Le New York Times lance une web app sur iPad

Stéphane Moussie |

Bien que déjà présent sur l'App Store, le New York Times vient de rendre disponible à ses abonnés et utilisateurs d'iPad une web app en HTML5. Une initiative qui rappelle celle du Financial Times sans toutefois aller aussi loin (lire : Presse : le Financial Times mise sur l'HTML5 plutôt qu'iTunes).

Le quotidien économique britannique a en effet abandonné son application iOS au profit de sa web app à la suite d'un conflit avec Apple, une stratégie couronnée de succès (lire : La web app du Financial Times plus populaire que l'app iOS). A l'inverse, il figure sur Google Play et ira sur la boutique de Microsoft, car dans les deux cas leurs propriétaires ont des termes plus souples quand à l'accès aux données des lecteurs.

Le New York Times n'envisage pas quant à lui de déserter l'App Store. « Ce n'est pas une tentative pour éviter la commission d'Apple sur les ventes et les abonnements et nous n'avons aucun projet visant à supprimer à nos applications natives pour iOS, il s'agit juste d'un autre moyen pour nos abonnés d'accéder au contenu du Times », explique la responsable de la communication dans un communiqué publié par The Verge. Cette web app est considérée comme un test qui pourrait être étendu à d'autres plateformes prochainement.

avatar Genghis | 
Ils veulent surtout pourvoir vendre tes infos et te harceler ! J'ai eu le malheur d'être abonné à un quotidien il y a 5 ans. Ils m'appellent encore 6-7 fois par an pour me vendre leur camelote ! Regrets ...
avatar alinf34 | 
@sekhmet : Tu as un droit d'accès a tes info. Si vraiment ça te soûle demande a les supprimer.
avatar Abudah237 | 
@quentin54 : Ça c'est la théorie.
avatar denisbook | 
et rien ne les oblige à obéir (concrètement) et jamais vous n'irez dans leurs machines effacer vous même les données, ainsi que dans l'ordi du secrétaire et les sauvegardes.
avatar denisbook | 
ça serait une régression technique. HTML 5 est adapté à la description de documents hypertextes et animation. - du code natif sera toujours supérieur à du code interprété : déjà vrai y a 50 ans. - html et le web apportent une nouvelle souplesse comme vous le voyez depuis 20 ans quasiment. Pas un remplacement.
avatar kasimodem | 
Exemple : Rappelez de l'app Facebook comme elle était bien et performante dans ça version HTML5 ! Si l'app native existe toujours ça me va.

CONNEXION UTILISATEUR