Fermer le menu

réseau social

Toute l'actualité sur réseau social

Vivino ajoute un abonnement premium pour mieux choisir son vin

| 23/01/2015 | 11:45 |  

Vivino [8.2.1 – Français – Gratuit (achats in-app) – 51,3 Mo - Vivino ApS] est une application qui sert autant à mémoriser et noter les vins dégustés (avec modération, naturellement), que de réseau social autour du vin et que de guide d’achat. Vous n’êtes pas obligé d’utiliser toutes les facettes de l’application pour autant : même s’il faut absolument créer un compte, on peut le rendre totalement privé et ne suivre personne et s’en servir uniquement comme carnet de dégustation.

Cliquer pour agrandir

Cette application n’est pas la première sur le segment, mais Vivino a eu l’excellente idée d’intégrer une fonction de reconnaissance automatique des vins. Il suffit en effet de prendre l’étiquette d’une bouteille en photo et l’application retrouvera automatiquement le vin concerné, jusqu’au millésime de la bouteille. Un gain de temps bien agréable qui évite d’avoir à saisir quoi que ce soit manuellement, et cette fonction fait ses preuves à l’utilisation.

La base de données est parfois mise en défaut sur le cépage ou la région, mais cela reste rare et nous n’avons pas réussi à la mettre en défaut, même avec des bouteilles peu connues. Même en cas d’erreur, les corrections sont faciles à apporter et Vivino reste très plaisant à utiliser, un point essentiel (quand on boit un verre, on n’a pas envie de perdre du temps avec une application pénible).

Cliquer pour agrandir

Une fois la reconnaissance effectuée, Vivino permet de noter le vin sur 10 et d’ajouter un commentaire si on le souhaite. Si d’autres personnes vous suivent, ils auront accès à cette information, comme vous verrez leur note. L’idée étant de découvrir des nouveautés et les ajouter à sa liste de souhaits : l’application sert ainsi de guide d’achat. En fonction des goûts, l’application propose aussi d’autres vins et on trouve des listes des meilleurs vins du moment. C’est justement sur cette partie guide d’achat que l’abonnement premium vient ajouter des fonctions.

Précisons d’abord que l’éditeur a retiré la version « Pro » qui proposait la gestion de sa cave en plus de la déclinaison de base. L’application n’est plus disponible et elle ne sera plus mise à jour, si bien que si vous l’utilisez, vous devez télécharger l’autre version. Désormais, les fonctions supplémentaires, comme la gestion de la cave, sont réservées à un abonnement premium f...

> Lire la suite et accéder aux commentaires

Facebook ouvre sa recherche intelligente à iOS

| 08/12/2014 | 23:35 |  

Quasiment deux ans après son lancement officiel en bêta, la recherche intelligente de Facebook va enfin avancer en sortant du navigateur pour terminer dans l’application iOS. Rappelons que cette recherche exploite l’immense graphe social du réseau social pour proposer des résultats qui dépendent de ce que vous aimez et de ce que vos amis ont partagé. On peut ainsi trouver toutes les photos prises lors de vacances, mais aussi les status liés à un mariage ou encore les amis de ses amis qui sont célibataires.

La recherche avancée de Facebook ne se contente plus de trouver des personnes : elle sait aussi piocher dans les évènements et lier les informations entre elles. Ici, elle permet de trouver tous les statuts liés non pas seulement à Jessica, mais plus précisément à son mariage.

Une recherche bien plus puissante… mais qui a pris du temps pour se déployer. Réservée dans un premier temps à quelques testeurs, Facebook a mis près de deux ans pour la sortir de sa bêta et la proposer à tous les utilisateurs. Enfin, tous les utilisateurs, c’est encore beaucoup dire, puisque cette recherche avancée est toujours réservée aux comptes anglophones. Reste qu’elle est désormais disponible dans l’application iOS, en plus du site.

Facebook ne donne aucune date concernant une disponibilité dans d’autres langues et rien non plus pour Android, qui semble exclu pour le moment. Faute de mieux, il faudra toujours fouiller les profils de vos amis… c’est fastidieux, mais c’est tout aussi efficace !

> Accéder aux commentaires

#Homescreen partage simplement votre écran d’accueil sur Twitter

| 25/11/2014 | 11:30 |  

#Homescreen [1.0 – US – Gratuit - Betaworks Studio, LLC] est une nouvelle application qui intéressera tous ceux qui veulent montrer l’écran d’accueil de leur appareil iOS. Elle simplifie considérablement le partage de captures et permet surtout de retrouver les écrans d’accueil de n’importe qui, tout en ayant plus d’informations qu’une simple image. Le processus reste en partie manuel : avant d’utiliser l’application, il faut prendre une capture d’écran de la première page de son écran d’accueil, en utilisant en même temps le bouton d’accueil et de verrouillage. Quand c’est fait, ouvrez l’application et celle-ci se chargera du reste.

Voici le processus pour partager son écran d’accueil : on prend une capture d’écran, l’application analyse les applications sur la capture et met en ligne une image avec la description pour chaque application détectée. Cliquer pour agrandir

La capture d’écran va être mise en ligne, mais aussi analysée. #Homescreen essaie de détecter les applications présentes sur votre écran d’accueil, celles qui sont au premier niveau et même celles qui sont dans un dossier — celles qui sont visibles du moins. Cette analyse effectuée, l’application publie le tout sur une adresse spéciale qui correspond à votre nom d’utilisateur sur Twitter ; l’ensemble est en effet lié au réseau social et inutile sans ce dernier.

Quand vous aurez terminé, vous pourrez partager un tweet avec une image de l’écran d’accueil — ça on pouvait déjà le faire —, mais aussi une URL standard, comme celle-ci : https://homescreen.is/nicolasfurno. À cette adresse, une page avec la capture d’écran qui devient interactive : en passant la souris sur une icône, on a sur le côté droit le nom et la description de l’application, avec un lien vers l’App Store à disposition. La reconnaissance des applications fonctionne assez bien, même s’il y a quelques ratés (dont iGeneration !).

#Homescreen ne servira pas à tout le monde, mais il faut reconnaître que c’est une application très bien faite et qui peut être utile. On voit souvent sur Twitter des photos d’écrans d’accueil et régulièrement la même question : quelle est cette app ? Avec ce service, on conserve l’image accessible facilement, mais le lien permet en outre de répondre à ces questions. L’application et le service sont totalement gratuits et uniquement financés grâce aux liens vers l’App Store : c’est plutôt malin.

> Accéder aux commentaires

Instagram modifie les descriptions des anciennes publications

| 10/11/2014 | 22:56 |  

Instagram [6.2.0 – Français – Gratuit - Instagram, Inc.] a été mise à jour et, une fois n’est pas coutume, l’application a reçu de nouvelles fonctions avec cette version. L’interface a été revue sans pour autant avoir été bouleversée, mais la recherche est plus rapide si l’on en croit ses concepteurs et la vue « Explorer » affiche désormais des profils intéressants — en fonction de ceux que vous suivez déjà —, en plus des photos intéressantes proposées jusque-là.

Les plus attentifs auront aussi noté les nouvelles icônes en bas, mais le changement plus discret, et pourtant bien utile, concerne les descriptions qui accompagnent chaque photo. Jusqu’à maintenant, on ne pouvait pas modifier une légende, ne serait-ce que pour corriger une faute d’orthographe, sans supprimer une photo et en mettre en ligne une nouvelle. Avec cette version, Instagram ajoute un bouton d’édition qui permet de changer non seulement la description (et les mot-clés associés), mais aussi la position et l’identification des personnes.

Modification en cours d’une vieille (et passionnante) photo.

C’est tout pour le moment : Instagram ne s’est pas encore penché sur un problème beaucoup plus difficile à résoudre, celui de la taille de ses fichiers. Pour le moment, photos et vidéos sont toujours limitées à 640 px de côté, mais sur l’écran d’un iPhone 6 Plus, cela commence à se voir. Est-ce que le réseau social augmentera la qualité de ses photos à terme ?

> Accéder aux commentaires

TapToShare restaure le partage social dans le Centre de notifications

| 06/10/2014 | 09:30 |  

TapToShare [1.0 – US – Gratuit – iOS 8 - Nonthawat Srichad] devrait vous intéresser si les boutons de partage ajoutés au Centre de notifications à l’époque d’iOS 5 et iOS 6 vous manquent. Apple avait eu la bonne idée de placer dans cette interface des boutons qui permettaient de rédiger rapidement un statut sur Facebook ou un tweet. Avec iOS 7, ces deux boutons ont mystérieusement été retirés, mais grâce à iOS 8, on peut les retrouver aujourd'hui.

Cette application n’a qu’un rôle : ajouter un widget au Centre de notifications. Une fois installée, il faudra l’ouvrir et modifier la page « Aujourd’hui » : si vous n’avez encore jamais utilisé cette fonction, suivez le guide avec ce précédent article. Le widget installé par TapToShare rappelle l’ancien module et il utilise les fonctions de publication natives d’iOS pour vous permettre de rédiger et de partager le message.

En apparence, on retrouve le même fonctionnement qu’avant, mais il y a malgré tout une différence de taille. Les widgets d’iOS 8 ne sont pas des applications complètes et en particulier, ils ne peuvent pas permettre de saisir du texte. De ce fait, TapToShare oblige l’utilisateur à passer par l’application pour rédiger le message et l’envoyer sur les réseaux sociaux. Il n’y a aucune opération supplémentaire à faire, tout est automatique et assez rapide, mais autant le savoir.

TapToShare est gratuit, proposé uniquement en anglais et il ne fonctionne qu’avec iOS 8, naturellement.

> Accéder aux commentaires

Réseau social : Apple chercherait à acheter Path

| 10/09/2014 | 11:45 |  

Vous vous souvenez de Path ? Sorti à l’origine en 2012, ce réseau social se distinguait de ses concurrents par une interface très bien pensée, loin de la lourdeur de l’application de Facebook. Malheureusement, cet argument ne lui a pas permis de décoller face aux autres réseaux sociaux et, à part en Asie, il est vite tombé dans l’oubli, délaissé par la majorité des utilisateurs.

Le service revient pourtant dans l’actualité dans la foulée du keynote d’hier soir, et de manière plutôt inattendue. Selon le PandoDaily, Apple serait sur le point d’acheter Path pour l’intégrer à iOS. Le site évoque une source interne à Cupertino, une personne apparemment très bien placée selon laquelle l’acquisition n’est peut-être pas encore signée, mais sur le point de l’être.

Si l’acquisition aboutit, le réseau social ne disparaîtrait pas, mais serait intégré à l’application Messages. On imagine que l’application mobile serait retirée de l’App Store, mais peut-être que la version Android resterait en ligne : on a vu avec Beats qu’Apple pouvait maintenir une application pour un autre système mobile.

Apple n’a jamais su mettre en place de réseau social jusque-là et l’échec cuisant de Ping est là pour le rappeler. Est-ce que le constructeur s’en sortirait mieux avec Path ? À défaut de le savoir dès aujourd'hui, cette acquisition ne devrait pas peser trop lourdement sur les finances de l’entreprise. Le site ne donne pas d’indication numérique, mais juge que le manque de succès du réseau social ne devrait pas se traduire par une somme de plusieurs milliards, comme pour WhatsApp et Facebook. Aux dernières nouvelles, Path était évaluée à moins de 500 millions de dollars.

> Accéder aux commentaires

Paper se rapproche encore plus de l’application Facebook

| 17/06/2014 | 11:10 |  

Paper (App Store US) n’est toujours, officiellement, qu’une expérience indépendante. Mais l’application lancée par Facebook au mois de février dernier et toujours réservée à l’App Store américain devient de plus en plus complète. À tel point qu’il ne lui manque plus beaucoup de fonctions aujourd’hui et que l’on peut envisager l’abandon de l’application officielle actuelle au profit de celle-ci.

Ce n’est en fait sans doute pas prêt d’arriver, non pas en raison de fonctions manquantes, mais plus parce Paper offre une expérience radicalement différente de l’application officielle, et même très différente de tout ce que l’on voit par ailleurs sur l’App Store. Quoi qu’il en soit, cette version 1.2 ajoute une longue liste de fonctions qui manquaient encore, comme la possibilité de mentionner quelqu’un dans un commentaire, ou d’identifier une personne sur une photo.

On peut également mettre à jour son profil, afficher les tendances sur le réseau social, insérer des mots-dièse dans les commentaires ou encore modifier l’audience pour chaque message (privé ou public). Bref, autant de fonctions que l’on a l’habitude de voir dans Facebook et qui n’étaient jusque-là pas proposées dans Paper.

Une limite demeure malgré tout : Paper n’est pas proposée en-dehors de l’App Store américain. Pour l’utiliser en Europe, une seule option : créer un deuxième compte App Store et l’utiliser pour télécharger l’application. Espérons que Facebook la propose plus largement, tant son interface est intéressante et bien plus réussie, à notre goût, que celle de l’application de base.

> Accéder aux commentaires

Facebook dévoile son Snapchat un peu trop tôt

| 10/06/2014 | 11:30 |  

Facebook a publié un peu trop vite Slingshot, une nouvelle application qui concurrence directement Snapchat et ses concurrents. Évoquée par la rumeur le mois dernier (lire : Facebook développerait son propre Snapchat), cette application permet bien d’échanger rapidement avec ses amis en utilisant uniquement des photos ou des vidéos. Ces messages disparaissent sitôt reçus, pour ne pas laisser de trace… du moins sur le papier.

Cliquer pour agrandir

Slingshot ne devait pas sortir hier, mais une erreur de manipulation a conduit à voir l’application pendant quelques minutes sur l’App Store. Plus qu’il n’en faut pour récupérer les captures d’écran — d’ailleurs, Google a même eu le temps de stocker la page dans son cache — et de voir pour la première fois son interface. Au niveau du fonctionnement, il semble que Facebook a intégré une idée digne d’un jeu : pour voir de nouveaux messages, il faudra a priori d’abord répondre avec une image.

Le réseau social n’a pas eu à chercher très loin pour trouver son inspiration et on retrouve une interface dépouillée au maximum, avec seulement un bouton ou deux et des gestes, par exemple pour répondre rapidement avec une autre photo. Slingshot devrait proposer quelques fonctions supplémentaires pour ajouter texte et dessin aux images. Pour le reste, il n’y a guère de surprise sur ces captures, et on attend maintenant simplement la sortie finale.

Cliquer pour agrandir

> Accéder aux commentaires

Finalement, Moves partagera vos données avec Facebook

| 05/05/2014 | 21:02 |  

On ne peut pas dire que ce soit une vraie surprise, mais cette confirmation n’en est pas moins triste. Moins de deux semaines après son acquisition par Facebook (lire : Facebook achète (et abandonne) Moves), le traqueur de déplacements Moves [2.6.3 – Français – Gratuit – iOS 7 - ProtoGeo] change ses conditions en matière de vie privée. Le changement le plus important concerne la section de partage des données : jusque-là très restrictif, ce partage est désormais complet et obligatoire.

Dans la précédente version, il était stipulé que Moves ne partageait aucune donnée de ses utilisateurs, sauf en cas d'autorisation explicite pour le faire, ou en cas de demande juridique. Dans cette nouvelle version, l’ambiance est différente : afin d’améliorer le service (sic), vos données peuvent être partagées non seulement avec Facebook, mais aussi à tous les partenaires du réseau social.

Autant dire que si vous tenez à la sécurité des informations collectées par l’application, il ne vous reste plus qu’une seule option : retirer Moves de votre iPhone, après avoir pris le soin de supprimer votre compte et vos données. Le communiqué de presse original promettait que l’application resterait en place et ne partagerait pas ses données avec Facebook, mais la situation a manifestement changé. Reste que l’on ne peut s’empêcher de penser qu’un peu de courage et de sincérité dès le premier jour n’aurait pas fait de mal…

[Via : Urbanbike]

> Accéder aux commentaires

Snapchat ajoute une messagerie et des appels vidéo à son application

| 01/05/2014 | 12:15 |  

Snapchat, O.V.N.I. des réseaux sociaux, vient d'annoncer via son blog l'arrivée de nouveaux services au sein de son application. Une messagerie et un système d'appels vidéos, le tout basé sur l'instantanéité, à l'instar des autres fonctions du réseau.

Après avoir refusé une offre de près de 3 milliards de dollars de la part de Facebook (lire : Facebook met à jour ses apps et n'achète pas Snapchat), Snapchat tente de diversifier les usages de son application. La principale critique faite par les utilisateurs était le manque de moyens de communication à l'intérieur de l'application. Car au-delà des photos et vidéos, il était impossible d'envoyer un simple message écrit à un autre utilisateur. Ce sera bientôt résolu, puisque l'application va être dotée d'un système de messagerie instantanée éphémère. Une fois fermées, les conversations seront effacées, même si un bouton de sauvegarde a été mis en place pour les messages importants, comme une adresse ou un numéro de téléphone.

Autre nouveauté inaugurée par cette mise à jour, l'arrivée d'un chat vidéo, comme le font FaceTime ou Skype. Fidèle au style de l'application, il nécessitera certainement un petit apprentissage pour être bien maîtrisé. Pour activer votre caméra, il faudra maintenir un doigt sur l'écran. De plus, la caméra frontale sera activée avec un geste vers le bas, la caméra principale par un geste vers le haut. Evan Spiegel, co-fondateur de Snapchat insiste sur le côté naturel de ces appels, là où Skype demande une plus grande mise en place, il défend le côté "improvisé" des appels via son application. "C'est comme rencontrer quelqu'un au coin de la rue" déclare-t-il à The Verge.

La mise à jour n'est pas encore disponible sur l'App Store ou toute autre plate-forme, mais elle est annoncée comme "imminente", sans plus de précision.

> Accéder aux commentaires

Pages