Fermer le menu

iTunes Store

Toute l'actualité sur iTunes Store

Apple pourrait intégrer une pointe de P2P dans l’iTunes Store

| 26/01/2015 | 23:20 |  

Voilà une idée surprenante : Apple a obtenu un brevet qui décrit un partage en peer-to-peer (P2P) pour transférer à ses amis ou à sa famille de la musique, ou d’autres contenus. L’entreprise qui était jusque-là toujours fermement opposé à ces technologies de partage va-t-elle retourner sa veste ? C’est plus compliqué que cela naturellement : l’objectif n’est pas de distribuer gratuitement le contenu proposé sur l’iTunes Store, mais plutôt de soulager les serveurs d’Apple.

Fonctionnement actuel de l’iTunes Store

En P2P, le contenu n’est plus téléchargé depuis un emplacement centralisé et unique, mais directement d’un appareil à l’autre, par exemple entre deux iPhone. Ainsi, les serveurs d’Apple n’ont plus à distribuer le contenu, tout se fait directement entre deux utilisateurs. L’entreprise ferait des économies sur les frais de distribution, mais ces économies pourraient être rentables pour l’utilisateur également.

En effet, le brevet décrit un mécanisme où chaque élément vendu sur les boutiques en ligne d’Apple auraient deux prix. Le premier acheteur paierait le tarif habituel et il obtiendrait un contenu d’Apple. S’il veut ensuite le partager avec un ami, ce dernier peut acheter le contenu à un prix réduit, pour tenir compte de l’origine différente. Cette fois, l’objectif serait de réduire le piratage, en offrant la possibilité d’avoir un meilleur prix.

Naturellement, pour qu’un tel système puisse voir le jour avec l’aval des producteurs de contenus, il faudrait des garanties. Concrètement, ce P2P à la sauce Apple devrait nécessairement être verrouillé par des DRM, d’une manière ou d’une autre. Comme d’habitude, on ne sait pas si ce brevet déposé en 2006 et obtenu il y a deux semaines aboutira à un produit quelconque. Peut-être qu’à l’heure du streaming, l’idée même de télécharger un contenu numérique n’a plus aucun sens…

> Accéder aux commentaires

iTunes Store : Apple regroupe le contenu gratuit

| 25/01/2015 | 20:00 |  

La gratuité est bel et bien enterrée chez Apple, qui a décidé de supprimer non seulement ses 12 Jours de Cadeaux de fin d'année, mais également son single de la semaine — disparition confirmée par l'iTunes Store mi janvier. Mais si en Europe il faut désormais passer à la caisse pour télécharger le moindre contenu (exception faite des apps gratuites, évidemment), aux États-Unis Apple reste prodigue, comme l'a découvert Razorianfly.

Cliquer pour agrandir

Le morceau de la semaine ne fait certes plus partie des habitudes, mais la Pomme regroupe tout de même dans une même section le contenu offert gratuitement au téléchargement, qu'il s'agisse de chansons ou de séries TV. La sélection est particulièrement riche avec 16 titres de tous horizons, surtout des nouveautés (Machine Head, Asking Alexandria, Rogue Wave…), et rien moins que 24 épisodes de séries TV et shows de télé réalité.

Le téléspectateur près de ses sous pourra ainsi télécharger gratuitement le pilote de la série 12 Monkeys, un épisode de The Musketeers ou encore un petit morceau de My Big Fat Fabulous Life (il en faut pour tous les goûts…). La sélection vidéo est en tout cas suffisamment riche pour occuper facilement une soirée. En France, rien de tel pour le moment, mais les contenus gratuits brillant actuellement par leur absence, il n'est pas certain que la Pomme mette en place une telle section.

> Accéder aux commentaires

Apple limite le droit de rétractation sur ses boutiques

| 13/01/2015 | 00:05 |  

Depuis la fin de l’année 2014, on peut se faire rembourser n’importe quel achat effectué sur l’iTunes Store, l’App Store ou encore l’iBooks Store dans les 14 jours qui suivent l'achat. En Europe, le droit de rétractation légal s’applique aussi désormais aux achats numériques, mais comme nous l’expliquions dans notre précédent article sur le sujet, Apple était très laxiste. En effet, on peut demander un remboursement après avoir téléchargé un album, un film ou une application et malgré tout bénéficier librement du contenu.

Sans surprise, l’entreprise commence à bloquer ce comportement qui s’apparente à du piratage. Même si ce n’est pas encore actif partout, des utilisateurs ont noté un changement de politique : après l’achat du produit, le téléchargement ne commence pas immédiatement et une confirmation est affichée. Si l’utilisateur lance le téléchargement à ce moment, il renonce en même temps à son droit de rétractation.

Si vous voyez ce message, vous ne pourrez plus vous faire rembourser votre achat si vous lancez le téléchargement du contenu acheté.

En clair, avec cette nouvelle procédure en deux étapes, Apple se protège en autorisant tous les remboursements sous 14 jours, mais uniquement avant le téléchargement du contenu acheté. Si le contenu est en local sur l’appareil de l’utilisateur, alors plus aucun remboursement n’est possible. L’entreprise respecte ainsi la loi, tout en se protégeant contre les éventuels détournements que l’on pourrait faire de la loi.

Signalé par iDownloadBlog à propos d’un utilisateur britannique, cette nouvelle politique n’est pas déployée partout, ou du moins pas pour tout le monde. Nous avons pu nous faire rembourser un achat ce soir sans problème, mais le site précise que cet utilisateur en question s’était déjà fait rembourser une dizaine d’applications. Apple a-t-elle mis en place une politique spéciale pour tous les comptes qui abusent du droit de rétractation ?

Si vous avez vu un message similaire à celui présenté plus haut, n’hésitez pas à témoigner dans les commentaires !

> Accéder aux commentaires

iTunes Store : l'assistance confirme la fin des singles de la semaine

| 12/01/2015 | 21:49 |  

On en parlait la semaine dernière : il n’y a plus de single de la semaine sur l’iTunes Store. Jusque-là, le disquaire numérique d’Apple proposait toutes les semaines un morceau à télécharger gratuitement. Un joli cadeau qui permettait de découvrir des nouveautés… mais Apple semble décidé à ne plus faire de cadeaux.

Le dernier single de la semaine de l’iTunes Store français…

Après la disparition des 12 jours de cadeaux qui suivaient traditionnellement Noël, le single de la semaine ne sera probablement bientôt plus qu’un souvenir. Nous avions posé la question à Apple et nous n’avons toujours pas eu de réponse officielle, mais un internaute a contacté le service client de l’iTunes Store. Et la réponse est décevante : la décision a été prise en interne d’arrêter l’opération.

On peut toujours espérer qu’Apple revienne sur sa décision et restaure cette opération, mais on ne retiendra pas notre souffle. Ajoutons que le retrait n’est pas limité à la France, il est au contraire mondial. Pour découvrir de la musique gratuitement et en attendant iTunes Radio — toujours limitée aux États-Unis et à l’Australie à ce jour —, il reste les services de streaming, comme Spotify ou Deezer.

> Accéder aux commentaires

iTunes Store : le single de la semaine a-t-il disparu ?

| 09/01/2015 | 10:32 |  

Depuis plusieurs années déjà, l’iTunes Store propose chaque semaine un morceau gratuit. En général, il s’agit d’un artiste ou un groupe pas forcément très connu et c’est une excellente manière de découvrir quelque chose de nouveau. Ou plutôt « c’était » ? Comme l’a noté un lecteur, le single de la semaine est aux abonnés absents cette semaine. Impossible de le trouver sur l’iTunes Store français, mais aussi dans d’autres pays : sur les forums d’Apple, des internautes se plaignent de son absence aux États-Unis, en Grande-Bretagne et en Australie.

Le single gratuit de la semaine dernière sera-t-il le dernier ?

A priori, il n’y a aucun single gratuit sur iTunes cette semaine. Pour autant, est-ce la fin de l’opération ? Impossible de le savoir pour le moment : nous avons contacté Apple hier, mais nous n’avons eu aucune réponse à l’heure où nous écrivons ces lignes. Il faudra probablement attendre la semaine prochaine pour savoir si l’opération a été interrompue par Apple, ou si ce n’était qu’un oubli.

Mais entre l’arrêt de l’opération des 12 jours de cadeaux et les augmentations de prix sur l’App Store, on ne serait pas trop surpris si l’entreprise décide aussi d’arrêter ces cadeaux hebdomadaires. Et ce serait bien dommage…

> Accéder aux commentaires

Only One : Kanye West et Paul McCartney en exclu sur iTunes

| 01/01/2015 | 21:42 |  

Only One, mais à deux. Pour son nouveau single, Kanye West a collaboré avec Paul McCartney. Cette ballade auto-tunée est le premier fruit de la collaboration entre les deux légendes de la musique. En vente en exclusivité sur iTunes (1,29 €) pendant une semaine, Only One, qui est aussi le premier single du prochain album du rappeur, sera suivi d'autres morceaux featuring l'ex-Beatles. Le titre peut également être écouté gratuitement sur le site officiel de Kanye West.

Il y a seulement quelques jours, le New York Post indiquait que Jimmy Iovine, le gourou de l'industrie musicale devenu employé d'Apple depuis l'acquisition de Beats, cherchait à obtenir des exclusivités pour Beats Music auprès des plus grandes vedettes, dont Kanye West. Voilà qui est fait... mais pour iTunes donc — et il ne s'agit que d'une exclu temporaire. La refonte de Beats Music qui serait prévue pour le début de l'année (possible baisse de prix et installation par défaut dans iOS) sera peut-être aussi l'occasion de révéler un catalogue plus singulier.

> Accéder aux commentaires

Droit de rétractation pour iTunes : Apple rembourse sous 14 jours

| 29/12/2014 | 17:17 |  

Apple a mis en ligne un nouveau document concernant le droit de rétractation pour ce qui concerne les contenus iTunes. En Europe, il est possible de faire jouer son droit à la rétractation « dans les 14 jours à compter de la réception de votre reçu sans donner de raison ». Pour user de son droit, on pourra se rendre sur le site dédié servant à Signaler un problème; après identification, on choisira le contenu en question puis on sélectionnera le problème, et il sera possible de décrire plus avant le souci rencontré. Le consommateur peut aussi écrire au siège d'iTunes, au Luxembourg (tout est décrit dans le document PDF).

Cliquer pour agrandir

La notification d'annulation devra être envoyée dans un délai de 14 jours à compter de la réception du reçu. Apple remboursera dans un délai de 14 jours maximum à compter de la date de réception de la notification d'annulation. Aucun frais supplémentaire ne sera facturé pour le remboursement.

Ce processus concerne tous les contenus proposés sur les boutiques en ligne d'Apple, exception faite d'iTunes Match, Forfait Saison, Forfait Multiple, Forfait iTunes, et des Cadeaux iTunes et Provisions qui ne peuvent être remboursés une fois leur code utilisé — pour ces deux derniers services, le remboursement peut toutefois être obtenu en passant par l'Assistance iTunes.

C'est la première fois qu'Apple définit explicitement sa prise en charge du droit de rétractation en Europe, tel que l'UE l'avait décidé en 2011 pour les achats en ligne (dans les faits, la législation est entrée en vigueur en juin de cette année).

Mise à jour — Apple précise dans les conditions d'exception à ce droit de rétractation que l'annulation ne sera pas possible si le téléchargement a commencé « suite à [la] demande », ce qui voudrait dire que l'on ne pourrait demander le remboursement après le lancement du téléchargement du contenu. Voilà qui soulagera bien des développeurs car bien souvent, le téléchargement du contenu en question débute automatiquement après le paiement.

Nous avons essayé le processus de remboursement via la page de signalement du problème. Avec un album, le remboursement a été automatique, bien que le contenu ait été téléchargé au préalable, et qu'il soit toujours lisible dans notre bibliothèque.
...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Un Tumblr Apple pour fêter l'année d'iTunes

| 22/12/2014 | 16:54 |  

C'est suffisamment rare pour être souligné : Apple a lancé un blog Tumblr pour promouvoir le Best Of 2014 de l'iTunes Store. On y trouvera ainsi les meilleurs films, séries TV, livres et bien évidemment morceaux musicaux qui ont émaillé cette année. Le tout est présenté sous la forme de vignettes, parfois animées, et Apple s'est même fendue d'une vidéo pour chaque section.

Cliquer pour agrandir

Ce Tumblr à la gloire d'iTunes n'est toutefois pas une première. Apple avait déjà créé un blog sur le réseau social (propriété de Yahoo), cette fois pour promouvoir l'iPhone 5c (lire : Apple promeut l’iPhone 5c sur Tumblr).

> Accéder aux commentaires

Les groupes haineux supprimés d'iTunes

| 17/12/2014 | 09:55 |  

On ne s'en plaindra pas : les groupes prônant le suprémacisme blanc ne sont plus les bienvenus sur l'iTunes Store. Le Southern Poverty Law Center a obtenu d'Apple le retrait de plusieurs dizaines de morceaux de chanteurs et de groupes liés à l'idéologie du suprémacisme blanc. Le SPLC est une association de surveillance des agissements des organisations d'extrême droite et autres groupes haineux; elle a été fondée en 1971 en Alabama (le même État qui a vu naître Tim Cook). « Apple fait bien les choses en empêchant iTunes d'être utilisé comme outil de recrutement pour les suprémacistes blancs », se réjouit Heidi Beirich, le directeur du centre.

L'enquête du centre a établi qu'au moins 54 groupes « white power » étaient listés au catalogue d'iTunes; Apple en a retiré 30 pour le moment. Quant à Amazon et le reste de la concurrence, malgré des mentions très claires dans leurs politiques d'utilisation (Spotify se base par exemple sur une liste de groupes haineux établie par l'Allemagne), ils continuent de vendre cette propagande haineuse dans leurs rayons, dénonce le SPLC. Ceux qui vendent cette musique « ont besoin de réaliser qu'ils fournissent une plateforme très puissante qui permet aux extrémistes de diffuser des messages qui prônent la haine et la violence contre les afro-américains, les juifs, et d'autres ».

> Accéder aux commentaires

Les applications, moteur des revenus d'iTunes

| 15/12/2014 | 17:00 |  

Apple est d'abord et avant tout un constructeur matériel, mais son activité de distribution d'applications et de contenus numériques est loin d'être négligeable. Les services iTunes, Logiciels et Services ont ainsi représenté 16 milliards de dollars de revenus en 2013, et ils ont doublé en 2014, passant à 32 milliards — une activité « annexe » que beaucoup d'entreprises aimeraient opérer… D'après Macquarie Capital Research, le gros de cette croissance provient des applications vendues sur l'App Store : le chiffre d'affaires de la boutique s'est monté à 10 milliards en 2013, et elles devraient se hisser à 20 milliards en 2015.

Sur chaque dollar vendu sur l'App Store, 30 centimes vont dans la poche d'Apple, dont 6 centimes investis dans les coûts de distribution. Le bénéfice d'exploitation du constructeur est de 24 centimes. Les apps les plus populaires restent, et de loin, les jeux vidéo : 75% des revenus tirés de la distribution de logiciels mobiles sont en effet des jeux. Du côté des applications « normales », elles restent sous-représentées : seules deux font partie du top 20 des logiciels les plus rentables.

Cette branche va intégrer les revenus issus de l'activité Apple Pay. On verra à cette occasion si l'équilibre en sera bouleversé; le service de paiement sans contact semble en effet parti sur les chapeaux de roue.

> Accéder aux commentaires

Pages