SFR déploie la 4G+ jusqu’à 1 Gbit/s à Nantes

Aymeric Geoffre-Rouland |

Après les 500 Mbit/s à Bordeaux, SFR a déployé hier la 4G+ à 1 Gbit/s à Nantes. Selon le communiqué de presse de l’opérateur, « une dizaine de grandes agglomérations seront ouvertes » d’ici fin 2019, avant l’arrivée de la 5G prévue en 2020.

Cette avancée offre d'ores et déjà plus de rapidité pour les utilisateurs ayant des terminaux compatibles. Le débit maximum annoncé de 1 072 Mbit/s reste néanmoins purement théorique. En pratique, les tests réalisés par SFR ont atteint les 850 Mbit/s en débit descendant. Voici les résultats obtenus par l'opérateur, à Nantes donc, avec un Samsung Galaxy S10 et l’application nPerf :

Capture d'écran du communiqué de presse officiel d'Altice.

SFR rend la 4G+ à 1 Gbit/s opérationnelle grâce à la combinaison de trois procédés :

  • le 4CA, c'est-à-dire l’agrégation de quatre bandes de fréquences 4G (800 MHz, 1800 MHz, 2600 MHz et 2100 MHz) ;
  • le MIMO 4x4, une technologie qui utilise plusieurs émetteurs et plusieurs récepteurs pour augmenter les débits ;
  • et la modulation 256 QAM, qui permet d’optimiser les débits en modulant l’amplitude du signal.

Pour information, l’iPhone XS et l’iPhone XS Max sont compatibles 4G+ Gigabit, tout comme le Sony Xperia 1 et les Samsung Galaxy S10, S10+, S10e.

Tags
avatar daxr1der | 

Et pendant ce temps la, dans mon village j’ai que 20~30 megas en 4g, il est vraiment pas normal d’avoir tant d’écart et en payant le même prix.

avatar Rodolphe69 | 

@daxr1der

Ce qui est déjà très bien!

avatar raoolito | 

j'allais le dire! nous c 6Mo (le soir surtout) et je dois travailler par internet avec ! (3G, la 4g c pas avant 2020)

avatar Thanat0s | 

@daxr1der

Bah oui on va installer plus de 4 antennes pour couvrir juste ton bled...
Le but là n’est pas d’avoir 800 mbit/s sur son smartphone mais que chacun ai un débit correct, débit qui je le rappelle parce que beaucoup ne comprennent toujours pas, est partagé entre les utilisateurs, utilisateurs qui sont bien plus nombreux dans les villes.

avatar TrollMan06 | 

@daxr1der

T’as qu’à vivre ailleurs 🤪

avatar Maestrorocco | 

Moi dans mon bled j'ai du E, je pense que tu n'as pas à te plaindre

avatar onclebobby | 

@ daxr1der
Je ne sais pas si vous avez une box internet, mais si vous faites partie de ceux qui, en campagne, ont 4-5 mb/s de débit en ADSL, la 4G est un vrai confort. Le débit théorique maximal en adsl est de 22 mb/s, donc 30-40 mb/s en 4G, c'est comme si vous étiez en vdsl ;)

avatar armandgz123 | 

@daxr1der

Chez moi, pas de village à 7 km à la ronde et il faut 45 minutes pour atteindre la première ville, 4G à 60mbps.
C’est notre connexion principale et ça change la vie !

avatar L'Ornithorynque | 

@zarkossil, merci de rappeler à tous ces éléments de bon sens.
@daxr1der, heureusement que la couverture des zones faiblement peuplées a été imposée dans les licences 4G (quid de la 5G, je ne sais plus) sinon, tu serais probablement moins bien loti.

Testé à l'instant : 45 Mb/s down et 17 Mb/s up sur un téléphone catégorie 6 et abonnement Sosh en plein centre de Paris. Alors, tout est relatif, hein...

Pour en revenir à l'article, même si c'est plus que spectaculaire ( presque 1 Gb/s !), il faut tjs se méfier des effets d'annonce.

avatar oomu | 

quel rapport avec le prix ?

vous payez l'accès au réseau, pas sa qualité.

Si vous payiez à la qualité, vous vous retrouveriez très très très très rapidement dans une situation cauchemardesque comme dans les années 80s:

Vous avez l'exemple des USA, en direct, maintenant, tout de suite, pour voir que les logiques de "je paie à la carteuh ce que moi j'ai heu" produit avec l'industrie des opérateurs réseau :

- sous investissement (on se contente de faire cracher le prix max que le segment de clientèle peut cracher, on fera payer + cher ailleurs, là où y a du sous, pour les nouveaux protocoles)

- + cher pour le consommateur

- des situations ubuesques où l'opérateur veut bien vendre un forfait bas débit tout pourri mais faut que le client (ou ville) paie des tarifs astronomiques pour des travaux. En effet, les villages et campagne sont des endroits difficiles où la mise en place de réseau est très chère pour un faible retour, la clientèle étant moindre.

- segmentation des offres à la tête du cli..heu à la tête de la démographie de la commune

avatar zarkossil | 

@daxr1der effectivement tu as as raison tu devrais en fait payer bcp plus cher car équiper ton village avec un débit pas foufou mais raisonnable est bcp bcp bcp moins rentable pour l’opérateur et a en fait été payé par les clients des zones denses... où il n’a pas été interdit de vivre. Ces avancées in fine elles bénéficient à tous, même si ça prend du temps. Et ds tous les cas les débits varient considérablement même dans les lieux très bien couverts selon le nb de personnes présentes, le lieu, les bâtiments... sans oublier que nous avons en plus les tarifs parmi les plus bas en Europe. Alors pas content ds mon village je veux bien, mais faut relativiser...

avatar webjib | 

Testé à l’instant en centre ville de Nantes sur le réseau SFR : 76 Mbit/s en download, 16 en upload. Ça doit pas encore être déployé. Sur un iPhone XS.

avatar victoireviclaux | 

@webjib

C'est juste une zone spécifique, assez restreinte, reste à voir sur le déploiement dans quelques mois sur la ville de Nantes.

avatar webjib | 

@victoireviclaux

Le communiqué parle de « Nantes, dès aujourd’hui », et non d’une zone en particulier. Tu as d’autres infos ?

avatar victoireviclaux | 

Tranquille... Il faut avoir des conditions idéales pour avoir 400 Mbits/s en down le tout en 4G, c'est pas en intérieur ni éloigné que tu vas avoir 800 Mbits/s. Et n'oublie pas que les opérateurs jouent sur les mots et la naïveté des utilisateurs... donc on ne tombe pas sur le piège. Un peu comme avec "Taux de population couverte" et "Taux de couverture sur le territoire" qui ne sont pas du tout pareil.

avatar webjib | 

@victoireviclaux

Je n’avais pas fait le test en intérieur, mais en plein centre ville ;-) Souvent les centres villes sont moins bien dotés que les zones périphériques, c’est peut être ça. En attendant, leur communiqué ne joue pas avec les mots. Ils parlent de Nantes, immédiatement et pour tous. Je referai le test dans 10/15 jours ...

avatar oomu | 

"le 4CA, c'est-à-dire l’agrégation de quatre bandes de fréquences 4G (800 MHz, 1800 MHz, 2600 MHz et 2100 MHz) ;"

il faut que UN appareil (et l'émetteur récepteur de l'opérateur) soit en mesure d'agréger 4 BANDES de fréquences pour pouvoir maintenir le fantasmatique débit de 850mbs

Sachant que ces fréquences, différentes, peuvent être parasitées différemment, absorbées différemment par l'environnement (murs, etc), que les plages de fréquences doivent être partagées et redistribuées à tout moment pour que le réseau puisse accueillir PLUS d'utilisateurs par instant.

On se retrouve donc qu'il faut être dans une situation idéale pour profiter d'un tel débit.

-
Ces progrès sont réels: mais ils permettent surtout + de flexibilités aux opérateurs et la possibilité de mieux absorber, par un usage plus intelligent des fréquences, les pics de nombres d'utilisateurs dans un réseau et éventuellement permettre des pointes de débits quand possible.

Mais n'en faites pas une maladie si vous n'êtes pas dans une zone concernée: méfiez vous des effets d'annonce, et rappelez vous qu'on est rarement en situation idéale pour profiter d'une super techno fofolle.

avatar Malvik2 | 

Il est vrai qu'en campagne les débuts 4g sont de plus en plus nuls: il y a 4 ans j'avais, à la même place dans l'appartement, minimum 30 mégas, dorénavant c'est 5-6 Max, y'a quand même une couille quelque part

avatar seb5454 | 

@Malvik2

Simplement bcp plus de monde on des téléphone 4g...avec tout les usages qui se développent..
Y’a 4 ans vous étiez sans doute 4 ou 5 sur une antenne capable de fournir du 100mega...aujourd’hui vous êtes 40/50...

avatar crachoveride | 

Ça explique le problème en effet mais si dès le départ les opérateurs dimensionnaient correctement leur réseau (le fibrai et limitait l'usage abusif du FH) (ce que font par exemple tres bien Orange et Free) il n'y aurait pas ce problème de débit pourri 🙄

avatar seb5454 | 

@crachoveride

Oui et non
C’est sur qu’une antenne fibré ça sera tjr mieux que du FH.
Mais tu as beau avoir une antenne fibré, tu restes limité par la largeur du spectre...d’où l’utilisation de l’agrégation de fréquence...mais économiquement tu ne peux pas demander à un opérateur d’avoir toutes ses antennes réseau au top des dernières technologies en permanence...(surtout quand tu vois le peu de téléphones qui supportent ses technologies...ça doit représenter 2% des téléphones en circulation...)

avatar oomu | 

"

Ça explique le problème en effet mais si dès le départ les opérateurs dimensionnaient correctement leur réseau (le fibrai et limitait l'usage abusif du FH) (ce que font par exemple tres bien Orange et Free) il n'y aurait pas ce problème de débit pourri 🙄
"

il est impossible de "dimensionner correctement"

vous voulez "dimensionner correctement" pour :

- que dans 10 ans d'estimation de la croissance des usages, on puisse garantir un débit décidé arbitrairement de hmm.. .allez 400mbps, ça sera assez pour Fortnite 29 ! (pas de pot, fortnite 29 est en hologramme à coup de positionnement des photos, faut 5gbps de flux de données pour être fluide...)

- dans 5 ans alors ?

- "dimensionner" quoi ? que la latence reste faible pour 10 000 utilisateurs locaux ? 100 000 ? le Débit alors ?

- on va payer TOUT DE SUITE le matériel, sa consommation, l'investissement en fibrage, etc etc pour dimensionner pour dans 50 ANS (soyons Visionnaires) pour un débit ambitieux (mais dont on ne sait rien des usages de dans 50 ans...) ? Aucune entreprise ne peut s'amuser à payer DES TOUT DE SUITE une qualité de service pour la croissance en usage et clientèle de dans 10 ans, 20 ans, ou 50 ans.

quelle période décidez vous ? quelle critère retenez vous ? quelle qualité voulez vous (je veux du 1gbps à 2ms de latence et 0,1ms de gigue, MINIMUM !) ? quels usages prévoyez vous ?

Avec quoi financez vous de payer aujourd'hui pour les usages et clients de demain ?

C'est très difficile et vous n'arriverez jamais à convaincre un comptable raisonnable de dire oui à un plan d'investissement monstrueux parce que "wohaaao faut prévoir l'avenir, faut dimensionner !"

On dimensionne aussi pour le taux de disponibilité du réseau. 99,9999999% ou juste 98% ? Est-ce que 2% de non disponibilité raté ne justifie pas une économie de 1 milliard de brouzoufs ?

Alors je sais que le Complot Mondial des Hommes Taupes bat son plein, mais c'est pas si facile.

avatar oomu | 

La congestion.

avatar sachouba | 

"Pour information, l’iPhone XS et l’iPhone XS Max sont compatibles 4G+ Gigabit, tout comme le Sony Xperia 1 et les Samsung Galaxy S10, S10+, S10e."

...et tous les smartphones haut de gamme depuis début 2017 (sauf les iPhone).
Donc Galaxy S8, Galaxy Note8, Galaxy S9, Galaxy Note9...

Vous vous souvenez à quel point c'était inutile, selon les commentaires de ce site, car la technologie n'arriverait jamais pendant la durée de vie du smartphone ?
Eh bien voilà le résultat, les acheteurs d'un iPhone X d'un an et demi à 1000€ n'en profiteront pas.

avatar oomu | 

" Eh bien voilà le résultat, les acheteurs d'un iPhone X d'un an et demi à 1000€ n'en profiteront pas."

bah, toute façon dans la gare, c'est tellement saturé d'utilisateurs qu'on à un débit théorique en centaines de mbps pour zéro % de disponibilité du réseau, donc bon, ça va :)

avatar victoireviclaux | 

Si quelqu'un me dit qu'il atteint 800 Mbps avec un iPhone Xs en 4G+, il me préviendra 😉

CONNEXION UTILISATEUR