Le gospel de Spotify résonne plus fort sans chapelles

Mickaël Bazoge |

Si Spotify est le premier service de streaming musical au monde avec 345 millions d'utilisateurs (dont 155 millions qui paient leur écot mensuel), c'est en grande partie parce qu'il est présent à peu près partout. Spotify a noué 2 000 partenariats avec des fabricants de matériels, a précisé le fondateur et patron Daniel Ek à The Verge.

Spotify s'écoute à l'aise avec Alexa.

Cette stratégie baptisée Ubiquity est la clé de la croissance du service : « Nous avons un grand succès sur les enceintes Google Home, les appareils Alexa, Sonos, PlayStation, les voitures GM », énumère-t-il. « Je serai beaucoup plus inquiet si les clients étaient enfermés dans un seul écosystème (…) s'il n'y avait qu'Apple, ou juste Google, ou juste Amazon », ajoute Ek.

Spotify constate que si Apple est « très fort » sur le smartphone, Amazon l'est également dans la maison connectée « et la plupart des voitures aujourd'hui s'appuient sur Android Auto, l'écosystème de Google ». Selon Daniel Ek, Spotify est le seul service qui entretient des relations avec autant de partenaires, il est possible d'y accéder sur 2 000 appareils. La position actuelle du service aurait été beaucoup plus difficile à atteindre s'il avait été un fabricant de matos, relève-t-il.

L'entreprise travaille d'ailleurs avec plusieurs constructeurs sur des enceintes et des appareils Spotify Connect qui seront en mesure de diffuser le son de la future offre HiFi sans la massacrer (lire : Spotify va proposer une formule HiFi). Du côté d'Apple où les relations demeurent quelque peu glaciales, les choses avancent à un train de sénateur. iOS 14.5 va permettre de changer le service de streaming par défaut, mais on reste sans nouvelle d'une intégration au HomePod et de l'optimisation de l'app pour les Mac M1.

Apple n'a pas complètement balayé sous le tapis la stratégie de l'ouverture chère à Spotify. Le constructeur cherche à étendre au maximum la disponibilité de l'application Apple TV aux constructeurs tiers, comme on l'a encore vu récemment avec le portage de l'app sur le nouveau Chromecast. Dans une moindre mesure, c'est aussi le cas pour Apple Music, que l'on peut écouter sur Android, sur le web, ainsi qu'avec Google Assistant et Alexa (il manque encore pas mal de plateformes…).

Spotify a également annoncé le lancement du service dans 80 pays et territoires supplémentaires, ce qui représente plus d'un milliard de clients potentiels. Au dernier pointage, Apple Music en était à 167 territoires après l'ajout, en avril dernier, de 52 marchés en plus.

Tags
avatar iBaby | 

Heureusement qu’Apple fait du matériel qui intègre à mort tout plein de développement d’apps tierces, sans ça on serait malheureusement enfermés dans un écosystème, hein…

avatar DareMac | 

Apple veut vendre son matériel. Et sa stratégie est d'enfermer le client dans son écosystème. Ça marche. Jusqu'à un certain point. Quand on essaie d'en sortir, c'est pas toujours simple. Spotify, Google, Microsoft... Toutes ces compagnies tentent de rendre disponible leurs logiciels partout. Perso, je crois que Apple se tire dans le pied en étant aussi fermé, mais c'est leur problème. C'est pas tout le monde qui veut du tout Apple. Mais un seul appareil Apple au milieu d'autres appareils de compagnies différentes, du Android, du Windows, etc. et ça devient compliqué. Pas impossible. Juste plus compliqué.

avatar AlexG | 

@DareMac

J'ai remarqué qu'Apple verrouille lorsqu'il en a la capacité, surtout au début, et déverrouille lorsqu'il sent que c'est la dynamique. Apple Music a été le premier et le seul sur CarPlay pour convertir un maximum de consommateurs au switch sur sa plateforme, puis a ouvert à Spotify pour satisfaire les autres. De la pure stratégie.

Apple l'avait fait pour la suite Microsoft Office, alors qu'Apple avait sa propre suite bureautique. Ici, la stratégie d'Apple était bien plus de mettre Office disponible sur Mac pour favoriser un switch Windows macOS que de convertir la clientèle à la suite "équivalente" d'Apple directement concurrente.

Selon moi, Apple a une stratégie très réfléchie, au cas par cas, qui doit peser le pour et le contre entre garder les fidèles, faire switcher les opposants, et tout ouvrir à tout le monde.

avatar YetOneOtherGit | 

@DareMac

"Perso, je crois que Apple se tire dans le pied en étant aussi fermé"

Et effectivement tout montre que tu es dans le vrai 🤯

Sur quoi tu étayes ton assertion ?

avatar celebration | 

Ça n’est désagréable pour personne de tout prendre chez Apple ? Pas l’impression d’étouffer un peu ?

Perso l’idée de quitter Spotify pour Apple Music me révulse.

La stratégie d’Apple d’en faire toujours plus plutôt que toujours mieux est celle d’un cancer qui se multiplie à l’infini jusqu’à la destruction de l’organe ou de l’organisme tout entier.

Non merci.

avatar Arpee | 

@celebration

Pôv piti, il est révulsé. Vas-y, crache, m’fi.

avatar celebration | 

@Arpee
Il est clair que d’évoquer l’évolution tentaculaire d’une entreprise planétaire mérite un tel traitement. Ciao.

avatar Lu Canneberges | 

@celebration

Et toi tu n’en fais pas un peu trop non plus ? ;)

La mesure est bonne à prendre pour tout le monde...

avatar celebration | 

@Lu Canneberges

Possible. Dépend du point de vue. Une sensibilité forcément peu représentée ici.

avatar roccoyop | 

@celebration

Quand c’est bien fait, ça ne me dérange pas. Pour le moment tout roule.

avatar mesha76 | 

Pas mal le jeu de mot du titre

avatar zoubi2 | 

@mesha76

"Pas mal le jeu de mot du titre"

Ah... C'est Sir Mickaël, hein 😁

avatar macosZ | 

L’intégration de spotify dans tout l’écosystème audio (enceintes, ampli, voiture) laisse Apple loin derrière .

Sans compter que basculer d’un device à l’autre pour reprendre ou en était la lecture est super pratique. Spotify Connect c’est un énorme plus

Et je parle pas des playlists et des recommandations…. J’ai utilisé Apple Music et les mix découverte sont ridicules. Ils forcent un peu trop sur billie eilish 😂

avatar YetOneOtherGit | 

Un jour peut-être il prouveront qu’un pure-player du streaming audio est autre chose qu’une machine à cramer du cash.

Wait & See 🤑

avatar macosZ | 

@YetOneOtherGit

Peut qu’un service de streaming audio n’est qu’une machine à cramer du cash après tout

avatar YetOneOtherGit | 

@macosZ

"Peut qu’un service de streaming audio n’est qu’une machine à cramer du cash après tout"

En pure player ? C’est une hypothèse qui est encore assez probable effectivement personne n’ayant prouvé la soutenabilité économique du modèle.

avatar macosZ | 

@YetOneOtherGit

Ça me paraît évident. A contrario du streaming vidéo ou un Netflix ou Disney qui maîtrise toute la production un spotify ou tidal ne sont que distributeurs et n’ont aucune maitrise de la production . Pour moi ce genre de service est condamné à moyen terme. Les producteurs ne pourront plus tenir sans être payés correctement. Donc soit une grande partie des artistes arrêtent et l’offre culturelle se réduit drastiquement aux Drake lady gaga et autres poids lourds, soit on se retrouve avec une fragmentation des offres avec des plate formes dédiées aux indépendants (type bandcamp) qui maîtriseront mieux les distributions et revenus

avatar YetOneOtherGit | 

@macosZ

"Pour moi ce genre de service est condamné à moyen terme"

Sur du pure player généraliste c’est aussi mon hypothèse, en complément d’une offre d’une major comme Apple c’est autre chose.

Je serai relativement surpris que Spotify reste indépendant à un horizon de quelques années.

avatar YetOneOtherGit | 

@macosZ

Juste un clin d’œil ton OS Z vient sans doute d’une incrémentation d’OS X mais sais tu que Z/OS existe ?

C’est l’OS mainframe actuel d’IBM 😉

avatar macosZ | 

@YetOneOtherGit

C’est pas pour rien que j’ai choisi ce pseudo 😉

avatar toto_tutute | 

J'apprécie le terme «matos» mais je trouve que ça fait un peu trop familier et pas très sérieux, et ça dénote avec le ton de l'article. Maintenant, ça reste mieux que l'anglicisme «hardware» qu'on trouve trop souvent dans les sites sur la tech'.

avatar House M.D. | 

Si le gospel, fallait mettre de la crème solaire…

avatar en chanson | 

Spotify connect est juste le truc en plus qui rend la plateforme inégalable. Écouter sur son smartphone et basculer sur son ampli est juste super.

avatar pfx | 

Spotify c’est vraiment le pire service sur Echo... j’ai pas encore testé Deezer, mais comparé à Amazon Music (forcément le meilleur) et Apple Music, Spotify est vraiment nul sur cette enceinte connectée !

avatar Glop0606 | 

Un sujet qui parrait anodin mais qui risque de façonner le digital au sens large des prochaines années. Le cloisonnement à la Apple avec tous ses avantages (ça marche globalement bien, tout est concentré sur un compte, partage familiale, interaction parfaite entre les appareils, assez sécurisé, offre multi services, etc....)/ inconvénients (complétement dépendants des choix tarifaires, éditoriaux, voire innovatifs) et ce système "Ubiquity" à la spotify, Netflix, voire MS avec plus au moins l'inverse des inconvénients/avantages du système cloisonné. Personnellement, je suis encore indécis.

avatar iBaby | 

@Glop0606

Pareil j’hésite entre Apple ou MS, et SpotifyOS voire NetflixOS, leurs suites logicielles et leur hardware.

avatar Eristoff47 | 

J’aurai été curieux de voir ce qu’aurait été ce genre de services avec Jobs.

avatar e2x | 

« c'est en grande partie parce qu'il est présent à peu près partout »
Grande ironie pour tous ceux aux Antilles, en territoire européen donc, interdit de connexion Spotify!
Apparemment on habite dans le triangle des Bermudes hein 🤔

CONNEXION UTILISATEUR