Les petits secrets de l'Apple A7

Anthony Nelzin-Santos |

De l'A7, on sait qu'il utilise une architecture ARMv8 64 bits et qu'il est associé au co-processeur M7. Et pas grand-chose de plus, comme bien souvent avec les puces d'Apple.

Premier secret, sa finesse de gravure. L'A7 case « plus d'un milliard de transistors dans 102 mm² » dixit Apple. Selon Russ Fischer, cela signifie qu'il est gravé en 20 ou 22 nm et donc fabriqué par TSMC et/ou Intel. Anand Shimpi pense qu'il est encore trop tôt pour obtenir un bon rendement à cette échelle.

Alors que l'A6 était gravé en 32 nm, l'A7 serait donc gravé en 28 nm avec le processus HKMG de Samsung. Les spécialistes de l'analyse de composants de chez Chipworks trancheront dans le courant du week-end à venir, après avoir passé l'A7 au microscope électronique.

Deuxième secret, son nombre de cœurs et leur fréquence. Le mystère a été levé, l'A7 embarque un processeur double-cœur cadencé à 1,3 GHz — le meilleur compromis puissance / dégagement thermique pour le moment selon Anand Shimpi. Le spécialiste de l'électronique a même trouvé le nom de code de ses cœurs : aux Swift de l'A6 succèdent les Cyclone de l'A7, eux aussi intégralement conçus par Apple.

Grâce à l'A7, l'iPhone 5s est jusqu'à 100 fois plus puissant que l'iPhone original et 5 à 15 fois plus puissant que l'iPhone 4S. L'A7 se hisse même au niveau de l'Intel Atom Z3770 quadricœur 1,46 GHz : autrement dit, il offre des performances similaires à celles des processeurs Core 2 Duo qui équipaient nos Mac il y a quelques années.

Troisième secret, enfin, sa puce graphique. La documentation technique d'Apple confirme que l'iPhone 5s intègre une puce PowerVR Series 6, selon toute vraisemblance la PowerVR G6430. Une première, qui lui permet de bénéficier d'une nouvelle architecture, similaire à celle des cartes graphiques des ordinateurs.

La PowerVR G6430 ne contient pas quatre cœurs, mais plutôt quatre clusters, des blocs constituées d'unités de calcul et de textures optimisés pour des performances maximales. Certaines fonctions qui auraient été dupliquées entre les cœurs sont centralisées, ce qui donne une puce plus efficace et moins encombrante.

Bref, l'Apple A7 est une véritable petite bombe, un exemple frappant du savoir-faire des ingénieurs d'Apple en la matière. Et de tout ça, la firme de Cupertino ne s'en vante même pas.

Tags
avatar YanDerS | 
Solal3105 "Et quand on pense qu'elle se vente des coques puissance 4, je ne la comprendrais jamais cette entreprise … xD" stratégie des bombes à retardement. +1 Siverscreen
avatar 8enoit | 
@Solal3105 : '"Et de tous ca, la firme ne s'en vente pas" Et quand on pense qu'elle se vente des coques puissance 4, je ne la comprendrais jamais cette entreprise … xD' -- Ce qui est dingue ce sont ces critiques et psychodrames au sujet de la coque en "plastoc"… que personne parmi nous n'a encore pu toucher. Si Apple la met en avant, on pourrait peut-être attendre de l'avoir touchée. Si ça se trouve elle est réellement de gde qualité, indépendamment de l'esthétique.
avatar denisbook | 
Apple ne communique pas spécifiquement pour les geeks ni elle vise expressément à parler technique. Elle veut vendre ce qui intéresse les gens : l'usage, l'expérience, la simplicité. Elle laisse faire les geeks pour trouver tous ces détails techniques. L'important est dit dans les documentations techniques.
avatar Tyrael | 
Simple, Apple compte sur l'expérience utilisateur. Ça sert à rien de dire "votre Tél a x cœurs qui tournent à y MHz" mais quand l'utilisateur d'un iPhone constate que son Tél est plus réactif que la concurrence, que de meilleurs jeux tournent dessus, que les pages web sont rendues plus vite et que les apps sont également plus rapides, ça finit par être de notoriété publique... Après, l'utilisateur lambda pourra toujours tester dans un AppleStore si ce qu'on dit sur l'appareil est vrai. Pour les médias, quelques comparatifs grand public bien sentis (60 millions de consommateurs, Consumer report etc...) et la messe est dite.
avatar Billytyper2 | 
Yup... yup... yup...
avatar napuconcture | 
[bug]
avatar napuconcture | 
Android fait cela depuis un moment : souris, clavier, même sur les Sony la DualShock 3 est prise en charge sans bidouilles. Bref le futur c'est déjà du passé. :-) Ce qui est prévu c'est que les prochaines version d'Android et coté matériel via le MHL 3, on puisse avoir plusieurs écrans, et une interface tactile externe.
avatar napuconcture | 
Heu ? il n'y a rien à "bidouiller". Tu prends la souris Apple et le clavier tu allume le bluetooth et hop, ainsi qu'une TV récente si tu veux l'affichage sans fils, ou n'importe quel TV HDMI. Pour la dualshock il suffit d'avoir une PS3 ...
avatar denisbook | 
perso, j'en fais beaucoup plus avec un pc monté sous linux ubuntu et des scripts python mais c'est pas le point d'Apple, et il est incroyable que des geeks ne le pigent toujours pas. Surtout qu'en pratique, sur Os X comme iOS j'ai accès à de tels programmes puissants et soignés qu'au final je fais tout exemple, y a un fucking éditeur de code PHP + interpréteur tout en un pour iPad. et c'est rudement fun, voir même permet de prototyper. Pour une plateforme aussi jeune qu'ios, c'est bien. pour le reste, je jailbreak, et zou, je fais du iOS, ce que je fais de linux : du hack sans fin. - Accessoirement, je reste toujours impressionné par la qualité des outils de dessins et de musiques sur ipad. franchement, sincèrement, vraiment, honnêtement, sérieusement, et tout le tralala, zéro ironie.
avatar napuconcture | 
Pour Youtube cela dépends de si le fournisseur de contenu à décider de fournir la vidéo sur appareil mobile ou non, et de si la personne à Free. Aucune idée de comment se débrouille les amis, c'est la même chose sur Android et OS X (allumer le wifi et appuyer sur le bouton d'appairage du périphérique). La bidouille, cela ne m’intéresse pas.
avatar napuconcture | 
Je répondais à trackinou
avatar eipem | 
@lmouillart : Mouais... Enfin il y a quand même une différence de taille entre afficher un pointeur sur une interface dédiée au tactile et modifier l'interface pour qu'elle s'adapte au controleur (ce que propose déjà Ubuntu et devait proposer le Ubuntu Edge) Maintenant, sur iOS t'as la recopie video, qui se fait avec ou sans câble, et la prise en charge des clavier BT. Et depuis iOS7 une Api officielle pour gérer les controleurs. On ne peut pas vraiment dire qu'Android aille beaucoup plus loin qu'iOS dans ce domaine. Ici, le fantasme c'est plutôt d'avoir un appareil hybride iOS/OSX capable d'adapter son interface en fonction des usages, et pas un objet qui force la main d'un périphérique sur un OS pas prévu pour (comme c'est le cas du pointeur Android ou de l'interface pseudo-tactile de Windows8) Si tu voulais bien rendre à César ce qui lui appartient, c'est bien à Canonical qu'appartient la primeur d'un véritable OS hybride tactile/desktop. Tout le reste n'est que bidouille plus ou moins heureuse.
avatar napuconcture | 
Heu, les premiers smartphones hybrides (récents) ont été lancés par Motorola (l'interface s'appelait webtop). Android va plus loin qu'iOS actuellement car tout comme pour Windows ou ubuntu edge, les applications se recomposent suivant la résolution & définition.
avatar eipem | 
@lmouillart : 'Android va plus loin qu'iOS actuellement car tout comme pour Windows ou ubuntu edge, les applications se recomposent suivant la résolution & définition.' Ça n'a absolument rien de comparable. Tu peux redimensionner une fenêtre comme tu veux, c'est pas ça qui fera que tu pourras jouer à Infinity Blade à la souris ou Wow sur un iPad, ou SC2 au joystick. Le tactile et le desktop sont des interfaces inconciliables. Et tant qu'Android ne s'adaptera pas en profondeur à l'interface Desktop, ça ne sera jamais que du bricolage. De même que Windows8 qui fait semblant d'être adapté au tactile et au desktop, mais qui n'est ni l'un ni l'autre. C'est pas compliqué à comprendre. Souris≠ Doigt≠ stylet≠ joystick.
avatar napuconcture | 
On s'écarte un peu du sujet, mais si je regarde bien, pas mal de jeux on un joystick virtuel, toi même tu dis qu'apple propose une api pour joystick physique. C'est pas très compliqué à comprendre, un clavier, une souris, un joysticks, un stylet wacom ... sont des générateurs événements, que tu fasse un pinch to zoom sur un touchpad ou sur ton écran ou sur un écran déporté cela revient au même. Que tu appuie sur X,Y,A,B sur ton pad virtuel ou sur ton pad physique cela revient au même. Ou alors j'ai vraiment pas compris comment me servir de mon mobile et des applications dessus.
avatar eipem | 
@lmouillart : Justement. Un pad virtuel c'est très chiant. C'est pour ça qu'Apple propose une Api pour les contrôleurs physiques. Mais c'est un point particuliers qui n'illustre peut-être pas très bien mon propos. Effectivement, tu peux même contrôler ton pointeur de souris avec ton clavier si tu veux, mais ça ne marche pas aussi bien. C'est l'idée qu'il faut comprendre. L'UI doit être adaptée au mieux à l'outil qui la contrôle. Une interface tactile se pilote au doigt. Donc pas de clic secondaire (ou à minima remplacé par un appui long quand c'est possible) et une surface d'appui assez grande (donc exit les fenêtres d'outils bardés de boutons minuscules - Photoshop AutoCad Blender etc) Par contre l'avantage du doigt c'est d'avoir un temps d'action très inférieur à celui de la souris, permettant des interactions multipoints avec des instruments virtuels, potentiomètres et platines DJ etc inaccessibles à tout autre controleur. Donc évidemment tu peux donner n'importe quelle forme à ton controleur. Mais chacun a une ergonomie et un champ d'action distinct - parce qu'optimisés pour des usages précis.
avatar denisbook | 
rZZZzzzz
avatar Florian1293 | 
@lmouillart : C'est séduisant sur le papier, mais malheureusement, peu de gens s'en serviront. Ubuntu for Phone le proposait aussi, mais personne à ma connaissance ne l'a intégré. Les ATRIX, sont restés confidentiels également. C'est dommage, parce que ça pourrait vraiment être pas mal!
avatar Titov | 
Apple créé ses processeurs pour iPhone depuis l'iPhone 4. Quand à tenter de faire croire que l'iPhone 5 était différents des autres, je comprend difficilement. C'est juste une amélioration du 4S, qui était lui même une amélioration du 4, qui était lui même…
avatar 8enoit | 
@bebex44 : @lmouillart Pourquoi pas mais ça n'intéresse que qq techno-geeks. Un téléphone c un téléphone. Et Apple a compris que le gd public (et moi) aime la SIMPLICITE. C est d'ailleurs pour cela qu'ils parlent de processeur A7 lors de la présentation et se taisent sur le nbre de cœurs la vitesse etc. Cela orienterait les comparaisons sur des aspects insignifiants au regard de l'EXPERIENCE UTILISATEUR, l'obsession positive d'Apple depuis 1976.
avatar greg_cnf | 
Je crois que la prochaine révolution est en marche. Autant de puissance dans un téléphone n'est là que pour amortir les frais de R&D des prochains Nouveaux produits. Et oui, l'iPhone est un laboratoire mise à disposition du grand publique et développeurs. Libre a vous d'imaginer ce qu'ils nous préparent ;)
avatar eipem | 
Quand t'as connu les 386 SX 25 Mhz sous MS-Dos 5, c'est le genre de prouesse technologique qui fait rêver. J'imagine même pas où on en sera dans 10 ans.
avatar Tom Le Gunz | 
surtout les 8086 a 4,77mhz avec le bouton TURBO !
avatar YanDerS | 
:'-))
avatar napuconcture | 
Bien le galaxy S4 lte advanced est à peu de choses prêt équivalent. Il reste à attendre le galaxy S5 dans quelques mois pour voir de quelle manière Apple se refait écraser pendant le gros de l'année.
avatar YanDerS | 
le piège du 4 fois plus gros ?
avatar matsfr | 
Si le 5S tient vraiment la comparaison avec l'Atom Z3770, alors il est clairement au même niveau de puissance que... : - Equivalent à mon iMac Late 2009 (Core 2 Duo 3,06Ghz)... - Equivalent au MBA 2011 - Plus puissant que tous les iMacs sortis avant septembre 2009 - Plus puissant qu'un mac mini serveur 2010 ou inférieurs - Plus puissant que les macbook pro 13' de 2010 ou inférieurs AIE ! La claque !
avatar greg_cnf | 
Oui, surtout qu'il ne s'agit plus plus de ça à mon avis, ce processeur doit bien se trouver à l'étroit dans un smartphone. Même si Samsung+android rattrape rapidement cette avancée, l'usage va se retrouver ailleurs, là où ils n'y avaient pas pensé, ou attendre qu'Apple leur ouvre le chemin, comme d'hab...
avatar an3k | 
En matière de processeurs, je pense qu'il faut plus attendre de Motorola pour les innovations que de Samsung :-)
avatar an3k | 
Pas tant Android lui même qui supporte en tant qu'OS le 64 bits que les constructeurs d'appareils Android :-)
avatar YanDerS | 
Disons que c'est une étape fondatrice dans le monde des appareils mobiles GP sous ARM. En gros c'est une nouvelle transition qui s'amorce, et Apple veut la faire au plus tôt, autant pour bousculer le calendrier vers une évolution inévitable, que pour gêner la plateforme Android plus hétérogène dans son ensemble, que pour accélérer une homogeneisation de la plateforme materielle ARM future qui se retrouvera dans l'ensemble ses futurs produits, iPads en tête, et peut-être aTV. L'ARM 64 apportera à n'en pas douter un saut qualitatif en terme d'experience-utilisateur future, surtout sur des logiciels plus ambitieux, sophistiqués et qui reclameront plus de puissance, peut-être sur des tablettes pommées plus grandes. Voire d'autres produits...
avatar thEV4Nne | 
Ça serait énorme d'avoir ce processeur dans un MacBook Air ultra fin, avec un logement pour une nanosim. Tout est prêt, iOS n'est qu'une version allégée de OS X, Apple aurait grand intérêt à provoquer une énorme convergence, on pourrait ainsi avoir toutes les App du Mac, de l'iPhone et de l'iPad sur une seule machine. Malheureusement c'est un rêve de quelqu'un qui est né avec les PC camions et qui s'y accroche...
avatar greg_cnf | 
@pim Ce n'est pas un rêve, on va tout droit vers ça. OSX ressemble de plus en plus à iOS dans son ergonomie. ARM rattrape la puissance des PC (bon pas encore ok) Les dev vont commencer à traduire leurs APP en 64bits qui seront à coup sûre disponible immédiatement sur ce nouveau "ibride" et se venter "déjà 20000 APP dispo pour notre nouveau produit". Et comme le fait remarquer un précédant article, ce processeur pourra virtualiser OSX, alors ont peu espérer aussi récupérer les MAC APP du Store OSX. On peut aussi regarder sur le potentiel d'une AppleTV avec ce proc... (console ?) Wait&see
avatar napuconcture | 
Le gros de l'écosystème Apple tourne autour d'iOS. Peu d'applications (souvent les dinosaures) n'existent que pour OS X. La virtualisation d'OS X sous iOS, c'est un peu comme classic pour OS X, ça ne servira pas à grand monde et pas longtemps. Quand les développeurs de chez Apple voudrons/pourront développer directement depuis iOS, OS X sera mort. Les OS packagés desktop ont encore "un peu d’intérêt" mais vraisemblablement plus pour très longtemps tellement ils sont peu versatiles. Il est quasi certain qu'a terme Apple tournera sur ses propres SOC pour les machines à clavier et grand écran (laptop et desktop).
avatar YanDerS | 
"Peu d'applications (souvent les dinosaures) n'existent que pour OS X." qu'est-ce que tu entends par "peu" ?
avatar napuconcture | 
Beaucoup moins (à comparer avec iOS). OS X n'atteindra jamais le nombre d'applications disponibles sous Windows. iOS je pense que c'est passé depuis un bon moment.
avatar Billytyper2 | 
"lmouillart Il est quasi certain qu'a terme Apple tournera sur ses propres SOC pour les machines à clavier et grand écran (laptop et desktop)." SOC Arm ? je ne pense pas. Aussi puissant qu'il soit le A7, il est encore très loin de la performance d'un core i7 dernière génération. A mon avis il y aura toujours une différence assez importante. A moins que Apple a réussi à concevoir une architecture neuronale (plusieurs SoC plutôt qu'un seul core i7) qui tient la route, et modifier OS X pour fonctionner en massivement parallèle... Là je peux commencer à m'exciter :p
avatar napuconcture | 
L'accroissement de la vitesse coté ARM est largement supérieure à celle coté Intel. Tôt ou tard les architectures Intel seront dépassés si cela continu comme actuellement. La R&D d'Intel est énorme mais comparer à l'ensemble des acteurs coté ARM elle est plutôt plus faible.
avatar greg_cnf | 
ARM64 = hybrid: - Fusion de l'Ipad avec Macbook Air - Fusion de aTV avec MacMini - Fusion de l'iMac avec la TV = iTV Un "hybrid" pourrait être un système léger, selon les usages et nouveaux usages, sans pour autant soustraire à l'existant.
avatar privatejohns | 
Rolls annonce que ces voitures ont une puissance suffisante, et cela suffit aux heureux propriétaires. De fait, la puissance est proprement monstrueuse. Pourquoi l'utilisateur d'un smart phone aurait-il besoin de savoir ce qu'il y a derrière l'écran, dès lors qu'il est satisfait de son fonctionnement? Il semble qu'APPLE fasse de même. Une histoire d'image (la beauté intérieure n'intéresse que les spécialistes), mais aussi parce que les utilisateurs s'intéressent généralement plus au résultat qu'à la manière d'y arriver.

CONNEXION UTILISATEUR