AltStore, Setapp, Epic : ces boutiques d’applications qui ouvriront dans les prochains mois

Anthony Nelzin-Santos |

Le DMA ouvre l’iPhone comme certains ouvrent des noix au marteau. À son corps défendant, Apple va devoir accepter l’installation d’applications depuis des boutiques tierces. Le fonctionnement d’une boutique « exige une responsabilité importante », prévient la firme de Cupertino, « comme des lignes directrices pour le contenu et les processus de modération, des mesures contre la fraude pour prévenir les escroqueries, des politiques transparentes de collecte des données et la capacité de gérer les litiges ». Cela n’impressionne guère la demi-douzaine d’entreprises qui est déjà sur les rangs.

Setapp

Apple n’a pas l’intention d’ouvrir l’iPhone aux quatre vents. Il n’est pas question d’autoriser l’installation depuis un site web, le sideloading au sens propre, mais seulement leur distribution depuis des « places de marché alternatives », pour reprendre le terme choisi par Apple. Ces boutiques devront absolument utiliser le framework MarketplaceKit, qui reproduit peu ou prou les fonctionnalités de l’App Store, depuis la navigation dans un catalogue d’applications jusqu’à la gestion du téléchargement de leurs ressources, en passant par l’identification des développeurs et l’intégration avec la recherche Spotlight.

Encore faut-il y avoir accès : les impétrants doivent demander explicitement le droit (entitlement) de proposer une nouvelle boutique après avoir accepté les conditions du programme Apple Developer spécifiques à l’Union européenne. Le cahier des charges est très strict :

  • l’entreprise doit être domiciliée dans l’Union européenne et adhérer au programme Apple Developer ;
  • elle doit s’engager à favoriser « la découverte et la distribution d’applications », non seulement les siennes, mais aussi celles « d’autres développeurs » ;
  • elle doit publier les conditions de modération et de distribution des applications, ainsi que ses politiques en matière de collecte et d’utilisation des données privées ;
  • elles doivent bien évidemment respecter le cadre juridique européen ;
  • elles doivent accepter d’être désignées comme « responsable du traitement » des requêtes gouvernementales et des autres demandes relatives à la distribution (et au retrait éventuel) d’applications ;
  • elles doivent s’engager à surveiller et détecter « en permanence les applications frauduleuses, malveillantes ou illégales » ;
  • elles doivent proposer un mécanisme « permettant de vérifier que les applications ne portent pas atteinte à la propriété intellectuelle » avant qu’elles ne soient mises en vente ;
  • elles doivent mettre en place un dispositif de résolution des litiges ;
  • last but not least, elles doivent fournir la preuve qu’elles ont ouvert une ligne de crédit d’un million d’euros auprès d’une institution notée A « afin de garantir le soutien aux développeurs et aux utilisateurs ».

Ces conditions semblent éloigner la perspective d’une déclinaison de F-Droid, la boutique d’applications open source pour Android, tandis que le CEO d’Aptoide pense que « les frais sont encore trop élevés », même s’il salue « une bonne décision » AltStore confirme son intérêt : l’application facilitant le sideloading a engagé dès hier soir les démarches pour « devenir une place de marché légitime ».

Les exigences d’Apple semblent aussi prévenir le danger de la fragmentation. Puisque les boutiques alternatives doivent promouvoir les applications « d’autres développeurs », il est impensable qu’une application de premier plan puisse sortir seule de l’App Store, même s’il n’est pas exclu qu’une coalition de développeurs puisse proposer sa propre boutique. Setapp, qui propose déjà un bouquet d’applications indépendantes sur macOS, compte bien décliner sa formule sur iOS.

Setapp prépare son arrivée sur iOS grâce au DMA européen

Setapp prépare son arrivée sur iOS grâce au DMA européen

Reste que la décision appartient en dernier lieu à Apple, ce qui fait dire à Tim Sweeney que ces annonces sont « de la merde en boite ». Le CEO d’Epic, connu pour sa délicatesse, compte pourtant lancer sa propre boutique de jeux vidéo dès « cette année ». Après trois ans d’absence, Fornite fera donc bientôt son retour sur iPhone… mais pas sur l’App Store. Le secteur du jeu vidéo sera chamboulé par les décisions d’Apple, qui annonce que « les développeurs peuvent désormais proposer une seule application capable de diffuser un catalogue de jeux en streaming », et pas uniquement en Europe.

Microsoft va enfin pouvoir proposer son Xbox Store sur iOS et Nvidia faire sortir GeForce Now du navigateur. Comme ces nouvelles dispositions concernent aussi « les mini-applications, les mini-jeux, les chatbots et les plug-ins », elles devraient aussi décoincer la distribution de jeux dans Netflix, d’applications sur Facebook et plus largement de contenu dans les applications. L’air de rien, iOS 17.4 sera une petite révolution.

Microsoft veut proposer un Xbox Store sur iOS et Android

Microsoft veut proposer un Xbox Store sur iOS et Android

Ouverture de l’iPhone en Europe : Apple dévoile sous la contrainte un plan historique

Ouverture de l’iPhone en Europe : Apple dévoile sous la contrainte un plan historique

avatar iVador | 

Prêt pour le Xbox Game Pass !!!!

avatar ShepardN7 | 

@iVador

"Le cahier des charges est très strict :

l’entreprise doit être domiciliée dans l’Union européenne et adhérer au programme Apple Developer ;"

C'était beau de rêver mais navré de devoir te réveiller

avatar iVador | 

@ShepardN7

Et ?

avatar RetinaX | 

@iVador

Je pense qu’il ne sait pas que Microsoft a des succursales dans l’union européenne

avatar franckmac3 | 

@RetinaX

Et surtout il confond tout, l’autorisation des App multi App c’est partout dans le monde tandis que c’est l’ouverture des magasins qui est conditionnée à la société européenne.
Avec la première partie, Microsoft n’a aucun intérêt à ouvrir un AppStore à part.

avatar oomu | 

le "jeu dans le nuage" à la gamepass est ouvert MONDIALEMENT par Apple.

Geforce Now devient aussi viable sur iphone, enfin.

-
concernant le DMA, loi européenne, tel le RGPD, elle va progressivement se répandre.

La Chine et la Russie en sont pas loin

Le Japon est en train de préparer sa propre version
"Le quotidien japonais Nikkei a annoncé, le 27 décembre 2023, que le Japon allait proposer en 2024 un nouveau cadre réglementaire pour stimuler la concurrence dans les services et outils numériques. Il puise son inspiration dans le Digital Markets Act (DMA) de l’Union européenne."
Le quotidien japonais Nikkei a annoncé, le 27 décembre 2023, que le Japon allait proposer en 2024 un nouveau cadre réglementaire pour stimuler la concurrence dans les services et outils numériques. Il puise son inspiration dans le Digital Markets Act (DMA) de l’Union européenne.

https://www.01net.com/actualites/apres-lue-le-japon-aussi-va-forcer-louverture-de-liphone-et-dandroid-a-la-concurrence.html

Les USA ont régulièrement menacés d'une telle loi si les gros acteurs ne montraient pas bonne volonté. Bien sur aux usa des entraves aux entreprise ça met du temps à venir entre la paralysie radicale des Démocrates VS Républicains (leur haine pur rend tout débat ultra-radicalisé)

Mais bref, oui ça va avoir en qq années un changement mondial.

L'Europe est un si gros marché, qu'elle influence mondialement. Comme pour le RGPD.

Et c'est surtout, ça va à la fois dans la logique de Marché Hautement Compétitif et Ouvert et dans l'intérêt du consommateur. C'est le double combo imparable.

avatar serenity | 

@oomu

Vive l’ultra-libéralisme de la Commission Européenne. À bas le communisme d’Apple.

Mais bon, même si ni l’un ni l’autre ne vont réellement dans le sens des citoyens, il était temps qu’Apple lâche un peu prise sur son iOS. Ses restrictions devenaient infernales.

avatar koko256 | 

@RetinaX

Ben si Microsoft France par exemple.

avatar oomu | 

-
quand à la contrainte d'être domiciliée en Europe dans le cadre du DMA, ben heu oui... c'est pour ça qu'il y a Apple Luxembourg, Microsoft France, etc. Elles ont une structure locale pour ME PAYER heu.. PAYER à LA NATION leurs impôts ET avoir des responsables locaux pour répondre au gouvernement.

Y a aussi des contraintes pour faciliter la douane, pour le droit d'auteur, pour divers trucs et d'accès au marché, qui amènent les grands groupes à avoir des présences locales officielles.

avatar Philarmonik | 

@ShepardN7
C’est pas en Europe l’Irlande ?

avatar serenity | 

@iVador

Prêt pour Fortnite, surtout la version Lego. Les autres jeux du genre sur l’App Store sont d’un ennui profond.

avatar fredsoo | 

Une avancée certes, mais on est encore loin d'une liberté de telechargement....

avatar amonbophis | 

@fredsoo

Liberté de téléchargement dont perso je ne veux pas pour des raisons de sécurité sur un téléphone qui contient toute ma vie privée.
Comme quoi il est difficile de satisfaire tout le monde.
Apple aurait lâché un peu de lest sur ses règles de l’AppStore ou sur iOS, on n’en serait pas là.

avatar oomu | 

Vous avez lu les exigences sur les boutiques

ça n'a PAS d'impact sur la sécurité de VOTRE IPHONE

et même sur le mien, les apps restent cloisonnés au bac à sable, et l'exigence d'informer sur leurs données personnelles (oui enfin ça vous savez, c'est OBLIGATOIRE PAR LA LOI EN EUROPE DE BASE ! LE RGPD !!! pas la lubie d'Apple hein)

et elles doivent être notariées !!!

no-ta-riées

c'est important !

Lisez la TECHNIQUE qu'Apple impose : ça a du sens !

avatar bazino | 

@oomu

Ça on en reparle bientôt.

avatar Moebius13 | 

@oomu

Notariés mais pas soumises à validation et c’est déjà une sécurité en moins.

Et l’annonce d’Epic Games aujourd’hui avant même la mise en place des nouvelles règles prouve déjà qu’on va assister à une multiplication des stores avec des apps exclusives à certains, et même si j’ai un compte Google et Epic Games Store, je n’ai pas envie de me retrouver avec 4 stores sur mon iPhone alors qu’avant je n’avais que l’app store et c’était parfait ! ».

Au passage, pour le Cloud Gaming comment expliquez vous qu’avec mon iPhone et mon berceau Backbone je puisse utiliser Xcloud (Gamepass), PlayStation Remote, le PS Now (Cloud Gaming de Sony), Steam Remote et enfin GeForce Now (si si), et la qualité est la même que sur un Android.
Les limitations techniques sont les mêmes et la résolution sur Xcloud ne dépasse que très rarement le 1080p mais c’est pareil sur les autres plateformes.

D’ailleurs le principal problème des jeux en Cloud Gaming reste les bandes noires en haut et en bas en raison du ratio des écrans de smartphones et ça que vous ayez une application dédiée sur un store ou une web app, ça n’y changera absolument rien !

Écoutez votre plaidoyer sur le marché, la liberté de faire ce que vous voulez de votre propriété etc… c’est propre à vous mais vos besoins ne sont pas ceux de 99% des utilisateurs Apple.

Non iOS n’est pas l’erreur, sa simplicité, le contrôle étroit d’Apple et l’impossibilité de flinguer son système, c’est ce qui fait que toute la famille est sur iPhone, y compris mes parents âgés, et je n’ai pas à démêler leurs problèmes comme des amis qui font le SAV Android.

Quant à votre argument selon lequel vous seriez chez Apple pour le matériel je vous demande pardon ? C’était vrai à une époque mais ça fait plusieurs années que les Samsung Haut de Gamme et autre Huawei sont largement au niveau en termes de hardware et de finitions.

Aujourd’hui un Pixel Pro 8 est tout aussi bien assemblé et qualitatif qu’un iPhone 15PM et un Samsung Galaxy S24 est d’une qualité parfaitement similaire avec un écran OLED de même qualité, un Soc d’une puissance équivalente, plus de Ram pour faire des folies avec de la virtualisation et autres « libertés », des capteurs photos aussi bons sinon meilleurs que sur iPhone.

Donc le raisonnement de « je suis sur iPhone pour la partie matérielle » ne tient pas du tout la route.
Vous auriez pu me dire « c’est parce que j’adore mon Apple Watch et qu’elle ne fonctionne vraiment qu’avec un iPhone » ou même me dire « c’est parce que je suis sur Mac et IPad et j’apprécie la synergie entre les appareils Apple », mais l’argument du meilleur matériel ça fait bien 5 ans que c’est largement révolu et pour moins cher chez les concurrents.

Donc si on fait la liste de ce que vous voulez, NFC non bridé et cie, et un excellent matériel, vous avez tout ça chez Android depuis des années, la vérité est là, mais vous êtes resté sur iPhone, pourquoi ?

avatar serenity | 

@Moebius13

Non la qualité de fabrication et les matériaux des iPhones sont supérieurs. Et ne parlons pas de la puissance de la puce Ax.

avatar Moebius13 | 

@serenity

C’est tout bonnement faux !

Prenez le nouveau Galaxy S24 Ultra, il reprend exactement les mêmes matériaux que l’iPhone 15PM, et en prime se permet une batterie de plus grande capacité, et un objectif x3 optique en plus du x5 optique.

Au sujet du Soc vous êtes bien trop catégorique et je vous invite à lire le test de l’iPhone 15 Pro réalisé par Mac4ever et les benchmarks qu’ils ont réalisé en comparant l’A17 Pro avec le Snapdragon embarqué sur le Galaxy S23 Ultra.

Non seulement la différence est négligeable en termes de puissance mais en raison de la chauffe de l’A17 Pro (le bench a été fait postérieurement au patch d’Apple), en moins d’une minute, on est sur une perte de 30% de puissance brute.

Si le Snapdragon n’échappe pas au throttling, sa baisse de performance est beaucoup plus étagée, à tel point que dès le second tour du benchmark (sur 5 tour) il prend déjà la tête et ne fait que creuser l’écart ensuite.

Donc non contrairement à tout ce que peut dire Apple, son A17 Pro n’est pas loin devant un Snapdragon Gen 3 et sera prochainement dans un mouchoir de poche avec le Snapdragon Gen 4 qui équipera les Galaxy S24 (même en Europe).

On peut discuter des M3 qui effectivement sont très puissants par rapports à leur consommation et n’ont pas d’équivalent chez la concurrence pour le moment, mais l’A17 Pro ne met pas un gouffre en lui et son concurrent direct (de même qu’il n’est que 10% plus puissant sur la partie CPU que l’A16 et 25% plus puissant sur la partie GPU, tout cela au sacrifice du gain d’autonomie que le 3nm aurait dû permettre).

D’ailleurs si vous voulez vous essayer à des usages avancés sur smartphone, le monde Android est matériellement bien mieux équipé, j’ai lu ici que certains voulaient faire de la virtualisation, et si un iPhone 15PM embarque 8Go de Ram, certains Android embarque 16Go de Ram, et sont donc bien plus adaptés !

De même Samsung propose son mode « Dex » qui permet en posant son smartphone sur un dock relié à un écran, d’accéder à une interface similaire à celle d’un ordinateur et donc de pouvoir faire à peu près ce que vous voulez, et de qu’Apple ne vous permettra jamais.

Vous savez j’ai connu l’époque du Galaxy S3 et son plastique brillant de qualité médiocre et je suis très vite revenu vers l’iPhone, mais dire en 2024 que les hauts de Gamme de chez Samsung, Google ou Huawei sont inférieur matériellement que ce soit au niveau des spécifications ou de la qualité des matériaux, c’est un pur mensonge et il suffit de lire les tests des sites spécialisés pour le constater (Frandroid teste de l’Android comme des iPhones qu’ils notent très bien d’ailleurs).

De même, certains smartphone Android comme les Asus Rog ont une conception bien supérieure à celle des iPhone en matière de refroidissement du Soc et de dissipation de chaleur en ayant opté pour un système à refroidissement liquide qu’on pourrait assimiler à un simili watercooling (dans la philosophie).

J’ai tenu en mains un Galaxy S23 Ultra et un Fold 5 en boutique chez Orange et j’ai un IPhone 15 Pro Max.
Les deux modèles de Samsung m’ont donné un sentiment de robustesse et de qualité similaire à l’iPhone, y compris le modèle pliable ce qui n’était pas gagné de prime abord.
Ces modèles respirait la qualité et une conception soignée, des matériaux nobles, pas de plastiques, de l’acier et de l’aluminium, je ne vois donc pas en quoi l’iPhone serait supérieur.

Il y a même une époque durant laquelle on constatait que si sur l’iPhone les trous liés aux hauts parleurs en bas étaient bien alignés, ils ne l’étaient pas sur les Samsung haut de gamme, et cette époque est aussi révolu, j’ai vérifié pour m’en convaincre.

Je n’aime pas Android, mais aujourd’hui d’un point de vue matériel, si iOS pouvait être installé dans le châssis d’un S24 Ultra ou d’un Pixel Pro 8 je pourrais sans problème faire l’échange.

avatar raoolito | 

mais depuis quand on laisse le droit aux autres?
Je vuex un OS totalement fermé et qu'on impose ca à tous, qu'on interdise android sous peine de prison à vie!
La liberté des autres c'est un enfer !

avatar serenity | 

@raoolito

Prison à vie avec obligation d’utiliser Windows Phone.

avatar raoolito | 

@serenity

Mmhmm windows phone a des points positifs... android 1.0 ?

avatar serenity | 

@raoolito

Blackberry ?

avatar raoolito | 

vendu !

avatar Philarmonik | 

Monsieur est bien trop bon, pour moi ce sera Windows Millennium à perpétuité, accompagné d'une peine d'utiliser uniquement IE6 avec un pentium III !!!

avatar raoolito | 

ooh c mechant çà 😅

avatar serenity | 

@Philarmonik

Ah ! Vous êtes sans pitié 😂

avatar clive-guilde | 

@oomu

Merci pour cette intervention. Fois que certains est si peur du changement alors qu’ils ne seront même pas concernés et pourront continuer leur utilisation comme précédemment.

avatar armandgz123 | 

@amonbophis

Je ne comprends pas ton raisonnement…
Même si c’est permis, ça ne sera pas obligatoire

avatar kemar4 | 

@fredsoo

Tu n’avais pas toute ta liberté d’aller sous Android ?

avatar oomu | 

non

mais la vie est un compromis entre intérêt commerciaux, liberté des entreprises, régulations politiques

tout comme l'informatique est un compromis entre facilité et sécurité.

ici, tout ne me plait pas (le "core fee" est une mauvaise manie de l'industrie qui se répand) mais... en 2007 l'iphone était un appareil EXTRAORDINAIRE bridé d'imbéciles contraintes... et maintenant on en est en 2024 à usb-c avec plein de possibilités, des apps en quantité et une qualité de finition de l'iphone totalement absurde d'exigence

et...2024 n'est pas la fin de l'Histoire.

c'est une bonne étape.

-
bon... maintenant, parlons du cas Facetime et iMessage, RCS, et interopérabilité des nouvelles plateformes de communication, devenues centrales pour le télétravail, hmmmMMmmmm..

avatar jerssrk | 

Vous pouvez ajouter Builds.io à la liste.
Et ils vont venir avec du porno en masse.

avatar Darkgam3rz | 

@jerssrk

🤨🧐

Quoi ??

avatar jerssrk | 

@Darkgam3rz

Des jeux porno pour adulte precisement.

avatar Dylem | 

builds.io *
pas buildstore.

avatar jerssrk | 

@Dylem

Sur discord ils se sont présenté sous ce nom.A vrai dire je suis jamais allé sur leurs site donc tu as sûrement raison.

Édit:
Je viens de passer sur leur site. L’adresse est bien celle que tu as donné mais ils semblent eux même utiliser le terme BuildStore pour parler d’eux.

avatar whocancatchme | 

C’est normal. Vous pouvez pas faire 1 milliard de CA par jour ça n’a plus de sens. Faut en donner aux autres, c’est normal !

avatar oomu | 

à un certain stade, forcer un acteur industriel à lâcher du lest dans l'intérêt des consommateurs, ce n'est pas dramatique.

Microsoft, Apple, Amazon, IBM, _INTEL_ on profité de grosso-modo 15-20 ans d'avance techniques CONSIDERABLES et de pratiques commerciales plus ou moins dégueux qui ont fait la FORTUNE annuelle de leurs investisseurs

à un certain stade pour laisser la place à d'autres approches, d'autres usages, + d'ouverture du marché, des contraintes sur leurs abus ont été imposées...
ben Intel est toujours là, IBM est toujours le roi du pétrole, et MICROSOFT EST toujours OMNIPoTENTE !

Bref! tout va bien.

avatar Le docteur | 

Les mesures contre la fraude, dans l’App Store et le Mac App Store, c’est une vaste blague.
C’est dix fois plus le far west qu’à l’époque des sharewares.

avatar lotheram | 

@Le docteur

Non 200 fois et sans exagération.

avatar oomu | 

disons que la recherche dans l'app store c'est de la merde.

on a d'abord les apps sponsorisés à la con (merci apple de la PUB!!!) qui imitent les apps et les mots clés à la mode

ensuite on a les "clones" (genre "AFFINITY ou comment apprendre à l'utilise") et autre "Aphinity le runner"

et enfin on la VRAIE App, celle qu'on cherchait.

Je passerais sur les freemiums fait en 10s... qui pullullent.

-
il est exacte que l'App store a des apps de GRANDE QUALITÉ (Procreate, Affinity Photo, et d'autres de musiques, composition et écriture que j'oublie) qu'Android n'a pas.

Pour des raisons de logique économique (ayant déjà payé cher un super ZIPAD de la mort, je suis naturellement une clientèle qui a démontré qu'elle a des moyens et accepte d'investir. ça ouvre pour un éditeur la possibilité de faire des apps ambitieuses vendues chères.
Sur Android cette volonté n'existe quasi pas, fermant le potentiel pour des apps onéreuses.

Aussi, la grande qualité de IOS et des outils de devel d'Appe avait donné une avance technologique considérable sur Android. Peut être même encore maintenant.

Mais n'empêche que oui l'expérience de l'APP STORE lui même s'est dé-gra-dée !

Parce qu'Apple s'est sentie sans limites
Sans Entrave

et ce n'est PAS bon pour NOUS les ACHETEURS.

avatar lotheram | 

Setapp , bonne nouvelle

avatar Tenas | 

Sans moi.

avatar debione | 

YES, ENFIN LIBRE!!!!

Euh, non en fait, j'avais switché il y a quelques années, du coup c'est une non-nouvelle pour moi.
Mais si j'étais encore un utilisateur d'iPhone, je serais très content!

avatar bazino | 

@debione

Entièrement d’accord avec toi, il y a Android pour ceux qui veulent installer n’importe quoi n’importe comment.

avatar Sanid35 | 

Kafka has joined the chat !

avatar Moebius13 | 

J’espère qu’Apple mettra le maximum de bâtons dans les roues de tous ceux qui voudront mettre en place un store alternatif afin que rien ne change !

Personnellement je ne veux pas une fragmentation de l’app store sur une multitudes de store.

Je ne veux pas :

- L’app Store
- Un store Meta
- Un store Microsoft
- Un Store Amazon
- Un Google Store
- Un Store Huawai (ou autres chinois en embuscade)
- Un store noyauté par la Russie
- Un Epic Games Store

Et j’en passe et des meilleurs ! Actuellement toutes les applications sont à un seul endroit, sous le contrôle étroit d’Apple et je sais que je peux installer n’importe quoi je ne vais pas véroler ou flinguer mon iPhone.

Et j’anticipe les Jean-Michel « Mais tu ne seras pas obligé de télécharger les apps hein ».

Ben si voyons ! Si j’utilise Waze au quotidien dans mon boulot pour mes déplacements parce qu’il est le seul à me trouver certaines adresses, s’il quitte l’app store je devrais installer un store alternatif contre mon gré ou faire une croix sur un app importante.

Idem pour un paquet d’autres apps qui n’ont pas d’équivalent, si elles partent ailleurs, je perdrai énormément et je n’aurais d’autre choix que d’installer un autre store.

Pour grossir le trait c’est aussi couillon que de dire « mais attend tu avais le choix quand ce type t’a dit soit tu me files tous tes bijoux, soit je te tire dessus », oui c’est sûr ça reste un choix, mais quel choix !!!

Les promoteurs du Sideloading me gonfle en parlant de choix et de liberté parce qu’on l’avait le choix jusqu’à maintenant :

- Un univers fermé chez Apple
- Un univers ouvert chez Android

Ça c’était le choix, ça c’était la liberté !!!
Maintenant le choix c’est un univers ouvert où un univers ouvert, c’est génial comme choix on a gagné au change 🤡

Ceux qui voulaient du Sideloading et des stores alternatif mais que faisiez vous chez Apple bon sang ?!
Qu’on ouvre certaines choses comme le NFC je veux bien, qu’Apple baisse sa commission oui c’est super, mais l’ouverture du système c’est une hérésie et le consommateur y perd au change.

Moi je n’ai aucune envie que mon iPhone devienne un Android comme les autres.

C’est pour ça que j’espère qu’Apple mettra tous les chausses trappe possibles et imaginables et tous les emmerdements de la terre à quiconque voudra quitter l’app store ou ouvrir un store alternatif.

De même j’espère qu’un message sera affiché à l’utilisateur qui voudrait utiliser un autre store pour le prévenir qu’en cas de dysfonctionnement du téléphone ou de problème, l’utilisateur accepte d’en prendre l’entière responsabilité et Apple s’en lave les mains !!!
Ça en dissuadera un paquet et il restera une minorité qui en réalité rêve de passer sur Android mais ne veut pas sortir du placard !

Au passage sans la fermeture d’Apple nous n’aurions pas avancé sur de nombreux fronts ! C’est grâce à Apple que les banques ont adapté les mêmes API via Apple Pay et qu’on peut tout centraliser sur « Cartes » sinon chaque banque aurait fait à sa sauce et c’est ensuite que ce modèle a été adopté chez Android (en moins bien).

Que vous le vouliez ou non, la fermeture du système permettait de mettre en place une norme pour tous, sans possibilité de faire autrement, au sein d’un système optimisé pour ces normes. C’était là tout l’intérêt.

Fort heureusement j’habite pas trop loin de la Suisse et si elle n’est pas concerné par ce changement, j’irai acheter mes iPhone en Suisse pour garder mon iPhone fermé comme il se doit, et si les utilisateurs de l’UE rencontrent des problèmes, j’espère qu’Apple pourra s’en dédouaner et les laisser patauger dans leur merde !

avatar Chrislam | 

@Moebius13

Absolument d’accord avec vous ! Moi non plus, je ne suis pas du tout emballé par l’ouverture de l’écosystème que j’ai adopté depuis des années justement pour son côté verrouillé mais plus sûr qu’Androïd et aussi pour sa cohérence et son intégration poussée du hardware de la marque. Et effectivement, ceux qui veulent du sideloading avaient le choix d’aller manger la soupe Androïd… mais alors sans les cuillères en argent Apple !

avatar oomu | 

je pourrais passer 1h à répondre point par point

mais pour faire court:

- vous mélodramatisez! si l'ouverture des usages SOUS VOTRE CONTROLE de votre PROPRE appareil ne vous intéresse pas, ne l'utilisez pas

- le marché est déjà fragmenté et c'est NORMAL. C'est la liberté d'entreprendre

Parce qu'Apple n'accepte QUE certains modèles de commerce (hé dis donc.. c'est ceux où elle vend pas elle même... en fait...) elle ENTRAVE ce qu'on peut avoir sur les iphones.

Exemple, PArce qu'Apple a décidé d'emmerder son monde avec Apple Arcade, elle a sciemment bloqué la possibilité d'avoir Microsoft GamePass sur ipad et iphon ! C'est absurde d'un point de vue de consommateur d'appareils Apple de se priver d'une offre aussi importante que celle de Microsoft !

ça n'a aucun sens de votre point de vue.

Apple n'a pas réussi à forcer MS a tout foutre dans l'App Store. Microsoft a juste décidé d'abandonner... et Apple n'a pas fourni l'équivalent en terme d'offres et de qualité... ben non.

On perd en possibilité.

-
On a même le soucis avec spotify et deezer qui sont face à uen concurrence injuste avec Apple qui se permet des trucs dans Apple Music qu'ils ne peuvent pas concurrencer

ce n'est PAS parce que j'aime la bonne qualité de l'appareil Iphone que je souhaite anéantir tout avenir à Spotify, surtout que j'estime l'interface d'apple music médiocre... (podcast aussi, autre histoire...)

-
"Ceux qui voulaient du Sideloading et des stores alternatif mais que faisiez vous chez Apple bon sang ?! "

LE MATERIEL ET IOS BORDEL !
PAS LES LUBIES D'APPLE ET SON CONTROLE FRAPPÉ !

Ne pas pouvoir utiliser la NFC était un DÉFAUT ! qui abimait un l'intérêt de l'iphon.

USB-C est une BONNE CHOSE qui AJOUTE de la valeur à l'appareil (il devient + UTILE )

J'ai pris un zIPHON malgré certaines contraintes. Parce qu'Android n'était pas capable de fournir de la qualité; même si on ouverture était pratique.

-
Arrêtez aussi d'exagérer la réalité !

Le "sideuh loah-dingue" , vous pouvez lire les articles, ce n'est pas l'ouverture d'installer des binaires n'importe comment !

les "boutiques alternatives" vont passer par les MEME contraintes que l'APP STORE :
- notarisation
- validation
- engagement sur le droit d'auteur
- la structure derrière doit avoir un certains poids financiers

etc.

Non seulement faut vraiment le vouloir
Mais en plus elles ne peuvent pas faire installer des logiciels qui aurait tout pouvoir

Le ziphon restera cet appareil peu configurable, et dans l'écran d'accueil restera très étriqué (whaouu je peux changer la police de l'heure ! wHOUUUUU)

-
"Que vous le vouliez ou non, la fermeture du système permettait de mettre en place une norme pour tous, sans possibilité de faire autrement, au sein d’un système optimisé pour ces normes. C’était là tout l’intérêt. "

NON !

ça a fait qu'on avait Apple avec certains types de commerce, face à l'univers.

Le MAC EST la bonne chose.
IOS EST l'erreur.

IOS était uniquement au service des intérêts propre d'Apple
Alors que le Mac (et c'est pas parce qu'Apple le voulait, ça leur a échappé en gros) permet à Apple et d'AUTRES ENTREPRiSES de construire un avenir (par exemple adobe, avec adobe cc)

et c'est le MAC qui est bien plus intéressant et dynamique en possibilité, innovation logiciel, que l'iphone.

Et le Mac est la démonstration (par Apple en plus) qu'on peut avoir à la fois flexibilité et sécurité ! Ouverture à la concurrence ET contrôle par l'utilisateur.

"si les utilisateurs de l’UE rencontrent des problèmes, j’espère qu’Apple pourra s’en dédouaner et les laisser patauger dans leur merde !"

vous n'aimez pas les gens ?

avatar Krysten2001 | 

@oomu

Donc on est d’accord qu’un simple changement des règles de l’app store auraient été meilleurs 😉 et non pas rendre tout homogène et ne donner que l’absence de choix…

avatar MGA | 

@oomu

L’ouverture n’en restera pas moins une énorme contrainte.
Celle, pour obtenir une app « obligatoire » (comme le coca et le nutella pour un supermarché) d’être dans l’obligation de créer des comptes et de fournir des informations personnelles à d’autres boutiques (voir se les faire extorquer car aujourd’hui plus personne n’a le choix),
Celle d’être obligé d’avoir confiance dans la capacité de ces boutiques à mettre en place les mesures de protection de ces données pour ne pas les voir revendues à n’importe qui.

Le connecteur lightning était à bout de souffle, je pense, que UE ou pas, ses années étaient comptées. De toute façon il fallait changer, c’est fait, c’est bien, mais figer la connectique implique également de ne pas l’améliorer pour très très longtemps.

Pour moi le véritable choix c’est de trouver le même produit dans plusieurs boutiques, mais à défaut que toutes les boutiques intègrent l’option alternative « connexion avec Apple » et ApplePay, … une ouverture inversée.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR