Données de localisation : Apple va lâcher un tout petit peu de lest

Mickaël Bazoge |

Apple a sans doute eu les oreilles qui ont sifflé aujourd'hui, alors que plusieurs fabricants étaient invités devant une commission du Congrès américain à expliquer en quoi les grands groupes — dont Apple, mais aussi Amazon et Google — entravaient la concurrence. Des représentants de Sonos, qui a récemment porté plainte contre Google, et de Tile ont témoigné de leurs difficultés à peser face à ces mastodontes qui écrasent tout — y compris l'innovation provenant d'entreprises moins fortunées.

Kirsten Daru, la vice-présidente et directrice juridique de Tile, a notamment déploré que ses produits ne seraient plus distribués dans les boutiques d'Apple : la rumeur annonce en effet que la Pomme développe ses propres traqueurs d'objets, les AirTags, qui devraient se positionner en concurrence directe avec les produits de Tile.

Elle reproche également à Apple qu'il soit impossible de supprimer l'application Localiser, alors que celle de Tile peut disparaitre de l'écran d'accueil d'un geste du doigt. « Les réglages de Localiser sont activés en une fois durant l'installation, mais ceux de Tile sont cachés, et iOS 13 rappelle aux utilisateurs [qu'il peut] les désactiver. Tile ne peut pas non plus utiliser la puce U1 Ultra Wideband de l'iPhone 11 ». Une puce qui pourrait être au cœur des futurs AirTags.

La représentante de Tile poursuit : « Apple agit comme gardien des applications et des technologies d'une manière qui favorise ses propres intérêts ». Elle file la métaphore sportive : « Vous pouvez être la meilleure équipe de foot, mais vous jouez contre une équipe qui possède le stade, le ballon et la ligue, et qui peut changer les règles quand elle le souhaite ».

La réplique d'Apple n'a pas tardé, même si le constructeur ne répond pas point par point aux accusations de Tile, il va améliorer au moins une chose dans un proche avenir. Dans une prochaine mise à jour d'iOS, les utilisateurs pourront activer le réglage Localiser > Toujours activer au moment de la configuration initiale des apps. Ce sera un soulagement pour les développeurs, qui depuis iOS 13 en sont réduits à réclamer auprès des utilisateurs qu'ils activent eux mêmes cette option dans les réglages iOS de leurs applications.

Apple répond aussi à l'accusation concernant la configuration de son app Localiser : « Avec un nouvel appareil, les utilisateurs peuvent choisir d'activer les services de localisation pour aider à retrouver un appareil perdu avec Localiser, une app sur laquelle les utilisateurs comptent depuis 2010. Les clients ont le contrôle sur leur données de localisation, y compris celles de leur appareil. Si un utilisateur ne veut pas activer ces fonctions, il y a un réglage clair et facile à comprendre où il peut choisir exactement quels services à activer ou désactiver ».

Pour le reste, Apple se limite à rappeler ses positions de principe : son modèle économique ne repose pas sur la localisation de l'utilisateur ou de l'appareil. Quant à l'App Store, rien de neuf non plus ; le constructeur indique qu'il travaille « continuellement » avec des développeurs afin d'améliorer la protection des données personnelles « tout en fournissant les outils indispensables aux développeurs pour qu'ils proposent les meilleures expériences possible ».

avatar Tao | 

Dommage… très peu d’apps on vraiment besoin de la localisation en permanence

avatar Paquito06 | 

Il n’y a pas que le foot. Il y a aussi le tennis, le basket, le rugby, etc. 😊

avatar TrollMan06 | 

@Paquito06

Oui mais les autres sports ne sont que de 2nd zone 😊

avatar Paquito06 | 

@TrollMan06

😱

avatar bunam | 

Pas très en forme pour le titre ? ;) j'aurais bien vu un "Apple a une Tile dans le pied"

Tile a bien fait de pousser une gueulante mais l'univers intégré d'Apple va tout emporter...

avatar Crkm | 

Face a ces questions de concurrence, la seule solution, c’est tout simplement le démantèlement d’Apple. Ainsi, on aurait tous ceux qui sont en mal de reconnaissance à la tête des différents services - Crook à la tête de TV+ en train de jouer les divas, Iovine à la tête de Music qui continuerait à raconter n’importe quoi, Eddy « Ronflex » Cue à la tête de News+ parce qu’il faut bien le caser quelque part, etc. Et l’activité constructeur serait confiée à quelqu’un de sérieux et compétent comme Jeff Williams.

avatar mk3d | 

Dictature Apple

avatar huexley | 

Tile : Apple change les regles à leur bon vouloir pour les arranger.
Apple : non c'est pas vrai
Et.. change les regles en douce

avatar fte | 

Aucun regret d’avoir quitté le business il y a 6 mois. Ne plus avoir à dealer avec l’app store est un bonheur difficile à appréhender sans en faire l’expérience.

avatar stefhan | 

@fte

?

avatar fte | 

@stefhan

"?"

Je ne suis plus le larbin des lutins de l’app store. C’est un bonheur absolument indescriptible.

avatar Glop0606 | 

Cet news rappelle quand même le gros problème des GAFAMs en général. Un développeur talentueux crée une app productive. Celle-ci rencontre un succès mérité. Vous pouvez être sûr que dans les années suivantes, elle sera copiée et intégrer de base aux écosystèmes des GAFAMs. Pour le développeur c’est ou le Jackpot( car racheté) ou la fin petit à petit. Et ainsi les murs de la cage dorée deviennent toujours plus haut.

avatar macfredx | 

@Glop0606

"Un développeur talentueux crée une app productive. Celle-ci rencontre un succès mérité. Vous pouvez être sûr que dans les années suivantes, elle sera copiée et intégrer de base aux écosystèmes des GAFAMs."

Et ? En quoi est-ce différent des autres industries ?
Exemple : quand le Thermomix de Worwek est devenu populaire (et que certains brevets sont tombés), tous les autres se sont engouffrés sur le créneau...

avatar Glop0606 | 

@macfredx

La différence c’est que celui qui met à disposition le marché, la distribution, et qui en fixe les règles est la même entité.

avatar mouahahaha | 

La différence c'est que c'est uniquement du logiciel dans ce cas, difficilement brevetable et copiable en quelques jours pour un GAFAM...

Ah et apple peut décider pour une raison totalement arbitraire et bidon, et sans recours pour le dèv, de lui fermer les portes de l'app store du jour au lendemain. :)

avatar kafy28 | 

Je trouve dommage de changer la manière d’autoriser les Apps à accéder au service de géolocalisation.
Tel que c’est fait aujourd’hui ça force les utilisateurs à connaître le chemin pour modifier/vérifier les services.
Sans ça beaucoup d’utilisateurs n’auraient pas conscience des app qui accèdent aux contacts, localisation, photos, etc .....

Je suis toujours surpris des demandes de certaines apps qui veulent accéder à certains services sans comprendre le pourquoi.
D’ailleurs, je refuse souvent et les apps fonctionnent toujours sans problème.

avatar SyMich | 

Peut-être serait-il préférable qu'Apple rende ce genre de parametrage plus évident à trouver alors... voire que de temps à autre, on ait un message nous invitant à faire un tour dans ces réglages pour y vérifier quelle app accède à quoi.

avatar roccoyop | 

@SyMich

C’est déjà la cas. iOS me demande souvent que telle ou telle app a utilisée x fois la localisation et si je veux que ça continue ou pas.

avatar Sindanárië | 

@roccoyop

Et pareil au lancement des apps pour appareil photo, micro...

avatar cecemf | 

TILE ce plaigne d’un produit pas sortie ou pas annoncer basé sur des rumeurs. Ils peuvent pas attendre que ce « produit » sorte pour râler ?!

avatar mouahahaha | 

Il sera trop tard à ce moment... Surtout si apple décide de couper l'accès à l'app store. L'entreprise aura disparue qu'un juge n'aura même pas encore lu leur dossier à l'encontre d'apple.

avatar stefhan | 

@cecemf

(Tiens de retour ? SVP pouvez-vous vous relire avant de poster, mes yeux saignent devant tant de fautes...)

avatar reborn | 

Il y a eu tellement d’abus.. et on a reproché à Apple de ne rien faire en matière de géolocalisation..

Concernant Tile Apple pourrait les concurrencer dans l’environnement Apple 8 ans après le lancement de leur business..

On les avait un peu oublié Tile, là les rumeurs d’Airtags leurs offrent une belle couverture médiatique. Et si ils ne compte que sur Apple pour survivre ils doivent se remettre en question.

Concernant l’UWB ils auraient pu pousser les constructeurs android pour l’adopter depuis le temps que cette techno existe..

avatar julien74 | 

J’ai jamais vu sur mon iPhone la notif #2 ou il y a la carte avec les pointages GPS... bizarre non?

avatar Sindanárië | 

@julien74

C’est pas systématique, oui j’ai remarqué aussi.
Du coup je suis allé passer un peu de temps dans les réglages pour définir moi même.

avatar julien74 | 

@Sindanárië

Mais il faut changer quoi? Car moi je l’ai jamais vu.

avatar Sindanárië | 

@julien74

-> Réglages
—> Confidentialité (bien en dessous de « General » proche de « batterie »
—-> Service de localisation (en haut de la liste)

Là , plus bas, tu peux régler la permission de localisation pour chaque app

avatar julien74 | 

@Sindanárië

Oui ça d’accord mes apps sont réglées au niveau GPS, mais j’ai jamais vu la popup avec la carte....

avatar Sindanárië | 

@julien74

Soit parce que tu as déjà fait le réglage lorsque l’application te le demande à la première ouverture.
Soit parce que il y a un bug dans iOS ( ce qui est loin d’être impossible avec iOS 13😆)
Le cas où la carte apparaît c’est pour des apps où tu n’as pas défini le service de localisation sur une autre option que « toujours » apparemment après la première ouverture ! Du coup il te demande si tu est bien certain de garder ce réglage.
Cette fenêtre avec la carte n’apparaît pas systématiquement à la première ouverture, ni à la seconde fois, mais après plusieurs utilisations, ou quand elle tourne en tâche de fond depuis un moment.

avatar julien74 | 

@Sindanárië

Ah ben voilà, toutes mes app sont réglées. Du coup ça apparaît pas.
Mais c’est bête de pas avoir accès à cette carte dans les réglage de localisation de l’app afin de voir ce que ça donne comme pointage GPS (ormis jamais forcément)

avatar Sindanárië | 

@julien74

Normalement ça te donne un pointage où tu te trouves. Si c’était pas la bonne situation géographique c’est inquiétant 🤨🥴

avatar Terragon | 

Tile est un produit intéressant mais qui ne permet pas de changer la batterie du produit... ce qui rend le produit complètement inintéressant et pas du tout écologique!

avatar Nesus | 

Ils sont mignons tous ces développeurs qui se plaignent. Ils oublient juste de rappeler que c’est parce qu’ils ont abusé abondamment et en masse de la localisation intempestive et non justifiée qu’Apple a dû serrer la visse. Et non l’inverse.

avatar SyMich | 

Non! C'est parce que quelques margoulins ont utilisé abusivement la géolocalisation, plutôt que d'exclure ces quelques escrocs de l'AppStore, Apple prefere faire chier tous les développeurs et notamment ceux dont l'app se base sur une nécessaire géolocalisation (et par suite les utilisateurs qui doivent régulièrement confirmer leur autorisation)

avatar Nesus | 

@SyMich

Quelques ? Tous ceux qui ont profité du modèle de la gratuité financée par la pub. Au vu du catalogue de l’Apple Store le quelques semble assez massif. Sans oublier ceux qui se sont dit que revendre de la data était encore mieux que de confier aux régies publicitaires.

avatar fte | 

@Nesus

Des chiffres pour appuyer ces accusations d’abus en masse ?

Ou c’est juste du doigt mouillé ?

Quelle proportion de coupables justifie de punir les innocents aussi ? Et si la justice faisait de même, ça donnerait quoi ?

avatar Nesus | 

@fte

C’est exactement ce que fait la société tous les jours. Exemple, la taxe copie privée instaurée après que beaucoup aient piraté de la musique. Les radars à cause de ceux qui roulent trop vite etc...
Le doigt mouillé ? Non pas vraiment. Je comprends que vous ne suiviez pas tous ou que la mémoire vous fasse défaut, mais il faut à un moment arrêtez de dire n’importe quoi. Je vous laisse reprendre l’ensemble des articles publié sur les régis publicitaires telles que Google, ce qui était intégré à unify, ou encore la française dont le nom m’échappe à cette heure avancée, ça donne déjà une somme énorme de jeux gratuits. Ajoutons à ça tout ceux qui s’amusaient à la prendre juste pour le plaisir et ceux qui codaient en dur la localisation en « toujours » ou uniquement « jamais ». Genre Waze. Ajoutons, Facebook et toutes sa clique d’applications, les apps chinoises copieuses. Et avec ce que je viens d’énoncer, au vu des top apps de ces dernières années, mon « doigt » mouillé est parfaitement représentatif de ce qu’il se passait.
Et le développeur qui pense que l’utilisateur est juste un débile incapable de comprendre pourquoi il est nécessaire d’avoir une application qui géolocalisation en permanence et qu’il est incapable d’aller dans les réglages, est juste un connard.

avatar byte_order | 

@Nesus

Vous êtes en train de dire que les sanctions collectives seraient un outil légal dans les règles du commerce ?!

Par ailleurs, depuis quand Apple peut décidé seule de sanctions commerciales !?!

La taxe copie privée, les radars, ce sont les législateurs qui l'ont voté, ces décisions ont au moins le mérite d'avoir été mis en place de manière légale, au sens Etat de droit du terme.

Quelle loi française ou de l'UE autorise Apple d'écarter arbitrairement un éditeur de solution logicielle du marché des apps pour terminaux iOS vendus par Apple !?

avatar Nesus | 

@byte_order

Décidément, chaque fois que vous faites une intervention, j’en tombe des nues.
Apple a créé son écosystème iOS et en fait ce qu’elle en veut. Elle a la gentillesse de laisser (contre monnaie sonnante et trébuchante) quelques « parasites » utiliser son travail afin qu’ils puissent en tirer une gratification financière.
Tout comme je ne peux vous dire comment gérer votre maison, ou que je ne peux dire a un adhérent ce qu’il doit faire de son magasin (pour avoir un espace privé-public).
D’ailleurs vous parlez d’écarter, Apple n’écarte personne. Vous pouvez très bien développer une application sans jamais utiliser un appareil Apple. Vous pouvez distribuer une application sans passer par l’AppStore. Faut juste respecter les règles d’Apple si vous voulez profiter de sa puissance de distribution, et, payer le prix.
Si Apple décide que le système doit expliquer à l’utilisateur qui et quand la localisation est utilisée où est le problème ? Ça n’empêche pas le développeur d’utiliser la localisation et ça n’empêche pas l’utilisateur de la valider. La seule différence avec avant, c’est que maintenant l’utilisateur a parfaitement conscience de se qu’il se passait de façon invisible.
Alors oui, on peut être mauvais joueur comme Tile et dire que Apple utilise Localiser différemment, sauf que localiser aussi demande à valider le suivi de position et que chaque fois qu’il utilise la localisation une icône apparaît sur le téléphone. Le problème de tile, c’est que son sytème est mauvais, son modèle économique, une catastrophe écologique et effectivement, si demain Apple s’amuse à venir sur son terrain, elle crèvera. Parce que son produit n’est qu’un pis aller.
La preuve qu’on peut survivre aux changements d’Apple ? Astropad.

avatar pacou | 

Ce que je trouve « dommage » de la part d’Apple c’est cette façon de faire en sorte que les développeurs tiers ne puisse pas utiliser toute la technologie mise a disposition des utilisateurs.

avatar byte_order | 

"Vous pouvez être la meilleure équipe de foot, mais vous jouez contre une équipe qui possède le stade, le ballon et la ligue, et qui peut changer les règles quand elle le souhaite"

Vous ne jouez pas contre une équipe qui possède le stade, non, car le stade appartient à la personne qui l'a acheté et qui veut voir votre équipe y jouer également.
Non, vous jouez contre une équipe qui a gardé les clés du stade qu'elle a vendu, celles du placard où sont rangé les ballons, celles de la vitrine des récompenses et celle du bureau d'arbitrage.

Je ne comprends pas comment autant de monde peut accepter d'acheter ce stade dans ces conditions !!!

CONNEXION UTILISATEUR