’y a rien de mal préparer sa défense. Histoire de remettre les pendules à l’heure. À la charge de « l’accusation » de prouver le contraire.

avatar gardiolan | 

Brick and mortar, traduit par brique et mortier, c'est volontaire, ou...? 🤔

avatar redchou | 

@gardiolan
GPT-3 a écrit et traduit le rapport, du coup, il y a quelque coquille... 😂

avatar webHAL1 | 

Sauf que la commission de 30% prélevée par Apple n'est absolument pas le principal reproche qui est fait à l'App Store...

avatar IceWizard | 

@webHAL1
"Sauf que la commission de 30% prélevée par Apple n'est absolument pas le principal reproche qui est fait à l'App Store..."

C'est clair, le principal reproche envers Apple étant le fait qu'ils ont refusés ton CV, un scandale terrible. Je comprend bien très bien ta rage et la grandeur de ta croisade perpétuelle devant un tel déni de justice. Moi aussi, si j'étais la première intelligence d'Internet (comme ton pseudo l'affirme en toute modestie), je serais furax ..

J'attend de voir ce que Cook va répondre quand la Commission d'enquête Sénatoriale vas lui parler de toi .. Il vas bien vite regretter l'erreur du sous-assistant, détaché auprès du sous-adjoint du stagiaire de l'assistant provisoire, de la secrétaire de l'annexe du sous-directeur du DRH du bâtiment du parking 3B, à coté de la boutique de Donuts ! Des têtes vont tomber, c'est certain ..

avatar redchou | 

@IceWizard
Y’en a qui ont vraiment rien à foutre...

avatar marenostrum | 

Apple doit ouvrir iPhone et iPad pour pouvoir télécharger des apps de n'importe où. le 30 % il peuvent le faire 50% ou 100% si ça leur chante.

après on peut voir, si leur 30 % est juste ou ils peuvent le baisser. maintenant que l'appareil n'a que App Store comme possibilité, le 30% ne représente que leur estimation.

avatar Krysten2001 | 

@marenostrum

Apple ne doit surtout pas s’ouvrir a d’autres boutiques tierces...

avatar dodomu | 

@Krysten2001

Et pourquoi pas, tant que c’est soumis au choix éclairé et volontaire des consommateurs, mais n peu comme le jailbraik ? Ou comme la localisation en permanence accordée à une application ? C’est possible, pas activé par défaut, l’utilisateur est prévenu des risques encourus, et assume son choix.

avatar fte | 

@Krysten2001

"Apple ne doit surtout pas s’ouvrir a d’autres boutiques tierces..."

On s’en fout d’Apple. Ce qui doit absolument être ouvert aux boutiques tierces se sont les téléphones vendus et propriété pleine et entière de leurs acheteurs et qui à ce jour ne peuvent pas, sur leur téléphone entièrement privé, installer des applications sans l’approbation d’Apple et le passage par sa boutique.

avatar Krysten2001 | 

@fte

Les utilisateurs savent très bien qu’il n’y a qu’un seule boutique d’applications et je vous rappelle que le système d’exploitation est à Apple, elle a le droit de mettre que sa boutique 🏬

avatar fondoeil | 

Parce que quand c’est un gouvernement ou des politiciens qui demandent un rapport ou une étude pour mettre en cause les GAFAM, il n’y a pas les mêmes risques concernant les conclusions ? Et on ne parle même pas des syndicats ou des associations politiquement correctes...
Les chiffres fournis sont facilement vérifiables, non ?

avatar monsieurg33K | 

Pour travailler dans un business très similaire, 30% c’est vraiment honnête.

avatar fte | 

La commission n’est pas le seul problème. Je me demande d’ailleurs dans quelle mesure c’est un problème...

Le problème est...

Google Play Store : pas obligatoire pour distribuer des apps Android, ni obligatoire pour installer des apps Android sur son téléphone.

Amazon Appstore : idem.

Samsung Galaxy Store : idem.

Microsoft Store : idem.

Apple AppStore : obligatoire pour distribuer ses apps, système de paiement obligatoire, système d’abonnement obligatoire, système d’authentification obligatoire, installation d’app sur son appareil personnel payé et en pleine propriété et absolument pas du tout propriété d’Apple d’aucune façon que ce soit obligatoirement par l’App Store.

Et je ne parle pas du risque de se faire mettre à la porte sans préavis ni recours. Ah oui, au lendemain de l’ouverture des enquêtes Apple a ouvert une possibilité de recours. Quel coup de chance.

Bref bref.

avatar Oliviou | 

@fte

Être propriétaire d’un iPhone te donne le droit de le bidouiller autant que tu peux (au risque de perdre la garantie, mais ça te concerne). En revanche ça ne te donne pas le droit d’exiger à posteriori qu’Apple le transforme à ta convenance (pas plus que pour n’importe quel autre bien de consommation). En achetant un iPhone, tu acceptes une vision de ce qu’est un smartphone et de ses fonctions. Si tu n’es pas d’accord avec cette vision, la concurrence existe, et environ 80% des propriétaires de smartphones possèdent autre chose qu’un iPhone. C’est l’argument principal d’Apple pour sa défense.

avatar webHAL1 | 

@Oliviou

1. En Europe et aux États-Unis, où les pratiques d'Apple sont examinées par les autorités, la concurrence ne dispose pas d'une part de marché de 80%.
2. Non, une entreprise ne peut pas imposer sa vision aux utilisateurs de ses produits sans laisser d'autre choix à ceux-ci que de l'accepter ; elle doit respecter les lois des marchés dans lesquels elle vend lesdits produits, y compris celles visant à garantir une concurrence saine.

avatar Oliviou | 

@webHAL1

Ton point 2 ne tient pas. Puisque tu as le choix d’avoir un smartphone d’une autre marque, sur lequel tu pourras avoir toutes les applications que tu veux, par les moyens que tu veux. Apple ne force personne à entrer dans son écosystème.

avatar webHAL1 | 

@Oliviou

La question n'est pas de savoir si Apple force un utilisateur à rentrer dans son éco-système, la question est : la position monopolistique de l'App Store sur iOS fausse-t-elle la concurrence pour les éditeurs d'application ? Une concurrence faussée va entraîner une situation qui nuira in fine à l'utilisateur.
Le cas de Spotify est un bon exemple : ils proposaient un service sur lequel Apple prélevait une commission (que cette commission soit justifiée ou non, c'est un autre débat). Tout autre acteur voulant proposer un service similaire se retrouvait dans la même situation. Donc, la concurrence était équilibrée. Jusqu'au jour où Apple a décidé de proposer elle-même exactement le même service, qu'elle a pu promouvoir auprès des utilisateurs d'iOS de manière beaucoup plus intense que Spotify n'aurait jamais pu le faire, et qui lui a permis de gagner de l'argent sur deux fronts : avec son propre service et avec celui de son concurrent direct. Vous pensez que l'utilisateur en sort gagnant ?

avatar fte | 

@Oliviou

"Puisque tu as le choix d’avoir un smartphone d’une autre marque"

Cet argument n’a aucun sens.

Tu ne sais pas s’il a le choix. Tu ne sais pas ses usages.

L’existence d’autres fabricants ne signifie pas qu’il n’y a pas de problème avec un fabricant.

Éviter un problème n’est pas résoudre un problème.

"Pas content casses-toi" n’est pas acceptable entre adultes.

avatar fte | 

@Oliviou

"Être propriétaire d’un iPhone te donne le droit de le bidouiller autant que tu peux (au risque de perdre la garantie, mais ça te concerne)."

Ils sont pourtant parmi les plus grands opposants au droit à la réparation. Et ils luttent contre le jailbreak activement.

"En revanche ça ne te donne pas le droit d’exiger à posteriori qu’Apple le transforme à ta convenance"

Je n’ai jamais demandé ça.

"(pas plus que pour n’importe quel autre bien de consommation). En achetant un iPhone, tu acceptes une vision de ce qu’est un smartphone et de ses fonctions."

Absolument (encore que, ça se discute). D’ailleurs, j’aimerais qu’elles ne soient pas amputées sans prévenir ni demander, par exemple en castrant drastiquement le CPU pour cacher un défaut de batterie sous le tapis, ou en désinstallant des applications soudainement jugées inopportunes.

"Si tu n’es pas d’accord avec cette vision"

Je suis d’accord, plus ou moins. Apple par contre aime prendre certaines libertés avec cette vision.

Mais ce que je demandais, si tu as bien lu, as-you lu ?, c’est de pouvoir installer les applications que JE veux sur MON téléphone. Si Apple souhaite contrôler mes applications, qu’ils louent les iPhone à prix intéressant et qu’ils en restent propriétaires. Ce n’est pas le cas. Mon téléphone est ma propriété. Je n’ai pas besoin de l’accord d’Apple pour installer une application. Enfin si, là, j’ai besoin, et c’est un problème.

", la concurrence existe, et environ 80% des propriétaires de smartphones possèdent autre chose qu’un iPhone. C’est l’argument principal d’Apple pour sa défense."

Si tu n’es pas content va voir ailleurs.

Et c’est un argument totalement débile bien trop souvent ressorti.

Ce n’est pas parce qu’on peut aller voir ailleurs qu’il n’y a pas de problème. Si on choisi un iPhone, c’est peut-être pour d’excellentes raisons, peut-être parce qu’on a pas le choix. L’existence d’un problème n’invalide pas nécessairement le choix ou l’obligation. Y a pas qu’a. On n’est plus au jardin d’enfant.

Il est grand temps de mettre de l’ordre dans les stores d’apps, il est grand temps de réaffirmer qui est propriétaire de quoi, et de ne pas laisser des multinationales décider de qui a le droit de développer quoi et où voire de supprimer des apps. C’est dans l’intérêt public de le faire. L’intérêt d’Apple n’est pas notre problème.

avatar Krysten2001 | 

@fte

Sauf que le téléphone que vous achetez, vous l’achetez comme il est vendu, pas à votre convenance de moi je veux changé la caméra, je veux changé le système d’exploitation, je veux changé ça ou ça,... à un moment il faut faire des choix si pas allez voir ailleurs.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR