StopCovid : Orange essaie de convaincre Apple de changer d’avis

Nicolas Furno |

La France ne veut pas de la solution proposée conjointement par Apple et Google pour suivre les personnes qui ont été en contact avec des malades du COVID-19. L’application StopCovid en cours de création reposera sur un système maison, centralisé et lui aussi basé sur les puces Bluetooth des smartphones. Problème, l’accès permanent en arrière-plan à cette connexion n’est pas possible sur un iPhone, pour des raisons de sécurité et d’autonomie :

Le nouveau réglage pour le système de suivi d’Apple, dans la bêta d’iOS 13.5.

Pour que StopCovid ne se passe pas complètement des utilisateurs d’iPhone, la France essaie de convaincre Apple de lui donner un accès bas niveau au Bluetooth. On apprend aujourd’hui que c’est à Orange, l’une des entreprises qui travaillent sur le projet, que revient la mission de discuter avec la firme de Cupertino. Stéphane Richard indique que « La discussion technique est menée par Orange. Ce n’est pas conclu, mais les interlocuteurs chez Apple se montrent assez ouverts pour que cette architecture puisse être implantée sur iOS. »

Est-ce qu’il faut comprendre qu’Apple envisage de mettre à jour la solution intégrée dans la bêta d’iOS 13.5 diffusée hier soir pour qu’elle s’adapte aux exigences de la France ? Ou alors que les discussions avancent sur l’hypothèse d’un accès plus bas niveau à la puce Bluetooth ? Ce serait nécessaire pour que le protocole ROBERT imaginé par l’Inria soit efficace sans avoir une app ouverte au premier-plan en permanence, et c’est aussi valable pour les smartphones sous Android, d'ailleurs.

On n’en sait pas plus, mais Reuters rapporte que les discussions avec Apple ont lieu au quotidien. Stéphane Richard maintient aussi que la décision de l’Allemagne, qui aurait choisi la voie décentralisée d’Apple et Google, ne serait pas finalisée. Le pays hésiterait encore entre les deux solutions et travaillerait sur les deux en ce moment même, d’après le PDG d’Orange.

« Même si ce n’est pas la panacée, ce serait dommage qu’on tue dans l’oeuf cette option pour des raisons contestables. Nous serions le seul pays à y renoncer d’emblée. », a commenté Stéphane Richard, qui souligne par ailleurs que les entreprises privées et publiques avancent bien sur le projet. « Le pilotage par l’Inria est finalement efficace. Les entreprises privées ont apporté à l’Inria le fruit d’un mois de travail. ».

Sur le plan technique, l’app devrait être prête à la fin du mois de mai, d’après Mari-Noëlle Jégo-Laveissière, Directrice Technologie et Innovation d’Orange. La technique, c‘est une chose, mais il faudra aussi convaincre sur le plan politique et pour le moment, c’est encore le flou qui prévaut.


avatar DG33 | 

@showmehowtolive

Moi je mets aussi des 🍌 et du 🍇 dans ma salade de 🍎 🍊

avatar Nicolas. | 

Combien ?

avatar Steve Molle | 

@Sir Rendal

LOL

avatar Phiphi | 

De toute façon, fin mai...
🙄

avatar 0MiguelAnge0 | 

´ROBERT’ Mais ils sont sérieux là? Je les vois bien gambergés pendant des plombes pour nous pondre ce truc!

avatar jcp25 | 

@0MiguelAnge0
ROBERT’ Mais ils sont sérieux là?
--
Au départ le protocole devait s'appeler NICHON mais Mme Sciappa à demandé de changer....

avatar John McClane | 

@jcp25

😅

avatar jcp25 | 

@John McClane

J'ai pas pu m'en empêcher ! Je sais que ce n'est pas bien.... 😜😜😜

avatar John McClane | 

Oui c’est pas bien mais ça fait du bien 😜

avatar jcp25 | 

@John McClane

OH oui ! Parce qu'en lisant certains commentaires, j'ai envie de bouffer une boîte de Xanax ! Alors quand on peut rire un bon coup !
J'avais essayé de remplir l'acronyme NICHON mais pas si facile que cela ! Car ROBERT (ROBust and privacy-presERving proximity Tracing protocol) cela fait vachement serieux-- et pretentieux--)

avatar pagaupa | 

@jcp25

Lexomil c’est mieux. Pas d’accoutumance. 😜

avatar House M.D. | 

@jcp25

New
Insight
Control of
Heuristic
Onboard
Nanovirus

Voilà, ça veut rien dire, mais ça claque, comme pour ROBERT ^^"

avatar jcp25 | 

@House M.D.

Alors là ! Chapeau ! 😜😜🐾🐾🐈

avatar John McClane | 

@House M.D.

👏👏👏

avatar House M.D. | 

Doublon

avatar steph0678 | 

Le plus honteux c’est de faire croire aux gens qu’un système centralisé (StopCovid) est mieux du point de vue de la confidentialité qu’un système où les informations sont traitées en local (la solution de Google et Apple qui a fait consensus ailleurs)...

Ça me fait aussi bien rire de voir les gens s’offusquer d’une atteinte à la vie privée pour une app de ce type et ce quelqu’elle soit, alors que ces mêmes personnes partagent leur vie entière y compris leur localisation sur Facebook, Insta, Flickr...

Comment entretenir l’illusion du contrôle.

avatar SyMich | 

Le point faible la solution Apple/Google (qui est loin de faire consensus) c'est justement la fragilité du stockage massif d'infos localement sur des smartphones qui peuvent être piratés pour y récupérer les infos stockées.

avatar steph0678 | 

@SyMich

Ahah, c’est clair que c’est tellement simple de pirater un iPhone pour y récupérer les données que même le FBI et la NSA n’y arrivent pas.
En particulier, pour récupérer les informations aussi capitales que celles de savoir qui tu as croisé dans la rue !
Mieux vaut les compiler les envoyer en temps réel sur les réseaux et les stocker dans un serveur central qui lui sera inviolable !
Raisonnement par l’absurde ?

avatar SyMich | 

Je vous rappelle que 80% des smartphones qui utiliseront l'app tourneront sous Android.
Déployer une app "attractive" sur suffisamment de ces smartphones pour collecter les données stockées localement est l'une des méthodes d'attaque possible (Il y en a d'autres plus subtiles quoi que plus délicates techniquement)

avatar fondoeil | 

@SyMich

C’est exactement ce que tente de faire le Gouvernement : déployer une app qui joue sur la peur des gens de façon démagogique, tout en tentant de faire plier Apple, de qui on exigera ensuite ceci ou cela, par la suite, au motif qu’elle l’a déjà fait. Il y aura toujours une "bonne" raison...
Et il n’y a rien de "gratuit" dans les travaux réalisés par Orange ou les autres acteurs, si ce n’est la même "gratuité" que celle de Google ou Facebook. Ce sont des données qui sont en jeu et les données sont des éléments précieux, dans le domaine sanitaire ok, mais pas seulement... Donc, la philanthropie n’est certainement ce qui pousse ces sociétés à agir.
Apple et Orange sont partenaires et ont besoin l’un de l’autre : ok. Hors de tout chauvinisme ou idéologie pro-gouvernementale, qui a le plus de poids dans ce partenariat ?

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

@SyMich "Je vous rappelle que 80% des smartphones qui utiliseront l'app tourneront sous Android. Déployer une app "attractive" sur suffisamment de ces smartphones pour collecter les données stockées localement est l'une des méthodes d'attaque possible"
Désolé pour ces 80% si leur téléphone est mal sécurisé. Je suis heureux de la politique d'Apple qui sécurisent mieux nos données et souhaitent par conséquence qu'Apple persévère dans cette direction.

avatar Krysten2001 | 

@SyMich

Je suis désolé mais il faut être réaliste entre mettre ses données dans un serveur centralisé où on n’est même pas sûr de la sécurité de celui-ci ou mettre en local ce qui est déjà plus sûr. On l’a vu avec le FBI and co.

avatar Kabrice | 

@SyMich

Je doute réellement qu’il y ait un stockage massif en local. A moins de se balader énormément et de rencontrer des milliers de personnes le stockage sera malgré tout limité. Qui plus est je ne suis pas sur que l’information stockée en local soit très exploitable.
Par contre les avantages, selon moi, d’une solution au niveau de l’OS plutôt qu’une solution spécifique au pays est de permettre de tracer les interactions avec tout le monde qu’il soit français ou résident de la zone Schengen (tant que les frontières restent fermées).
Cette solution proposée par Apple/Google pourrait également servir ultérieurement en cas de nouvelle pandémie pour limiter au plus tôt la propagation.
A mon avis il vaudrait mieux investir du temps et de l’énergie pour s’assurer que la solution Apple/Google est suffisamment sécurisée et respectueuse, autant que possible, de la vie privée que de créer une solution qui ne tiendra pas compte des mouvements de population non française.

avatar Kabrice | 

@Crist'o

Je doute que tu es besoins de stocker en local l’intégralité des ID des cas déclarés positifs.
A un instant t tu as besoins de comparer les nouveaux cas déclarés avec les ID que tu as rencontré. Je ne vois pas l’interêt de conserver sur le smartphone l’ensemble des données.

avatar Kabrice | 

@Crist'o

On dévie de la discussion initiale qui était le stockage massif de donnée sur les smartphones via la solution Apple/Google vs une approche centralisé ou les données ne seraient pas stockées en local.
Je ne porte aucun jugement sur l’une ou l’autre des solutions d’un point de vue technique dans la mesure ou les deux solutions ne sont pas finalisées. Je ne porte également aucun jugement de valeur sur la pertinence ou non du traçage.

En théorie sur une approche décentralisée tu n’as besoins de stocker que les interactions entre les smartphones que tu rencontres via ID anonyme pendant une période restreinte à la période d’incubation. Ce qui ne devrait pas représenté des millions d’interactions dans la mesure ou nous sommes quand même sensé rester un maximum chez soi. Pour la comparaison à un instant t tu as besoins d’avoir les nouveaux cas déclarés. Au pire 100000 cas par jour dans le monde.
Ces données la n’ont pas besoins d’être stockées dans ton smartphone une fois la comparaison terminée.

Ensuite au delà des solutions techniques, je pense qu’une approche purement locale sera moins efficace qu’une solution pouvant être généralisée et permettant de voir les interactions entre citoyen de different pays.

avatar House M.D. | 

@SyMich

Ça fait je ne sais combien de fois qu’on vous l’explique : c’est plus simple et plus avantageux de pirater un serveur central que de pirater des millions de téléphones... à croire que vous le faites exprès...

avatar SyMich | 

Bien sûr.. les serveurs de Dassault System sont hackés tous les matins

Par contre des apps qui pillent joyeusement les données des smartphones, c'est extrêmement rare.

avatar House M.D. | 

@SyMich

Déjà oui, sur iPhone, c’est rare. Et ne venez pas me parler d’androïd et le fait qu’ils représentent 80% du marché, je n’en ai rien à carrer, ici c’est un site iPhone.

Quant aux serveurs si sécurisés de Dassault Systems, cette sécurité repose sur le fait que les accès sont réservés à une petite quantité de personnels. Là, on va avoir un serveur qui se tape plusieurs millions de hits par jour, impossible de surveiller tous ces hits sans ralentir la machine à mort ou avoir des serveurs dignes de la NSA. Et je doute que la France aie les moyens et le temps de les mettre en place.

Donc arrêtez de rêver, vous êtes sur la mauvaise voie. Mais bon, apparemment vous aimez vous entêter, comme nos chers gouvernants...

avatar SyMich | 

Vous montrez par ce commentaire que vous n'avez rien compris à la solution prônée conjointement par Apple et Google!
Déployons leur solution et VOS données se promèneront sur tous les smartphones Android que vous croiserez... donc non, on ne peut pas ignorer la faiblesse de ce parc en matière de protection des données.

avatar House M.D. | 

@SyMich

Vous confondez données nominatives et clé aléatoire... j’abandonne, vous n’avez pas le minimum requis pour comprendre les diverses solutions proposées, autant parler physique nucléaire avec un enfant de 6 ans, ça a la même utilité...

avatar jcp25 | 

@steph0678

ces mêmes personnes partagent leur vie entière y compris leur localisation sur Facebook, Insta, Flickr...
---
Rien à voir. Différence entre un état qui par définition à des volontés liberticides et des entreprises commerciales qui ne pourront jamais faire emprisonner quelqu'un sur la base des informations collectées.
Ce sont les états qui exigent les informations pas l'inverse.

avatar steph0678 | 

@jcp25

MDR !!! « Un État qui par définition a des volontés liberticides » avec des définitions comme celle là on peut dormir tranquille ! Un conseil présente toi !

avatar jcp25 | 

@steph0678

conseil présente toi !
--
A quoi ?
Personne ne t'oblige à utiliser Facebook etc par contre le jour où une application de tracing par GPS sera obligatoire et que la police s'en servira pour traquer manifestants, personnes se déplaçant à 1001m de leur domicile au lieu de 1000m, tu seras le premier à pleurer.

avatar steph0678 | 

@jcp25

T’as grandi en Corée du Nord ?
Tu devrais peut-être prendre du Xanax, tu m’inquiètes...

avatar jcp25 | 

@steph0678
T’as grandi en Corée du Nord ?
--
Non, seulement travaillé dans des endroits où j'ai vu ce qui pouvait être fait en matière de surveillance.
Mais je ne m'en fait pas dar je serai toujours du côté de la crosse et beaucoup ici, sans le savoir sont déjà du côté du canon.

avatar steph0678 | 

@jcp25

MDR... un conseil déconnecte un peu.

avatar jcp25 | 

@steph0678

Commence par déconnecter toi même !
Tu n'as pas grand chose à dire et tu agresses. Cela te passera !

avatar steph0678 | 

@jcp25

Pas grand chose à dire face à quelqu’un qui délire je te confirme.
Allez je te laisse je retourne « du côté du canon » et j’ai du soucis à me faire si tu es du côté de la crosse (qui agresse qui ??).

avatar julien74 | 

@jcp25

Il faut se detendre....
Le jour où notre état obligera à utiliser ce genre d’application on aura bien d’autres souci avant...
Et donc la problématique d’une application sera négligeable.

Et puis: « Mr l’agent, j’ai oublié mon téléphone chez moi, vous me mettez quand même une amende? » Lol

avatar DG33 | 

@jcp25

Personne ne m’oblige à utiliser FB et pourtant FB sait qui me connaît via ceux qui y sont inscrits.
Rien que ceci m’emmerde au plus haut point.

avatar jcp25 | 

@DG33

Tu as tout à fait raison.

avatar max351 | 

@steph0678

Des données transiteront bien sur les serveurs d'Apple et Google.

avatar Clément34000 | 

@steph0678

👍🏻

avatar Big_apple | 

Et bonne fête à Robert...

avatar Paul Position | 

Apple vise gentiment un enlisement en règle de cette application, et fait durer la discussion pour ne pas ternir son image.
In fine, cette appli. va pourrir dans l'oeuf.
L'important de toute façon, est que les français soient respectueux le plus possible du port de masque, lavages de mains, distanciation, etc. Ces mesures suffisent à elles seules à limiter la propagation du virus.
Mais miser sur une civilité exemplaire de nos concitoyens, surtout après deux mois de confinement, est un pari que je qualifie de risqué !

avatar pilipe | 

De toute façon, peu importe, qui va utiliser l’app StopCovid ou encore la solution d’Apple ? Perso je n’activerai rien, je n’ai aucune envie d’être traqué. Toutes ces histoire de pistage est vraiment stupide.

avatar SyMich | 

Il faut croire que les français sont en attente de cette app car les applications en tête de téléchargement actuellement, en France, tant sur iOS qu'Android, sont des apps s'appelant StopCovid...

avatar pilipe | 

@SyMich

Les français se montent la tête pour rien. Comme indiqué partout, nous allons vivre avec ce virus pendant quelques mois. Les personnes jeunes et en bonne santé n’ont rien à craindre. Il faut juste faire marche son système immunitaire. Mais les gens à force de vivre dans des bulles tombent malade pour un rien maintenant.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR