Netflix garde bien longtemps les choix faits dans Black Mirror : Bandersnatch

Florian Innocente |

Depuis la fin décembre, Netflix diffuse Black Mirror : Bandersnatch, un film interactif où le téléspectateur est régulièrement invité à choisir entre deux propositions pour avancer dans l'histoire et découvrir l'un des multiples dénouements (lire aussi Netflix : l’épisode interactif de Black Mirror incompatible avec l’Apple TV).

Michael Veale, un chercheur en politiques technologiques, a mis à profit la RGPD pour demander à Netflix quelles informations étaient stockées1 par le service après son visionnage du film. Dans un fil sur Twitter il rend compte de la réponse obtenue et des documents transmis.

En échange de ses questions, accompagnées d'une photo de son passeport, il a reçu deux mails de réponse ainsi que deux fichiers tableur et PDF, au contenu chiffré et lisible après utilisation d'un code donné par Netflix.

Il s'avère que tous les choix qu'il a effectués au fil de l'intrigue sont toujours conservés et associés à son profil. Cela presque deux mois après la lecture du film.

Les choix faits par Michael Veale pendant la lecture du film. La colonne de gauche contient les codes de ces choix ("1E" par exemple correspond à l'une des deux marques de céréales entre lesquelles on doit choisir à un moment). La seconde colonne indique si ce choix a été déjà fait précédemment, la troisième précise le support de lecture du film (un navigateur web en l'occurence) puis les jours et heures

Contacter Netflix n'a pas été compliqué — un simple email — mais il lui a fallu être très précis sur l'objet de sa demande et sur ce qu'il souhaitait obtenir exactement. Une demande plus générale sur « ses données » n'aurait peut-être pas donné lieu à la communication de celles-ci en particulier, dit-il.

Combien de temps Netflix garde-t-il ces données et quelle est sa politique concernant leur suppression ? Sur ces points il n'y a pas eu de précisions. Michael Veale s'étonne de la persistance de ce stockage qui n'est pas anonymisé. Netflix pourrait faire preuve de plus de transparence à ce sujet et commencer par solliciter l'accord de l'utilisateur avant le film ou d'une manière générale si ce genre d'œuvres interactives viennent à se multiplier

La motivation du chercheur est avant tout d'ordre pédagogique, a-t-il expliqué à Motherboard. Il veut amener les gens à considérer ce type de requêtes comme normales et à utiliser abondamment ce droit. De manière à ce que les services en ligne améliorent et standardisent leurs mécanismes de réponse pour les rendre plus complets et plus précis.


  1. Cette page d'assistance liste les historiques de lecture que l'ont peut retrouver dans les réglages de compte et comment les effacer. Ou les supprimer mais uniquement lorsqu'on quitte le service. ↩︎

avatar Paul_M | 

Ironique qu'un épisode de Black Mirror fasse l'objet d'une collecte de données Black-Mirror-esque.

Cela dit on ne connait pas les projets en cours pour Black Mirror. Peut-être que l'idée de faire dans la prochaine saison un ou plusieurs épisodes "à choix multiples" qui seront légèrement influencés par les choix réalisés dans Bandersnatch est à l'étude, et qu'ils n'ont pas voulu perdre ces données au cas ça se concrétiserait. Ça serait assez amusant.

avatar ambolik | 

Assez peu probable: l'épisode Bandersnatch incite à revenir sur les choix précédents une fois l'épisode arrivé à son terme. Je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler.

avatar petfouffe | 

Il faut aussi un peu se calmer sur la paranoïa du stockage de données personnelles.

avatar anonx | 

Google sait que j’ai acheté une boîte d’oreo à midi... chu foutu ?

avatar pat3 | 

@anonx

Google sait aussi qui sont tes parents, quelles sont leurs maladies, qui était ta dernière copine, quand et pourquoi t’as rompu avec, les mecs avec qui t’a passé ta soirée le dernier week-end, etc. Tout ça parce qu’en autorisant l’accès à ton carnet d’adresse à ton compte Google, tu as autorisé Google à les suivre et à les lier à ton graphe social.
Mais bon, rien de grave, tu n’as rien a cacher.

avatar anonx | 

@pat3

Je suis dans les ordres ☺️

avatar SyMich | 

Inutile de préciser... Google le sait déjà!
De même qu'il sait que vous êtes rentré dans les ordres, justement, après la rupture avec votre dernière copine.

avatar anonx | 

@SyMich

C’est le souci, la limite de ce système...

Au final, soit je cache tout et n’utilise plus rien dans ce cas Google ne saura rien soit je dis tout et n’importe quoi et Google connaîtra que des conneries...

Vous accordez trop d’importance à cela et et respectez trop les règles... c’est grâce à ça qu’ils gagnent de l’argent au final.

Je peux dire que je suis avec une fille qui s’appelle Marie, ou alors laisser des messages homophobes afin de cacher que je suis gay, enregistrer le nom Martial pour ma mère et Patricia pour mon père dans mon répertoire...

avatar pat3 | 

@anonx

"Je peux dire que je suis avec une fille qui s’appelle Marie, ou alors laisser des messages homophobes afin de cacher que je suis gay, enregistrer le nom Paul pour ma mère dans mon répertoire..."

Tu peux… mais dans ce cas tu seras aussi en guerre avec Google que si tu supprimais tout lien avec. Faudra être d’une vigilance sans faille pour ne jamais appeler ta mère Maman au téléphone, par exemple ?

avatar David C. | 

@pat3

Entre ce que @Anonx cache à Google et ce que Google sait par recoupements, il est dur de passer à travers les mailles du filet...
Par contre, il est plus opportun à mes yeux d’éduquer nos proches sur la bonne utilisation de ce type d’outil...

avatar pat3 | 

@anonx

Super, tu vas pouvoir connecter Google et Dieu ?

avatar f3nr1l | 

@anonx

J'espère que tu n'es pas diabétique, parce que ta mutuelle et ton assurance vie pourraient bien augmenter brusquement, comme par magie.

avatar anonx | 

@f3nr1l

Paranoïa... tu t’es cru aux usa toi...

C’est vraiment mal connaître l’économie en France ?

avatar irep | 

Quand même. Si on en est à devoir choisir une boîte de céréale plutôt qu'une autre et que cela puisse influencer la suite du film (je ne dis pas que c'est déjà le cas), j'ai l'impression que cela devient de l'hypnose et une sorte de neuroprogrammation de nos actions futures. À côté de cela, les images subliminales n'ont plus qu'à aller se rhabiller, si je peux dire.

avatar alexis83 | 

Ça va je suis tranquille comme mon Apple TV 4K n’est pas assez puissante cet épisode n’y est pas disponible ?

avatar MrYOSS | 

@alexis83

Je ne pense pas que c’est une question de puissance mais plus de question de volonté de la part de Netflix.
Mais beau petit pic ?

avatar alexis83 | 

@MrYOSS

Oui de volonté, c’était du cynisme. D’ailleurs je me demande réellement pourquoi ce n’est pas dispo sur Apple TV alors que sur iPhone oui (de mémoire)

avatar MrYOSS | 

@alexis83

Je pense qu’il y a tout simplement plus d’utilisateurs regardant Netflix sur leurs iPhones que sur Apple TV.
C’est bien dommage car c’est quand même plus plaisant sur grand écran !

avatar alexis83 | 

@MrYOSS

Oui bien dommage peut être que le futur marzipan nous éviteras ce genre de désagrément plus tard

avatar Eowendil | 

@alexis83

Ça ne l’est pas non plus avec la TV d’Orange

avatar alexis83 | 

@Eowendil

Là dessus je pourrai le comprendre car là box orange reste limité au marché français mais l’Apple tv non ? surtout que si j’ai bien compris elle est très utilise aux usa. C’est bien dommage dans tous les cas.

avatar ambolik | 

...me semble pas que ce soit une question de puissance, si?

avatar alexis83 | 

@ambolik

C’était du cynisme ?

avatar ambolik | 

??

avatar ecosmeri | 

J'ai trouvé ce film sans grand interet. Soit disant on a le choix mais des que tu veux faire mourrir l'acteur principal tu reviens en arriere. Ce n'est pas vraiment laisser le choix....

avatar IPICH | 

Pffff ce sont des choix précis d'un film interactif faut arrêter la paranoïa.
Combien même netflix se fait hacker précisément sur les données de ce film interactif, qu'est ce que ça fait qu'on puisse savoir si on a choisit tel ou tel choix scenaristique? Sachant que la plupart du temps le film nous fait Tout voir en nous faisant constamment revenir en arrière pour explorer les branches de choix.

CONNEXION UTILISATEUR