App Store : après enquête, le régulateur britannique dénonce certaines pratiques anticoncurrentielles d'Apple

Félix Cattafesta |

Aux États-Unis, au Japon, en Europe… Les enquêtes antitrust pleuvent sur Apple depuis quelques années. Si ces procédures sont souvent longues, certaines touchent enfin à leur fin : c'est le cas de celle qu'a ouvert le régulateur britannique l'année dernière. La CMA (Competition and Markets Authority) vient de publier le compte-rendu de son enquête sur la boutique d'Apple. Elle considère que l'utilisation forcée de WebKit et le bannissement des apps de cloud gaming sont des pratiques anticoncurrentielles.

GeForce Now sur iOS. Il faut obligatoirement installer une web app pour utiliser le service.

Sur iOS, les apps de cloud gaming sont quasiment interdites sur l'App Store étant donné qu'Apple impose des règles très strictes aux développeurs, leur demandant entre autres de proposer chaque jeu comme une application différente. Les entreprises n'ont eu d'autre choix que d’offrir à leurs utilisateurs une web app, ce qui est logiquement moins efficace qu'un programme natif.

Ces web apps causent plusieurs soucis, et le fait qu'elles ne soient pas distribuées sur l'App Store amène un problème de visibilité. Si l'utilisateur lambda a l'habitude de télécharger ses apps sur la boutique d'Apple, il n'est généralement pas familier avec le concept de web app. Il risque donc d'avoir des problèmes pour trouver le programme et l'installer.

Côté technique, ce n'est pas non plus la panacée : le développeur de Google Alex Russel a publié l'année dernière une longue liste de ce que les web app iOS ne peuvent pas faire. L'absence d'accès à certaines API d'Apple influe notamment sur les performances, ce qui est très contraignant dans le cadre du cloud gaming.

La démo de Resident Evil 8 en cloud-gaming, via une web app.

Le régulateur conclut que cette interdiction est anticoncurrentielle. Il note que « les applications de jeux sont une source essentielle de revenus pour Apple » et que « les services de jeux dans le nuage pourraient constituer une réelle menace pour la position forte d'Apple dans la distribution d'applications ». Il ajoute qu'en empêchant ce secteur de se développer, « Apple risque de priver les utilisateurs mobiles de tous les avantages du cloud gaming ».

Autre élément estimé comme étant anticoncurrentiel : l'obligation pour les développeurs de passer par WebKit. Si on peut trouver sur l'App Store plusieurs navigateurs tiers (Chrome, Firefox, Brave), ils reposent tous sur la même API gérée par Apple. Si Apple défend cette limitation en utilisant l'argument de la sécurité, la concurrence ne le voit pas de cet œil-là. Elle pointe notamment certaines lacunes de WebKit qu'elle ne peut pas réparer plus vite que Cupertino, ou encore des fonctions que la Pomme réserve à Safari.

LA CMA explique donc craindre « que cela ne limite considérablement la possibilité pour les navigateurs concurrents de se différencier de Safari, par exemple sur des caractéristiques telles que la vitesse et la fonctionnalité». En début d'année, un trio de développeurs web Britannique a lancé l'Open Web Advocacy, une initiative ayant pour but d'inciter Apple à ouvrir iOS et à laisser la porte ouverte aux alternatives à WebKit.


Source
9to5Mac. Image d'accroche : Pixabay.
avatar raoolito | 

l'open..bar est en passe de se terminer pour Apple :)

avatar Ju_Ju | 

Ce que je comprends pas c’est que si les gens n’aime pas la philosophie iOS et plus particulièrement d’Apple, ils peuvent aller voir du côté d’Android, de Windows Phone ou bien de BlackBerry OS …..

Au temps pour moi les deux derniers ont déclaré forfait par manque d’utilisateurs et d’innovation.

Sérieux si on choisit la pomme et ses OS c’est en notre âme et conscience. L’alternative est chez Android si le mode de fonctionnement ne plait pas.

A croire que les gens veulent un iPhone mais avec Android à l’intérieur ….

avatar Totoche31 | 

@Ju_Ju

Je ne sais pas si tu le fais exprès ou si tu as un niveau de réflexion au raz des pâquerettes 🧐🧐

avatar Ju_Ju | 

@Totoche31

Les deux … Comme ça je satisfais tout le monde

avatar iPop | 

@Totoche31

C’est un cousin à Homer Simpson comme mon frère.

avatar r e m y | 

On ne parle pas ici "des gens"... mais des développeurs et en particulier les développeurs de jeux ou de services de jeux (en cloud gaming) et des développeurs de navigateurs.

Eux souhaitent pouvoir accéder aux "gens" qui ont choisi d'acheter un iPhone, pour leur proposer leurs services sans les contraintes que leur impose Apple et qui les limitent dans leur capacité à offrir un service ou des apps de qualité.

Et étant "un gens" parmi "les gens" je trouve que ça va dans le bon sens si ça me permet d'avoir enfin une véritable expérience de cloud gaming accessible sur mes iPhone et iPad, d'autant que quand j'ai acheté mon iPhone je ne savais pas qu'Apple interdirait le cloud gaming...

avatar irishboy | 

@r e m y

En voilà une réponse qu’elle est pertinente ! Merci ! A croire qu’il faudrait dire oui à tout parce que Apple l’a décidé ainsi !

avatar fte | 

@r e m y

"Et étant "un gens" parmi "les gens""

Les gens c’est l’enfer.

avatar oomu | 

@Ju_Ju

Non

Je ne ferai pas votre choix dichotomique.

avatar Insomnia | 

@Ju_Ju

Ce que je comprends pas c’est ce genre de commentaire. Pourquoi on devrait se passer de iOS et se taper android ? Apple abuse de sa position si tu as du mal à le comprendre ça peut se comprendre mais cesse de chercher des excuses à deux balles….

avatar fte | 

@Ju_Ju

"Ce que je comprends pas"

On ne peut pas tout comprendre, nous ne sommes qu’humains après tout.

"c’est que si les gens n’aime pas la philosophie iOS et plus particulièrement d’Apple, ils peuvent aller voir du côté d’Android, de Windows Phone ou bien de BlackBerry OS ….."

Tu supposes qu’ils ne l’ont pas déjà fait. Mais peut-être sont-ils déjà aller voir ailleurs et ce qu’ils ont vu est encore pire.

"Au temps pour moi les deux derniers ont déclaré forfait par manque d’utilisateurs et d’innovation."

Synthèse extrêmement simpliste de deux échecs fort différents.

"Sérieux si on choisit la pomme et ses OS c’est en notre âme et conscience."

Euh, non, pas du tout. Mon âme - si tant est que j’en ai une - n’a pas son mot à dire sur mes choix d’outillage, et ma conscience ne doit juste pas grimper au plafond.

"L’alternative est chez Android si le mode de fonctionnement ne plait pas.
A croire que les gens veulent un iPhone mais avec Android à l’intérieur …."

Quelle horreur. Je veux quelque chose de bien mieux que des deux saletés d’iOS ou Android. iOS est juste l’option la moins révulsante des deux. Il y a d’excellents smartphones Android bien plus intéressants que les iPhone… s’il n’y avait pas Android dessus.

Les législations qui s’écrivent vont enfin rendre iOS plus tolérable. Bonheur.

Je comprends que ton monde baigne dans la lumière sainte de la pomme et qu’Hadès à un téléphone Android.

Trop binaire pour moi. Mon monde est gris sale.

avatar Mageekmomo | 

@Ju_Ju

Si on t'avait écouté on aurait toujours Internet Explorer 6 sur nos ordinateurs. Voilà pourquoi c'est important

avatar hptroll | 

@Mageekmomo

L’analogie avec l’abus de position dominante du Microsoft du début des années 2000 a ceci de discutable que leur position sur le marché était largement plus dominante que celle d’Apple aujourd’hui.
Qui plus est, mon ressenti (peut-être erroné : ça ne me semble pas facile à mesurer objectivement) est qu’Apple joue davantage le jeu des standards du Web que ne le faisait Internet Explorer à l’époque. Microsoft essayait délibérément de s’affranchir des standards du Web pour imposer (par sa position quasi-monopolistique à l’époque) ses propres choix techniques.

Le duopole iOS/Android est beaucoup plus proche d’un vrai choix que ne l’était à l’époque Apple/Microsoft ou Microsoft/Netscape.

avatar oomu | 

Très bonne chose de dénoncer ces pratiques d’Apple sur l’app store.

avatar fte | 

@oomu

"Très bonne chose de dénoncer ces pratiques d’Apple sur l’app store."

Oui.

Le mieux serait de les condamner très très lourdement. Tellement lourdement que ça déboucherait sur un changement de pratiques immédiat.

On va se contenter de cette tapette sur les doigts, par la force des choses. Pour l’instant.

avatar jujulec | 

C'est mou...
15:09 publication d'une news qui fou généralement le feu,
il est 16:17 et nous voilà avec juste 7 petits commentaires qui picotent,
tout se perd ma brave dame !
Je range les gants et je retourne au taff...

avatar Mac1978 | 

@jujulec

🤣

avatar v1nce29 | 

Les gens ne mordent plus à l'hameçon.
Marre de ressasser les mêmes arguments.

avatar iPop | 

Au moins pour Webkit, les navigateurs peuvent se concentrer sur ce qu’il offre en plus…parce que un enieme navigateur, bof.

avatar r e m y | 

Sauf que quand tu tombes sur un site non compatible avec WebKit, ben tu n'as pas d'autre solution que de passer sur ordinateur pour utiliser Firefox ou Chrome... sur iPhone ou iPad changer de navigateur ne résout pas le problème.

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Pour les gens lambda, aucun problème 😉
Quand on voit que les services publiques fonctionnent sur safari alors c’est bon 😉

avatar r e m y | 

C'est pourtant de plus en plus fréquent, je trouve.
Ce week-end encore sur le site Fnac.com, impossible de réserver des places de concerts car la fenêtre affichant la salle de spectacle pour choisir les places affichait un grand rectangle noir. Impossible de désigner les places souhaitées et donc impossible de continuer la réservation.
J'ai dû passer sur le Mac avec Chrome.

avatar fte | 

@r e m y

"J'ai dû passer sur le Mac"

Oh cette misère.

avatar debione | 

@Krysten2001:
"Quand on voit que les services publiques fonctionnent sur safari alors c’est bon 😉"

ce qui est... faux. Vous faites une généralité. Dans ma commune, tout ce qui se passe sur le net est assuré compatible... Chrome et FF. Pas safari, pas webkit. En cause selon les informaticiens, Apple ne respecte pas tous les standards du web donc exit, on teste pas.

avatar fte | 

@Krysten2001

"Pour les gens lambda, aucun problème 😉"

Je ne connais pas ces gens. Ils vivent en lambdakistan ? Ils sont nombreux ? C’est quoi leur couleur préférée ?

avatar lldjandoll | 

Qui propose du cloud gaming ? Des énormes boites : epic, Microsoft etc… des développeurs déjà présent sur la plateforme iOS dans le lot ? Je ne pense pas. WebKit 😂. Safari le seul navigateur sérieux concurrent du gargantuesque Chrome de Google. Mais oui !! Allez !! Ouvrez la plateforme iOS au monstre de Google, il n’a pas le monopole sur cette plateforme 🤣

avatar fte | 

@lldjandoll

"Ouvrez la plateforme iOS au monstre de Google, il n’a pas le monopole sur cette plateforme 🤣"

Je comprends ce que tu dis. Tu opposes la domination de Chromium à la fermeture d’iOS protégeant WebKit, WebKit obligé nous gardant de la Chromium domination.

Certes. C’est pourtant tellement faux. Si affreusement faux.

Tu poses comme solution à un problème un problème encore pire.

La domination de Chromium est partiellement due aux pratiques douteuses de Google pour mettre Chrome en avant, certes, mais en partie seulement. La domination de Chromium vient aussi de ses qualités techniques, de son ouverture, de son intégration facile à de nombreux projets dont Electron n’est qu’un exemple célèbre, Edge un autre exemple célèbre… domination atteinte face à une concurrence pléthorique. Vraiment pléthorique.

Tu proposes comme solution la fermeture d’une plateforme entière à la concurrence, toutes les concurrences, y compris des projets beaucoup plus éthiques, en imposant un moteur propriétaire, même pas des adaptations ou augmentations de WebKit, non, l’Unique WebKit sous contrôle total d’Apple.

Tu oses seulement appeler cela une solution ? C’est absolument risible. On dirait un argumentaire marketing de la pomme.

avatar r e m y | 

Chevaleresque, et doté d'un sens aigu du sacrifice, l'Apple Fan, le vrai, demande à être privé de cloud gaming pour défendre le petit Apple, au fond de son garage, face aux mastodontes que sont Microsoft et Epic. 😮‍💨

C'est beau! C'est émouvant! 🥹

CONNEXION UTILISATEUR