Apple Music franchit officiellement le seuil des 40 millions d'abonnés payants

Mickaël Bazoge |

Apple Music a officiellement franchi le seuil des 40 millions d'abonnés payants, plus 8 millions supplémentaires qui profitent des trois premiers mois gratuits. C'est Eddy Cue lui-même qui annonce la nouvelle dans un mémo consulté par Variety, qui indique également un changement à la tête du service de streaming. C'est Olivier Schusser qui va désormais gérer les opérations internationales d'Apple Music.

Ce dernier portait auparavant la casquette de vice-président d'Apple Music et des contenus internationaux. Il travaillait depuis Londres, mais ses nouvelles activités vont l'amener à partager son temps entre Cupertino et Culver City, où les équipes d'Apple Music sont majoritairement situées.

Cette annonce toute fraîche — elle date de ce matin — intervient alors que Jimmy Iovine prendra du champ à compter du mois d'août, il se contentera d'offrir ses conseils à Apple. Olivier Schusser va diriger les opérations d'un service qui cartonne, après des débuts difficiles : le dernier pointage officiel, qui faisait mention de 38 millions d'abonnés payants, date de mi-mars.

Le service a donc engrangé deux millions de nouveaux abonnés en un mois. Un chiffre qui compte alors que Spotify s'est lancé dans le grand bain de la Bourse, avec de grosses ambitions (lire : Spotify travaillerait sur une formule gratuite plus souple).

avatar byte_order | 

> Jimmy Iovine prendra du champ à compter du mois d'août, il se contentera d'offrir
> ses conseils à Apple

C'est joli, cet usage du verbe offrir.

avatar r e m y | 

@byte_order

C'est sans doute pour signifier qu'il ne sera plus payé....

avatar iPop | 

@byte_order

On se demande quel était l’intérêt de racheter Beat, si c’est pour garder la marque et virer ensuite Iovine. Moi j’appelle ça un raté pour laisser un tel bordel.

avatar C1rc3@0rc | 

@iPop

«On se demande quel était l’intérêt de racheter Beat,»

Il y en a plusieurs, a commencer par celui de gonfler les benefices de la categorie autres avec des produits qui se vendent par camions entiers et ne demandent pas beaucoup de travail de conception et beneficient d'un marketing peu coûteux aujourd'hui.

Il y avait aussi la recuperation d'un élément qu'Apple n'arrive pas a mettre en place ex-nihilo: un service internet.

Et puis il y avait toute la puissance du carnet d'adresse et l’expérience de Iovine dans le bocal des requins de l'industrie du divertissement.
On voit la difficulté qu'a Apple a obtenir des diffusions d'artistes malgré la presence de Iovine, faut imaginer la catastrophe s'il n'avait pas ete la.

Et pour rappel, Apple vend 200 millions d'iPhone au minimum par an, donc 600 millions depuis le lancement d'Apple Music. Apple Music est imposé sur chaque nouvel iPhone (et mise a jour d'iOS, mais passons cela)

40 millions de comptes Apple Music indiquent donc qu'Apple Music est rejeté par plus de 93% des clients iPhone!

Un service rejeté par 93% des clients, on peut le qualifier d’échec non?

Bon, il y a quand meme une grosse difference entre Spotify et Apple Music: Apple Music est un outil marketing pour fideliser (captivité) le client de materiel Apple et n'a pas besoin de gagner de l'argent. C'est la vente d'iPhone qui finance Apple Music.

Spotify a l'inverse est le produit et il doit permettre de generer du benefice, directement(cout de l'abonnement) ou indirectement (publicité)...

avatar Makes | 

@C1rc3@0rc

Hum bizarre le calcul mais bon ...
Déjà pourquoi compter seulement tes estimations d’iPhone vendu après la sorti d’AM? Alors que la fonction est portée par iOS et donc accessible à plus de monde que ça.

Et ensuite de toute façon c’est pas vraiment un constat significatif. Combien de smartphone (android&iOS) face aux « seuls » 70 millions d’abonnements payants Spotify ?

Enfin il faut plutôt comparer face aux concurrents de services de streaming. Et 40M en si peu de temps c’est un beau succès quoi qu’on en dise. Spotify est installé depuis une dixaine d’année et revient de loin q° rentabilité..

avatar byte_order | 

> Déjà pourquoi compter seulement tes estimations d’iPhone vendu après la sorti d’AM?
> Alors que la fonction est portée par iOS et donc accessible à plus de monde que ça.

Parce que si on inclu tous les iphones vendus *avant* l'arrivée de Apple Music dans iOS, le taux de conversion est encore pire ?
^_^

Après, 7%, ou même 5%, c'est pas un taux si foireux que ça.
Effectivement, Spotify doit probablement avoir un taux similaire, voir inférieure encore, mais sur une base potentielle plus large encore.

> Enfin il faut plutôt comparer face aux concurrents de services de streaming.
> Et 40M en si peu de temps c’est un beau succès quoi qu’on en dise.
> Spotify est installé depuis une dixaine d’année et revient de loin q° rentabilité..

Spotify a essuyé tous les plâtres, à ses frais. Les autres services de streaming bénéficient gratuitement du terrain déjà défriché par Spotify, celui de la création d'un marché de la demande (et de l'offre, côté ayants droits) de streaming de contenu musical, en parallèle (et à la place, finalement) de l'ancien modèle, celui de la vente à la iTunes Store.

Encore heureux qu'avec l'argent en poche qu'à Apple, son contrôle sur sa clientèle captive et le marché déjà ouvert avant eux par Spotify que AM n'a pas mis 7 ans pour atteindre ce stade, cela serait une sacré contre-performance.

avatar webHAL1 | 

@byte_order
« Encore heureux qu'avec l'argent en poche qu'à Apple, son contrôle sur sa clientèle captive et le marché déjà ouvert avant eux par Spotify que AM n'a pas mis 7 ans pour atteindre ce stade, cela serait une sacré contre-performance. »

En fait, si on voulait être d'aussi mauvaise foi que certains sur ce forum (mais ça me ferait mal, hum...), on pourrait dire qu'Apple a mis 15 ans pour arriver à 40 millions d'utilisateurs payants pour son service de streaming, puisque la Pomme est présente sur le marché de la vente de musique en ligne depuis le lancement de l’iTunes Music Store, en 2003. ^_^

On rappelle aussi qu'Apple Music et Spotify sont à égalité sur Android en termes de conditions, alors que sur iOS les Suédois sont totalement désavantagés. Et iOS est dans la tranche haut de gamme des smartphones, celle où les utilisateurs ont le plus de moyens.

Cordialement,

HAL1

avatar C1rc3@0rc | 

@webHAL1

«on pourrait dire qu'Apple a mis 15 ans pour arriver à 40 millions d'utilisateurs payants pour son service de streaming, puisque la Pomme est présente sur le marché de la vente de musique en ligne depuis le lancement de l’iTunes Music Store, en 2003.»

Absolument pas, Apple Music est un service de streaming et c'est de ses utilisateurs abonnés dont on parle.

Si on peut considerer Apple Music dans la lignée d'iTunes et qu'il repose sur la laison automatique au compe Apple ID de l'appareil, c'est bel est bien pourtant un service tres different qui a ete construit sur des bases differentes et un modele economique opposé.

Le service Apple Music est imposé sur chaque nouvel appareil iOS depuis 2015 et l'utilisateur doit le desactiver explicitement aprés la periode de gratuité pour ne pas etre enrolé et comptabilisé comme abonnés.
Ici il n'est donc question que du service de streaming Apple Music.

iTunes de son coté reste toujours le premier service de téléchargement commercial musical et son succès est incontestable.

avatar webHAL1 | 

@C1rc3@0rc
« Absolument pas [...] »

Sauf qu'en omettant le début de ma phrase dans ta citation et en supprimant le smiley à la fin, tu modifies complètement son sens, hein...

avatar C1rc3@0rc | 

@webHAL1

Ok et donc que voulais tu dire exactement?

avatar webHAL1 | 

@C1rc3@0rc

Qu'il faudrait être de mauvaise foi pour dire ça.

avatar C1rc3@0rc | 

@byte_order

«Après, 7%, ou même 5%, c'est pas un taux si foireux que ça.
Effectivement, Spotify doit probablement avoir un taux similaire, voir inférieure encore, mais sur une base potentielle plus large encore.»

Spotify n'a pas de base acquise d'utilisateurs par la vente de smartphones,tablette,PC...
La base de conversion se fait pour Spotify sur l'abonné gratuit vers l'abonnement payant et cela dans la dynamique de recrutement. Quel est le taux gratuit => payant?

Les dernières données signifiantes (datant de l'introduction en bourse) tendraient vers un ratio de 45% d'utilisateurs payants. Et l'objectif de Spotify serait d'atteindre 48% d'ici la fin de l'année...
Une partie des abonnés payants doit etre acquise directement en sortie de marketing, sans passer par la phase gratuit bien sur. Mais il me semble que la majorité doit passer par le gratuit avant le payant. Pour atteindre le ratio de 45% de payant le taux de conversion doit etre tres superieur a 7%... et j'aurai meme tendance a penser que 90% des payant sont des anciens gratuits...

Mais comme tout acteur du streaming, Spotify ne fait toujours pas de benefices malgré cela...

avatar C1rc3@0rc | 

@Makes

«Hum bizarre le calcul mais bon ...»

Qu'y a t-il de bizarre dans le calcul?

«Déjà pourquoi compter seulement tes estimations d’iPhone vendu après la sorti d’AM? Alors que la fonction est portée par iOS et donc accessible à plus de monde que ça.»

J'ai pris ces valeurs pour qu'elles soient les plus favorables possible pour Apple Music et pour rester sur un calcul simple.

Certes je ne prends en compte que les chiffres de vente des iPhone depuis le lancement d'Apple Music et je ne compte pas les iPad ni les Mac...

Si on comptabilise les ventes effectives iPhone+ iPad et qu'on y rajoute les Mac, la valeur de conversion pour Apple Music est vraiment pire que cela.

«Et ensuite de toute façon c’est pas vraiment un constat significatif. Combien de smartphone (android&iOS) face aux « seuls » 70 millions d’abonnements payants Spotify ?»

Bien sur que c'est significatif.
Apple echoue a convertir plus de 9 utilisateur sur 10 a un service inclu d'iOS

Dans ce cas de Spotify on parle d'un recrutement de clients ex-nihilo.

Dans le cas d'Apple Music on parle d'un taux de conservation... et d'extension.
L'impact economique et l'engagment marketing ne sont pas les memes...

Et puis je ne fais pas la comparaison directe entre Spotify et Apple Music, je compte le taux de conservation chez le client Apple pour le service...

600 millions d'iPhone => 40 millions d'abonnés Apple Music = 7%

Compter les abonnés streaming par rapport aux smartphone, rien que par an, on va comparer 200 millions au grand maximum d'abonnés streaming (Spotify, Deezer, Quobuz, Apple, machin...)... le streaming est donc residuel...

«Enfin il faut plutôt comparer face aux concurrents de services de streaming.»

Cette comparaison ne prend pas en compte l'enorme avantage concurrentiel d'Apple sur Spotify et les autres.
Il faudrait a ce moment comptabiliser la puissance financiere dont dispose chacun au lancement du service...

avatar DG33 | 

@C1rc3@0rc

Ton calcul est intéressant mais pas infaillible parce qu’une certaine proportion d’acheteur d’iPhone n’écoute pas de musique dessus.

avatar C1rc3@0rc | 

@DG33
«Ton calcul est intéressant mais pas infaillible parce qu’une certaine proportion d’acheteur d’iPhone n’écoute pas de musique dessus.»

Je ne comprends pas ce que tu veux dire: les utilisateurs qui n'ecoutent pas de musique sur leur appareils font partie des 93% qui rejetent Apple Music...

avatar Silverscreen | 

@C1rc3@0rc

Apple Music n’est pas imposé sur tous les iPhones vendus : l’appli est présente mais comme lecteur de musiques iTunes téléchargées, à moins de faire l’effort de se connecter volontairement au service (3 mois gratuits ou compte existant).

D’ailleurs, en changeant de mobile, il m’a fallu quelques minutes pour me rappeler comment reconnecter mon compte AM : ergonomiquement, c’est pas vraiment plus facile que de proposer le téléchargement d’une appli dédiée... Et ne parlons pas de l’appli Android.

Bref, les chiffres respectifs de Spotify et Apple Music ne s’expliquent pas grâce à cela mais plutôt parce que les abonnés à Apple Music sont des nouveaux venus au streaming maintenant mieux connu du grand public grâce aux efforts marketing des marques

avatar byte_order | 

> les abonnés à Apple Music sont des nouveaux venus au streaming maintenant mieux
> connu du grand public grâce aux efforts marketing des marques

... dont la première d'entre elle est Spotify.
Oui, Apple Music surfe sur le succès d'un marché crée non sans effort par Spotify.
La rampe est moins raide pour Apple Music qu'elle ne l'a été au début pour Spotify.

avatar C1rc3@0rc | 

@Silverscreen

«Apple Music n’est pas imposé sur tous les iPhones vendus»

Si et sur les autres machines egalement.
Apple Music c'est le service, pas l'app qui sert d'interface de lecture. Il fait partie des services d'iOS qui sont liés a Apple ID mais on peut effectivement s'en passer : puisque plus de 93 utilisateurs sur 100 désactivent Apple Music .

Pour Apple il s'agit d'ajouter l'utilisateur sur un service de plus.
Pour Spotify il s'agit de recruter ex-nihilo de nouveaux clients...

Les moyens marketing et les couts ne sont pas du meme niveaux...

Mais bon, sans meme comparer l'avantage concurrentiel phenomenal d'Apple par rapport a Spotify, le fait est que le service d'Apple est rejeté a 93% par les clients Apple depuis son lancement.

avatar Silverscreen | 

@C1rc3@0rc

M’enfin tu hallucines ? D’où Apple Music est activé par défaut ? La préexistence d’un compte iTunes ne suffit pas pour avoir le service Apple Music activé.
Lors du premier paramétrage d’une machine, la création d’un identifiant Apple enclenche l’activation d’iCloud, rien de tel avec Apple Music.

J’ai un compte famille et quand me femme a récupéré un iPhone avec iOS11, elle a mis plusieurs mois à découvrir qu’elle pouvait activer Apple Music quand bien même ça fait des années qu’elle a du contenu iTunes...

avatar C1rc3@0rc | 

@Silverscreen

Relis ce que j’écris...
Et je rajouterais qu'en plus on est dans une situation assez proche du cas de Microsoft avec Internet Explorer.
Le service Apple Music imposé par defaut a tout de l'abus de position dominante, et rien ne justifie que l'app soit presente des l'origine dans iOS ni qu'il soit lié automatiquement au compte Apple ID...
Qu'Apple installe des applications d'origine sur iOS, ok quand il s'agit de services inclus qui ne causent pas de distorsion de la concurrence. Avec Apple Music on est dans un cas typique ou il y a une concurrence frontale, un service payant supplémentaire et un avantage concurrentiel anormal...

avatar LaurentR | 

À propos de service de streaming, la facturation de Qobuz se fait maintenant directement sur la facture internet chez Free avec 3 mois d’essai gratuits. Avec la rumeur de barre son Deviallet, pourquoi pas une rumeur d’accord Free/Qobuz pour une formule spéciale freenaute style MyCANAL et disponible sur la V7 ?

avatar lepoulpebaleine | 

@LaurentR

Qobuz, Devialet, ça sent bon le premium.

J’aime vraiment bien Qobuz mais leur formule de base à 10 € ne sert à rien. Après, les formules Hi-fi et Sublime font rêver. Mais que c’est cher ! Bon, la qualité se paye, c’est normal.
Pour l’instant je conserve Spotify. D’autant que, bien que musicien et grand amateur de musiques, j’avoue que mes oreilles ne sentent pas toujours la différence entre un très bon mp3 et un wav 16/44. Pourtant j’ai le matos qui va bien.

avatar Ourson | 

Je suis très satisfait de ce service, dommage qu’il ne soit pas intégré dans les autoradios à l’image de Spotify 👍

avatar Sgt. Pepper | 

@Ourson

Si, dans les autoradios CarPlay 😋

https://www.apple.com/fr/ios/carplay/

avatar gattuz | 

Je viens de finir ma période d’essai et n’accroche vraiment pas notamment niveau interface.

avatar xeuxis | 

« Abonnés payants »... Je me demande si l’expression n’est pas pléonastique dans le cas d’Apple. 😉

avatar misterbrown | 

70 millions chez Spotify sans les milliards d'Apple et le rachat de Beat.

avatar Malum | 

Spotify créé il y a 12 ans, a eu aussi des milliards, beaucoup (et a perdu beaucoup de centaines de millions). Apple Music créé il y a moins de trois ans.
Toute personne objective aura compris qu’avec 40 millions d’abonnés en un quart du temps pour 60 % de son concurrent ce n’est pas si mal. Ou plutôt c’est un exploit. Et d’autant que les prévisions de la horde étaient l'échec total à brève échéance.

avatar Sgt. Pepper | 

@Malum

👍🤙

Il y a la place pour tout le monde et tant mieux :
ce n’est pas le succès AM qui va couler Spotify...

Moi je suis passé de Deezer à AM pour mon plus grand bonheur : le sacro-saint Ecosystème  🤩

avatar C1rc3@0rc | 

@Malum

Spotify repose sur son seul service de streaming.

En face Apple Music:
- est un service imposé sur chaque iPhone, soit 200 millions d'iphone par an au bas mot.
- a ete lancé il y a presque 3 ans (en juin 2015 )et donc est installé sur au minimum 600 millions d'iPhone lors de leur livraison
- s’établit a 40 millions de comptes payants aujourd'hui

Ce qui veut dire qu'en 3 ans, Apple Music a ete rejeté par 93% des clients iPhone!

avatar hackroman | 

@C1rc3@0rc

Bizarre tes calculs...

avatar byte_order | 

Les 200 millions par an ne sont pas que des nouveaux clients. Cela fausse probablement le calcul de taux de conversion je pense.

avatar C1rc3@0rc | 

@byte_order

«Les 200 millions par an ne sont pas que des nouveaux clients. Cela fausse probablement le calcul de taux de conversion je pense.»

Effectivement, tu as raison la dessus.

En fait pour etre plus juste il faudrait compter non pas les ventes d'iPhone/an mais plutot le nombre d'utilisateurs ayant acces potentiellement a Apple Music.

Il me semble que Cue ou Cook avait annoncé un chiffre superieur au milliard d'utilisateurs actifs et sachant qu'Apple Music est accessible des iOS 8.4, et qu'iOS 9+10 representaient deja 98% des utilisateurs en septembre 2017.
Les utilisateurs ne pouvant acceder a Apple Music doivent être dans une marge de moins de 0.2%.

Donc si on calcule le taux de conversion sur la base d'utilisateurs possibles, c'est 40 millions sur 1 milliard... C'est encore pire que mon calcul initial.

avatar user | 

@C1rc3@0rc

Le spécialiste de la réthorique fallacieuse...et des stats à la c***

Le même expert à la petite semaine qui n’a rien inventé ni prouvé de ses talents de haute volée, qui nous expliquait que l’Apple Watch, fallait arrêter tout de suite, CQFD, ça ne marchera jamais.

Merci MacGe, de donner une tribune aux experts en calculs du doigt mouillé...

On serait embêtés sans ça 😏

avatar C1rc3@0rc | 

@user

«Le spécialiste de la réthorique fallacieuse...et des stats à la c***»

Je vois que tu n'as donc aucun argument mathematique a opposer au simple calcul que pose ici.

Dans le meilleur des cas, Apple Music est rejeté par plus de 9 clients d'iPhone sur 10.
Si tu arrives a faire un calcul différent, je suis intéressé que tu le démontre.

avatar webHAL1 | 

@misterbrown
« 70 millions chez Spotify sans les milliards d'Apple et le rachat de Beat. »

Oui. Je trouve d'ailleurs que parler de "service qui cartonne" pour Apple Music, comme le fait l'article, est un peu exagéré. La Pomme, avec des moyens sans commune mesure avec ceux de Spotify, doit toujours se contenter de la deuxième place. Et ce n'est pas faute d'avoir mis en avant son service, sur les appareils qu'elle vend.
Mais Apple n'a pas réussi à voler la vedette au numéro un du marché, qui dispose d'une excellente image de marque (les gens pensent à Spotify pour le streaming de musique comme ils pensent à Netflix pour la vidéo ou à Google pour la recherche sur le Web). C'est là leur grande force, malgré un modèle économique qui peine à dégager de l'argent.
Je pense qu'un bon moyen d'évaluer la popularité d'Apple Music serait de connaître le nombre d'abonnés au service qui ne possèdent pas de matériel Apple. À mon avis, le chiffre ne doit pas être très élevé... ^_^

Cordialement,

HAL1

avatar Malum | 

Bis repetita placent :
Spotify créé il y a 12 ans, a eu aussi des milliards, beaucoup (et a perdu beaucoup de centaines de millions). Apple Music créé il y a moins de trois ans.
Toute personne objective aura compris qu’avec 40 millions d’abonnés en un quart du temps pour 60 % de son concurrent ce n’est pas si mal. Ou plutôt c’est un exploit. Et d’autant que les prévisions de la horde étaient l'échec total à brève échéance.

Ps avec 2 millions d’abonnés en plus chaque mois en deux ans Apple doublera Spotify qui, en plus, n’est pas rentable et risque un bel atterrissage tout comme Nokia qui dominait le marché dans lequel Apple est entré et a maintenant la place de leader incontesté dans son segment de marché 10 ans après, écrasant la concurrence.

avatar p@t72 | 

[modéré] FI

avatar Arpee | 
[modéré] FI
avatar webHAL1 | 

@misterbrown
« 70 millions chez Spotify [...] »

À noter également que, depuis le lancement d'Apple Music (juin 2015), Spotify est passé de 20 millions à plus de 70 millions d'abonnés payants à son service. Une augmentation de plus de 50 millions, là où Apple Music sur le même temps a engrangé 40 millions de clients.
Et Spotify prévoit de dépasser les 90 millions d'abonnés payants à la fin de cette année, ce qui signifie que sa croissance est égale voire supérieure à celle d'Apple Music.

Source : http://variety.com/2018/digital/news/spotify-projects-slower-growth-90-m...

avatar Malum | 

Raisonnement simpliste et faux. Il faudrait faire un peu de mathématiques. Nous ne sommes pas en présence de droite linéaire (accélération nulle) mais d'exponentielles. De ce fait passer de 20 à 70 millions est beaucoup plus facile que de passer de 0 à 40 millions. Je vous renvoie à vos cours de mathématiques (exponentielles) ou de physique (cinétique avec accélération et vitesse). Ce genre de raisonnement simpliste démontre à quel point la réflexion manque de profondeur. Comparer deux chiffres sans tenir compte d'autres paramètres que le temps et le montant brut, démontre l'incapacité à analyser la totalité des paramètres dont le point de départ (0 ou 20) et le type de courbe (exponentielles et non droites). Et si on tient compte de l'accélération, Apple ayant engrangé 2 millions de plus en un mois et une estimation de 90 millions pour Spotify en un an supplémentaire soit moins de 2 millions par mois en moyenne, on peut estimer qu'au minimum Apple aurait rattrapé 4 millions, si ce n'est beaucoup plus si l'accélération reste constante.
A l'avenir essayer donc d'analyser la totalité des paramètres et éviter d'être aveuglé par des données brutes et incomplètes, à moins que ce ne soit votre manque de connaissance en mathématiques qui vous empêche de raisonner sainement.

avatar webHAL1 | 

@Malum:
« De ce fait passer de 20 à 70 millions est beaucoup plus facile que de passer de 0 à 40 millions. »

Et, comme d'habitude, aucune source ou même aucun début de raisonnement sur pourquoi ça serait "beaucoup plus facile". Juste une affirmation péremptoire.
Ah, et il faut prendre en compte "d'autres paramètres" ? Bonne idée ! Comme par exemple le nombre de pays dans lequel le service est disponible ? 114 pour Apple Music contre 60 pour Spotify (https://www.digitalmusicnews.com/2017/11/29/apple-music-spotify-country-...). Sans parler du fait que le déploiement de Spotify a été beaucoup plus lent que celui d'Apple Music (comme l'a parfaitement souligné byte_order, ce sont eux qui ont défriché le terrain), donc les deux situations ne sont absolument pas comparables, ce qui a été valable pour eux ne le sera pas pour Apple Music.

D'ailleurs, un rapide coup d'oeil aux chiffres fournis par la Pomme permet de constater l'augmentation du nombre d'abonnés d'Apple Music tous les 6 mois :

Octobre 2015 à avril 2016 : ~100%

Avril 2016 à septembre 2016 : ~40%

Octobre 2016 à avril 2017 : ~33%

Avril 2017 à septembre 2017 : ~30%

Octobre 2017 à avril 2018 : ~30%

Source : https://www.statista.com/statistics/604959/number-of-apple-music-subscri...

Mince, ça ralentit plutôt que ça ne s'accélère. :-(
Ce qui est d'ailleurs parfaitement logique, le service est déjà disponible dans la plupart des pays riches du monde et, lors de sa sortie, a bénéficié de l'effet de nouveauté et la mise en avant par Apple via la mise à jour d'iOS (pratique commercialement clairement limite).
Et sinon, la croissance du nombre d'abonnés à Apple Music est moins rapide que celle de Spotify : http://uk.businessinsider.com/apple-music-subscribers-30-million-2017-9?...

avatar man0 | 

Apparemment Deezer cesse son partenariat avec orange, du coup l’abonnement ne bénéficie plus de remise, même pour les plus vieux contrats... Possible que certains quittent Deezer pour Apple Music, ce qui offre 3 mois gratuits en plus

avatar p@t72 | 

non!
Je reste chez deezer!
en même temps,J'ai plus d'idaube le 4!

avatar riric | 

Tjs trop peur que AM mette le bordel dans ma bibliothèque Itunes Je reste chez Deezer pour le moment. J'aviserai qd toute ma musique sera sur Plex pou re-essayer AM.

avatar alan1bangkok | 

il y a peut être des tas de raisons pour que j'abandonne Spotify , mais pour le moment je n'en vois aucune

avatar malcolmZ07 | 

@alan1bangkok

L'interface sombre , plus rapide dans la navigation , meilleur playlist , morceaux inédits qu'on ne trouve pas sur AM.

avatar Bigdidou | 

@malcolmZ07

"L'interface sombre , plus rapide dans la navigation , meilleur playlist , morceaux inédits qu'on ne trouve pas sur AM."

Ben justement, c'est pas vraiment des raisons pur abandonner Spotify...

avatar malcolmZ07 | 

@Bigdidou

Oui justement ahahah j'aimerais bien changer pour Spotify. Mais AM est vraiment bien intégré à mon ecosystem et ma massive bibliothèque musique dans le cloud.
Je ne comprends toujours pas pourquoi l'interface musique est toute blanche , surtout avec l'oled sur iPhone.

CONNEXION UTILISATEUR