Europe : Apple fait appel de son amende à 1,8 milliard

Florian Innocente |

Apple a décidé de contester l'amende de 1,8 milliard d'euros que lui a infligée la Commission européenne. En mars dernier, la Pomme avait été reconnue coupable d'un abus de position dominante sur le marché de la distribution d'applications de diffusion de musique en streaming.

La Pomme a intenté une action devant le Tribunal de l'Union européenne à Luxembourg avec l'espoir de renverser ce jugement. Apple n'a pas donné plus de détails (dès le début elle avait déclaré vouloir faire appel) et renvoyé vers des arguments déjà développés à cette époque. La principale partie adverse est Spotify qui a exercé un lobby depuis 2015 pour que Bruxelles ouvre une enquête.

App Store : Bruxelles frappe Apple d

App Store : Bruxelles frappe Apple d'une amende de 1,8 milliard d'euros

Dans sa réaction à cette amende XXL, Apple soulignait la part de marché majoritaire de Spotify en Europe et une concurrence active entre plusieurs plateformes.

Pour Apple, non seulement Spotify n'a pas souffert des règles de l'App Store mais il ne lui reverse rien puisqu'il n'utilise pas les In-Apps comme moyen de s'abonner. Et il espère intégrer des formules d'abonnement gérées en direct, dans son app distribuée grâce à la boutique d'Apple.

Pour la Commission européenne, depuis dix ans Apple empêche ses concurrents de communiquer à loisir sur leurs offres et sur les moyens d'y souscrire. Ce qui a pu entrainer des frais supplémentaires pour les clients de plateformes qui leur répercutaient les frais engendrés par la commission de l'App Store. Des frais auxquels Apple Music n'est pas soumis de la même manière.

Récemment Apple et Spotify ont à nouveau échangé des amabilités autour de la validation d'une mise à jour contenant des informations sur des offres d'abonnements.

Spotify fustige les conditions financières d

Spotify fustige les conditions financières d'Apple pour les apps de streaming en Europe 🆕

avatar Mac1978 | 

1.8 milliard de (bonnes) raisons de faire appel.

Après, je doute que cela réussisse, les arguments de la cour étant très solides.

J’aimerais bien qu’Apple fasse aussi appel de toutes les décisions que lui impose la Chine et cesse de pleurnicher sur les règles européennes.

avatar H2Apps | 

@Mac1978

Pour le coup la cour n’a pas donné ses arguments.
L’amende vient de la commission européenne. Libre à Apple de demander à la justice européenne de se pencher dessus. Nous verrons justement ensuite ce qu’en pense la cour, quand elle aura rendu son jugement.

avatar Berechit | 

@Mac1978

On peut faire appel des décisions en Chine ?

avatar David Finder | 

@Berechit

Je pense qu’on ne peut même pas en parler.

avatar Mac1978 | 

@Berechit

Bien sûr que non. Et c’est bien pour me moquer d’Apple qui fait que se plaindre de l’Europe, mais se couche sans broncher en Chine, que j’ai fait cette remarque.

Et aussi un peu pour tous ceux qui ici ne font que se plaindre et geindre sur l’Europe et sur nos démocraties imparfaites, et voteront bientôt pour le retour de « l’ordre et la sécurité » comme disait Renaud ne voyant pas ce qui les attend au. bout de ces discours.

avatar Crkm | 

Spotify, c’est l’exemple typique d’une boite gérée par des incapables, qui tentent de compenser leur absence totale de succès commercial par une activité de lobbying intense afin d’éliminer la concurrence. Des parasites qui tirent leur industrie vers le bas, en somme (un peu comme Masimo, qui n’est pas loin d’être un patent troll). Des destructeurs qui s’en prennent aux créateurs. Patience, encore quelques temps dans le rouge (c’est inéluctable, ils ne savent pas comment faire pour gagner de l’argent de toute façon), et ils finiront par mettre la clé sous la porte, ce qui rendra service à la fois au milieu de la tech, au milieu musical, et aux utilisateurs.

avatar llugat | 

@Crkm

Très mesuré le propos hein !

Par contre Apple qui est arrivé sur le marché de la vente des memes services sur le Apple Store (Apple tv +, Apple Music… ), sans obligation des 15 - 30 qu’elle impose aux autres est une société sainte ?

avatar Brice21 | 

@llugat

Google a fait de même, Microsoft a fait de même, Sony a fait de même. Microsoft et Sony se sont plantés. Apple a réussi. Google a tout regroupé dans YouTube. Pourtant l’EU ne condamne qu’Apple. Bizarre non ?

avatar llugat | 

@Brice21

« Google a fait de même, Microsoft a fait de même, Sony a fait de même. »

Et qui a dit que Spotify n’était pas en guerre avec Google ?

« Apple a réussi. Google a tout regroupé dans YouTube. Pourtant l’EU ne condamne qu’Apple. Bizarre non ? »

Moi ce que je trouve bizarre c’est que vous semblez défendre un abus (excusez moi si je semble vous attaquez, ce n’est pas le cas).
Imposer quelqu’un à passer par ton marché pour vendre moyennant contribution et être soi-même exempté de la dite taxe pour la vente dans le même marché du même produit !

Que je vende moins cher, j’attire des clients à perte, je finance tes marges, tu gagnes et moi je perds;
que je vende plus cher, je ne suis plus compétitif, je perds des clients, met la clé à la porte et tu gagnes malgré tout, puisque tu as détruit déloyalement un concurrent . Dans les deux cas: tu es gagnant et moi perdant. Telle est le concurrence viciée.

Faisons parfois confiance en nos institutions quand depuis plus de 100 ans, déjà avec la standard oil, Carnegie steel, AT&T, récemment Microsoft, ces autorités se sont toujours battu, trop souvent à raison, contre ces pratiques.

avatar Arnaud33 | 

@Crkm

Faudrait peut être remettre l’église au milieu du village …
Apple a créé avec succès iTunes qui était une bibliothèque où on pouvait ajouter ces disques et en acheter via le iTunes Store des 2002 si je me rappelle bien.
Spotify et Deezer on y été créé en 2008 pour faire du streaming la où iTunes ne le permettait pas .
Spotify est devenu un leader car ils ont fourni un besoin à une époque où les utilisateurs avaient l’utilité de ce besoin .
Trop tôt ça n’aurait pas fonctionné car la téléphonie mobile ne permettait pas cet usage, trop tard ben c’est Apple Music qui est arrivé qu’en 2015 après avoir racheté les algorithme de Beats pour créer leur plateforme .
Alors qui a été novateur et inventeurs dans l’histoire ?
Apple fait payer une commission à Deezer et Spotify et ne le paye pas ( ou différemment) pour Apple music c’est de la concurrence déloyale.

avatar pat3 | 

@Arnaud33

"Apple fait payer une commission à Deezer et Spotify et ne le paye pas ( ou différemment) pour Apple music c’est de la concurrence déloyale."

Euh… dit comme ça, ça n’est absolument pas clair. C’est comme si Carrefour se faisait payer les emplacements à ses propres produits, par… Carrefour.
Depuis le début, j’essaie de comprendre la logique des attaques sur l’Apple Store, mais je tombe toujours sur des commentaires comme le tien qui me renvoie dans un abîme de doutes.

avatar Arnaud33 | 

@pat3

Alors pour le coup je connais un peu plus carrefour que Apple et carrefour fait payer l’emplacement rayon aux marques dites « nationales » et ne le fait pas payer aux marques distributeurs.
Les magasins font aussi payer aux fournisseurs la pub à la radio du magasin, les encarts publicitaires dans les magasines, les têtes de gondole et les pubs à l’avant du caddie.
La différence sur ce marché c’est que tous les distributeurs ont des centrales d’achats qui imposent leur règles et si le fournisseurs ne payent pas ces produits disparaissent du magasin

Ce que je voulais dire sur Apple c’est que Spotify paye Apple pour être présent sur le store et Apple paye Apple … est ce que tu te payes toi même quand tu tond la pelouse et fait la vaisselle chez toi ?

avatar pat3 | 

@pat3

"Apple fait payer une commission à Deezer et Spotify et ne le paye pas ( ou différemment) pour Apple music c’est de la concurrence déloyale."

Mais après:
"Ce que je voulais dire sur Apple c’est que Spotify paye Apple pour être présent sur le store et Apple paye Apple."

Pardon, mais c’est pas clair.

avatar MarcOfParis | 

@Crkm

"un peu comme Masimo, qui n’est pas loin d’être un patent troll"

Vous n'avez manifestement aucune idée de ce qu'est Masimo (ni Spotify, d'ailleurs)... Cette boite californienne est l'un des grands spécialistes mondiaux des technologies de suivi médical non invasives et n'a strictement rien d'un patent troll.

Avant de commenter, veuiller vous renseigner un minimum. vous verrez, c'est plutôt agréable de se servire de la masse grise située entre les deux oreilles... et ça évite de passer pour un "expert' façon CNEWS...

avatar JONYBLAZ | 

Ceux qui se réjouissent de cette amendes ne touche pas un centime de cette somme colossale

avatar debione | 

@JONYBLAZ:

Amende colossale? Euh non pas vraiment, la commission en met des bien plus salée aux autres (allez demander à Google, aux banques, à l'industrie pharma...)
Pour te donner une idée, cette amende représente 1 heure du PIB européen, rien des peanuts...
Et cet argent ne se volatilise pas, il rentre dans le fonctionnement de l'Europe, qui pour info est de 1211 milliards pour 2021-2027.
Et si on regarde par habitant, ben c'est 4€ par personne que rapportera de manière indirect cette amende. Cad, en effet quasi rien.

avatar Nesus | 

Voilà, nous arrivons à ce que j’explique depuis un long moment maintenant. Il ne suffit pas d’affirmer, il va falloir que l’Europe le prouve maintenant. Et ça va être très compliqué. Un nouveau fiasco entre Apple et l’UE se profile certains n’apprennent jamais de leurs erreurs.ce n’est pas grave, l’objectif politique et électoral est atteint…

avatar debione | 

@Nesus:
"Et ça va être très compliqué".

Compliqué en quoi? Il était écrit noir sur blanc que les "streameur" n'avaient pas le droit de mettre dans leurs applications des propositions de paiement autres, et évidemment la distorsion de concurrence des 30%.
Juste sur ces deux points, Apple est en tort en regard du droit européen.
La seule chose que peut espérer Apple, c'est une diminution de l'amende, coupable elle l'est par ces propres écrits dans ses contrats.

Nous ne sommes pas du tout dans le cas Irlandais ou Apple jouaient des lois européennes. Car in fine, dans le cas de l'Irlande, c'est cette dernière qui était coupable d'avoir touché des aides européennes alors qu'elle pratiquait le dumping, et cela aurait été à l'Irlande de demander cette somme à Apple, pas l'Europe. Le cas ici est très très différent, il est semblable à ce que Google faisait via son moteur de recherche pour promouvoir ses propres services, de la concurrence déloyale.
Et Google aussi avait fait recours, et ils ont perdu ce recours, enfin, de 4,3 milliards l'amende était passée à 4,1.

avatar Krysten2001 | 

@debione

« Compliqué en quoi? Il était écrit noir sur blanc que les "streameur" n'avaient pas le droit de mettre dans leurs applications des propositions de paiement autres, et évidemment la distorsion de concurrence des 30%. »

Bien sûr que si. Quand on télécharge Spotify, on a droit à une coquille vide, on a accès à rien donc quid de l’app ?

Spotify pourrait très bien utiliser les web apps 😉

avatar Nesus | 

@debione

Vous avez une lecture très particulière des faits. Je ne les discuterai pas. Il y a bien trop de différences entre ma compréhension et la vôtre pour que nous discutions. Nous verrons dans quelques années, si c’était si simple.
Au passage vous avez tort dans votre lecture des faits sur le cas de l’Irlande. Je vous laisse vous reporter au jugement qui justement a explicité pourquoi il n’y avait pas « dumping » (terme non approprié et que vous utilisez à mauvais escient).

avatar calotype | 

@Nesus

A ma petite échelle c’est très simple, tout part de Shazam, à l’époque ce que je shazamais je pouvais le basculer vers Deezer ou Spotify etc… et quand Apple a racheté Shazam il n’y avait plus que musique … c’est une bonne manière d’imposer son écosystème et ici musique par sa position dominante.

avatar Nesus | 

@calotype

Pourtant Shazam n’est pas la seule application du genre. De plus, vous ne pouvez pas empêcher une entreprise d’avoir des stratégies pour s’imposer. Par contre, vous avez le droit de l’empêcher d’empêcher ces concurrents. Ce que nous appelons les pratiques anticoncurrentielles. C’est ce que l’UE va devoir prouver maintenant. Ce qui sera très compliqué, parce que la limite entre le capitalisme et l’anti concurrentiel est très tenue.

avatar Brice21 | 

@calotype

C’est faux, à ce jour il est encore possible de connecter Shazam à Spotify.

CONNEXION UTILISATEUR