Apple fait n'importe quoi avec les pubs dans l'App Store

Félix Cattafesta |

Les récents changements aux règles de l'App Store font grincer les dents de Meta et de nombreux développeurs. De nouveaux emplacements publicitaires sont proposés depuis peu sur la boutique d'Apple, à savoir dans la section Aujourd'hui ainsi que sur les fiches des apps. Or, celles qui sont mises en avant ne sont pas forcément du meilleur goût : comme l'a relevé un développeur de Dropbox, des réclames pour des jeux d'argents apparaissent par exemple… à côté d'apps destinées à des enfants !

Capture d'écran : iGeneration.

Certains développeurs ont eu la surprise de voir apparaître des publicités pour des applications de casino dans les suggestions de leur fiche d'app alors qu'ils n'avaient rien demandé. Simon B. Støvring (qui se cache derrière l'éditeur de code Runestone) explique que sur 10 visites sur la page de son programme, il a vu trois fois des réclames pour une app de casino.

Les développeurs n'ont pas la possibilité de refuser cette nouveauté et ne peuvent pas choisir les publicités, ce qui laisse place à des mélanges de mauvais goût. On trouve ainsi des apps de casino à côté d'une app aidant à gérer une dépendance au jeu.

Meta grince des dents à propos d'un autre changement : les « boosts » que peuvent proposer les réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram sont maintenant taxés s'ils sont achetés depuis l'app. Cette fonction permet de mettre en avant une publication afin de multiplier ses vues et de la transformer en publicité.

Autrement dit, Cupertino récupère désormais 30 % d'une manne financière de Meta, ce qui ne plait évidemment pas à la firme. Si des personnes proches du dossier affirment que le changement ne devrait pas avoir d'impact important sur les revenus de l'entreprise, il a de quoi inquiéter sur le long terme.

Meta craint qu'Apple ne finisse par s'attaquer à son app Meta Ads Manager, qui permet au client de gérer ses publicités sur Facebook, Instagram et ses autres plateformes. La plateforme évite pour le moment la taxe de l'App Store étant donné que les réclames achetées n'apparaissent pas dans la même app, en conformité avec les règles de l'App Store. Dans un communiqué envoyé à The Verge, un porte-parole explique :

Apple continue à faire évoluer ses politiques pour développer ses propres affaires tout en cassant le prix des autres dans l'économie numérique. Apple avait précédemment déclaré qu'elle ne prenait pas de parts des revenus publicitaires des développeurs, mais elle a apparemment changé d'avis.

De son côté, Apple a répondu que les « boosts » étaient bel et bien un service numérique et qu'un achat in-app était donc requis. Ce changement devrait surtout impacter les petites entreprises faisant leur publicité sur les réseaux de Meta, étant donné que le groupe va surement augmenter ses prix pour compenser.

Ce n'est pas la première fois qu'Apple s'attaque ainsi aux « boosts ». Cet été, le Wall Street Journal révélait que des négociations avaient eu lieu en coulisse pour forcer Meta à partager cette source de revenus, mais ces discussions n'ont pas abouties.


avatar jujulec | 

"...des réclames pour des jeux d'argents apparaissent par exemple… à côté d'apps destinées à des enfants !..."
Argent ! argent ! argent !
Gimmick récursif de l'automne, Apple a définitivement viré sa cuti...

avatar bidibout | 

@jujulec

J'avoue être surpris dernièrement de voir à quel point Apple se comporte comme une boîte au bord du gouffre qui cherche par tout les moyens de faire rentrer du cash... les prix explosent sur le matériel, les tarifs des abonnements augmentent et maintenant ça 😕

avatar AhRiMaN | 

Tim « faux derche » Cook est en train de transformer cet belle entreprise en un truc bien pourri effectivement

avatar airmac | 

@AhRiMaN

Faut pas exagérer

avatar Malouin | 

@bidibout

N’oublions pas que la France n’est pas le centre du monde et que les prix n’ont pas augmentés aux USA.

avatar oomu | 

@Malouin

la France EST le centre du monde (prenez une carte du monde vendue en FRANCE, meilleur pays pour acheter des cartes par ailleurs, et vous verrez: la France est au milieu ! au centre !

ce sont les cartes qui le disent!!

-
les prix n'ont pas augmenté aux usa, pays excentré et lointain complètement fou, toujours à la limite de tomber de la carte en cas de Grand Tremblement De Terre De Californie, brrrr!

avatar v1nce29 | 

Plus précisément c'est la gare de Perpignan qui est le centre du monde.

avatar Malouin | 

@v1nce29

C’est vrai !
Je l’avais oublié ! Arghhhhhhhhh

avatar airmac | 

@bidibout

Au contraire

avatar fte | 

@bidibout

"J'avoue être surpris dernièrement de voir à quel point Apple se comporte comme une boîte au bord du gouffre qui cherche par tout les moyens de faire rentrer du cash..."

Pour atteindre la valorisation actuelle d’Apple, il faut exploiter tous les moyens de faire rentrer du cash. Ce n’est pas le seul propre d’une entreprise au bord du gouffre, c’est au contraire le propre de toute entreprise ayant du succès. Ou voulant en avoir.

Non ?

avatar bidibout | 

@fte

C'est vrai également en effet.

avatar Dimemas | 

Ouais c’est de pire en pire….
Finalement la nouvelle financière n’est pas les services mais là pub.

Cool…

avatar Glop0606 | 

Apple et la pub ça jamais été ça. Je n’aurais jamais pensé voire ce genre de trucs sur un appareil Apple. Apple n’a pas besoin de ça pour faire de gros bénéfices.

avatar Ichigo-Roku | 

Oui enfin ça serait stupide de leur part d'avoir les moyens de se diversifier et de ne pas le faire. Perso je hais la pub, mais si j'étais Apple je trouverais ça dangereux de tant miser sur l'iPhone, car ce dernier n'est pas éternel.

avatar Glop0606 | 

@Ichigo-Roku

Tout à fait mais est-ce la bonne voie? En tout cas à la vue des commentaires ça coince. Perso je préfère l’Apple « vertueux », celui qui mise sur l’innovation et sur l’expérience utilisateur.

avatar abalem | 

@Glop0606

Sauf que tout ça devient de plus en plus de la vaseline storytellée pour nous glisser subrepticement le fond de l’affaire : des métahausses de prix et de la pub par ci par là.
Apple is (becoming) the new Microsoft 👿

avatar frankm | 

@Glop0606

Ils devraient faire un stage chez Facebook

avatar oomu | 

@Glop0606

"Apple n’a pas besoin de ça pour faire de gros bénéfices."

pour faire de gros bénéfices ? non, en effet.

mais pour faire des MEGA-Bénéfices ?! OUI !!!

avatar hervemac | 

@Glop0606

+1

Quand le « luxe » rencontre la pub ça fait jamais bon ménage

avatar debione | 

@hervemac:

Apple excepté ses montres débiles en or n'a jamais fait dans le luxe, jamais... Un peu comme certaines marque de voiture allemande, si tu veux du luxe, tu prends une Bentley pas une Mercedes...
Au mieux premium...

avatar Loloche | 

Eventuellement une Maybach :)

avatar bibi81 | 

Quand le « luxe » rencontre la pub ça fait jamais bon ménage

Tout le monde ne peut pas avoir le "luxe" dans sa poche !

avatar fte | 

@Glop0606

"Apple n’a pas besoin de ça pour faire de gros bénéfices."

Non.

Mais ça en plus ça fait plus de bénéfices.

avatar r e m y | 

Les pubs s'affichent en fonction des goûts et habitudes de celui qui consulte l'AppStore, pas en fonction du contenu de la page où se trouve l'espace publicitaire.
Donc un adepte des jeux d'argent verra s'afficher des pubs de casinos y compris s'il consulte des pages de jeux pour enfants, par contre, en principe, on doit pouvoir espérer qu'un enfant ne verra pas ce type de publicité s'il va bien sur l'AppStore avec son propre iPhone ou iPad (et pas celui de l'un de ses parents).

avatar Mickaël Bazoge | 
Pas ici. C'est l'annonceur qui choisit dans quelles catégories d'apps il veut que ses pubs apparaissent, de ce que j'en ai compris. « Ads can run across all relevant app categories, or you can refine the categories where they run », indique Apple.
avatar r e m y | 

Mais l'annonceur peut décider qu'il veut son annonce dans toutes les catégories, non?

avatar ssssteffff | 

@MickaelBazoge

Je n’ai pas vu les conditions d’Apple (donc vraiment aucune idée de qui a raison) mais il me semble que vos deux visions sont compatibles : on pourrait imaginer qu’un annonceur choisisse dans quelles catégories apparaître, et que l’annonce ne soit diffusées qu’aux utilisateurs correspondant aux critères, non ?

avatar TrollMan06 | 

@r e m y

T’aurais mieux fait de te taire 🤭

avatar Insomnia | 

@r e m y

Étant donné que tous les enfants n’ont pas leur iPhone ou iPad dès le plus jeune âge ta réponse essaie de trouver une excuse à Apple

avatar r e m y | 

Ah ben si les parents sont trop radins pour acheter un iPhone et un iPad à chacun de leur enfants, Apple ne peut rien pour eux! Qu'ils assument que leurs gamins tombent sur des pubs qui ne leur sont pas destinées!

avatar Insomnia | 

@r e m y

Belle mentalité j’espère que tu n’as pas d’enfants pour oser dire ce genre d’ânerie

avatar r e m y | 

Bien sùr que j'ai des enfants!
Par contre, j'avoue, on a renoncé à mettre en route le 5e suite à la dernière hausse de prix des iPhones... là ça devient plus possible ☹️

avatar v1nce29 | 

4 enfants, ça fait beaucoup de reins ça.

avatar fte | 

@r e m y

"Par contre, j'avoue, on a renoncé à mettre en route le 5e suite à la dernière hausse de prix des iPhones... là ça devient plus possible ☹️"

Priorités ! 😹

avatar Insomnia | 

@r e m y

Bien joué l’humour

avatar fte | 

@r e m y

"par contre, en principe, on doit pouvoir espérer qu'un enfant ne verra pas ce type de publicité"

Oula, principes, comme tu y vas ; je crois que le seul principe est d’augmenter le chiffre d’affaires.

avatar r e m y | 

Je parle du principe des "suggestions de contenus susceptibles de vous intéresser" (pour reprendre les termes d'Apple). On ne vous suggère des contenus qu'en fonction de ce que vous avez l'habitude de chercher, d'utiliser, ou en fonction des lieux dans lesquels vous vous rendez régulièrement avec votre iPhone.
Si votre gamin tombe sur des jeux d'argent, c'est qu'il a l'habitude de chercher ou d'utiliser ce genre de jeux, ou encore qu'il se rend régulièrement dans le casino le plus proche de chez vous.

avatar fte | 

@r e m y

"Si votre gamin tombe sur des jeux d'argent, c'est qu'il a l'habitude de chercher ou d'utiliser ce genre de jeux, ou encore qu'il se rend régulièrement dans le casino le plus proche de chez vous."

Je pense que c’est très optimiste. Rien que la variété de pubs que je me coltine dont une large part n’a rien à voir avec ce qui m’intéresse ou que je recherche tend à me démonter le contraire. Tiens, des pieds de table tout à l’heure. Des pieds de table. Oui mon bon monsieur. Rien que ça.

avatar Loloche | 

En résumé ils font du Google...
Je croyais qu'on payait cher pour ne pas avoir ce genre de merde!

avatar Smjm | 

@Loloche

Il est clair que jusqu’à présent on payait également pour éviter la pub. Désormais les prix augmentent et on va se taper de la pub et des suggestions;

avatar justlikeheaven | 

Triste Apple…

avatar kevinledanseur | 

Il y a quelques années, jamais nous n’aurions vu apparaître ce genre de manoeuvre de la part d’Apple. En effet, nous payons le prix pour de la qualité, du suivi matériel et logiciel, ainsi que pour un écosystème plus sûr. Finalement, j’ai le sentiment qu’Apple se rapproche de plus en plus des autres entreprises.
En dehors de ça, les produits, logiciels sont de plus en plus bugués… Je tiens à préciser que je suis fan d’Apple, n’achète que leurs produits et services, mais force est d’avouer que l’esprit « Wahou ! », « Ah oui, je sais pourquoi je paye » a bien disparu… j’espère qu’ils s’en mordront les doigts un jour.

avatar bibi81 | 

Finalement, j’ai le sentiment qu’Apple se rapproche de plus en plus des autres entreprises.

C'est pourtant pas faute de l'avoir dit depuis des mois (et je suis loin d'être le seul). Apple a "viré" les autres régies publicitaires pour mieux caser la sienne, il était naïf de croire que c'était pour qu'il n'y ait plus de pub du tout.

avatar byte_order | 

> il était naïf de croire que c'était pour qu'il n'y ait plus de pub du tout.

Tout a à fait.
Mais l'adoration est souvent accompagné d'aveuglement, hélas.

avatar dvsn | 

D'un côté, on vante les mérites d'un (pseudo) respect de la vie privée, mais de l'autre on déploie tout un nouvel arsenal publicitaire pour récupérer plus de cash en fonction de nos centres d'intérêts, nos recherches, etc. Et bien sûr, nous n'avons notre mot à faire valoir.

Apple suit doucement mais sûrement le chemin des devices Android, bourrés de pub. Et pour des appareils qui coûtent au bas mot 1000 balles, ça la fout mal.

avatar lmouillart | 

Merci de ne pas confondre des appareils Android avec Google et des appareils Android pur par exemple avec /e/OS ou d'autres version d'Android sur lesquels il y a 0 publicité, 0 suivi.
Mieux ces appareils peuvent être ceux que vous avez déjà ou vont vous coûter neuf dans les 350-700€ (les plus cher étant des Fairphone 4 8/256go).

avatar airmac | 

@dvsn

Euh non tu as loupé un épisode

avatar MachuPicchu | 

On dirait qu’Apple fait vraiment tout pour se prendre une condamnation pour monopole.

avatar oomu | 

@MachuPicchu

tant que çà passe, une entreprise continue. quand ça coincera, ben elle fera trainer, puis acceptera, changera et ira faire des bénéfices autrement;

c'est tout.

je pense que c'est calculé. ils doivent savoir la limite, quand ils vont l'atteindre et combien cela permet de donner aux investisseurs et en hausse de salaire du conseil d'administration et cadres.

avatar e2x | 

Quel parjure! L’avidité règne en ce moment.
Dans le quartier on appelle ça : des crevards 💩

Pages

CONNEXION UTILISATEUR