Apple « surprise » des critiques des développeurs sur l'étape de validation de l'App Store

Stéphane Moussie |

Dans le cadre d'une enquête menée par l'autorité de la concurrence australienne, Apple s'est dite « surprise » d'apprendre que les développeurs avaient des critiques à l'encontre de l'étape de validation de l'App Store. Dans un document remis au régulateur australien, Apple défend son système de validation qui a toujours existé sur sa boutique.

App Store Connect, l'interface des développeurs pour gérer leurs apps

Alors que les développeurs interrogés se plaignent de lenteurs dans le processus ou encore d'un manque d'informations, Apple souligne que 73 % des soumissions sont examinées dans les 24 heures et qu'en cas de refus de validation, la raison de la décision est détaillée.

« La validation est une étape opérée par des humains afin de s'assurer que les apps soumises sur l'App Store sont fiables, respectent la confidentialité des utilisateurs et ne comprennent pas de contenu répréhensible », rappelle le tenancier de la boutique. Un millier d'appels téléphoniques de développeurs sont pris chaque semaine par l'équipe de validation, indique également Apple.

Malgré des progrès au fil des ans, comme la rapidité du processus et un assouplissement autour des blocages, des polémiques éclatent toujours régulièrement autour de la validation, parfois parce qu'elle est jugée trop stricte et parfois parce qu'elle est jugée trop laxiste.

L'autorité de la concurrence australienne rendra ses conclusions dans les prochaines semaines. La gestion de l'App Store est sous le coup de plusieurs enquêtes de par le monde.


avatar Remundo3869 | 

Au niveau des délais ça s’est grandement amélioré depuis un peu plus d’un an. Pour moi aussi en général moins de 24h.

Par contre le gros point noir reste qu’une app peut passer plusieurs validations puis se faire rejeter sans prévenir lors d’une mise à jour futures pour une fonctionnalité qui est déjà dans l’application depuis longtemps et qui n’a pas évolué.
Ça peut notamment poser problème lorsque toute une architecture est basée sur un concept et que celui vient à être impossible 1 ans après la sortie de l’app...

Pour relativiser un peut... la validation sur GooglePlay s’est quand à elle grandement dégradée... disponibilité qui varie entre 24 et 48h sans avoir de status clair ni notifications...
Ces délais s’appliquent également aux version alpha ou bêta même quand elles ne sont pas publiques.

avatar Aldwyr | 

Je ne sais pas comment ils peuvent être "surpris" avec tout les scandales qui éclate.
Entre les clones qui sont validé la où les originaux galèrent a garder la tête hors de l'eau.

les explications souvent foireuses du refus.
Des changements de politique parfois pour tuer la concurrence.
Non vraiment, je ne comprends pas comment Apple peut être "surpris"...

avatar Mageekmomo | 

On peut rajouter que c'est aussi très aléatoire, pour m'être occupé d'applications avec un socle commun (63 applications, pour des activités identiques mais dans des lieux différents et avec des raisons sociales distinctes), parfois sur les 63 mises à jour il y en avait parfois une ou deux qui coincaient parce qu'un validateur était mal luné.

avatar Bigdidou | 

Apple continue de valider des malwares/scams et de les maintenir sans sa boutique, c’est assez sidérant.
Certains imitent parfaitement les services qu’ils piègent, ils porte donc sur eux leur nature.
C’est assez sidérant.

Pour moi, l’argument sécurité de ce Store unique et contrôle par Apple a vécu.

avatar Krysten2001 | 

@Bigdidou

Rien n’est parfait mais niveau détection,... c’est toujours mieux que le play store😉

avatar Bigdidou | 

@Krysten2001

« c’est toujours mieux que le play store😉 »

Je ne sais pas.
De quels éléments objectifs disposes-tu pour étayer une telle affirmation ?
Et puis, ça nous fait une belle jambe...

avatar Krysten2001 | 

@Bigdidou

D’outils en place dans l’app store pour vérifier les applications 😉 ( Humains et logiciels) et de Numerama

CONNEXION UTILISATEUR