Google autorise les systèmes de paiement alternatifs dans les applications en Europe

Mickaël Bazoge |

Google va autoriser les systèmes de paiement alternatifs des applications distribuées dans le Play Store. C'est un changement de taille qui va concerner les utilisateurs Android dans l'espace économique européen1 et pour toutes les apps, à l'exception notable des jeux.

Voici à quoi pourrait ressembler la sélection du mode de paiement sur Android (image Google).

Google anticipe ainsi la mise en place des règles du Digital Markets Act (DMA), approuvé début juillet par le Parlement européen et qui doit encore recevoir son feu vert du Conseil européen. Le moteur de recherche ne part pas de zéro, il testait ce nouveau système avec Spotify depuis le mois de mars. Mais il était temps de passer à la vitesse supérieure, aux conditions de Google tout de même.

Ainsi, les développeurs qui voudront intégrer un système de facturation alternatif devront respecter les exigences de protection édictées par Google. Sans oublier que la commission ne disparaît pas pour autant : elle est simplement réduite de trois petits points. « Étant donné que 99 % des développeurs ont actuellement droit à une commission de 15 %, [ceux qui choisissent un système alternatif] paieront des frais de 12 % », précise l'entreprise.

Alors que ce sont les jeux qui rapportent le plus (c'est le cas aussi sur l'App Store), ils sont exclus de cette largesse mais Google prévoit d'étendre les paiements alternatifs à cette catégorie d'applications avant la mise en place du DMA. En revanche, il n'est pas prévu une internationalisation au-delà des frontières européennes. Du côté d'Apple, on fait toujours la sourde oreille, à part quand la justice ou les autorités de la concurrence lui force la main.

Négociations, mise en œuvre, sanctions : le pourquoi du comment du DMA

Négociations, mise en œuvre, sanctions : le pourquoi du comment du DMA

Ce que le DMA va changer pour l

Ce que le DMA va changer pour l'App Store, l'iPhone et Apple


  1. Les 27 États membres de l'Union européenne, plus l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège.  ↩︎


avatar R-APPLE-R | 

Hoooo la grosse pression sur Apple maintenant 😬😈

avatar redchou | 

Sauf les jeux.. Après on se demande pourquoi les gros éditeurs ne viennent pas se faire plumer sur Android ou iOS… 🤷‍♂️

avatar Lu Canneberges | 

@redchou

Les pauvres choux… et les boutiques des consoles de jeux ou PC sont gratuites, elles ?

avatar Insomnia | 

@Lu Canneberges

Tu peux pas mélanger le jeu pc console avec le mobile, c’est absolument pas le meme marché de plus tu peux toujours acheter une version galette ce qui n’est pas le cas sur smartphone ou tablette.

avatar Lu Canneberges | 

@Insomnia

> « tu peux toujours acheter une version galette ce qui n’est pas le cas sur smartphone ou tablette. »

Parce qu’il n’y a pas de frais de licences / commissions sur les jeux vidéos physiques ?

avatar Insomnia | 

@Lu Canneberges

On est tres loin des 30% prit par Sony ou Microsoft sur un jeu,

avatar Jeckill13 | 

@Insomnia

Faux https://www.frandroid.com/culture-tech/740536_app-store-google-play-store-xbox-amazon-store-combien-touchent-les-developpeurs-sur-vos-achats

Cette étude est plutôt édifiante, et si Microsoft a été ouvert pour le Microsoft store, concernant le Xbox store il est très loin de faire les mêmes concessions… forcément

« Que ce soit Google, Apple, Microsoft, Nintendo ou même Amazon, le taux de commission de 30 % prélevé sur le prix de vente d’une appli ou d’un jeu est une habitude bien ancrée. Le même taux est pris sur les achats intégrés de contenus ou services. Et Analysis Group rappelle qu’il en était de même du temps des Nokia Store, Windows Phone Store et BlackBerry World avant qu’ils ferment »

https://images.frandroid.com/wp-content/uploads/2020/07/capture-decran-2...

Le fichier de l’étude en question

https://www.analysisgroup.com/globalassets/insights/publishing/apples_ap...

avatar Jeckill13 | 

@redchou

Ils sont loin de se faire plumer ! Ils veulent juste avoir une part de gâteau plus grosse.

avatar Insomnia | 

@Jeckill13

Loin de se faire plumer ? Pardon ils perdent 30% c’est pas rien alors évite de sortir ce genre de mot, 30% est énorme.

avatar Krysten2001 | 

@Insomnia

30% c’est standard.

Les 30% englobe énormément de choses.

avatar redchou | 

@Krysten2001

Y’a énormément dans les 30%? Quoi?
Sur console, c’est plus des partenariats et la machine est en partie subventionnée par les commissions…
Sur Mac, quand un studio vante la puissance du M1, on voit que le Mac book pro à 1500€ fait tourner leur jeu à 30 fps en fullHD, pour un Tomb Raider vieux de 5 ans… C’est quand même un peu gonflé de demander 30% pour subventionner ce délire.
Et sur iPhone et iPad, bah ce même jeu ne tourne pas tout court, même sur des modèles à +1200€ !
Dire qu’il y a énormément de chose dans les 30%, c’est le bullshit classique Apple, entre abandon d’OpenGL et Vulcan, un jeu ne repose que très peu sur le système, ça n’utilise que des trucs hyper bas-niveau, donc prendre 30% de commission pour financer le développement d’iOS, iPadOS, macOS, Xcode et j’en passe alors qu’un jeu n’utilise qu’une partie infinitesimal du système, c’est vraiment chier dans la bouche des développeurs.
Je ne vois pas trop d’où vient cette idée qu’il y a plein de truc fournit par Apple pour faire des jeux mais ça reste juste des blagues sorties par des mecs venu faire leur pub à la WWDC…

avatar Krysten2001 | 

@redchou

Alors faut vraiment commencer à vous renseigner un minimum 🤨🫤🤯😳

avatar redchou | 

@Krysten2001

Vas-y, apprends moi à faire des jeux tant que t’y es… 🤣

avatar DP-Britto | 

Belle initiative

avatar guyotlo | 

Apple la déjà fait en Corée avec une commission qui passe de 30% à 26 ou 27%.
Ça va se généraliser
Mais évidemment il reste une com pour utiliser les outils de développement ios et les royalties finalement
Ceux qui espéraient 0 se trompaient

avatar v1nce29 | 

Euh non pas du tout la même attitude. Apple ne fait que des concessions symboliques. Au grand agacement des Néerlandais.

avatar Chrismen78 | 

Si j’ai bien compris :
Le paiement alternatif ne sera finalement pas avantageux pour les développeurs selon l’alternative de paiement choisie. Car si le développeur choisi PayPal par exemple, ce sera 12 % de commission pour Google et il faudra y ajouter la commission PayPal, qui au final sera supérieure à la commission de Google de 15 %.
Dans ce cas de figure, le paiement alternatif n’est pas intéressant, il vaut mieux rester sur le paiement par défaut de Google à 15 %.
La commission à 12 % en utilisant un paiement alternatif est encore beaucoup trop élevée, à mon avis.

avatar webHAL1 | 

@Chrismen78 :
« La commission à 12 % en utilisant un paiement alternatif est encore beaucoup trop élevée, à mon avis. »

Tout à fait. Vivement que l'Europe remette Google et Apple à leur place, ces deux entreprises ont une attitude insupportable.

avatar Krysten2001 | 

@webHAL1

Il y a des frais sur l’app store et le play store.

C’est pas gratuit tout ça 😳

Les 30% ne sont pas que le payement.

avatar webHAL1 | 

@Krysten2001 :

Donc Apple a besoin de prélever 30% de commission pour rentrer dans ses frais ?

avatar lmouillart | 

Vu les coûts d'AWS/S3 au Go ou Azure. A 30% même sur 1€, c'est même plus de la marge qu'ils font...

avatar lldjandoll | 

Avec une position dominante sur le marché des systèmes exploitations pour smartphone, il a tout intérêt.

CONNEXION UTILISATEUR