Ce prototype d'iPhone qui voulait à tout prix ressembler à un iPod

Florian Innocente |

Lors de la conception de l'iPhone, un fabricant tiers proposa à Apple un design qui pouvait réunir en un seul produit l'iPod et le téléphone, a raconté Tony Fadell à TechCrunch.

Image : Tony Fadell via TechCrunch

C'était une période où Steve Jobs lui-même insistait pour que ce qui allait devenir l'iPhone soit basé à tout prix sur le fonctionnement du baladeur avec sa fameuse molette. Depuis des années, celle-ci — inspirée par Phil Schiller — avait prouvé son utilité pour parcourir de longues liste de titres ou d'albums — et pourquoi pas donc un répertoire téléphonique. Mais pour composer un numéro de téléphone ou un nom de contact c'était un enfer (d'autres ont essuyé les plâtres tel le Nokia 7280, sans grand succès).

À quoi ressemblaient les smartphones avant l

À quoi ressemblaient les smartphones avant l'iPhone de 2007 ?

La solution proposée par ce tiers consistait en deux blocs qui pouvaient tourner sur eux-mêmes, comme lorsqu'on ouvre un étui de rouge à lèvres. La partie supérieure comprenait un écran type d'iPod et à l'arrière une caméra. La moitié inférieure avait la molette sur une face et un clavier numérique sur l'autre.

On pivotait la base de cet iPod iPhone en fonction de l'usage qu'on en avait : la molette pour parcourir l'interface, le clavier pour numéroter. « Ça n'était pas complètement idiot. Pour différentes raisons ça ne pouvait pas marcher, mais il y avait de l'idée », se souvient Fadell.

C'était précisément la voie qu'explorait Apple elle-même sous l'impulsion de Jobs qui tenait à tout prix à conserver cette molette comme système d'interface malgré les vifs désaccords avec ses équipes sur le sujet.

[Jobs] avait des opinions très claires sur les choses – jusqu'à ce qu'elles ne soient plus très claires », dit-il. « Ou il est devenu très clair qu'elles ne fonctionneraient pas. Il nous a encouragés très fortement à faire fonctionner l'iPod + iPhone. Nous avons travaillé des semaines et des semaines pour comprendre comment effectuer une saisie avec la molette cliquable. Nous n'y sommes pas parvenus, et après que toute l'équipe a été convaincue que nous n'y arriverions pas, il a dit : « Continuez d'essayer ! ». À un moment donné, nous avons tous dit : « Non, ça ne marchera pas ».

Parallèlement à ces efforts, une autre équipe cogitait sur la manière de réaliser un écran tactile multitouch pour un Mac. L'histoire est connue, le premier prototype avait la taille d'une table de ping -pong avec un projecteur au-dessus. Il s'agissait de le ramener aux dimensions d'une poche…

Que savait-on sur l

Que savait-on sur l'iPhone avant 2007 ?

Les prototypes d

Les prototypes d'iPhone "P1" et "P2" réunis dans une vidéo


avatar Furious Angel | 

La différence avec d’autres marques (Samsung ?), c’est qu’elles auraient sorti ça, et d’autres concepts foireux.

avatar Jacksong | 

En même temps heureusement que les autres marques existent parce que sinon pas sur que l'iPhone d'aujourd'hui aurait cette gueule (justement parce qu'eux ils testent plein de trucs).

avatar IceWizard | 

Les solutions « évidentes » sont souvent le résultat d’un long processus créatif où des dizaines, voire des centaines de possibilités sont évaluées, testées et rejetées (et parfois servent de base à d’autres projets n’ayant rien à voir, à l’origine).

L’innovation de disruption est plus un art qu’une science !

avatar Furious Angel | 

@IceWizard

Exactement, et c’est pour ça que la keynote de janvier 2007 est si géniale. Le concept de ce premier iPhone est déjà parfait (je parle de concept, pas des specs, et c’est là que beaucoup de gens bloqués sur les fiches de spec n’ont rien compris en 2007) et les gens dans la salle avaient des réactions folles pour des choses qui nous paraissent évidentes (comme « lancer » le scroll à un doigt)

avatar Gerrer | 

C’est la qu’on se dit que la technologie reviens de loins , de très très très loins même…😅 mais faut un début as tout comme ont dit 👍

avatar Mac13 | 

Pour le prototype d'iPhone de 1ere génération, c'était pas une société secrète annexée d'Apple à Paris ou une équipe des R&D dont le responsable était français ?

avatar Sindanárië | 

@Mac13

Seulement dans les romans de gares

avatar IceWizard | 

@Mac13

« Pour le prototype d'iPhone de 1ere génération, c'était pas une société secrète annexée d'Apple à Paris ou une équipe des R&D dont le responsable était français ? »

Le concept d’un téléphone nouvelle génération vient du français Jean-Marie Hullot, un informaticien qui a beaucoup contribué à l’interface graphique de NextStep, qui deviendra MacOS après le rachat de l’entreprise Next par Apple. C’était un grand ami de Steve Jobs qui lui faisait toute confiance, ce qui est plutôt rare chez lui !

De 2001 à 2005, JM Hullot a dirigé une cellule de recherche secrète d’Apple à Paris travaillant sur l’iPhone. Quand le projet a pris de l’ampleur, Steve Jobs a voulu rapatrier l’ensemble du développement à Cupertino.

Pour des raisons personnelles le français ne voulait pas quitter Paris et a donné sa démission.

Pour autant que je le sache, l’équipe parisienne a surtout travaillé sur l’aspect logiciel du futur téléphone. Ce prototype a probablement été construit en Californie !

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jean-Marie_Hullot

avatar JOHN³ | 

@IceWizard

Lol, merci pour la source, mais bon Wikipedia franchement… c’est toi qui a créé la page ?

avatar Lecorbubu | 

Un tel produit n’aurait pas été insensé dans le courant des années 2000, difficile d’imaginer comment cela ce serait passé mais quelque chose me dit cette variante de l’iPhone n’aurait pas connu un impact aussi considérable que celui que nous avons connu.

Probablement qu’un tel produit aurait cannibalisé au mieux les achats d’iPod, pas sur que le reste de l’industrie se serait alignée comme elle l’a fait.

C’est toujours plaisir de voir ces proto en tous cas !

CONNEXION UTILISATEUR