Fermer le menu

iTunes Store

Toute l'actualité sur iTunes Store

La transition améliorée entre l'aperçu web d'iTunes et l'application

02/07/2014 | 06:30

L'aperçu web d'iTunes, qui permet de consulter dans son navigateur la fiche d'une application ou d'un autre contenu présent dans l'iTunes Store, a été légèrement amélioré, note AppleInsider.

Nouveauté : le message « Opening the iTunes Store » s'affiche dans la page d'aperçu.

La transition avec l'application iTunes se fait plus en douceur : au lieu d'ouvrir une autre page web pour indiquer qu'il communique avec iTunes, l'aperçu web se charge maintenant d'afficher le message à l'intérieur même de sa page. Nous n'avons pas réussi à reproduire ce comportement pour notre part, n'hésitez pas à nous indiquer dans les commentaires ce qu'il en est pour vous. La nouveauté est certainement en train d'être déployée progressivement.

Fonctionnement habituel : le message « Un instant s'il vous plaît » s'ouvre dans une nouvelle page et l'aperçu n'est plus disponible.

AppleInsider souligne aussi que la formulation a été modifiée. Le nouveau système ne demande plus à l'utilisateur d'attendre « un instant s'il vous plaît » et il est maintenant question d'« ouvrir iTunes » plutôt que de se « connecter à iTunes »

C'est l'occasion de rappeler qu'il existe une extension Safari, NoMoreiTunes, pour empêcher le navigateur d'ouvrir automatiquement iTunes lorsque l'on est sur un aperçu web.

Achat de Beats : Apple n'aurait pas vu la menace Spotify ?

06/06/2014 | 10:36

N'ayant pas vu venir la montée en puissance des services de streaming musicaux, Apple a acheté Beats Music pour ne pas prendre trop de retard. C'est le tableau que dépeint BuzzFeed qui dit avoir eu des témoignages d'anciens et actuels employés d'Apple.

Non seulement les dirigeants d'Apple n'avaient pas eu conscience de la popularité grandissante du streaming, mais en plus certains d'entre eux ignoraient tout de Spotify, d'après ces sources. « Ils ne comprenaient pas comment Spotify fonctionnait, c'est pourquoi ils ont cru qu'iTunes Radio pouvait tuer ce service », déclare un employé, qui ajoute que certains cadres pensaient que Spotify était similaire à Pandora. Ne voyant pas la menace, Apple a sorti son propre Pandora, iTunes Radio, destiné à soutenir les ventes de l'iTunes Store en recul — un échec, avec seulement 1 à 2 % des utilisateurs d'iTunes Radio qui cliqueraient sur le bouton « acheter » des morceaux diffusés.

Les informations de BuzzFeed sont assez surprenantes dans la mesure où Eddy Cue a su par le passé repérer les nouvelles tendances. C'était lui qui avait présenté à Steve Jobs les tablettes au format 7" et qui l'avait encouragé à sortir l'iPad mini. Difficile d'imaginer que celui qui est responsable de la stratégie musicale soit totalement passé à côté de Spotify, d'autant qu'Apple lui aurait mis des bâtons dans les roues pour retarder sa sortie aux États-Unis. Si ce n'est pas un acte pour freiner une éventuelle menace... En outre, Jimmy Iovine, grand moghul de l'...

Lire la suite

Dépenses en forte baisse sur l'iTunes Store

28/05/2014 | 23:45

Les dépenses des utilisateurs de l'iTunes Store ont connu une chute spectaculaire depuis le premier trimestre 2012. D'après les données compilées par Morgan Stanley, les clients de la boutique en ligne d'Apple ont dépensé une moyenne de 1,9$ au premier trimestre 2014, contre 4,3$ durant les trois premiers mois de l'année 2012. Une courbe qui flanche sérieusement, mais elle est heureusement compensée par les dépenses sur l'App Store qui elles, augmentent : elles sont passées de 2,8$ en moyenne au premier trimestre 2012 à 4,7$ deux ans plus tard.

La part des revenus générés par la vente d'applications par rapport à la musique et aux vidéos devrait dépasser les 50% d'ici la fin de cette année, prévoit l'analyste Katy Huberty. Au premier trimestre 2015, le chiffre d'affaires des apps sera même de 56%, contre 44% pour les contenus culturels.

La bonne santé relative de la boutique d'applications (dont les dépenses n'ont pas évolué entre les premiers trimestres de 2013 et 2014) ne doit pas masquer la baisse assez brutale et continue des ventes de contenus plus traditionnels, musique en tête. Celles-ci sont en baisse de 24% d'une année à l'autre. Et Apple n'a aucune alternative à proposer aux clients qui délaissent l'achat de musique en dur pour s'abonner à des services de streaming musical concurrents. Une tendance déjà observée par l'analyste Horace Dediu qui note, lui, qu'un utilisateur rapporte en moyenne 1 $ en musique à Apple aujourd'hui, contre 14 $ en 2007.

La solution iTunes Radio...

Lire la suite

« Welcome to New York » : un beau succès pour le premier jour

19/05/2014 | 21:41

Welcome to New York est un long-métrage un peu particulier. D’une part, parce qu’il évoque une affaire encore très récente, l’arrestation de Dominique Strauss-Khan à New York, mais aussi parce qu’il n’est pas sorti au cinéma. Les producteurs ont décidé de bouleverser la chronologie des médias et ne proposent le film qu’en location sur les sites de vidéo à la demande (lire : « Welcome to New York » bouscule la chronologie des médias).

Image Wild Bunch

Il s’agit de la première expérience de ce type en France et il était intéressant de savoir si le public allait suivre. Le parfum de scandale autour du film a manifestement attiré les spectateurs, puisque Wild Bunch, le distributeur du long-métrage, indique avoir vendu 48 000 copies virtuelles du film. Ce qui, selon l’entreprise, ferait environ 90 000 spectateurs le jour de la sortie.

Ces chiffres ne sont pas aussi faciles à vérifier que pour les œuvres sorties en salles, mais 90 000 spectateurs pour un premier jour est un excellent chiffre pour un film. À titre de comparaison, la plupart des films qui sortent en France n’atteignent pas le double pendant la première semaine d’exploitation en salles. Si Welcome to New York a été bien loué 48 000 fois la première journée, c’est incontestablement une belle réussite pour la VOD, même si rien n’est joué encore. Abel Ferrara pourra-t-il rentabiliser son film ? On ne le saura pas avant quelques semaines.

D’ici là, l’iTunes Store fait naturellement partie des plateformes de téléchargement qui proposent Welcome to New York. Comptez...

Lire la suite

Le nouveau Coldplay s’écoute et se regarde sur l’iTunes Store

12/05/2014 | 22:56

Ghost Stories, le nouvel album de Coldplay, sortira le 19 mai, soit lundi prochain. Une semaine avant, comme elle en a souvent l’habitude, Apple vous propose de le découvrir gratuitement en streaming. Mais cette fois, le constructeur a soigné l’un de ses groupes fétiches et l'album n'est pas seulement à écouter… mais aussi à voir !

C’est en effet un "album visuel" que l’on est amené à découvrir, une version mise en image de Ghost Stories avec ainsi une bonne demi-heure de musique et d’images. Une formule originale pour l’iTunes Store qui ne manque pas d’exclusivités de ce type. Notons que, comme c’est désormais systématiquement le cas, l’album est aussi en écoute sur la radio iTunes dans les (rares) pays où la fonction est proposée.

Si l’album vous plait, vous pouvez naturellement le précommander sur l’iTunes Store pour 10,99 € et vous aurez trois titres dès ce soir. Pour écouter le sixième album de Coldplay, ouvrez la page d’accueil de la boutique sur votre appareil iOS ou dans iTunes et ouvrez le lien en haut.

iTunes et App Store : les nouveaux utilisateurs dépensent moins

30/04/2014 | 17:16

Apple l'a annoncé fièrement la semaine dernière à l'occasion de la présentation des résultats trimestriels : 800 millions de comptes iTunes sont maintenant actifs. Un chiffre impressionnant que l'analyste Horace Dediu a comparé à celui des comptes Amazon.

Le leader de la vente en ligne revendique aujourd'hui 244 millions de comptes clients actifs. Alors que le nombre de comptes Amazon progresse de manière régulière trimestre après trimestre, les comptes iTunes ont explosé à partir de 2011, suivant le boom des ventes d'iPhone et d'iPad.

Une croissance exponentielle qui permet aux différentes boutiques dématérialisées d'Apple de représenter 10 % du chiffre d’affaires total, soit 4,57 milliards de dollars (lire : iTunes, la 200e société américaine).

Mais cela cache un revenu par utilisateur qui a dramatiquement chuté en l'espace de quelques années. En 2007, un compte iTunes rapportait à Apple en moyenne 14 $ en musique, 1 $ en vidéo et 10 $ en logiciels et services. Sept ans plus tard, la moyenne est toujours de 1 $ en vidéo, mais elle a été divisé par 14 pour la musique.

Cette dégringolade montre bien l'évolution de la consommation de la musique. Le téléchargement à l'acte est passé de mode et est en train d'être supplanté par le streaming, un segment où Apple est encore très timide (lire : Musique : Apple a t-elle perdu son mojo ?).

Revenus moyens par comptes iTunes -...

Lire la suite

iTunes, la 200e société américaine

24/04/2014 | 00:06

Trimestre après trimestre après trimestre, le chiffre d’affaires généré par les services internet d’Apple augmente de quelques pour cent. À tel point que si la division que dirige Eddy Cue devenait indépendante, elle pèserait plus lourd que Starbucks ou Monsanto et serait une des 200 plus grandes sociétés américaines.

Cette comparaison est complètement anecdotique, mais elle permet de comprendre à quel point la distribution de contenus a pris de l’importance dans les résultats financiers d’Apple. C’est le seul segment opérationnel d’Apple qui croit de manière continue, y compris lorsqu’on prend en compte le trimestre des fêtes.

Les ventes de l’iTunes Store, de l’App Store, du Mac App Store et de l’iBooks Store représentent ainsi 10 % du chiffre d’affaires de la société (4,57 milliards de dollars). C’est presque autant que le Mac (5,52 milliards de dollars), et dix fois plus que l’iPod dont iTunes n’était autrefois rien de plus qu’un compagnon (0,46 milliard de dollars).

Ce résultat est évidemment le reflet du succès des appareils iOS, responsables des trois quarts de l’activité d’Apple. L’App Store en est ainsi le principal contributeur, lui qui a passé la barre des 70 milliards de téléchargements. Mais de manière générale, les services internet d’Apple ont attiré beaucoup de nouveaux utilisateurs ces derniers mois : plus de 800 millions de comptes iTunes sont désormais actifs, la plupart avec une carte bancaire, contre 575 millions l’été dernier.

L'Apple TV de première génération ne se connecte plus à iTunes [MàJ]

21/04/2014 | 18:58

L'Apple TV de première génération est devenu un cale-porte de luxe pour plusieurs utilisateurs qui s'en plaignent sur le forum d'assistance d'Apple. La discussion, débutée le 17 avril et qui se poursuit encore aujourd'hui, tourne autour de l'impossibilité soudaine pour le boîtier de se connecter à l'iTunes Store. Une brève mention apparaît sur nos forums avec une solution partielle qui met de côté ce souci en attendant qu'Apple apporte une solution

Malgré un redémarrage et une restauration, rien n'y fait, le cordon ombilical avec la boutique en ligne est coupé. Les utilisateurs peuvent toutefois consulter les bandes-annonces, ce qui n'est pas particulièrement réjouissant. Le contenu déjà téléchargé sur le Mac reste lui disponible en streaming, ainsi que les vidéos précédemment achetées.

Faut-il y voir une simple coïncidence ? Cette interruption de service est apparue en même temps que l'impossibilité de passer et de recevoir des appels FaceTime sous iOS 6 (lire : FaceTime en carafe sur iOS 6). MacRumors évoque la possibilité que les deux événements soient liés, Apple ayant pu modifier certains réglages dans ses services.

La page Statut des services en ligne d'Apple reste elle au vert. Ce modèle d'Apple TV a été lancé en janvier 2007 et a été remplacé par la deuxième génération du boîtier en septembre 2010.

[MàJ] : un utilisateur a...

Lire la suite

Des offres d'emploi pour le renouveau d'iTunes

11/04/2014 | 18:26

Apple prépare un sérieux lifting de l'iTunes Store. Le succès des offres d'écoute en streaming pousse Cupertino à repenser le modèle économique de sa boutique de musique en ligne, qui en lançant iTunes Radio l'année dernière, espérait enrayer le déclin des ventes de morceaux et d'albums. Ça n'a malheureusement pas été le cas : seulement 1 à 2% des utilisateurs du service achètent le titre écouté gratuitement. C'est pourquoi Apple planche aussi sur des options radicales, comme le développement d'une déclinaison Android d'iTunes, ainsi que d'un « vrai » service de streaming musical à la Spotify (lire : Un iTunes Store pour Android et un service de streaming à la Spotify ?)… sans oublier l'ouverture possible d'une boutique de musique en haute définition.

Clic pour agrandir

De profonds changements sont donc en cours chez Apple afin de séduire à nouveau de nouveaux consommateurs. Il n'est donc guère étonnant de voir de nouvelles offres d'emploi apparaître sur le site d'Apple, parmi lesquels des ingénieurs logiciel pour iTunes, pour iTunes Radio, ainsi que pour...

Lire la suite

De la musique haute définition sur l'iTunes Store ?

10/04/2014 | 23:44

L'iTunes Store pourrait bien proposer aux plus audiophiles de ses clients d'acheter des morceaux en haute définition. Actuellement, les titres vendus dans la boutique sont proposés en 16 bits encodés à 256 Kbit/s; une qualité somme toute correcte pour la majorité des utilisateurs (qui se contentent bien souvent des écouteurs Apple); mais à en croire le bloggueur spécialiste de la musique Robert Hutton, Apple s'apprêterait à lever le voile sur un nouveau rayon 24 bits.

Cela fait quelques années maintenant (depuis au moins 2011) qu'Apple demande aux maisons de disques de fournir des morceaux en 24 bits (avec un échantillonnage 96 kHz ou 192 kHz). Pour des raisons liées au téléchargement, Apple procède donc à un encodage pour en compresser le poids. Le catalogue « Mastérisé pour iTunes » utilise lui les masters originaux (lire : « Masterisé pour iTunes » : le symbole de la victoire d'iTunes sur le CD) afin d'en tirer un meilleur encodage, mais les morceaux restent compressés en 256 Kbit/s.

De fait, la firme de Cupertino est propriétaire du plus important catalogue de musique haute résolution au monde, écrit Hutton. Et Apple pourrait profiter de la conjonction de deux événements pour lever le voile sur cette nouvelle offre : la WWDC et les remasters de la discographie de Led Zeppelin, qui tombent tous deux… le 2 juin. Apple vendrait ces morceaux haute définition 1$ plus cher que les titres habituels. Un catalogue conséquent et des prix abordables, voilà qui serait de nature à faire de l'iTunes Store la boutique incontournable des amateurs de restitution sonore de qualité (et qui participerait au passage à faire revenir...

Lire la suite

Pages