Bouygues Telecom s'intéresserait à SFR

Mickaël Bazoge |

C'est l'ouverture du mercato des opérateurs mobiles. Selon Bloomberg, Bouygues Telecom cherche un partenaire aux reins financiers solides pour acquérir Altice France, dont l'activité principale n'est autre que SFR. Le site évoque des discussions préliminaires avec des fonds d'investissements comme CVC Capital Partners ; il s'agit pour le moment d'évaluer la viabilité d'un attelage financier.

Bouygues explique dans un communiqué [PDF] que « comme tout acteur d’un marché, [l'entreprise] étudie régulièrement les diverses hypothèses d’évolution du secteur des télécoms ». Toutefois, « il n’y a aucune discussion avec un autre opérateur et aucun mandat n’a été délivré à quelque conseil que ce soit ». Du côté d'Altice, on assure que SFR est un des actifs les plus importants du groupe.

Dans le petit monde de la téléphonie mobile hexagonale, tout le monde a été à un moment ou à un autre intéressé par quelqu'un d'autre. En avril 2014, Altice s'était offert SFR au nez et à la barbe de Bouygues Telecom. À la fin de la même année, parti sur sa lancée, Altice proposait un gros chèque de 10 milliards d'euros pour engloutir Bouygues Telecom ; finalement l'affaire ne s'est pas faite.

Depuis son acquisition par Altice, SFR accuse une fuite de ses abonnés vers la concurrence : l'opérateur au carré rouge a trop joué avec le feu, en augmentant unilatéralement le prix de certains de ses services, sans oublier un service technique en perdition (lire : En 2017, SFR a recueilli plus de plaintes que l'ensemble des autres opérateurs).

Patrick Drahi a néanmoins promis de mettre le paquet pour améliorer les choses. Du côté de Bouygues Telecom, les comptes sont bien mieux orientés et l'opérateur gagne régulièrement de nouveaux clients.

Assez ironiquement, Martin Bouygues a dit en février sa lassitude concernant une éventuelle consolidation du secteur des télécoms : « arrêtons avec ce truc quoi ! Ça commence à être pénible et ça n'a aucun sens », déclarait-il durant la présentation des résultats annuel du groupe. Le patron de l'opérateur ajoutait : « Et que les choses soient bien claires : ce n'est en aucun cas moi qui serais l'artisan ou à la manœuvre sur une quelconque consolidation ». Les choses ont peut-être changé depuis…

L'hypothèse d'un nouveau changement de propriétaire pour SFR est dans l'air du temps avec les difficultés d'Altice depuis le début de l'année. Mi-mars, la rumeur — démentie par le principal intéressé — annonçait ainsi que Patrick Drahi avait envisagé de vendre SFR.

avatar Rodri31 | 

Qu'ils restent chacun de leurs côté. Surtout si c'est pour racheté SFR aka la pire boîte de téléphonique de France avec le pire service client. Toujours à vouloir acheter tout le monde avant c'était Orange maintenant Bouygues 😡😡😡

avatar yoyo3d | 

Et pourquoi Drahi voudrait vendre SFR après l avoir acheté?

avatar Zeropsykopatus | 

@yoyo3d

Parce qu’il ne payent déjà pas ses fournisseurs alors pour rembourser ses crédits... mieux vaut revendre et arrêter l’hémorragie !

avatar jazz678 | 

@yoyo3d

Parce que Drahi est un homme d’affaire
...et qu’un homme d’affaire ça achète et ça revend

avatar jb18v | 

c'était pas l'inverse il y a quelques années ? ^^

avatar bidibout | 

Sur le coup je me suis dis cool, le service client va peut-être enfin être meilleur et les employés moins mal traités mais d'un autre côté j'espère que ça ne va pas faire grimper les tarifs.

avatar azer0147 | 

C’est Bloomberg qui relaye l’info ? Je pensais pas qu’ils connaissais l’existence de la France...

avatar lesurfeurfou | 

@azer0147

Bloomberg : meilleure source d’informations économiques et financières, et de loin

avatar azer0147 | 

@lesurfeurfou

Oui oui, c’était pas pour remettre la qualité de leur travail en doute, juste pour exprimer ma surprise mais après tout c’est logique, c’est tous les deux des acteurs de l’économie mondiale... nos bébés sont devenus si grands :’)

avatar Liena | 

Surtout quand on voit ce que dit l’ARCEP de BT 🙄

avatar alan1bangkok | 

On va tous crevrer !

avatar adrien1987 | 

Entre nuls ils devraient s'entendre

avatar Applesoft | 

Drahi vendrait SFR si le "marché financier" lui demandait, autrement dit si le cours d'Alice se cassait la gueule et que les banquiers réclamaient leur dû. Drahi n'aurait d'autres choix que de vendre certains de ses actifs, SFR ou bien un de ces cablo-opérateurs aux US ou au Portugal.

Ce qui est certain, c'est que les banquiers ont longtemps financé les acquisitions de Drahi car jusqu'à présent, il a tenu ses promesses à leur encontre. Le vent a un peu tourné depuis, Altice traverse une passe un peu difficile. On sait que maintenant, il lui sera difficile de demander des milliards à des banquiers pour financer une autre acquisition.

avatar NikoLeGaulois | 

Apparemment, Bouygues a démenti...

avatar kymm | 

@NikoLeGaulois

Oui exact. Démenti des deux sociétés

avatar tbr | 

@kymm

Curieusement, quand il y a démenti de chaque protagoniste, c’est qu’il va y avoir vente. Ça se vérifie avec le temps.

avatar sangoke | 

Je préfère laaaaarrrrrgement que bouygues rachètes SFR que l’inverse !! SFR c’est le pire de tous, plus jamais un engagement chez eux

avatar C2SC3S | 

@sangoke

Ne jamais dire jamais.

avatar sangoke | 

@C2SC3S

Euh si si c’est l’exception qui confirme la règle, avec SFR quand on a connu ça, on s’en rappellera longtemps je te le garanti ^^

avatar tbr | 

@C2SC3S

Si. Particulièrement avec ce marchand de tapis qu’est SFR : prêt à te vendre ta propre mère pour t’avoir comme futur pig... abonné.
Ensuite, tu pleures.

avatar BleuRooster | 

C’est fait exprès l’augmentation des prix pour faire fuir les client afin d’être dans le « Rouge » licencier un maximum puis refondre la boîte avec une nouvelle identité: SFR devient Altice. Capitalisme! Multi-National gros moyens 💶💵

CONNEXION UTILISATEUR