Bilan « dérisoire » pour StopCovid, Emmanuel Macron hausse le ton

Mickaël Bazoge |

Il y a un déséquilibre entre l'investissement qui a été nécessaire pour la conception et le développement de StopCovid en regard de la « faiblesse de son utilisation », charge le Comité de contrôle et de liaison (CCL) de la COVID-19. Le CCL, dont la mission est d'évaluer l'apport réel des outils numériques à l'action de équipes sanitaires de terrain, est placé auprès du ministre de la Santé. Dans son avis du 15 septembre, le comité « s’interroge sur la cohérence de la politique poursuivie [autour de StopCovid] et appelle le gouvernement à faire preuve de cohérence ».

Il appelle le gouvernement à mettre en place une campagne d'information pour faire connaitre l'application de traçage, ce qui permettrait de « toucher davantage de contacts et de les prévenir rapidement contribuant ainsi à l’efficacité du dispositif de tracing ». Une recommandation qui est aussi celle d'Emmanuel Macron, qui est monté au créneau.

Dans un indiscret du Canard enchaîné, on apprend que le chef de l'État s'est plaint de l'inefficacité de StopCovid : « StopCovid ne marche pas. Le virus circule chez les jeunes, vous me dites que les 20/45 ans sont notre cible, or ils ont tous un smartphone et pourtant ils ne téléchargent pas l'application. Donc le problème est chez nous, pas chez eux », a-t-il déploré durant le Conseil de défense sanitaire du 11 septembre.

Le chef de l'État demande de réfléchir « en urgence » à améliorer le fonctionnement de l'app : « Dire que l'application ne marche pas, cela ne sert à rien (…) Est-ce qu'on met le paquet sur l'outil, ou est-ce qu'on considère qu'il n'y a pas d'appétence des Français pour ça ? », s'est-il interrogé. Emmanuel Macron a mis la pression sur Cédric O, qui devra livrer pour le conseil des ministres de mercredi prochain des propositions de fond : faut-il « revoir le truc techniquement » ?

700 000 désinstallations de StopCovid

StopCovid est la seule app parmi toutes celles en Europe — exception faite de la Hongrie — à utiliser un protocole centralisé « maison » au lieu de l'API Exposure Notification d'Apple et de Google. Ce qui n'est pas sans poser des problèmes d'interopérabilité (lire : L’UE va faire dialoguer les applications de suivi des contacts, sans StopCovid). « Il faut savoir s'il faut une vraie stratégie de communication pour pousser les Français à télécharger [l'app], ou si c'est peine perdue et s'il faut abandonner », a indiqué Emmanuel Macron. « Soit on ferme, soit on fait nettement mieux ».

Le message du président a été reçu. Lors d'une conférence de presse aujourd'hui, Olivier Véran le ministre de la Santé — en charge de la gestion de l'app au quotidien — a exhorté les Français à utiliser StopCovid :

Le CCL pointe le bilan très modeste de l'application : 2,4 millions de téléchargements seulement, alors que 77% des Français ont un smartphone (et 95% dans la catégorie 18/39 ans, la « clientèle » naturelle de l'app). Le comité relève aussi que le nombre de désinstallations, « sur lesquelles le gouvernement communique très peu », s'élève à au moins 700 000… Sans compter les « milliers de personnes » qui ont téléchargé l'app, sans l'activer. Ce qui explique certainement le nombre « dérisoire » de notifications à des cas contacts, « actuellement inférieur à 200 sur trois mois ».

Alors que l'on observe un rebond de l'épidémie, il est donc probable que la communication autour de StopCovid reprenne elle aussi (elle n'avait pas réellement démarré, pour être honnête). Le CCL rappelle au passage la réussite d'une initiative remontant au 23 juin, en Guyane : après l'envoi d'un SMS par les autorités de santé, les téléchargements de StopCovid sont fortement remontés.

Tags
avatar Florent Morin | 

@byte_order

C’est juste que lorsque le même problème s’est posé avec l’API Apple / Google il y a quelques semaines, il a été résolu en moins de 24h.

Évidemment, quand on sait que le système Bluetooth a globalement été détourné de sa fonction première dans l’app StopCovid, on comprend que c’est normal que ça se désactive. C’est déjà très bien que ça fonctionne : un vrai challenge technique a été relevé.

Mais l’utilisateur non averti ne comprend pas ça. Il comprend juste : ça marche ou ça marche pas.
D’où la conclusion très éclairée de Cédric O : le gens n’ont pas compris.

avatar byte_order | 

@FloMo
> Évidemment, quand on sait que le système Bluetooth a globalement été détourné de
> sa fonction première dans l’app StopCovid

La fonction première du BlueTooth c'est de permettre des échanges sans fil sur des courtes distances, point barre. Le protocole ROBERT repose exactement sur le même type d'usage de BlueTooth que celui implémenté par ENS.

Le détournement de fonction première ici, c'est l'éditeur d'un OS qui détourne son contrôle sur l'OS pour décider que tels échanges sont autorisés, tels échanges interdits, tels échanges uniquement possibles via *sa* solution.

> on comprend que c’est normal que ça se désactive.

D'une, c'est pas "ça" qui se désactive. C'est iOS qui désactive.
Nommons un chat un chat.

D'autre part, non, "on" comprends pas. L'utilisateur ne comprend pas qu'une app dont il voudrait pouvoir se servir y compris en tâche de fond soit désactivée sans notification ni sans son avis. Qui d'ailleurs montre bien à quel point informer l'utilisateur sur les risques prétendument dit de sécurité, c'est à géométrie très variable chez Apple : on n'hésite pas à lui demande N fois s'il est bien sûr de vouloir ouvrir un lien web avec Chrome/Firefox etc plutôt qu'avec le truc d'Apple, mais on ne lui dit pas que telle app utilise trop BlueTooth en tâche de fond, que Apple estimant cela louche, iOS a donc coupé l'accès BT à l'app.

> Il comprend juste : ça marche ou ça marche pas.

Et Apple fait tout pour qu'il ne puisse jamais comprendre plus que cela.

Bien pratique la dumbification pour éviter que les utilisateurs vous posent des questions trop embarrassantes, genre "Apple estime-t-elle que l'état français avec StopCovid détourne mon iphone à mon insu ?".

D'ailleurs, je vous pose cette question à vous.

Si Apple estime que StopCovid "détourne" iOS comme vous dites, qu'elle l'interdise sur l'AppStore et défende sa position. Point barre.
Là, elle entrave son fonctionnement sans justification.

avatar kinon | 

@byte_order

La question aussi à se poser est pourquoi dans mon cas (et sans doute dans beaucoup d'autres) l'appli ne se désactive jamais sans une action volontaire?

avatar byte_order | 

@kinon
Comment savoir !?
Je suis comme vous, je n'ai pas de problème non plus. Suite à la MAJ de juillet, j'ai du réactivé une fois, et depuis c'est tout.

Mais comme je ne suis pas sur iOS, je ne peux pas expliquer pourquoi ça marche bien chez certain, pas chez d'autres sur iOS. P'tet une différence de version de iOS, ou de réglage de politique de sécurité ou d'économie d'énergie, p'tet que certains sont plus souvent avec une batterie faible et que cela trigge un truc dans leur iOS, j'en sais rien.

Ce que je sais c'est que l'app ne décide pas de se désactiver d'elle même, c'est tout, c'est la conséquence d'un événement extérieure à l'app sur l'accès au service BlueTooth.

avatar Silverscreen | 

Je n’approuve pas les choix techniques faits pour StopCovid ni le discours démago sur la souveraineté nationale alors que des boites privées avec capitaux étrangers ont bossé sur l’app ... mais l’échec n’est probablement pas dû à ça mais à la défiance viscérale d’une majorité de français à toute notion de responsabilité collective et des contraintes qui sont le corollaire du civisme. « Ma gueule d’abord sinon c’est pas la liberté. Et la France c’est le pays de la liberté. 1789 tout ça. Donc allez vous faire foutre avec vos contraintes de flics/riches/puissants/intellos... ». En gros.

avatar Furious Angel | 

@Silverscreen

Et aussi une énorme inculture tech, avec ses gens persuadés que l’app va les espionner.

avatar maurice-dubois | 

la reponse est pourtant simple

🖕

avatar Fredouille14 | 

ils ont tout fait pour se planter
tant pis pour le gouvernement et pour nous

avatar Furious Angel | 

Sans vouloir défendre l’app (il y a eu des tonnes de mauvaises décisions et je ne parle même pas du refus d’utiliser l’API mais plutôt d’avoir parlé d’une « app de traçage des contacts », le pire message possible), ça ne marche dans aucun pays.

L’ensemble de la population a une très faible culture tech et l’idée d’être « suivis » déplaît énormément.

avatar BordelInside | 

@Furious Angel
"L’ensemble de la population a une très faible culture tech et l’idée d’être « suivis » déplaît énormément."

Le principe déplaît à pleins de gens passant leur vie sur FB et Twitter - effectivement, la culture tech est faible.

On part d'un principe à mon avis valable (se méfier de la surveillance de tout et n'importe quoi) pour taper complètement à côté de la cible.

Si StopCovid affichait des stats de contacts avec des "objectifs" d'éviter la maladie tout en côtoyant des gens ou avec un émoji-like pour nous féliciter de l'avoir activé et nous rappeler régulièrement "x jours sans cas contacts à risque" je suis sûr que le succès serait là.

avatar fernandn | 

Et la France continue de s’enfoncer... Attention... Y en a qui vont prendre la place et retourner la table! Révolution quand tu t’approche...

avatar lkaritoo | 

Franchement, si des hackers ou des agence de renseignements arrivent à accéder aux données générées par les API de Google et Apple, ça serait pas la plus grosse fuite de données personnelles sur cette planète ?
Je trouve le système français moins gênant. Ça sera que les données françaises qui seraient hacké.

avatar morpheusz63 | 

@lkaritoo

Lol le serveur est gérer par Microsoft donc il y a pas de souveraineté national, des backdoor.il y en a partout

avatar byte_order | 

@morpheusz63
> Lol le serveur est gérer par Microsoft

N'importe quoi !
Avant d'affirmer n'importe quoi, vérifiez, bon sang.

Le(s) serveur(s) est/sont ceux de 3DS/Outscale, localisés en France et sous le contrôle de la Direction Générale de Santé.

https://www.inria.fr/fr/faq-sur-les-aspects-techniques-de-lapplication-s...

Vous faites une confusion, savamment entretenu par d'autres y compris ici, avec la décision de retenir Microsoft comme prestataire pour le "futur" projet de système de données de santé numériques français, projet appelé dans notre bonne langue de Molière comme il se doit... "Health Data Hub" : https://www.health-data-hub.fr/.
Au passage, le contrat impose que les datacenters soit localisées en UE.

La récente annonce d'un partnership entre OVH et une entreprise allemande spécialisée en sécurité peut très bien changer la donne d'ailleurs, si à l'avenir l'UE dispose *enfin* d'une solution souveraine et sécurisée conforme ANSSI d'hébergement de données.

Reste que cela ne concerne pas StopCovid.

Si vous avez fondé votre choix de ne pas utiliser l'app sur ce point, vous êtes la preuve que votre peur *plus* zéro effort de vérification de votre part vous ont induis en erreur, et que vous participez à votre tour à propager cette peur avec des fausses informations que vous n'avez même pas pris la peine de vérifier.

avatar Chriscatfr | 

@byte_order

Je suis d’accord avec ce que tu dis seulement si je garde ton point de vue personnel (j’imagine que tu es sur Android avec des envies de ce genre)

Mais quand on conçoit une app (c’est mon métier) on fait des choix de design afin que ça marche avec l’existant, pas en imaginant qu’on va changer des millions de smartphones et dizaines de marques pour nous.
Si ça marche pas sur le matériel, on peut pas accuser le fabriquant. On n’a que nous à blâmer.

Trop facile d’accuser le matériel et le constructeur. On a été des millions à acheter un iPhone et donc à préférer cette sécurité plutôt que l’ultra personalisable Android.
Ils veulent atteindre nos smartphones, ils doivent suivre la méthode adaptée.
Je ne voudrais pas qu’Apple réduise la sécurité et la gestion de la batterie pour satisfaire le chauvinisme français.

Si cette solution ne pouvait pas marcher, le concepteur de l’app est à blâmer pour l’avoir sorti quand même. Ou pour persister dans son erreur au lieu de corriger.

avatar Chriscatfr | 

A chaque mise à jour, il faut lancer l’app et l’activer de nouveau...

avatar byte_order | 

@Chriscatfr

Pas quand vous avez un OS qui vous laisse le contrôle de choisir :
- quelle app a le droit de se lancer automatiquement au démarrage
- quelle app a le droit d'utiliser le BT en tâche de fond
- quelle app tournant en tâche de fond ne doit pas être tué par l'OS dans le cadre de sa gestion des ressources.

Bref, quand c'est l'utilisateur qui garde le contrôle sur l'OS de *son* appareil et non l'inverse.

Par ailleurs, y'a eu 3 ou 4 maj en 4 mois. Quand bien même sur votre OS cela impose de devoir relancer et re-activer manuellement, cet inconvénient à lui tout seul n'explique pas tout.

Le fait que l'app soit désactivée par l'OS bien plus régulièrement que ça sans en être informé le moins du monde par l'OS, par contre...

Mais comme un utilisateur averti n'en vaut pas deux pour Apple car il n’achètera pas tout en double s'il est averti, l'utilisateur n'est pas averti.

On lui indique à raison qu'il y a au moins une app qui utilise la caméra frontale ou le micro, mais qu'une app qui accédait légitiment au BlueTooth s'est fait coupé l'accès unilatéralement par l'OS soit disant pour des raisons de sécurité, ça, non, aucune notification, rien, l'utilisateur n'a qu'à se débrouiller tout seul pour découvrir la raison.

Si y'a rellement un pb de sécurité avec SopCovid, que Apple la vire de l'AppStore. Aucune raison qu'elle laisse une app dont elle estime qu'elle est dangereuse pour l'utilisateur.
Cela serait clair au moins.

avatar ecosmeri | 

Sinon ils peuvent revenir a l’etoile jaune aussi?

Serieux etre pisté a longueur de journee pour rien non merci

Et c’est comme leur vaccin ils pourront se le mettre où je pense.

Il faut qu’ils arretent de faire psychoter la population pour un truc quasi inoffensif

avatar BordelInside | 

@ecosmeri
"Sinon ils peuvent revenir a l’etoile jaune aussi?"

Ah ouais, carrément.
Heureusement que le ridicule ne tue pas, lui...

avatar Steve Molle | 

@BordelInside

Beaucoup de choses en Macronistan, tuent.

avatar BordelInside | 

@Steve Molle
@ecosmeri

Les gars, vous vous rendez compte que l'outrance grotesque de vos propos les décrédibilisent complètement et vous font juste passer pour de sales gosses incapables de pensée construite hors éructation haineuse ?
Vous vous en rendez compte ou pas ?
Nan, parce qu'à ce point faire passer les opposants à Macron pour des clowns, on finirait par se demander si vous ne bossez pas pour lui, en fait.

avatar Steve Molle | 

@BordelInside

Nicolas Hulot, le conseil de l’Europe, le parlement européen, l’ONU, rsf, Amnesty, seasherrd, etc etc pensent comme moi.

Ton avis méprisant de militant masqué, rien à foutre.

avatar BordelInside | 

@Steve Molle

Ah ouais - donc tu ne t'en rends pas compte.
OK.

Mais tu as raison, si Nicolas Hulot pense comme toi, on est sauvé.

avatar Steve Molle | 

@BordelInside

Vu à quel point ton idole se contrefout de l’environnement et de la condition humaine, ouais je pense qu’Hulot a pensé grosse merdo la même chose que moi.

avatar BordelInside | 

@Steve Molle
"ton idole"

Mon "idole" maintenant.
Putain...

Les gens comme toi sont une plaie pour les causes qu'ils prétendent défendre.

avatar Steve Molle | 

@BordelInside

De une je n’ai pas parlé d’étoile jaune, de deux j’ai parlé des médiocres absolus qui directement ou indirectement cautionnent cette politique mortifère.

Pour le reste, la grande différence entre Hulot et toi, ce sont les convictions.

Tu n’en as aucune.

avatar BordelInside | 

@Steve Molle
"De une je n’ai pas parlé d’étoile jaune."

Non, toi tu as parlé de "Macronistan"
Ce faisant, tu montres trois choses :
1 - Tu ne connais probablement rien aux situations politiques, économiques, sociologiques, etc des pays en -istan qui sont suffisamment variées pour qu'une agglomération en une seule réalité soit au mieux hasardeuse.
2 - Ton mépris pour ces gens et ces pays - bravo...
3 - Ta haine d'Emmanuel Macron et la manière assez puérile dont tu organises ta pensée ("qui n'est pas d'accord avec moi est forcément un valet du pouvoir que je peux insulter puisque moi je suis un rebelle du côté du Bien et que j'ai forcément raison") font qu'il est impossible de discuter avec toi, même quand on est probablement politiquement assez proche.

Bref, comme je le disais plus haut : les gens comme toi sont une plaie pour les causes qu'ils prétendent défendre.

avatar Steve Molle | 

@BordelInside

Non j’assume pleinement. Aucun pays de l’UE en 50 ans n’a eu des condamnations simultanément de l’ONU, du Conseil de l’Europe, du parlement européen, de rsf, ou d’amnistie. Aucun.

Aucun pays ne s’en est pris de la sorte à ses citoyens multipliant les arrestations arbitraires et où préventives.

Aucun pays européen n’a mutilé dans le cadre d’une répression politique ses citoyens.

Aucun pays ne met en GAV sans raison ses journalistes pour effacer leurs cartes mémoires comme il y a 10 jours encore.

Et tout le reste découle de la nature même de ces actes, la politique environnementale mortifère entre autres.

J’assume pleinement ce constat que je peux chiffrer et étayer encore si tu le souhaites.

Mais comme manifestement tu es un support mal assumé (pas le courage ?) de ce superbe bilan - et de leurs auteurs - je pense que j’ai mieux à faire.

avatar Bigdidou | 

@Steve Molle

« ouais je pense qu’Hulot a pensé grosse merdo la même chose que moi. »

Je crains qu’il ait une pensée un tout petit peu plus complexe et profonde....

avatar fte | 

@Bigdidou

"Je crains qu’il ait une pensée un tout petit peu plus complexe et profonde...."

Tu ne trouverais pas ça carrément rassurant plutôt ? Parce que moi je trouverais ça foutrement rassurant.

avatar Steve Molle | 

Au final les arguments des pro gouvernementaux (ou pro stop Covid, kifkif bourricot) sont tout de même soit à mourir de rire, soit pathétiques ... au choix.

D’un côté, ils nous disent que c’est formidable que ce soit une solution de spying SOUVERAINE peu importe que les résultats soient pitoyables ( et la vie privée souillée)...d’un autre côté, ils nous disent aussi que si les choix techniques avaient été ceux d’une solution décentralisée type Apple Google, les résultats auraient été tout aussi dérisoires que le cheval de Troie du Macronistan...cf les autres pays européens.

Chacun appréciera l’ineptie du raisonnement et la mauvaise foi crasse qui l’entoure.

avatar Kensei68 | 

Je m'interroge : à quoi peut bien servir une application centralisée si elle n'inter-opère pas avec les pendants de nos voisins européens ?
Dans la grande majorité des cas me concernant (et je ne dois pas être un cas isolé) mes "risques-contacts" concernent des collègues italiens, allemands, etc...
Exemple : cette semaine, j'ai passé 3j en voiture avec un collègue italien. Dans ce cas, stop-covid ne m'est d'aucune utilité on est bien d'accord ?

J'ai également transité par 3 aéroports nationaux ou j'ai bien évidement croisé moultes voyageurs allemands, néerlandais, belges, etc... (il est d'ailleurs assez cocasse de noter que si le masque est bien évidement rigoureusement obligatoire dans les aéroports, on ne trouve de gel hydro-alcoolique nulle part.
En effet, si les quelques malheureux distributeurs placés ici où là se trouvent être systématiquement et désespérément vides, ils ne sont même pas placés aux endroits stratégiques, à savoir aux contrôles de sécurité, où les bacs en plastiques passent allègrement de mains en mains sans qu'aucune désinfection intermédiaire ne soit possible...)
-Fin de la digression-

avatar hugome | 

Je remets ce que j’ai écrit il y a 10 jours :

Cette application est symptomatique de l’arrogance française et de l’ incompétence marketing généralisée de nos élites.
Il est évident qu’il est difficile de faire télécharger une application aux gens, et qu’il est extrêmement difficile d’atteindre une pénétration mass market, par exemple supérieure à 30 %
Deuxio, l’application fonctionne sur un effet réseau, donc le taux de pénétration joue au carré.
Pour garder le chiffre de 30 %, avec ce taux, vous ne tracez que 9 % des contacts. 91% passe sous les radars.
Et je parle même pas de la vraie vie, avec les incompatibilités sur l’iPhone, les gens qui coupent le Bluetooth, les terminaux obsolètes, etc
Bref, c’était ÉVIDENT dès le départ que la SEULE SOLUTION POSSIBLE était une fonctionnalité liée à un update de l’OS.
Venir dire qu’il y a eu un problème de communication pour pousser au téléchargement, c’est comme dire qu’on a du mal à se déplacer dans l’eau parce qu’on coule, c’est prouver qu’on a RIEN compris au numérique.
En réalité, c’est une décision politique prise sans doute à un plus haut niveau que Cédric O et c’est pas du tout rassurant.

avatar gillesb14 | 

En gros Cédric a eu un O pointé?

Pour Stop Covid, cela me vidait la batterie, j’ai désinfecté... oups le correcteur est farceur

Pages

CONNEXION UTILISATEUR