Apple a retiré Fortnite de l'App Store

Mickaël Bazoge |

Apple a supprimé Fortnite de l'App Store. Le battle royale n'est plus disponible dans la boutique d'Apple, ni aux États-Unis, ni en France, ni ailleurs. Le constructeur n'a pas tardé à prendre une décision tout aussi radicale que celle d'Epic, qui a décidé plus tôt dans la journée de vendre des V-Bucks moins chers en passant par un autre système de paiement que celui de l'App Store (lire : Epic Games défie Apple avec des achats directs dans Fortnite).

La décision était attendue, et très franchement, au vu du ton très guerrier d'Epic dans son communiqué de presse, il paraissait inévitable que l'éditeur aille direct au clash avec Apple. La Pomme n'autorise rien d'autre que son propre système de paiement pour les achats intégrés, celui qui lui permet de toucher 30% de commission (15% la deuxième année pour un abonnement).

« Aujourd'hui, Epic Games a décidé d'enfreindre les règles de l'App Store qui s'appliquent de la même manière à chaque développeur », explique à la presse US Apple dans une déclaration dont la première phrase est au mieux un pieux mensonge. « En conséquence, l'application a été supprimée de la boutique. Epic a activé une fonction qui n'a pas été examinée ou approuvée par Apple, et l'éditeur a agi avec l'intention évidente d'enfreindre les règles de l'App Store concernant les achats intégrés s'appliquant à chaque développeur » (ça aussi, c'est bidon).

Il a été pendant quelques heures possible d'acheter des V-Bucks avec PayPal ou une carte bancaire depuis l'app iOS.

Le constructeur explique qu'Epic a bénéficié de l'écosystème d'Apple, « y compris les outils, le système de test et de distribution fournis à tous les développeurs ». Mais « le fait que les intérêts commerciaux poussent [Epic] à faire pression pour un accord spécial ne change rien au fait que les règles de l'App Store créent des conditions de concurrence équitable pour tous les développeurs ». La Pomme assure vouloir faire tout son possible pour trouver un terrain d'entente afin que Fortnite retrouve le chemin de la boutique.

Dans cette histoire, on verra qui a le plus à perdre. Fortnite compte des centaines de millions de joueurs, dont un bon paquet sur iOS. Apple peut difficilement se permettre de s'aliéner cette masse d'utilisateurs trop longtemps. On a malgré tout le sentiment que ces deux là vont devoir s'entendre car il est dans l'intérêt de l'un comme de l'autre de distribuer le jeu sur l'App Store. Au vu de la déclaration d'Apple, on comprend qu'Epic cherche à obtenir quelque chose du constructeur depuis un moment. Les utilisateurs ayant déjà installé Fortnite sur leur appareil iOS peuvent continuer à y jouer.

En attendant, Epic ne lâche plus les coups en partageant sur Twitter un visuel parodique de la pub 1984 d'Apple ! Manifestement, l'éditeur a préparé son coup puisqu'il diffusera un court métrage visiblement inspiré par la fameuse réclame aujourd'hui dans Fortnite.

avatar webHAL1 | 

@YetOneOtherGit

Il faut être dans les derniers stades de la mauvaise foi pour imaginer que l'enquête anti-trust dirigée contre Microsoft et sa condamnation à propos de l'intégration d'Internet Explorer à Windows et de ses coups bas pour tuer Netscape n'a eu aucune incidence sur la manière dont l'entreprise de Bill Gates a ensuite affronter Firefox et Chrome.

Et sinon, la position de Google Chrome aujourd'hui n'a strictement rien à voir avec celle d'Internet Explorer il y a 15 ans, que ce soit en termes de parts de marché ou d'impact sur les moteurs de rendu.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Et sinon, la position de Google Chrome aujourd'hui n'a strictement rien à voir avec celle d'Internet Explorer il y a 15 ans, que ce soit en termes de parts de marché ou d'impact sur les moteurs de rendu."

Effectivement elle est bien plus dangereuse sur bien des aspects que celle de MS en un temps où le net était très loin d’avoir la place qu’il a aujourd’hui dans nos sociétés.

avatar webHAL1 | 

@YetOneOtherGit

La situation des navigateurs Web en 2020 est bien plus saine qu'en 2005. Mais bon, c'est toujours plus vendeur de crier au loup, sans avancer aucun argument. ^_^

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"La situation des navigateurs Web en 2020 est bien plus saine qu'en 2005"

- C’est quoi le marché du web en terme de poids économique direct et indirect en 2005 ?

- C’est quoi l’impact du web sur la vie des citoyens en 2005 ?

- C’est quoi le marché du web en terme de poids économique direct et indirect en 2020 ?

- C’est quoi l’impact du web sur la vie des citoyens en 2020 ?

L’emprise économique et societal de Google est incomparable avec celle de MS en 2005 et est infiniment plus dangereuse.

Nous ne sommes nullement sur une comparaison à périmètre constant 😎

avatar webHAL1 | 

@YetOneOtherGit

C'est quoi, en 2020, le pourcentage d'Internet utilisé au travers d'un navigateur Web, comparé à 2005 ?

Hé oui, les choses ont changé.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Hé oui, les choses ont changé."

Jolie pirouette mais elle tient de la manœuvre spécieuse.

L’impact économique et societal ne repose pas sur la valeur relative des usages mais sur la valeur absolue.

Même si la part relative du web à bien évidemment diminuer, la valeur absolue de l’économie direct et indirecte reposant sur cet usage à explosé de façon exponentielle sur la période qui nous intéresse.

Et il en est de même des conséquences sociales des usages du web.

Quand on en est à faire feu de tous bois de manière aveugle et à sombrer dans les arguments spécieux ce n’est jamais bon signe 😎

L’impact de la domination de google par le simple biais du browser web aujourd’hui est hélas sans commune mesure avec celle qu’avait MS en 2005.

avatar webHAL1 | 

@YetOneOtherGit

Nulle pirouette, juste une recontextualisation. Imaginer que la position actuelle de Google sur les navigateurs Web est plus problématique que celle de Microsoft il y a 15 ans revient à faire preuve d'une belle ignorance de l'histoire de ce marché.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"revient à faire preuve d'une belle ignorance de l'histoire de ce marché."

Tu imagines une seconde que je connais mal l’histoire de ce marché ? 🤪

Je la connais fort bien et contrairement à toi marché n’est pas un mot vide de sens pour moi.

Ta connaissance du marché et à peine supérieure à celle d’enfants jouant à la marchande 🙄

Toujours surpris par cette propensions à défendre des points de vue sur des sujets dont on ne maîtrise même pas les prémisse 🤯

avatar webHAL1 | 

@YetOneOtherGit

Ce que j'imagine n'a strictement aucune importance. Seul compte ce qui est dit ici, et les arguments qui sont avancés.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

« Ce que j'imagine n'a strictement aucune importance. Seul compte ce qui est dit ici, et les arguments qui sont avancés. »

Si tu infères de mes propos une impression de méconnaissance de l’histoire de l’informatique et de ses marchés, je ne peux rien pour toi. 🤢

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Ce que j'imagine n'a strictement aucune importance. Seul compte ce qui est dit ici, et les arguments qui sont avancés."

Par contre il me semble assez clair que tu as une culture business et économique qui n’inclut même pas les fondement de ces enjeux.

Comme je l’ai déjà dis c’est extrêmement courant sur des profils tech, mais ton obstination à le nier ne plaide pas pour toi.

Ta récente référence à la com de simple distributeur que prenait ubi il y a des décennies en est un exemple flagrant.

Tu veux tellement prouver que l’app store est un enfer que tu en deviens aveugle au bases.

Si tu avais face à toi une personne adoptant cette posture sur des questions techniques où tu as une bien plus grande légitimité, tu serais effarés de cette posture 😉

avatar webHAL1 | 

@YetOneOtherGit

C'est joliment irréel. On parlait de la problématique des parts de marché des navigateurs Web en 2020 comparé à il y a 15 ans, et tu arrives à en conclure que je chercherais à "prouver que l'App Store est un enfer"... o_O'
Très amusantes aussi les supputations sur mon bagage, elles servent sans nul doute grandement la discussion, pas vrai ?

Bref, un grand classique des forums : quand on a pas d'arguments valables parce que sa position repose sur un ressenti (ici : Google Chrome est plus menaçant pour le Web aujourd'hui qu'Internet Explorer il y a 15 ans) et une peur irrationnelle d'une société (ohhh, méchant Google !), on noye le poisson avec du hors-sujet et des postures d'autorité.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

Notre point de divergence initial ici porte sur l’évaluation de la portée de l’issue des procédures anti trust contre MS.

Tu considères qu’elle fut conséquente, je considère qu’elle fut minime 😎

Rien de plus

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

Et au fait tu m’as trouvé des différences de prix publics sur les offres des majors sur les plateforme où il y a une diversité d’offre de store ? 🤑

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

Et pour rappel l’enjeu de la procédure anti-trust contre MS était la scission de ses activités.

Elle a débouché sur quelques sacrifices financiers et des mesures de portée cosmétiques.

C’est une victoire de MS pas une défaite 😎

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Il faut être dans les derniers stades de la mauvaise foi pour imaginer que l'enquête anti-trust dirigée contre Microsoft et sa condamnation à propos de l'intégration d'Internet Explorer à Windows et de ses coups bas pour tuer Netscape n'a eu aucune incidence sur la manière dont l'entreprise de Bill Gates a ensuite affronter Firefox et Chrome."

Ce n’est pas mon propos :

« - Essais de prouver que ces décisions de justice ont eu un impact conséquent sur le business de MS 😎 »

Je parle d’impact conséquent, nuance 😎

avatar Rage68 | 

Dans tous les commerces quant tu vends quelque chose tu prends une commission. Tu mets le produit en avant dans ta vitrine, c’est normal que tu te fasses quelque chose.
Et ce n’est pas nouveau chez Apple donc quant tu achètes Apple tu sais comment est l’écosystème si t’es pas content achètes ailleurs, Apple n’oblige personne a acheter ses produits!
Pour moi le pire dans tout ça c’est l’annonce d’epic qui ce vente de faire ça, c’est normal qu’Apple réagisse, et si ils ne l’avaient pas fait ça aurait aussi fait polémique!!

avatar iVador | 

Épic vient de porter plainte contre Apple. On va se marrer ...

avatar webHAL1 | 

Je ris toujours autant à la lecture de "l'argument" comme quoi Apple prélève une commission de 30% sur chaque application vendue et chaque achat intégré pour "couvrir les frais de l'App Store". ^_^

C'est comme si le propriétaire d'un local commercial le louait à une entreprise en disant "vous devrez me verser 30% de vos revenus, après tout c'est grâce à mon local que vous pouvez faire des affaires ". C'est sûr, ça serait totalement justifié...

Ah, et sinon l'App Store fait partie de la partie "Services" d'Apple, qui est celle qui génère le plus d'argent après l'iPhone (et ce n'est pas grâce à Apple TV+ ! :-D), et qui a la meilleure marge. Mais à part ça, c'est évident, la commission de 30% sert uniquement à couvrir les frais de la boutique ! ^_^

"; et puis, d'autres locataires ne me versent aucun loyer, donc il faut bien que je compense !"

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Je ris toujours autant à la lecture de "l'argument" comme quoi Apple prélève une commission de 30% sur chaque application vendue et chaque achat intégré pour "couvrir les frais de l'App Store"."

Effectivement c’est un argument aussi spécieux que celui consistant à imaginer que la réduction de la commission bénéficierait à l’utilisateur.

L’App Store est très largement bénéficiaire pas de soucis 😎

avatar 33man | 

Apparement aussi retiré du Google store 😅😂🤣

avatar MrPaul30 | 

00:45 -> Google retire Fortnite du Google Play Store pour les mêmes raisons qu’Apple

RIP Epic Games

avatar Salapeche | 

Epic à juste à fournir l'apk depuis son site officiel. 0 soucis sur android.

avatar Dazoudaz | 

Impec, c’est un jeu de merde. Il faudrait dégager Facebook maintenant.

avatar ancampolo | 

C’est nintendo qui v a se frotter les mains les ventes de switch vont exploser!!!!!!

avatar Brice21 | 

@ancampolo

En plus Nintendo touche 30% sur les achats in-app (payables obligatoirement via le compte Nintendo) !!

avatar Martin40 | 

Si les conditions ne leur plaisent pas, qu'il ne développe pour les iOS et c'est réglé..

avatar Jeamy | 

C’est quoi Fortnite ?....

avatar Nicolarts | 

On s'en fout les jeux free-to-play ! Ce sont les jeux arnaques et merde !

Donc je ne suis pas étonnant que Google bannit ce jeu et Apple supprime ce jeu...

Continue comme ça pour bannier les jeux en free-to-play !

avatar Orus | 

Apple vient de prendre plusieurs années d'âge avec cette décision uniquement guidée par le profit. Grosse erreur, Apple devient une marque conservatrice pour les vieux. Amusant Google qui vient au secours d'Apple, comme quoi, leur rivalité n'est que du marketing.

avatar Brice21 | 

@Orus

Alors la, tu racontes vraiment n’importe quoi.

avatar i'mMaC | 

J’ai du mal à comprendre comme la position d’Epic game est défendable, si Epic game est pas content et bah elle casse pas les coui#%#, de retire de l’AppStore, créer son propre smartphone, son propre store (ce qu’elle a déjà fait), et les keke qui joue à fortnite auront un téléphone fornite. hop tout le monde est content

avatar Salapeche | 

Cette remarque digne d'un fasciste.

avatar i'mMaC | 

@Salapeche

Dans la famille LESMOTSONTUNSENS...

avatar Salapeche | 

Dans la famille discourstypiqued'extremedroite... Suffit de remplacer des mots comme epic game, appstore quelques autres et tout le monde s'en offusquerait.

avatar i'mMaC | 

@Salapeche

Bah oui puisque les mots n’ont pas de sens, on peut les changer comme ça...

avatar ClownWorld 🤡 | 

« Si Epic Games peut continuer à offrir des achats intégrés sans payer Apple, ce sera une preuve supplémentaire que les développeurs ne sont pas tous traités de la même manière» écrivait Furno hier.
Et si Epic Games ne peut pas ce ne sera toujours pas une preuve que les devs sont traités de la même manière, j’ai bon? 😹

avatar marenostrum | 

pour ça que Apple les a viré du Store, pour montrer que ils traitent tout le monde pareil.
le problème est que beaucoup ont leur propres système de distribution, celui de Apple fait doublon et ne leurs sert à rien. mais Apple par ces règles unilatérales, oblige de passer par son Store et sa taxe de 30%. c'est simple à comprendre. mais la plupart des gars ici, ne sont pas concernés et discutent juste pour passer leur temps.

avatar Krysten2001 | 

@marenostrum

Comme ça tout le monde est sur le même pied destale,... il y a des avantages,...

avatar sachouba | 

@Krysten2001

Ouille.
On peut "mettre sur un piédestal" ou "être sur un pied d'égalité", mais pas être sur un même pied destale.

avatar offtheroadagain | 

Le semblant de sécurité Apple un prix, ceux qui ont goûté à Android le savent. Apple n’est pas ouvert aux quartes vents et c’est toujours ça de pris. Mais remarquons ici que Google comme Apple envoient Épic à la porte. Quand la grenouille se voulait plus grosse que le bœuf.

avatar L.Fire | 

A ma droite Epic game : Arrogant et fougueux fort de son succès avec Fortnite 17 milliards sur la balance et à ma gauche Apple : Monstre ignoble et malfaisant de nourrissant du cerveau des développeurs 1950 milliards à la pesée... ready ... Fight ! 🤣

avatar persi | 

Apple et google sont en position dominante point.
- on devrait pouvoir installer des stores alternatifs, avec des apps moins cher sur celui-ci par ex si ils prennent moins de 30%
- on ne devrait pas être obligé d'utiliser webkit

Microsoft a bien été obligé de proposer tous les navigateurs sur son Windows, et on peut installer les apps par n'importe quel biais. C'est normal, on ne peut pas laisser à la merci d'une ou deux personnes tout un écosystème.

avatar YetOneOtherGit | 

@persi

"avec des apps moins cher sur celui-ci par ex si ils prennent moins de 30%"

Là tu rêves : si les com sont réduite la différence n’a aucune raison de finir dans les poches du client 🤑

avatar YetOneOtherGit | 

@persi

"Microsoft a bien été obligé de proposer tous les navigateurs sur son Windows"

L’objectif initial du procès anti-trust était le démantèlement, au final on a obtenu quelques compensations financières et une vague ouverture à des browsers alternative.

Attention à ne pas s’emballer : la montagne risque fort d’accoucher d’une souris 😎

avatar Vivid | 

c'est la faute a la canicule !

avatar fiouze | 

Je ne suis pas joueur de Fortnite, ni possesseur d'iPhone ( mais j'imagine que ça s'applique aussi à moi puisque que le jeu a été banni du Play Store) mais je trouve que ce que fait Epic est plutôt bénéfique. Je comprends qu'Apple/Google (interchangeable dans ce qui suit) prélève une commission sur les transactions pour couvrir ses frais, quoique ces derniers sont normalement couverts par les $99/$25 demandés aux développeurs mais passons. Je pense que 30% c'est juste énorme surtout si les utilisateurs n'ont pas les choix du store. Les pseudo experts qui nous sortent que 30% c'est pas si mal vu les services rendus faut pas déconner. Comment les petits développeurs font ils pour avoir une activité rentable? Apple se gave sur leurs dos avec une infrastructure rentabilisée qui ne leur coute pas autant que ce qu'ils veulent bien nous le faire croire et aux final tout le monde (sauf Apple) est perdant, nous et les développeurs.
L'avantage avec Google, c'est qu'on a au moins accès à des stores alternatifs, soit disant moins sécurisés mais j'en doute.
Je suis un peu consterné de voir certains défendre bec et ongles un politique qui ne leur est pas favorable, aime une entreprise c'est aussi savoir se montrer critique envers ses choix quand ceux ci sont clairement aux depends du consommateurs.

avatar L.Fire | 

@fiouze

Lance toi dans le développement de ton propre jeu d’instructions système, la mise à disposition de sa doc, le suivi technique et la vérification ainsi que la validation du code pour une distribution sécurisée et parfaitement fonctionnelle ... après on en reparle ou pas car tu n’as absolument pas conscience de combien ça coute de mettre au point et de faire tourner un service comme l’AppStore. Rien que la charge serveur c’est plusieurs millions par mois, tu penses que ça peut être payé par les 100€ ou $ de cotisation ? Il faut arrêter un peu de rêver, et mesurer le travail et l’énergie énorme que fournissent Apple et Google pour être en mesure de proposer ce type de boutiques.

avatar YetOneOtherGit | 

@L.Fire

"Rien que la charge serveur c’est plusieurs millions par mois"

L’AppStore est extrêmement rentable, il ne faut pas croire que les 30% ne servent qu’à couvrir les frais et ce faire une vague marge 😎

Mais cette rentabilité n’est en rien condamnable dans le cadre d’un business et les 70% laissé au vendeur sont une part bien plus conséquente que dans bien d’autres systèmes d’accès à un large marché planétaire.

avatar fiouze | 

@L.Fire
Répondre à un commentaire c'est bien, ne pas répondre à coté de la plaque c'est mieux. Je ne critique pas le fait qu'Apple prélève des commissions pour faire tourner son AppStore. Je dis juste que 30% c'est trop. 30% du chiffre réalisé par Epic ça doit largement leur permettre de faire tourner leurs serveur à "plusieurs millions par mois". Je mets entre guillemet parce que le chiffre est largement exagéré. Je suis conscient du travail fournis, je fais parti du système pas la peine de jouer la carte de la condescendance. Je dis aussi que ne pas laisser les utilisateurs libres d'utiliser un autre store c'est de l'abus de position dominante. Imagine qu'on te force à passer par les autoroutes pour tes trajets quotidiens ou que tu n'aies qu'un seul fournisseur d'électricité, de gaz ou de téléphone. Tu vois le problème que ça pose?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR