Pourquoi nous vous déconseillons d’installer StopCovid

Anthony Nelzin-Santos |

Le traçage des contacts avec une application ? « Ce n’est pas dans la culture française » assurait Christophe Castaner le 26 mars. Le ministre de l’Intérieur ignorait-il que deux jours plus tôt, le Conseil scientifique Covid-19 se donnait une nouvelle mission, l’étude d’une stratégie numérique permettant « l’identification des personnes ayant été au contact de personnes infectées par le virus du Covid-19 » ?

Deux semaines plus tard, le 8 avril, le ministre de la Santé et le secrétaire d’État au Numérique levaient le voile sur l’application StopCovid. Après la controverse sur le choix d’un système centralisé, le refus d’utiliser les API proposées par Apple et Google, et l’absence de collaboration à l’échelle européenne, le Premier ministre avait préparé les esprits à un enterrement de première classe.


Tags
avatar 13novembre | 

@grigby

Croire que Facebook est une simple entreprise aux désirs économiques, est une douce utopie.

avatar kwai | 

@grigby

Ne pas installer l’application pour “punir” ce gouvernement ou pour sanctionner des choix techniques discutables me semble étonnant.
Je suis d’accord pour dire que la france a sans doute fait les pire choix pour cette app.
Il ne reste pas moins que ca peut être un outil efficace pour lutter contre la pandemie.
Maintenant, avec tout le battage anti-stop covid (presque) partout, ca va être un bel echec. Et ca justifiera votre analyse après coup!

Et ca me fait un peu mal de soutenir une initiative de ce gouvernement, pas la peine de remuer le couteau.

avatar fousfous | 

@kwai

Si t'avais lu l'article tu aurais vu que c'est justement tout sauf un outil efficace...

avatar kwai | 

@fousfous

J’ai lu l’article et d’autres sur le sujet. Pas très bienveillant de supposer le contraire.

L’appli sera efficace si bcp de monde l’installe (le moins qu’on puisse dire c’est qu’il n’y a pas unanimité aujourd’hui...)
L’appli pourrait être plus efficace avec une approche commune et interroperable entre les pays et en utilisant les api apple/google. C’est bien dommage.

Elle n’est pas parfaite, c’est sûr. Elle pourrait être plus efficace, c’est sûr.

Les tentatives ratées dans d’autres pays avaient des défauts importants (comme l’obligation d’avoir l’app en permanence ouverte) ce qui limite l’effet.

avatar fousfous | 

@kwai

Enfin l'objectif de 60% de la population avec l'app lorsque 75% de la population a des smartphone c'est plutôt irréalisable.
Si on rajoute que l'appli va aussi mal fonctionner et n'est pas interoperable et on se rend compte que ça va être un grand fail.
Comme à chaque fois qu'on a voulu réinventer la roue alors qu'il existait une solution à côté déjà prête.

avatar 13novembre | 

@fousfous

Hier, le gouvernement a fait part d’un objectif de 10% de la population ... Ne leur prêtez pas des chiffres qui ne sont pas les leurs 😉

avatar fousfous | 

@13novembre

Oui mais on a bien vu que c'était pas efficace avec bien plus de 10%, donc là ça va clairement servir a rien.
Avec le risque d'empirer les choses parce que les gens se penseront non contaminé parce que l'app aura rien détecté.

avatar 13novembre | 

@fousfous

Correction : l’application ne détecte pas le coronavirus, et ce n’est pas son but.
Correction 2 : pour faire de la statistique dans mon travail, on dit souvent que 1% engendre 10% qui lui même engendre 100%. Ce que je veux dire par là, c’est que l’humain évolue en groupe, si 10% de la population l’installe en une semaine, on peut parier que ce taux ira en très forte augmentation par la suite, c’est l’effet de groupe. D’ailleurs, un faible pourcentage suffit à identifier les risques.

avatar kwai | 

@fousfous

Je crois qu’il n’y a pas de seuil à 60% pour que ca donne des effets (un peu une fake news ce 60%)
Et le chiffre sur toute la france n’est pas non plus significatif, ce type d’app est surtout utile en milieu urbain (ou le taux d’equipement est plus élevé).
Il semble que dès 15-20% d’adoption en milieu urbain les resultats sont concrets.
Dans ces mesures qui ont pour objectif de baisser le taux Rt de propagation en dessous de 1, l’important c’est qu’elles y reussissent collectivement.

Après je partage ton pronostique : ca va foirer parcequ’il y a une forte défiance.

Perso, je fais le pari que ça peut aider, même un petit peu.

avatar pat3 | 

@grigby

"D’ailleurs, je ne vois pas beaucoup d’arguments pour stop covid dans les commentaires, à part « c nul cet article ». Pourquoi pensez vous stop covid est techniquement une meilleure solution que ce qui se fait en Allemagne par exemple, et pourquoi l’approche française est meilleure et plus sécurisée ?
"
👏 En voilà une question qu’elle est bonne !

avatar GaelW-Mac | 

Excellent article Anthony. Mais comme d’habitude en macronie, dès qu’on leur met le nez dedans, ils montent au créneau. Oui le gouvernement a été particulièrement nul dans la gestion de cette crise, et continue de s’enfoncer dans sa nullité, la preuve.

avatar Cornflakes | 

@GaelW-Mac

Je ne suis pas macroniste (pas français d’ailleurs) mais je souhaiterai savoir en quoi la gestion de cette crise a été « nulle » ?
Ce n’est pas une question piège, mais c’est juste que comme ça, par moi-même, j’ai bien de la peine à définir le degré de « nullité » (ou de « réussite ») de cette gestion-de-crise par l’exécutif (l’histoire des masques?).

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@Cornflakes

La gestion de la crise du Covid en France a enregistré des succès et des échecs. Le gouvernement a très mal communique d'un côté et a prise les bonnes décisions dans l'autre. Mais les gens sont très polarisés politiquement et le gouvernement Macron est globalement impopulaire. Ce qui n'aide pas à l'objectivité des opinions.

L'une des choses que la France sait faire en cas de crise, c'est d'utiliser son filet de sauvegarde social. C'est l'état qui a pris à sa charge avec les organismes sociaux les salaires des gens au chômage partiel, contrairement aux pays dans lesquels ces protections n'existent pas.

L'état va également injecter massivement de l'argent dans l'économie par le biais de la dette. Cette politique a toujours eu les mêmes résultats, la France encaisse mieux les crises économiques, mais met plus de temps à s'en relever. Les gens sont aidés par l'état alors que dans les pays anglosaxons, ils sont laissés à eux-mêmes.

L'économie des pays anglosaxons se relève généralement plus vite car les états recourent mois à la dette pour aider les plus démunis, mais du coup les plus démunis doivent se débrouiller seuls.

Personnellement je préfère notre système plus protecteur des gens que le système à l'américaine. Même si c'est vrai que notre économie a plus d'inertie.

Et encore une fois, je suis totalement hors sujet. Faut que j'arrête de parler aux gens.

avatar Link1993 | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

L'état n'a pas été parfait, mais je suis dans l'ensemble d'accords. Et je trouves au contraire que l'état a su corriger son tire sur la com' avec le temps.
Ce qui m'a le plus surpris, c'est de voir l'état carrément dire "je ne sais pas" !
Quelque chose que j'attendais depuis si longtemps (mon côté scientifique très concret), et qu'on aurait jamais vu venir il y a encore 3 mois !
Et très agréablement surpris par le ministre de la santé qui a plutôt bien joué son rôle sur la com', alors que j'étais méfiant initialement à la suite du départ de Buzyn.

avatar horizon | 

@Link1993

Complètement d’accord

avatar Pierredu21 | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

je partage tout à fait cette analyse !

avatar appleadict | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

au contraire, merci pour l'analyse

c'est vrai que sur le plan économique, la gestion de l'état a été plutôt à la hauteur. bien sur il y a eu des abus, et pas que des petites sociétés dans le besoin, mais au moins les gens étaient protégés, et donc probablement plus réceptifs aux consignes de confinement.

maintenant, il va falloir voir comment se fera l'atterrissage , en particulier, qui va rembourser , au regard des milliards d'aide qui sont promis à certains secteurs industriels ... ce serait dommage que seuls les ménages doivent s'en acquitter ...

il va également falloir voir la direction qu'emprunte l'état quand aux services publics ... cette crise a quand même révélé, après bien d'autres, qu'en dernier ressort il n'y a que l'état, et qu'à force de privatiser à tout va, l'état n'a même plus les moyens de ses ambitions (ne même plus être en mesure de fournir des blouses et des masques aux soignants, c'est quand même fort !!) ... l'état sans moyens propres, c'est comme l'entreprise sans usines de Tchuruck, c'est une lubie de consultants, mais ca ne marche pas

avatar Palfie | 

Bonjour,

Personnellement, je préfère une appli gérée par le gouvernement (qui n'est pas régime totalitaire quoique certains en pensent) ou par l'Europe s'il y avait eu une possibilité d'accord que par des multinationales américaines (soumises au Patriot Act). Vous avez le droit d'avoir votre opinion mais comme vous êtes plutôt catalogué magazine technique/technophile, il aurait pu être plus nuancé...

Une autre question que je me posais, pourquoi réserver cet article aux abonnés? Vous en avez trop?

avatar Rifilou | 

@Palfie

Cet article est probablement réservé aux abonnés pour garder des débats relativement constructifs dans les commentaires, et ne pas laisser les trolls faire leur loi en spam many des commentaires inutiles

avatar Palfie | 

@Rifilou

Pas sur qu’abonné soit synonyme de constructif (mais ça c’est un autre débat). Mais si certains journaux sont clairement marqués politiquement, je ne crois pas que cela soit la bonne solution et un bon modèle économique pour un site comme celui-ci...

avatar pat3 | 

@Palfie

"Une autre question que je me posais, pourquoi réserver cet article aux abonnés? Vous en avez trop?"

Parce que si la discussion est encore décente à ce stade, c’est qu’il n’y a pas les habituels trolls pour la pourrir instantanément.

avatar sw38 | 

Je pige pas le côté danger pour la vie privé de cette app. Les serveurs ne stockent que les identifiants et si on est positif ou négatif, non?

Je comprends les dangers d’un tel système et des dangers que ça pourrait entraîner mais à l’heure actuel, cette app ne peut pas faire de mal ?

avatar fousfous | 

@sw38

En gros ça permet de t'identifier plutôt facilement en faisant du recoupement, et pas besoin de rentrer dans les serveurs pour faire ça, ton voisin (ou patron) peut juste te soupçonner d'être malade et foutre la merde.

avatar sw38 | 

@fousfous

Oui mais j’ai cru comprendre que le QR code était unique et que seul un médecin pouvait le délivrer. A moins de craquer le truc je vois pas comment être dans la merde. Les cas de figure décrit dans certains articles ont l’air un peu tiré par les cheveux. Mon boulanger voit probablement des centaines de clients par jour.

avatar fousfous | 

@sw38

Non c'est assez facile d'exploiter le système pour savoir qui est malade de la part d'autres personnes extérieurs.
Il y avait un article de recherche là dessus qui listait pas mal de cas mais j'arrive pas à le retrouver.

avatar sw38 | 

@fousfous

Si vous le retrouvez, je serais intéressé, merci.

avatar fousfous | 

@sw38

Tiens voilà je l'ai retrouvé:

https://risques-tracage.fr

avatar sw38 | 

@fousfous

Merci.

avatar DrStrange | 

@sw38

Je sais bien que le code QR est unique.

Ma question est plutôt de savoir s’il ne peut être scanné qu’une seule fois par l’app, ou si je peux prendre le code QR de mon papa, testé positif au COVID-19 (et ayant indiqué à l’app stop COVID qu’il a été testé positif), et l’utiliser pour indiquer à l’app que j’ai été moi aussi été testé positif ?

J’espère que c,est plus clair maintenant !

avatar Yquetzal | 

Un peu déçu également, beaucoup des articles de clubigen qui ne parlent pas directement de mac sont de très bon niveau et ont une approche "scientifique" des choses. Là on n'est pas dans le scientifique, on est dans une position politique défendue. Pourquoi pas, mais vous froissez forcément une partie des lecteurs. J'aurais plutôt présenté l'article comme une "opinion" qui n'engage que le journaliste qui l'a écrit...
Surtout quand certaines affirmations sont clairement partisanes

avatar pat3 | 

@Yquetzal

"J'aurais plutôt présenté l'article comme une "opinion" qui n'engage que le journaliste qui l'a écrit... "

Prends le comme un édito et utilise ici ton droit de réponse pour donner ton opinion sur le fond ?

avatar John McClane | 

Et bien moi qui étais impatient de l’installer pour tester le truc, finalement vous m’en avez fait passer l’envie !

avatar Hugualliaz | 

J’ai bien aimé cet article, je préfère voir une position tranchée et claire plutôt que des raccourcis grossiers pour en arriver à une conclusion évidente.

Cependant je ne vois pas ce qu’il y a d’inquiétant sur cette application. Que risque t-on ? Il n’y a qu’une seule donnée sensible qui est partagée : notre état de santé.

Concernant notre localisation et les endroits que nous fréquentons, malheureusement avec ou sans cette application avec les caméras situées partout dans les villes, je ne crains pas que ça change grand chose...

avatar Spinaker | 

@Hugualliaz

Hélas les risques ne sont pas aussi simples. C'est probablement un problème fondamental - et je m'en explique un peu plus haut dans les commentaires.

Et le fait est qu'il n'est pas intéressant de savoir qui a raison ou tort. Mais d'en débattre ça me semble déterminant. Les enjeux en effet dépassent très largement notre petite personne.

avatar FTBZ | 

Pour moi c'est un avis politique et un choix de MacG de prendre position. Dommage, pour ma part ça décrédibilise grandement le rédacteur. Je m'inquiéterais plutôt pour la liste des traqueurs d'activités qui se trouvent sur ce site-même avant ceux mis en place par un gouvernement d'un pays européen et démocratique d'autant plus...

Les gens installent l'application Facebook, Tweeter et utilisent les services Google mais ce sont les applications des gouvernements occidentaux qui font peur... Ces mêmes gens laissent le Bluetooth et Wi-FI activé et se promènent partout... Cherchez l'erreur, il y a comme un problème quand même 🙄

Pour moi installer ce type d'application c'est avant tout un geste citoyen et un geste de solidarité pour les personnes qui ont soufferts et qui vont encore souffrir, même si cela permet de ne sauver qu'une seule vie au final...

avatar guillaumegete | 

@FTBZ

Oui, c'est pas un souci d'installer Facebook & co sur son tel, parce que par définition, Facebook & co n'ont pas la maitrise en plus d'un système de santé mais ou d'un système de répression physique (police, armée). Ce que possède un gouvernement. Et quand un gouvernement met le pied dans la porte du traçage de ses citoyens, ça ne donne jamais rien de vraiment bon au final. Même si les intentions sont louables à la base, il y aura forcément un moment où un député voudra qu'on aille plus loin, dans le but de "protéger les citoyens". Parce qu'on est dans une société où le théâtre sécuritaire est plus important que la sécurité elle-même. Et que eh, quelque libertés en moins, c'est pas si grave comparé à des vies sauvées, non ?

Et ben si, c'est grave. Parce que l'on veut faire croire que TOUTES les vies pourront être sauvées. Ça ne sera jamais vrai, même avec la meilleure app du monde installée sur tous les téléphones. Et pas en mettant en danger la sécurité des données de ses citoyens.

Si demain on accepte que StopCovid soit installé de force sur tous les appareils, d'être tracés par le gouvernement, qu'on se voit attribués des "points de vertu" parce qu'on a accepté ce traçage, on décide aussi de donner les clés de notre vie à un gouvernement qui demain pourra très bien décider en douce (ou pas, d'ailleurs) de faire en sorte que ces mêmes données soient utilisées à de fins beaucoup plus néfastes.

Les mêmes arguments sont aussi utilisés pour justifier d'autres choses, comme par exemple le vote électronique. C'est bien, c'est technologique, mais ça donne seulement une illusion de transparence.

Comme on le dit souvent : "l'enfer est pavé de bonnes intentions".

Et oui, l'article est forcément politique, mais je pense qu'il a assez d'arguments techniques pour expliquer pourquoi, effectivement, StopCovid pose plus de problèmes qu'elle en résoudra jamais.

avatar iftwst | 

@guillaumegete

Facebook a une maitrise politique bien plus grave sur le plan mondial que n’importe quelle décision ou action française.

Son influence aux dernières élections américaines fait froid dans le dos.

avatar FTBZ | 

@guillaumegete

Dans la mesure où la plupart des révoltes contre les dictatures ont été portées par les réseaux sociaux, ces arguments me font plus que rigoler...

Après il y a tellement de fausses informations dans cette réponse, que je ne prends même pas la peine de répondre point par point tellement c'est ridicule... Sauver toutes les vies, installation de force... 🥱

avatar pasc' | 

@guillaumegete

👍🏻 exactement ça ! Le doigt dans l’engrenage. Et on ne sait pas qui va nous gouverner demain...

avatar Steve Molle | 

@pasc'

On sait déjà qui nous gouverne aujourd’hui et c’est déjà bien suffisant.

avatar hledu | 

@Steve Molle

Tu n’en as pas marre de publier tes commentaires agressifs? Tu n’as rien d’autre à faire dans la vie?

avatar Steve Molle | 

@hledu

Dit le mec qui vient de chier sur les petits gens qui se sont mobilisés pour mieux vivre sur les « rond-points ».

avatar Link1993 | 

Je trouves que vous oubliez clairement la complexité du milieu urbain, et ses transports en commun, que l'on trouve en région parisienne, et de la foule qu'il peut y avoir dans les magasins.
Et même si on fait tout pour garder ses distances, parfois, ça ne marche pas, et c'est à ce moment là que l'application devient vraiment pertinente, et c'est aussi pour cette raison que je l'installerais. Ca ne marchera peut-etre pas car trop peu installé ? Mais l'état aura fait pris une initiative. C'est plutot le battage contre cette application qui me dérange, en oubliant de mentionner ces situations bien particulières mais pourtant très présente surtout en région parisienne, et très probablement à Marseille (quand Lyon se fait entièrement à pieds en une heure...)

avatar guillaumegete | 

@Link1993

L'application ne sera pertinente qu'une très légère partie du temps parce que le gouvernement a fait des mauvais choix stratégiques en refusant les API de Google / Apple. Si jamais tu te retrouves avec quelqu'un qui a un iPhone durant 10 mn face à toi, que toi aussi, et qu'elle est contagieuse, tu n'auras jamais de notif. Si tu es dans un bus avec que des iPhone ou des Android récents, tu ne recevras probablement pas de notif.

avatar Link1993 | 

@guillaumegete

Je suis assez d'accord sur la critique de la solution technique choisie.

Mais ça n'empêche pas l'idée qu'en étant à Paris et prenant les transports en commun, il y aura forcément des téléphones androïdes qui seront là pour réactiver temporairement d'autres iPhones.

Et puis il n'a jamais été dis non plus que c'était efficace à 100% !

L'état a choisit une solution alternative, et pas de manière totalement irréfléchie, donc je suppose qu'ils ont un temps soit peu réfléchi que peu de gens l'installerait !

Et le battage contre cette application l'a rendu encore moins efficace, via une prédiction auto réalisatrice...

avatar gwen | 

@Link1993

C’est sûr que la situation n’est pas la même pour un parisien ou une personne en creuse.

Si j’étais à Paris, je l’installerai peut être. Mais ailleurs, ça ne sert à rien à part vider la batterie.

avatar Link1993 | 

@gwen

Je dirais limite que ça peut-être intéressant en magasin que l'on trouve en zones d'activités dans la campagne, et ça servira plus pour les vendeurs, que les clients eux mêmes.
(Quoi que, une fois le vendeur contagieux éliminé, c'est les autres clients que ça aide aussi !)

avatar gwen | 

@Link1993

Le soucis c’est que dans un magasin tu reste rarement à 1m d’une personne pendant 15 minutes. C’est ça le plus gros soucis.

Ensuite je pratique le télétravail et ma femme également et je fait mes courses en drive et le reste sur Amazon 😅 donc mon cas est peu représentatif à mon avis.

avatar Link1993 | 

@gwen

J'ai du aller à la Fnac ce week-end pour acheter un truc d'urgence (Bon, restait plus qu'un produit reconditionné, et il s'est révélé par la suite que la boîte contenait une contrefaçon...). Et bien les 15min, je les ai vu... 🤣

Mais je suis d'accords, 15min, ça me parait long, à moins que des études scientifiques ai été publié indiquant que finalement, le temps d'exposition plutôt court de l'ordre de 20min ne pose pas trop de soucis, s'il y a port de masque par exemple.
Je pense pour l'instant que le temps de 15min est surtout présent pour éviter le nombre trop important d'alerte.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR