Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Prise en main du mode portrait de l’iPhone 7 Plus

Nicolas Furno

Thursday 22 September 2016 à 12:30 • 59

iPhone

Sortie hier soir en bêta, la première mise à jour d’iOS 10 ajoute l’une des fonctions qui manquaient à l’iPhone 7 Plus. Pendant le keynote, Apple avait longuement présenté le mode portrait et son effet profondeur qui distingue le sujet au premier plan et applique un effet de flou sur l’arrière-plan. En photographie, on parle aussi d’effet « bokeh », mais le flou obtenu avec le téléphone n’est pas directement créé par l’objectif.

Nous reviendrons plus longuement sur ce nouveau mode dans un autre article, mais rappelons rapidement qu’Apple utilise les deux appareils photos au dos de l’iPhone 7 Plus pour découper l’image en plusieurs plans. L’appareil distingue jusqu’à neuf couches différentes, du premier plan à l’arrière-plan et un effet de flou est ajouté au fond, pour mieux mettre en valeur le sujet principal.

Mickaël en mode portrait. Cliquer pour agrandir
Mickaël en mode portrait. Cliquer pour agrandir

Le flou n’est pas optique, mais numérique. Apple n’utilise pas un simple flou gaussien, mais l’effet est très similaire. Vous pourriez obtenir le même résultat dans un éditeur d’images, en détourant le sujet principal et en appliquant un flou derrière. Mais l’iPhone 7 Plus vous donne cet effet plus simplement et il ne se contente pas de flouter uniformément l’arrière-plan.

Un autre exemple, cette fois avec une boîte aux lettres. Cliquer pour agrandir
Un autre exemple, cette fois avec une boîte aux lettres. Cliquer pour agrandir

Puisqu’il distingue jusqu’à neuf niveaux empilés, l’appareil photo décide d’appliquer plus ou moins de flou sur chaque niveau et pour chaque objet. Dans la première bêta que les développeurs peuvent actuellement tester, c’est loin d’être parfait, mais le résultat est souvent séduisant. Et le simple fait que l’iPhone 7 Plus puisse effectuer toutes ces opérations en direct est très impressionnant.

Cette fonction sera parfois très utile, parfois très pénible. Pour que l’effet de profondeur fonctionne correctement, il faut être à la bonne distance de son sujet, ni trop loin, ni trop près. Il faut aussi beaucoup de lumière et de préférence de la lumière naturelle : par une belle journée ensoleillée, vous obtiendrez de meilleurs résultats que le soir, à l’intérieur. Quand les conditions ne sont pas bonnes, ce mode portrait est plus pénible qu’autre chose…

Trop près ! Trop loin ! Il faut un petit peu d’entrainement avant d’obtenir systématiquement un résultat dans le mode portrait.
Trop près ! Trop loin ! Il faut un petit peu d’entrainement avant d’obtenir systématiquement un résultat dans le mode portrait.

Néanmoins, Apple a fait ce qu’il fallait pour simplifier au maximum la fonction. Si l’effet de profondeur ne peut pas être obtenu, le mode portrait permet quand même de prendre une photo, sans flou artistique. Et par ailleurs, iOS 10 conserve toujours deux photos : l’originale et celle en mode portrait. Ce sera bien utile pour vous laisser juger de la qualité des deux et choisir en fonction… Mais comme pour les photos HDR, on peut activer une option dans les réglages pour ne conserver que la photo "Portrait", et pas l'original. Vous trouverez aussi un nouvel album dédié à l’effet de profondeur dans l’app Photos d’iOS 10.

Il n’y a aucun moyen de modifier l’effet a posteriori : c’est uniquement pendant la prise de vue que vous avez un moyen de contrôler ce qui se passe. Par défaut, iOS 10 suit le ou les visages, ou alors le ou les corps présents à l’écran ; ils sont alors signalés avec des traits jaunes. La détection est très efficace et même si le sujet bouge, le suivi sera parfait. Si vous le souhaitez, vous pouvez toucher un autre point à l’écran pour le sélectionner comme premier plan.

Détection correcte d’un visage à gauche : les traits jaunes indiquent l’élément qui sera net. À droite, l’un des défauts de la première bêta : sur le côté, la détection est moins bonne et ici, l’app ne voit pas le sujet et demande de s’approcher.
Détection correcte d’un visage à gauche : les traits jaunes indiquent l’élément qui sera net. À droite, l’un des défauts de la première bêta : sur le côté, la détection est moins bonne et ici, l’app ne voit pas le sujet et demande de s’approcher.

Quelques exemples

Premier exemple très classique : un portrait. Ici, l’effet est réussi dans l’ensemble, même si le détourage du sujet n’est pas parfait (originale / portrait).

Autre exemple où l’effet est très réussi, mais cette fois avec une nature morte. iOS 10 sélectionne assez finement les éléments à afficher nets et ceux qui sont floutés, même s’il y a des erreurs, comme la brindille au niveau du cycliste (originale / portrait).

Quand le sujet se découpe bien sur l’arrière-plan, l’effet est saisissant… en tout cas sur l’écran d’un smartphone. Au passage, notez le flou sur la photo de base : celui-ci n’est pas généré, il est purement optique (originale / portrait).

Sur cet exemple, l’effet de flou est correct dans la rue, mais il y aussi du flou sur la plaque de rue, ce qui n’est pas normal (originale / portrait).

Probablement le cas de figure le plus cruel pour la fonction à l’état actuel. Le découpage du sapin est effectué à la hache et c’est moche, même sur l’écran de l’iPhone. Sur ce point, Apple a encore du travail à faire… (originale / portrait)

Ici non plus, le mode portrait n'est pas très adapté : les contours du pouce en particulier manquent de netteté (originale / portrait).

Pour finir, un exemple où l’on n’aurait pas forcément pensé à utiliser l’effet, mais le rendu final n’est pas inintéressant. Quand vous aurez la fonction, n’hésitez pas à expérimenter, le résultat peut être plaisant (originale / portrait).

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner