Bunq facilite le partage des paiements entre amis

Anthony Nelzin-Santos |

Juste à temps pour les vacances estivales, Bunq facilite le partage des paiements entre amis. Les utilisateurs de l’offre payante Bunq Premium ou de la nouvelle offre gratuite avec Travel Card peuvent désormais inviter leurs proches dans un groupe « Slice ». Chacun peut alors ajouter ses transactions personnelles au groupe, d’abord pour savoir qui a payé quoi, mais aussi et surtout pour partager les dépenses.

Image Bunq.

Les groupes Slice ne sont pas des coffres ou des comptes, qui contiennent de l’argent, mais seulement une liste des dépenses des différents participants. Au fur et à mesure des vacances par exemple, chacun ajoute ses opérations individuelles. Certains règlent les courses par carte pour tout le monde, d’autres glissent un billet pour payer leur part, toutes ces transactions peuvent être ajoutées au groupe.

À la fin des vacances, le groupe Slice permet de faire les comptes, et de répartir équitablement les dépenses. Les utilisateurs de Bunq reçoivent une notification dans l’application et peuvent régler immédiatement, les autres reçoivent un lien avec un formulaire de paiement par carte. Lydia, et plus encore Tricount, proposent des fonctions très similaires. N26 et Revolut n’offrent rien de comparable.

Les groupes Slice sont ouverts aux utilisateurs de l’offre Bunq Premium, qui propose de véritables comptes bancaires, dont des comptes joints, mais aussi à ceux de la nouvelle offre gratuite, au fonctionnement très proche de celui de Revolut et N26, à ceci près que la Travel Card est une carte de crédit et non de débit. Contrairement aux autres cartes proposées par Bunq, la Travel Card n’est pas compatible avec Apple Pay, mais devrait l’être avant la fin du mois.

Le groupe Slice, dans Bunq. Image Bunq.

Outre les groupes Slice, Bunq a présenté plusieurs nouveautés, dont le contrôle vocal de l’application avec Siri et des fonctions de gestion conçues pour les utilisateurs de l’offre Business. Alors même qu’il avait assuré qu’il ne le ferait jamais, le service néerlandais a finalement plié aux demandes de ses clients, et propose désormais un espace client sur le web. N26 perd là un point de différenciation majeur.

Pour aller plus loin :

Tags
avatar pat3 | 

Pour moi, Bunq en fait trop, par contre, je suis bien intéressé par Tricount. Ce que je ne comprends pas, c’est comment le service se rémunère ?

avatar JustGeek | 

@pat3

Il vend quelques fonctionnalités en in-app. Et quelques pubs en bas d'écran sinon dans mon souvenir.

avatar Paquito06 | 

@pat3

Au depart c’etait de la pub, maintenant des frais de transfert. Classique.

avatar moua | 

@pat3

Tricount est très pratique,
Mais leurs coûts sont très faible, ça n’est qu’une calculatrice améliorée et partagée.
Pas besoin de gros business model.

Ils ont quelques partenariats (lydia...) mais rien d’obligatoire, si vous voulez rembourser vos amis en espèce, en chèque, ou via un système en ligne, libre à vous.
C’est un peu la force de l’app, contrairement aux solutions comme bunq qui semblent imposer le remboursement via leurs plateforme.

CONNEXION UTILISATEUR