Oprah Winfrey abandonne la production d'un documentaire sur le harcèlement sexuel pour Apple TV+

Mickaël Bazoge |

Nouvelle embûche pour Apple TV+, qui se voit privé d'un nouveau programme. Après The Banker, qui a fait l'objet d'allégations contre un des protagonistes de l'histoire du film, c'est au tour d'un documentaire produit par Oprah Winfrey d'être purement et simplement annulé de diffusion sur le service de streaming d'Apple. Réalisé par Kirby Dick et Amy Ziering, ce film explore la réalité du harcèlement sexuel dans le milieu de l'industrie de la musique.

Plus exactement, ce documentaire se base sur une interview publiée il y a deux ans dans le New York Times de Drew Dixon, ancienne cadre au sein du label Def Jam Recordings. Dans cet entretien, elle explique avoir été victime d'un viol en 1995 perpétré par Russell Simmons, cofondateur de la maison de disques. Dixon a quitté l'entreprise deux ans plus tard.

Il y a un mois, Oprah Winfrey et Apple TV+ annonçaient leur volonté de produire ce documentaire. Mais manifestement pour des raisons de différends créatifs, la présentatrice télé bien connue a décidé d'abandonner le projet. « J'ai décidé de ne plus être productrice exécutive [du documentaire], il ne sera pas diffusé sur Apple TV+ », explique-t-elle dans un communiqué à Hollywood Reporter.

Oprah Winfrey soutient bien sûr les femmes victimes de harcèlement sexuel. « Leurs histoires méritent d'être racontées et entendues. À mon avis, il y a encore beaucoup de travail à faire [dans le film] pour mettre en lumière l'étendue de ce que les victimes ont enduré, et il est devenu évident que les réalisateurs et moi ne partageons pas la même vision créative ».

On comprend que la productrice aurait souhaité davantage de temps pour « compléter » le docu en prévision de son avant-première au festival du film de Sundance, qui se déroule du 23 janvier au 2 février. Les réalisateurs ne l'ont pas entendu de cette oreille. Le documentaire, qui ne fait plus partie du catalogue d'Apple TV+, a nécessité deux ans de travail pour les deux réalisateurs, récipiendaires d'une nomination aux Oscars pour leur docu The Invisible War, en 2012.

Tags
avatar Merkoriko 2 | 

Le shopping à Fulton St : Timberlands, doudounes North Face et les fringues Phat Farm, les pagers, les mix tapes de Beat Street, les blunts et les soirées au Tunnel, au Palladium (il fallait se déchausser, avec fouilles sous la plante des pieds,pour les lames, et passer sous les portiques pour rentrer) le métro la nuit...bref mes années NYC, surtout Brooklyn...de 1993 qui ont fini en 1997 avec un dernier été où toutes les Jeep passaient, toutes basses tremblantes, dans les rues avec "If I Rule the World" de Nas et les premiers tracks d'un certain Jay-Z (Reasonable Doubt) sur Hot 97, pendant que Beyoncé guettait son premier poil...
Russel Simmons était un des rois de NYC, Puffy un loufiat à côté et Tim Cook, on l'aurait bouffé avec ses sandales...donc, immense tristesse quand j'ai appris que le gars avait ce comportement...

avatar meza | 

C'est probablement ce qu'il pouvait arriver de mieux à ce documentaire et à ses 2 réalisateurs...

avatar davangelo | 

@meza

Pourquoi ?

avatar rolmeyer | 

@davangelo

Parce que Oprah, c’est le pire de la télé Us. Docteur Phil et j’en passe, regarde les émissions qu’elle a produites, de la trash TV dans ses heures de gloires. Elle est devenue riche à million non pas avec ses propres show mais avec les merdes qu’elle a produit.
Ok elle est noire, riche er démocrate, donc parfaitement dans l’air du temps et adulé par les journaleux français . Mais coté job, c’est une Morandini déguisé.

avatar davangelo | 

@rolmeyer

Merci pour ta réponse ! 👍🏻
Ça me permet de mieux comprendre ! 😉

avatar rolmeyer | 

@davangelo

Disons que tout le monde a un peu fait la moue quand Apple a annoncé le partenariat avec Oprah. Certes c’est une machine à cash Oprah, mais bon, un peu en décalage avec les standards de qualité que veut se donner Apple. D’ailleurs c’est la deuxième fois qu’ils se font mordre le cul en voulant faire du politiquement correct.

avatar Sindanárië | 

@rolmeyer

Ah ouais?
Je connais ça en Italie. Maria De Filippi est un peu le pendant d’oprah !

avatar Crkm | 

👏👏👏👏 excellente nouvelle, continue comme ça Apple! ✌️

avatar toto_tutute | 

A quand les premières images du Spielberg ? De Foundation ? C'est ça qu'on attend !

avatar MarcMame | 

Je ne vois pas bien le rapport entre le retrait d’Oprah et celui d’Apple...

avatar rolmeyer | 

@MarcMame

Parce que le sujet choisi est c’est un terrain miné, Oprah se casse, en cas de problème/polémique/ buzz ça tombe sur Apple au lieu de Oprah. Du coup ils vont pas aller spécialement chercher la merde Apple. Je les comprends. Y a tellement de sujets intéressant à traiter, celui là est explosif et hasardeux. C’est pas un bon choix quand on commence dans le buizness. Je vois ça comme un retrait opportuniste de la part d’Apple. Cela dit des projets comme ça qui mènent nulle part, c’est pas rare dans les medias. Mais bon, avec Apple tout prend des proportions importantes.

avatar MarcMame | 

@rolmeyer : Tu m'as l'air fichtrement bien renseigné...

avatar rolmeyer | 

@MarcMame

Tu as vu le sujet...promotion canapé+harcèlement sexuel+viol, producteur de musique riche et puissant, et noir, c’est le genre Epstein mais noir et dans le monde de la musique au lieu de la finance....c’est une patate chaude...même brûlante...
Sujet hautement casse gueule et politique, quand on voit comment Cook s’est fait moucher par un britannique en plus aux Golden Globes...😂

avatar niclet | 

@rolmeyer

Bon que tu n’aimes pas Oprah ça on le comprends c’est tartiné dans tout cet espace commentaires, mais ce ne sont pas des faits mais des spéculations teintées de hargnes personnelles. Parles-nous des faits stp. Que s’est-il vraiment passé? Quelle place ou source privilégiée as-tu pour mettre cette situation en lumière?

avatar marenostrum | 

le fait est que le documentaire ne passera pas et c'est tout. pour ne pas dire que les faits que tu demandes n'existent nul part, tout n'est qu'une question d'interprétations.

"Il n'y a pas de faits, il n'y a que des interprétations » (Friedrich. Nietzsche)1. ... Friedrich NIETZSCHE, Nachlass (Œuvres posthumes), KSA 12 : 7 [60]"

avatar niclet | 

@marenostrum

Alors outre que le documentaire ne passera pas, tout le reste que tu nous a servi était inutile? Je ne crois pas.

avatar MarcMame | 

@ niclet : "Alors outre que le documentaire ne passera pas"
----------------------
Le documentaire sera bien diffusé mais pas sur AppleTV+.
Nuance...

avatar stefhan | 

@rolmeyer

Merci pour toutes ces précisions

avatar Paquito06 | 

On a deja eu the morning show qui etait assez proche du sujet (en plein dedans), heureux de ne pas avoir encore le meme sujet par dessus la tartine de news quotidienne. Comme dit plus haut, de nombreux autres sujets plus interessants peuvent etre traités.

avatar pagaupa | 

Trop casse-gueule ?

avatar e2x | 

Comme dit plus haut, c’est assez mitigé Oprah.
Je me méfie grave des gens supra riches (devenu ou né avec) qui se place en tant qu’etandard de la morale, justicière, psychologue, défenseur de l’opprimé , .... avec comme méthode afficher la vie des autres à la tv, millions de téléspectateurs qui jugent si tu mérites ou pas, et elle au milieu comme arbitre 🤨
Elle fait partie des gens ecoutés, ou medias qui se sont acharnés sur le pauvre Michael Jackson. 😳
((Vous pouvez chercher, jusqu’à maintenant aucun témoin occulaire, aucune police n’a trouvé de preuves de pédophilie ))

avatar ValentBay | 
avatar Dwigt | 

Oprah ne s'est pas acharnée sur Jackson. Elle a en revanche présenté l'interview des deux principaux témoins de "Leaving Neverland" après la diffusion de la deuxième partie du documentaire sur HBO, ce qui était aussi un moyen pour la chaîne de court-circuiter les reproches éventuels de racisme anti-noir contre le documentaire (réalisé par une équipe britannique).

Il y a en ce moment une ÉNORME campagne de dénigrement de la part des milieux alt-right envers Oprah Winfrey, qui essaye en fait de manipuler les fans de Michael Jackson vers leurs propres intérêts. Le fond de la rumeur dont ils font la promotion, c'est que le documentaire est en fait produit secrètement par David Geffen (un producteur juif, gay et pro-démocrate), qui serait derrière la plus grosse filière pédophile à Hollywood (en tandem avec Steven Spielberg). Geffen chercherait ainsi à transformer Jackson en bouc-émissaire pour toutes les affaires de pédophilie dans l'industrie du spectacle et à faire oublier ses propres turpitudes ou celles de "protégés" supposés comme le réalisateur Bryan Singer. Geffen aurait donc utilisé sa grande amie Oprah Winfrey (il y a des photos d'elle sur son yacht) pour démolir Jackson et se refaire une virginité. L'objectif de ces groupes alt-right est en fait de détruire la réputation de Geffen et par la même occasion celle d'Oprah.

Ce délire est évidemment bourré de contradictions (la famille Jackson veut par exemple faire produire un biopic sur Michael, confié aux gens de Bohemian Rhapsody... qui a été réalisé par Bryan Singer), mais il y a certains fans de Jackson qui sont tellement bloqués dans leur adulation de Jacko qu'ils ont été prêts à gober n'importe quoi du moment que ça le disculperait.

Winfrey est en tout cas fortement haïe par ces milieux non pas pour ses émissions et ses productions, mais parce qu'ils la rendent en partie responsable de l'élection d'Obama. Donc, on utilise tout ce qu'on peut contre elle.

avatar Sebam | 

Généralement les « différences de visions créatives » ne sont qu’un problème de gros sous.

Concernant le sujet, on peut s’interroger sur son intérêt, Ça fait maintenant des années que nous goûtons tout ce qui est possible sur le sujet. Les deux ans de recherche ça doit être le temps nécessaire pour trouver de vrais victimes et pas des nanas qui ont simplement couché pour avancer.

Ça me rappelle le sourire amusé de Sharon Stone à la question Weinstein.

En résumé, on s’en fout.

CONNEXION UTILISATEUR