Spotify multiplie les abonnés payants et va augmenter les prix 🆕

Mickaël Bazoge |

Spotify continue de creuser l'écart avec la concurrence : au troisième trimestre, le service de streaming comptait 320 millions d'utilisateurs mensuels actifs (+21 millions par rapport au second trimestre) pour 144 millions d'abonnés payants (+5 millions). C'est respectivement 29% et 27% de mieux qu'il y a un an. Aux dernières nouvelles, Apple Music avait franchi la barre des 60 millions d'utilisateurs payants, mais c'est un chiffre qui remonte à juin 2019.

Miam des chiffres.

La plateforme s'est lancée récemment dans une douzaine de nouveaux marchés, dont la Russie, ce qui a aidé à cette croissance significative tout comme la poussée marketing en Inde. Le recrutement est allé bon train aussi sur les marchés matures, notamment en Europe qui concentre 34% des utilisateurs mensuels actifs du service et 40% des abonnés payants. Spotify relève que la consommation de contenus dépasse les niveaux d'avant la crise de la COVID en termes d'heures d'écoute.

De juillet à septembre, l'entreprise a enregistré un chiffre d'affaires de 1,975 milliard d'euros (dont 185 millions provenant de la réclame), en hausse de 19% par rapport à l'an dernier. L'ARPU, autrement dit le revenu moyen généré par utilisateur s'établit à 4,19 €, soit 10% de moins qu'au troisième trimestre 2019, notamment en raison des fluctuations des taux de change. Malgré ces bons chiffres, Spotify a perdu 101 millions d'euros au troisième trimestre.

Dans la foulée de l'annonce de ces résultats, Daniel Ek, le patron fondateur de Spotify, a ouvert la porte à une augmentation du prix des formules d'abonnement, afin d'augmenter son chiffre d'affaires.

Cela pourrait se faire sur certains marchés seulement, ceux où Spotify est maintenant bien implanté et où il peut faire valoir une offre importante en contenus, depuis l'ajout notamment d'un catalogue de podcasts. Des tests avec des prix plus élevés ici ou là ont produit des résultats concluants, a expliqué Ek. Les abonnés seraient suffisamment satisfaits du service pour accepter une facture plus élevée.

Spotify a précisément ajusté à la hausse la formule familiale dans 7 pays : Belgique, Suisse, Australie, Bolivie, Pérou, Equateur et Colombie. En Belgique, il faut payer maintenant 15,99 €, soit 1 euro de plus qu'en France.

Spotify continue de miser plus que jamais sur les podcasts pour marquer sa différence avec Apple Music et les autres services de streaming. La plateforme héberge 1,9 million de podcasts, soit 300 000 de plus qu'au printemps. 22% des utilisateurs actifs mensuels ont d'ailleurs écouté une émission. L'entreprise fait d'ailleurs face à une polémique après l'interview par Joe Rogan du complotiste Alex Jones, dont les émissions sont interdites partout (y compris sur Spotify et chez Apple).

L'entreprise s'est attachée la diffusion exclusive du podcast Joe Rogan Experience, très populaire aux États-Unis, pour une somme rondelette (on parle de 100 millions de dollars). Pas question de lâcher l'affaire donc, malgré les dérapages de l'animateur… pour le moment du moins.

[MàJ] : ajout de précisions sur des augmentations de prix à venir.

Tags
avatar iPikantstaaf | 

multi plateforme = multi user

avatar Trillot | 

Que distribue Spotify aux auteurs et interprètes?

avatar redchou | 

@Trillot

Un peu de recherche ne fait pas de mal.. C’était il y a 10 ans, mais des infos plus récentes doivent être disponible...

« -Spotify génère 71,30% de ses revenus via ses comptes premium, et 28,70 des annonceurs.

-70% de ces revenus sont reversés aux ayant-droits selon la même source.

-Spotify a 10 millions d'utilisateurs, dont 3 millions de comptes premium, et donc 7 de Spotify Free

-Un compte premium rapporte 10$ par mois à Spotify. »

(https://confliktarts.com/blogs/news/comment-spotify-remunere-t-il-les-ar...)

avatar r e m y | 

@redchou

Attention, il me semble que les ayants droits ne sont pas les auteurs ou interprètes mais les maisons de disque.

avatar bibi81 | 

Attention, il me semble que les ayants droits ne sont pas les auteurs ou interprètes mais les maisons de disque.

Et dans ce cas là, la rémunération des auteurs ou interprètes dépend du contrat entre eux et la maison de disque (et ça ne concerne pas Spotify qui de toutes façons ne peut rien y faire).

avatar lepoulpebaleine | 

@Trillot

Pas grand chose à en croire un ami qui est bassiste pro. Aujourd’hui les musiciens gagnent leur vie uniquement grâce aux concerts.

Sauf qu’en ce moment, avec l’épidémie de COVID, les concerts sont annulés les uns après les autres.
C’est la raison pour laquelle ce secteur économique est vraiment en danger.

avatar gemrosh | 

Ils peuvent les multiplier avec le nombre de promotions qu’ils ont avec des partenaires.

A titre d’exemple, pour toute commande supérieure à 49 euros sur Cdiscount ces deux dernières semaines, il y avait 6 mois offerts... et je ne parle pas des opérateurs télécoms !

avatar redchou | 

@gemrosh

C’est compatible avec les gens ayant déjà eu une promotion? La dernière fois que j’ai eu une offre comme ça, on m’a dit que ce n’était qu’en cas de nouvel abonné/abonné gratuit qui n’a pas encore eu de promo...

avatar gemrosh | 

@redchou

Bah je n’ai pas vu de contre-indication dans les conditions générales de l’offre de Cdiscount

avatar DareMac | 

Vous écoutez beaucoup de podcasts, vous  ?

Moi, aucun.

avatar armandgz123 | 

@DareMac

Moi oui

avatar damien.thg | 

@DareMac

moi oui mais sûrement pas via spotify.

je vais chercher le flux avec overcast.

avatar TrollMan06 | 

@DareMac

C’est pour les vieux

avatar Terragon | 

Peu importe la plateforme de streaming, à moins de s’appeler Beyonce ou Lady Gaga... c’est pas très rentable pour les artistes. L’achat de disque aide davantage, mais c’est surtout les spectacles et produits dérivés qui est maintenant la source de revenu principal des artistes... sinon c’est surtout les compagnies de disques qui s’en mettent plein les poches!

avatar lepoulpebaleine | 

Je suis utilisateurs intensif de Spotify et j’ai aussi Apple Music au tarif étudiant.
Mes comparaisons :
- l’application Apple Music est bordélique (un peu moins qu’au début) ;
- l’application Spotify est au contraire très bien pensée, les algos du genre « vous avez écouté ceci, vous devriez aimez cela » sont assez efficaces.

Alors pourquoi garder Apple Music ? Uniquement pour la musique en voiture. Via Siri on peut lancer de la musique en précisant artistes ou titres. Et ça c’est vraiment top car on peut garder son regard sur la route. La sécurité avant tout.

avatar Cro_Arthur | 

Tu peux faire la même chose sur Spotify tu sais ? Titre, Playlist ou Chanteur.

"Dis Siri, joue "..." sur Spotify". Et ça lance comme par magie ;-)

avatar bbtom007 | 

On sait si Apple Music est bénéficiaire ou bien c’est noyer dans les comptes de résultats ?
Pour moi, les recommandations de spotify me correspondent plus mais comme je ne peux pas l’utiliser avec l’Apple Watch j’ai migré.
Je ne sais pas si je reviendrai chez eux vu le peu de considération qu’ils ont pour les apple user !

avatar padrig | 

Pour ma part, j’étais sur Spotify et j’ai voulu essayer la période de gratuité d’Apple Music et je suis agréablement surpris. J’ai importé mes playlists, les recommandations correspondant a mon style. Il y a les clips videos et les paroles, ce que Spotify ne propose pas.
Je suis plutôt satisfait depuis un mois que je l’utilise très assidûment.

avatar Glop0606 | 

Et voilà... de nouveau la preuve que les abos c’est pas la panacée,... on augmente par ici, par là et puis tant qu’à faire toujours les vaches à lait. Tiens je viens d’acheter un CD (ça coûte plus rien) et je pourrais l’écouter à vie sans augmentation.

avatar Phiphi | 

Donc comme ils font plein de blé ils vont augmenter...
Super !

avatar marenostrum | 

non, y en a plus d'abonnements, ça les conforte dans la qualité de leur service, d'où l'augmentation derrière. ils avaient des pertes y a pas longtemps. ils gagnent pas assez, pour rentabiliser.

avatar alan1bangkok | 

@Phiphi

Apple fait pareil en augmentant le prix de ses iBidules
niveau pognon entre Spotify et la pomme y'a pas photos
Donc bon....

avatar AlexG | 

@Phiphi

La rentabilité de Spotify est très, très fragile…

avatar Lolo43d | 

Bien tout ça.
En constatant une fois de plus la bourse complètement déconnectée avc un -10% au plus bas aujourd’hui suite à l’annonce des résultats 😜 !

avatar pechtoc | 

101millions de pertes ? Ce sont pas les (40)?
Annoncer des pertes et en même temps un cashflow qui passe de 27 à 105millions c'est un concept, leur business à l'air de plutôt bien marcher. À voir l'augmentation de prix mais à part pour une qualité CD au lieu de l'ogg c'est non, car faut quand même le dire, avec du bon matos, la qualité audio est quand même bien dégueulasse suivant les musiques et leur style (pas propre à Spotify)

avatar Liena1 | 

Ah bah je viens de les quitter ! 😅

avatar AlexG | 

@Liena1

Pour aller sur un autre service ?

avatar asseb | 

Autant Netflix a son catalogue monstrueux inédit à faire valoir, autant Spotify... Si les tarifs augmentent, on risque d'aller voir vers plus qualitatif (Qobuz, Tidal...)

avatar Bigdidou | 

Je ne saurais que trop conseiller de tester Amazon Music.
D’un part, offre HD, ensuite, je teste depuis un mois les playlists qui valent largement celle de Spotify (je me demande si,elles ne sont pas meilleures).

Spotify pousse le bouchon trop loin : plus cher su’Amazon, pas de HD, augmentation en vue.

Allez hop, passage à Amazon HD à 19€ pour toute la famille aujourd’hui.

avatar Nesus | 

Je trouve l’argument des podcasts bizarre, vu la montagne de podcast disponible sur l’app podcast d’Apple. Celle que nous utilisons depuis pas loin de 20 ans...

avatar iphone5stiti | 

Si c’est le cas plus aucun intérêt de rester sur Spotify famille surtout quand on paye le stockage iCloud en parallèle —> migration à venir sur APPLE ONE

CONNEXION UTILISATEUR