Le Dolby Atmos cartonne sur Apple Music, le lossless un peu moins

Mickaël Bazoge |

Le pari de l'audio spatial est en passe d'être remporté, à en croire Apple qui a tiré un premier bilan de la nouvelle expérience d'écoute lancée dans Apple Music en juin dernier. La majorité des abonnés du service ont testé le Dolby Atmos, avec des auditeurs de morceaux en audio spatial 50 % plus nombreux qu'en septembre, d'après des chiffres officiels partagés par Billboard.

Image Brett Jordan (Unsplash).

Le nombre de lecture de morceaux en audio spatial a quadruplé depuis septembre dernier, tandis que le nombre de chansons offertes dans ce format a été multiplié par sept depuis son lancement. Autres chiffres qui témoignent de l'importance grandissante du Dolby Atmos dans Apple Music : 37 % des dix morceaux les plus écoutés du classement quotidien Top 100 global peuvent être écoutés en audio spatial (42 % pour le Top 100 US).

Enfin, depuis septembre, 40 % des grosses sorties sur Apple Music sont disponibles aussi en audio spatial. Pour Apple, proposer cette écoute est clairement une priorité, « parce que nous y croyons », explique Oliver Schusser, vice-président Apple Music et Beats. « Nous pensons que c'est mieux pour le client et mieux pour l'industrie », ajoute-t-il. Le constructeur a beaucoup promu cette technologie auprès des studios et des artistes (et des clients, bien sûr).

Tout ce qu’il faut savoir sur le lossless et l’audio spatial dans Apple Music

Tout ce qu’il faut savoir sur le lossless et l’audio spatial dans Apple Music

« Nous avons maintenant plus de la moitié des abonnés d'Apple Music qui écoute en audio spatial, et ce chiffre ne fait qu'accélérer », confirme Schusser. La fonction étant activée par défaut dans les réglages audio de Musique, le succès du Dolby Atmos paraissait assez simple à obtenir. Néanmoins, ce chiffre implique qu'au moins la moitié des abonnés à Apple Music possède des AirPods, AirPods Max ou écouteurs Beats1. « Nous voudrions que ce chiffre soit plus élevé, mais il dépasse nos attentes ».

Pour les maisons de disques, mastériser ou remastériser des albums ou des catalogues entiers représentent un surcroît de travail non négligeable et un investissement en temps et en ressources. Mais l'effort est payant : l'album « Starboy » de The Weeknd a enregistré 20 % d'auditeurs en plus lors de sa ressortie en Dolby Atmos, durant les huit premières semaines de sa mise en ligne.

Autre exemple, celui de la ressortie de « Here Comes The Sun » des Beatles, en Dolby Atmos : le nombre de primo-auditeurs a grimpé de 50 %, dont 40 % qui sont ensuite partis à la découverte d'autres morceaux des scarabs'. Les chansons en audio spatial proposées dans les listes de lecture d'Apple Music ont enregistré des progressions de leurs streams de 125 % en moyenne depuis l'été dernier.

Il s'agit évidemment de ne pas décevoir l'auditeur qui s'attend à redécouvrir ses morceaux préférés ou à écouter des nouveautés d'une manière plus immersive. Un mix pas à la hauteur, c'est décevant. C'est pourquoi « nous écoutons tous les morceaux en audio spatial qui nous parviennent, et nous essayons de discuter avec les personnes qui ont réalisé le mix », révèle Schusser.

Parmi les freins qui bloquent l'adoption plus rapide du Dolby Atmos, le système audio dans les voitures qui est souvent la cinquième roue du carrosse. Apple et Dolby discutent justement avec des constructeurs pour améliorer la qualité audio des habitacles. Cela risque de prendre du temps, les cycles automobiles de développement et de production étant très longs.

Pour toute la chaîne créative, l'audio spatial est devenu un enjeu très sérieux, plus encore qu'au lancement du Dolby Atmos où il y avait davantage d'expérimentation autour du format. Cette écoute spatialisée est proposée par plusieurs concurrents d'Apple Music, « il y a un véritable public maintenant », indique le vice-président d'Apple. Et pour l'audio sans pertes, lancé en même temps que le Dolby Atmos ? Le bilan est moins rose.

La bataille de l

La bataille de l'audio spatial fait rage entre les services de streaming

« Tout le monde était concentré sur le lossless », se rappelle Oliver Schusser. « Nous avons toutes les chansons de notre catalogue en audio sans pertes fournies par l'industrie, mais le défi est que ça ne peut s'écouter sur aucun casque en Bluetooth ou sans fil », déplore-t-il. Or, c'est ainsi que la majorité des gens écoutent de la musique… Apple planche peut-être une solution pour ouvrir en grand vannes de l'audio sans pertes et sans fil.

Apple veut faire sauter le goulet d

Apple veut faire sauter le goulet d'étranglement du Bluetooth

Le dirigeant confirme aussi qu'il n'y a pas grand monde qui sache faire la différence entre du lossless et le format standard. Bien sûr, il s'agit d'une fonction importante pour une niche d'auditeurs bien équipés, mais ce n'est pas ça qui permet de différencier Apple Music de la concurrence. L'essentiel de l'effort de guerre porte donc sur le Dolby Atmos.

C'est pourquoi, en amont de la chaîne, Dolby a fait des investissements : plus de 400 studios dans une quarantaine de pays sont équipés pour enregistrer en Dolby Atmos, et 200 ouvriront leurs portes dans les prochains mois. Apple aussi participe au développement de l'offre, au travers de Logic Pro qui depuis octobre dernier est en mesure de gérer l'audio spatial.


  1. Ils peuvent aussi écouter en audio spatial sur les hauts parleurs d'un iPhone XS ou plus récent (l'iPhone SE étant l'exception qui confirme la règle), un iPad Pro 11 pouces, un iPad Air 4e génération ou un iPad Pro 12,9 pouces (3e génération ou plus récent). Les MacBook Air (2018 et plus récent), iMac (2021) et MacBook Pro (2018 ou plus récent), ainsi que le HomePod sont compatibles.  ↩︎


avatar Furious Angel | 

Normal, le Dolby Atmos est compatible sur TOUS les écouteurs et casques, le Lossless il faut un équipement hyper spécifique.

avatar pomme-z | 

Hyper spécifique ? L'essentiel du matériel hifi entrée moyen de gamme l'accepte.

avatar cedo | 

Le Dolby Atmos son spatial est une tuerie avec les AirPods Max

Par contre une possibilité d’écouter un son sans perte en sans fil, ça pourrait être un sacré argument de vente si ils y arrivent 👍

avatar nemrod | 

@cedo

Faut un câble pour ça

avatar cedo | 

@nemrod

Pour le moment oui mais je suis sur qu’Apple travaille à une solution pour proposer du lossless sans fil

avatar nemrod | 

@cedo

C’est impossible

avatar cedo | 

@nemrod

On verra et rien n’est impossible tu sais 👍

avatar Furious Angel | 

@cedo

Le HomePod reçoit le Lossless en wifi, donc c’est déjà faisable. C’est sûr qu’Apple y travaille, ils finiront forcément par proposer la chaine entière.

avatar iPop | 

@cedo

Oui, sans Bluetooth

avatar Furious Angel | 

@nemrod

Impossible non. Il faut du sans fil capable de transporter un flux si gros. Le bluetooth actuel ne le peut pas, le wifi le peut. De nouvelles normes bluetooth le pourront peut-être. Ou peut-être une nouvelle norme propre à Apple.

avatar Sgt. Pepper | 

@Furious Angel

A priori Apple utilisera l’UWB pour l’audio LossLess

avatar s1n3d | 

@nemrod

Qualcomm le propose déjà même si ce n’est pas encore démocratisé

https://blog.son-video.com/2021/09/qualcomm-annonce-la-transmission-sans-fil-en-qualite-cd-avec-laptx-lossless/

avatar iPop | 

@s1n3d

L’APTX ! Wow, faut savoir rêver.

avatar Sgt. Pepper | 

@nemrod

Si : avec de l’UWB dont le débit est largement suffisant…

avatar marenostrum | 

tu veux abimer ton cerveau ? c'est bien, ça va faire la place pour les autres. plus de puissance sans fil est dangereux pour la santé. le virus déjà qui n'en finit pas, vient de la 5G disent certains spécialistes pourtant. toujours les nouvelles technos ont amené des nouvelles maladies. les cancers viennent pas du ciel, etc.

avatar cedo | 

@marenostrum

Le Covid si il n’en finit pas c’est à cause de ces diverses mutations et aussi à cause de personne qui refusent la vaccination

Il n’y a aucune étude qui prouve ce que tu avances

avatar vicento | 

@cedo

🤪

avatar Kestar11 | 

@marenostrum

J’espère que c’est du second degré..

avatar House M.D. | 

@Kestar11

Malheureusement non, connaissant l’énergumène, il est sérieux…

avatar Paquito06 | 

@marenostrum

“tu veux abimer ton cerveau ? c'est bien, ça va faire la place pour les autres. plus de puissance sans fil est dangereux pour la santé. le virus déjà qui n'en finit pas, vient de la 5G disent certains spécialistes pourtant. toujours les nouvelles technos ont amené des nouvelles maladies. les cancers viennent pas du ciel, etc.”

Je l’encadre pour la montrer a mes enfants un jour 😅

avatar RonDex | 

@marenostrum

Tu as des sources et études pour appuyer tes poncifs ? 🙄

avatar marenostrum | 

il faut me payer pour te les trouver. y a rien gratuit en capitalisme.

avatar House M.D. | 

@marenostrum

Waouh ! 😂 Alors là, c’est le commentaire de l’année, catégorie « Je gobe des âneries de complotistes et j’y crois dur comme fer ! 😂 »

avatar fabricepsb71 | 

@House M.D.

C’est le quart d’heure de folie quand marenostrum devient merdanostra 🤣

avatar Un Type Vrai | 

Whaaa

Alors :
La lumière est une onde.
La 5G ne sait pas matérialiser un truc, ne peut donc pas créer de virus.
"certains spécialistes" sont auto-proclamé, refusent les résultats des vrais experts qui utilisent des méthode scientifiques. Ce sont des GOUROUS, tu es juste assez crédule pour faire partie d'une secte, pas de gloire à tirer de ça.
Il y avait presque pas de cancer quand l'espérance de vie était à 60 ans. Quand aux causes CONNUES et VERIFIEES qui provoquent des cancers, on a :
La radiologie (préférez un IRM si vous avez le choix, bien que ce dernier utilise bien plus de technologies moderne, merde un contre exemple où la technologie fait baisser le risque de cancer), la cigarette, l'alcool, l'ingestion de nourriture trop raffinée comme le sucre, le farine, le pain blanc, etc.
Désolé, les ondes ne SONT PAS dans le top 10 de la liste.
PS : en 1900 une des premières cause de mortalité était "les dents", ça devrait te convaincre que les inventions pour améliorer la santés "bucco-dentaire" ne sont pas néfastes.

avatar pomme-z | 

Ca se passe bien ton traitement sou ABILIFY mareneu..., on sait plus quoi.
J'espère que tu es au courant qu'on t'as diagnostiqué une schizophrénie avérée.

avatar Gerrer | 

@marenostrum

Franchement,je ne suis pas vacciné mais c’est les gens comme toi qui donne une mauvaise image des non vaccinés en les faisant passé pour des complotistes…tu fous la honte la…

avatar daquiksta | 

Et bah moi c’est l’inverse 😂
Dolby Atmos sur AirPods Max, j’ai pas accroché. Je trouve le son étouffé et la spatialisation accessoire. Mais j’écoute sur enceintes avec ampli alors je suis pas le bon client !

avatar Furious Angel | 

@daquiksta

Ça dépend énormément du mix. Je pense qu’il y a du Dolby Atmos génial et du super merdique…

avatar cedo | 

@Furious Angel

Exact

avatar Cro_Arthur | 

Complètement d'accord. Certains mixage ne sont pas écoutables car tellement différents de la version originale.. Les voix sont complètement étouffées et les instuments provoquent de l'écho... A côté de ça, d'autre mixages sont vraiment excellents !

Pour ma part, pas de Dolby Atmos pour le moment, et j'ai du mal à comprendre comment on peut le forcer sur toutes les musiques à l'heure actuelle, avec 60% des mixages DA réalisés avec les pieds... mais chacun ses goûts ! :)

avatar Glop0606 | 

Alors pour le coup tout dépend du morceau. Certains sont juste splendides dans la précision du rendu avec une réelle spatialisation des voix et instruments, d'autres sont juste une bouilli qui écrase les dynamiques...

avatar DrStax | 

Moi ça me donne parfois l’impression d’écouter un vieux divx enregistrer dans une salle de cinéma. Je caricature un peu mais je ne suis pas client. Je n’ai jamais essayer avec des AirPods Max ceci dit.

avatar Cro_Arthur | 

Oui c'est normal, certaines musqiues sont complètement ratées, on a l'impression que ça a été enregistré dans une église. D'autres musiques ont reçues un très bon soin apporté au mixage Atmos...

avatar loupsolitaire97 | 

Essayer avec AirPods Max, j’y vois pas quelque chose de révolutionnaire, c’est assez étouffé.

avatar cedo | 

@loupsolitaire97

Ça dépend les titres aussi

avatar loupsolitaire97 | 

@cedo

J’en ai écouté une bonne dizaine de style et d’époque différente, le constat reste le même.

Par contre le format LossLess sur des enceintes haut de gamme la différence est réelle.

avatar florian69360 | 

J’utilise les deux trucs aux maximales

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

Honnêtement pour de la musique je ne vois pas trop l’intérêt du Dolby Atmos, qui donne un son ultra immersif pour profiter d’un film

Par contre pour de la musique, rien ne vaut du lossless pour profiter d’un son pur

avatar Sgt. Pepper | 

@laraigneegypsymontealagouttiere

Bien Au contraire,
tout devient plus clair, aéré ,
toutes les pistes se détachent les unes des autres .
Un pur bonheur 🥰

avatar laraigneegypsymontealagouttiere | 

@Sgt. Pepper

Comme quoi les goûts et les couleurs…

Mais bon l’essentiel c’est aussi de bien s’équiper à la maison pour profiter au mieux de la musique et / ou des films en fonction de ses hobbies

Un ampli adapté au nombre d’enceintes, de bonnes enceintes ou un bon casque filaire, quitte à s’équiper progressivement

avatar cedzic | 

Perso Lossless oui mais dolby atmos non

avatar MystR | 

Il est également possible d’écouter les pistes Dolby Atmos en PCM 5.1 ou en Lossless jusqu’à 24/192 d’Apple Music avec un adaptateur Mini DisplayPort / HDMI sur un ampli

avatar florian69360 | 

J’écoute la musique en filaire avec intra auriculaires hi-res c’est génial

avatar pakal | 

« Nous pensons que c'est mieux pour le client et mieux pour l'industrie »

…une vision artistique qui fait rêver ….. 🙄

avatar fabricepsb71 | 

@pakal

Refaire du neuf avec du vieux. Typique de l’industrie musicale (et cinématographique aussi)
Personnellement, je n’adhère pas à l’audio spatial tant avec le casque (filaire) qu’avec les Homepod.
Le son est trop étouffé avec perte de détails, comme écrit plus haut.
Je me contente du lossless.

avatar passingphantom | 

Personnellement, je n'arrive pas à distinguer entre du 256 aac et du lossless. Par contre, le dolby atmos fait toute la différence, surtout pour des enregistrements acoustiques, notamment du classique. Pour des arrangements électroniques, numériques, je ne vois pas vraiment l'intérêt.

avatar Nesus | 

@passingphantom

Je vous rassure non plus. Alors certes avec l’âge mon ouïe est un peu moins bonne, mais c’était déjà le cas, il y a dix ans (avec le flac ou l’alac, je n’entendais pas une grande différence). Mon père était ingénieur du son, donc du bon matos, j’en ai toujours eu à la maison.
Par contre, le multi canal de l’atmos est génial. Chaque instrument peut avoir sa voie et du coup, on gagne encore plus en présence et clarté. Oui, il faut l’équipement pour et je n’ai même pas testé avec les AirPods Pro (la musique, ça doit aussi se ressentir physiquement, pour moi). Il est évident que ce format va s’imposer parce que le gain est significatif.

avatar marc_os | 

@ Nesus

> Chaque instrument peut avoir sa voie

Il te faut alors une installation comme celles du GRM avec des dizaines de haut-parleurs ! 😳

avatar Nesus | 

@marc_os

Heu ? À quoi vous sert votre ampli ? J’ai 7.1.2.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR