Apple a bien supprimé le compte développeur d'Epic 🆕

Mickaël Bazoge |

Comme promis par Apple, le compte développeur d'Epic a bel et bien été supprimé. La conséquence très directe de cette mesure pour l'utilisateur, c'est qu'il n'est plus possible de retélécharger une application Epic après l'avoir achetée ou téléchargée une première fois (il en va de même pour Infinity Blade ou encore Battle Breakers). Depuis deux semaines, c'était le seul moyen d'installer Fortnite sur un iPhone ou un iPad, Apple ayant supprimé le battle royale des rayons de l'App Store.

Impossible de télécharger à nouveau des jeux Epic depuis l'onglet Achats de l'App Store.

Pour les joueurs qui ont eu la présence d'esprit de garder Fortnite sur leur appareil iOS, le jeu reste jouable, mais l'achat de V-Bucks ne reste possible qu'au travers du système de paiement alternatif mis en place par Epic Games, ce qui lui a valu la suppression de son compte développeur. Un jeu qui a d'ailleurs perdu pas mal de son attrait puisqu'il n'a pas eu droit à la nouvelle saison… Heureusement, comme l'a malicieusement souligné Apple aujourd'hui, il reste PUBG Mobile !

Si la justice a confirmé le droit d'Apple à supprimer Fortnite de l'App Store, en revanche le constructeur ne peut pas bloquer l'Unreal Engine. La structure de l'entreprise (Epic Games distribue Fortnite, Epic International gère l'Unreal Engine, chacun avec son compte dév) lui permet de conserver la main sur le moteur.

Mise à jour — Par le biais d'une déclaration à la presse US, Apple confirme la suppression du compte développeur d'Epic, une déception pour la Pomme : « Nous avons travaillé avec l'équipe d'Epic Games pendant de nombreuses années pour le lancement [de leurs jeux]. La cour a recommandé qu'Epic se plie aux règles de l'App Store tandis que la plainte suit son cours ». Cela aurait signifié, pour l'éditeur, de supprimer son système de paiement alternatif dans Fortnite, ce qui n'est « pas juste pour tous les autres développeurs de l'App Store, et ce qui place les clients au milieu de leur combat ». Le constructeur explique qu'Epic a tenté à plusieurs reprises de soumettre des mises à jour de Fortnite « conçues pour enfreindre les guidelines ». Apple espère pouvoir travailler de nouveau avec Epic dans l'avenir, mais « malheureusement ce n'est pas possible aujourd'hui ».

Mise à jour 2 — Tim Sweeney, le patron d'Epic, a réagi ce soir à la suppression du compte d'Epic : « [Apple] a choisi de supprimer le compte, ils n'avaient pas à le faire », assure-t-il. Il répond également aux propos d'Apple selon lesquels Epic aurait multiplié les mises à jour de Fortnite : « Ce n'est pas ça. Epic a soumis trois builds de Fortnite : deux pour des correctifs, la troisième pour la saison 4 [du jeu] ». Une saison qui n'a finalement pas été offerte aux joueurs iOS. Dans une note glissée avec cette ultime mise à jour, l'éditeur indique qu'elle est fournie « au cas où Apple souhaite restaurer Fortnite sur l'App Store à temps pour le lancement de la saison 4 ».

Tags
avatar bhelden | 

@Sindanárië

J’adhère à ce gif, au texte, au personnage, à la référence. Est ce que cette information t’intéresse ? Pas certain.

avatar Soner | 

An act of war.

avatar YetOneOtherGit | 

@Soner

le Casus belli a été le fait d’EPIC la nous en sommes quasiment dans les conséquences mécaniques que la justice à considérer comme infligeant un préjudice à EPIC qu’ils se sont eux mêmes infligés en brisant les règles qu’ils avaient accepté.

Là ce n’est que l’escarmouche, la vraie bataille commence le 28/09 avec l’audience du PI qui tournera autour du véritable enjeu : l’application du Sherman Act, ou pas 😋

avatar melaure | 

@Soner

Ca confirme une fois de plus le coté nocif de ces stores !!!

J’ai acheté Infinity Blade, donc je ne peux plus le retéléchager alors que je me moque bien de leur guéguerre.

Alors que pour mon Palm ou mon eMate j’ai les installers et aucun soucis meme 20 ans après.
Meme si vous avez gardé un ipa vous ne pouvez pas le lancer !

On perd complêtement le contrôle des nos logithèques, encore une fois on se fou de la gueule du client ! C’est la dictature numérique !

avatar gwen | 

@melaure

Oui c’est naze de tout faire disparaître comme ça.

J’ai également acheté infinity blade et c’est dommage de ne plus pourvoir le télécharger. Bon après je ne comptais pas y rejouer avant longtemps. Là c’est foutu.

avatar YetOneOtherGit | 

« Si la justice a confirmé le droit d'Apple à supprimer Fortnite de l'App Store, en revanche le constructeur ne peut pas bloquer l'Unreal Engine. La structure de l'entreprise (Epic Games distribue Fortnite, Epic International gère l'Unreal Engine, chacun avec son compte dév) lui permet certainement de conserver la main sur le moteur. »

L’argument d’Apple était : ce son peut-être des personnes morales différentes mais les compte sont gérés par le même contact et payé avec la même carte bancaire et toutes les entités sont des filiales à 100% d’EPIC.

La juge a considéré que ce n’était pas une motivation suffisante pou confondre tous les comptes dans l’opération de suppression qui à part contre elle pas été considérée comme nécessitant une mesure conservatoire le préjudice subit par EPIC étant au final infligé par lui même.

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

Pour le coup la juge a fait vraiment la part des choses. C’était bien réfléchi et équilibré. L’histoire pourrait même s’arrêter à cela.
Pour ce qui est des joueurs, ils pourraient demander le remboursement à Epic , et une class action contre l’éditeur seul responsable de la perte de leurs jeux sur leur plateforme usuelle pourrait être la seule vraie condamnation

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"L’histoire pourrait même s’arrêter à cela."

peu de chances le cœur de l’affaire c’est le Sherman Act 😉

Cela commence le 28/09

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"Pour le coup la juge a fait vraiment la part des choses. "

Yep

- Sur le Sherman Act : rien de convaincant mais la question mérite d’être explorée plus avant
- Sur Fornite : C’est vous qui êtes à l’origine du préjudice que vous allez subir
- Sur Unreal : il faut peut-être pas tout mélanger

Un bon jugement de TRO

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"Pour ce qui est des joueurs, ils pourraient demander le remboursement à Epic , et une class action contre l’éditeur seul responsable de la perte de leurs jeux sur leur plateforme usuelle pourrait être la seule vraie condamnation"

J’évoquais l’hypothèse avec ByteOrder sur le ton de la plaisanterie qui ne serait pas impossible aux USA 😉

avatar byte_order | 

C'est une hypothèse effectivement, mais son coût hypothétique pour Epic ne sera de toute façon pas dans les mêmes échelles que les enjeux actuels vs Apple.

avatar YetOneOtherGit | 

@byte_order

C’est évident (Quoi qu’avec certains montant délirant de dommages intérêts aux US) mais ce serait quand même amusant 😎

avatar Salapeche | 

"L’argument d’Apple était : ce son peut-être des personnes morales différentes mais les compte sont gérés par le même contact et payé avec la même carte bancaire et toutes les entités sont des filiales à 100% d’EPIC."

Faudrait que les nations appliquent le même principe entre apple et ses filliales locales qu'elle fout volontairement en déficit permanent pour toucher des aides du pays dans lequel la filliale est implantée. Parce que final apple ou apple france, ça reste le même compte en banque et c'est dirigé par tim cook. :)

La étrangement apple va pleurer si tout les pays jouent le même jeu qu'elle. :)

avatar Paquito06 | 

Du coup, la guerre est terminee? Meme si on ignore où est plantee la H?

avatar MKO | 

@Paquito06

Ben non il y aura un procès d’ici un an ou deux bien évidemment d’ici là Épic(erie) aura baissé son froc.

avatar YetOneOtherGit | 

@MKO

"Ben non il y aura un procès d’ici un an ou deu"

Absolument pas la vraie procédure commence le 28/09 avec la première audience du PI.

La procédure du TRO (qu’on peut assimiler à un référé) était une procédure d’urgence lancé par EPIC pour éviter les conséquences de son casus belli le temps que la vraie procédure se fasse.

- Il ont été débouté pour Fornite
- Ils ont été entendu pour Unreal

avatar Sindanárië | 

@YetOneOtherGit

"- Il ont été débouté pour Fornite
- Ils ont été entendu pour Unreal"

Vu la manière dont ils ont agit, assez fourbe et uniquement vindicative, on pourrait penser que le procès restera sur l’idée sortie du référé.
On pourrait même presque deviner que Epic n’arrivera pas à faire porter le débat du procès sur la marge d’Apple .

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"on pourrait penser que le procès restera sur l’idée sortie du référé."

Il n’est rien sorti de fondamental du TRO sur le cœur de l’affaire :

« Epic brings ten claims for violations of Sherman Act, the California Cartwright Act, and California Unfair Competition. Based on a review of the current limited record before the Court, the Court cannot conclude that Epic has met the high burden of demonstrating a likelihood of success on the merits, especially in the antitrust context. However, the Court also concludes That serious questions do exist. »

avatar YetOneOtherGit | 

@Sindanárië

"On pourrait même presque deviner que Epic n’arrivera pas à faire porter le débat du procès sur la marge d’Apple ."

Ce n’est pas une marge mais un taux de commission 😉

Et ce n’est pas l’enjeu de la procédure.

Il ne joue pas sur :
-Apple prend une trop grosse commission (impossible de jouer sur ça)
- Mais sur Apple abuse d sa position dominante pour empêcher la concurrence.

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"- Il ont été débouté pour Fornite
- Ils ont été entendu pour Unreal"

Et ils ont été écoutés pour le Sherman Act.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Et ils ont été écoutés pour le Sherman Act."

Tu sur-interprètes de beaucoup le TRO :

« Epic brings ten claims for violations of Sherman Act, the California Cartwright Act, and California Unfair Competition. Based on a review of the current limited record before the Court, the Court cannot conclude that Epic has met the high burden of demonstrating a likelihood of success on the merits, especially in the antitrust context. However, the Court also concludes That serious questions do exist. »

Vous êtes loin d’être convaincant mais il y a des questions sérieuses à explorer. 😎

Ça commence le 28/09, personne n’attendait d’avancée majeur autour du Sherman Act lors du TRO.

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Vous êtes loin d’être convaincant mais il y a des questions sérieuses à explorer. 😎"

C’est ce que je disais. Écoutés.

Tu te laisses aller à une double sur interprétation :
de mon propos - je ne disais pas qu’Epic avait convaincu, juste que la juge avait écouté -, et du propos de la juge - "loin d’êtres convaincants" est exagéré, c’est plus un "vous ne nous avez pas convaincu, mais on va y penser" -.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

« Tu te laisses aller à une double sur interprétation :
de mon propos - je ne disais pas qu’Epic avait convaincu, juste que la juge avait écouté »

Nope j’étais étonné de ta position mais au final « avoir été écouté » est juste équivoque.

« Etre écouté » peut souvent signifier être compris pas juste entendu .

« ma position a été écouté lors du rdv » signifie en général plus qu’une simple écoute.

Ce donc juste un malentendu 😉

———-

«  loin d’êtres convaincants" est exagéré, c’est plus un "vous ne nous avez pas convaincu, mais on va y penser" »

Là quand même :

« the Court cannot conclude that Epic has met the high burden of demonstrating a likelihood of success on the merits »

pourrais se traduire par :

« la Cour ne peut pas conclure qu’Epic s'est acquittée de la lourde charge de démontrer une probabilité de succès sur le fond »

Il y à quand même un jugement de valeur relativement négatif pour une première étape de procédure, qui ne peut se résumer, à mon sens, par «vous ne nous avez pas convaincu » qui est bien plus neutre ;-)

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Il y à quand même un jugement de valeur relativement négatif pour une première étape de procédure"

La phrase ne s’arrête pas là et la seconde partie pondéré la première. Tu es aussi passé de très négatif à relativement négatif.

C’est aussi ma compréhension. Relativement négatif. Pas très négatif.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"C’est aussi ma compréhension. Relativement négatif. Pas très négatif."

Deal 👍🖖

avatar Paquito06 | 

@MKO

"Ben non il y aura un procès d’ici un an ou deux bien évidemment d’ici là Épic(erie) aura baissé son froc."

Epic fail? 😱
Apple pourrait (simplement) changer son modele, la pillule passerait mieux, les revenus ne diminueraient pas pour autant.

avatar Dgamax | 

@MKO

Ils ne le baisseront pas, ils ne sont pas là pour faire des thunes EPIC, les joueurs se tourneront petit à petit vers Android ou le gaming est beaucoup simple que sur iOS malheureusement.
Apple n’a toujours pas compris que le gaming est une partie importante pour iOS, ils s’en mordront les doigts plus tard.

avatar romainB84 | 
avatar Adodane | 

Si un juge a été saisi, cela veut dire que Apple n’est pas maître de son store ?

avatar 33man | 

@Adodane

Non mais sûrement qu’ils peuvent supprimer le compte iCloud du juge 😹😀😅😇

avatar byte_order | 

@Adodane

Vous êtes en train sérieusement de demander si Apple est au dessus de la justice !?

avatar UraniumB | 

@byte_order

C’est le cas. D’une certaine façon.

avatar fte | 

@Adodane

"Si un juge a été saisi, cela veut dire que Apple n’est pas maître de son store ?"

Bien entendu pas. Quelle drôle d’idée. La loi est la loi pour Apple aussi. Et parfois les lois évoluent pour mettre fin à des pratiques douteuses.

avatar ataredg | 

@fte Apple n'a jamais été hors la loi dans cette affaire. Par contre Epic a enfreint les règles d'un contrat (qu'ils ont signé en toutes connaissances de causes) et ça c'est condamnable en justice.

avatar fte | 

@ataredg

"Apple n'a jamais été hors la loi dans cette affaire."

Ce n’est pas clair. La juge a souligné qu’il y avait de sérieuses questions posées. Divers régulateurs sont sur l’affaire.

Ce n’est pas ce qui a été jugé ici.

"Par contre Epic a enfreint les règles d'un contrat (qu'ils ont signé en toutes connaissances de causes) et ça c'est condamnable en justice."

J’ignore ce que tu appelles condamnable. Enfreindre un contrat mène à sa rupture le plus souvent, pas à une condamnation en justice. Ainsi le compte couvert par ce contrat enfreint est fermé et le contrat rompu, avec accord du juge.

avatar YetOneOtherGit | 

@ataredg

"Apple n'a jamais été hors la loi dans cette affaire."

On ne sait pas encore 😎

avatar 33man | 

Victoire Royale !

Mais perso je reste et signe que cette suppression donnera du grain à moudre pour Epic qui pourra illustrer la dominance sans partage d’Apple.

Ceci dit je ne suis pas contre la suppression de fortnite vu qu’il ne respectait pas les termes de l’app store.

Ma maison mes règles.

Mais quand on possède la seule maison de la ville on va naturellement avoir tendance à mettre des règles de plus en plus ... limite...

Curieux de voir la suite

avatar Sindanárië | 

@33man

“Mais perso je reste et signe que cette suppression donnera du grain à moudre pour Epic qui pourra illustrer la dominance sans partage d’Apple.”

Peu probable. Leurs tactiques frontales et sans dialogue dès le départ les desserviront. Au final le débat de fond sur l’ouverture du store aux payements alternatifs et au taux de marge tombera à l’eau. Il est probable que le procès confirmera cela, on verra ce qu’il en sortira.

avatar EBLIS | 

Ma maison mes règles.

Alors pourquoi Microsoft s'est elle mangée des procès sans cesse pour abus de position dominante et anticoncurrentielle et compagnie ?

C'est à ne plus rien y comprendre.

avatar Krysten2001 | 

@EBLIS

Car Microsoft propose un système ouvert, accessible à tous les constructeurs,... alors qu’Apple le garde seulement pour elle-même.

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

"Car Microsoft propose un système ouvert, accessible à tous les constructeurs,... alors qu’Apple le garde seulement pour elle-même."

Les diverses tentatives de Microsoft de produire un OS pour smartphone allaient dans cette direction ?

Je n’en ai pas souvenir 😉

avatar Krysten2001 | 

Je parlais plus pour le pc 🙃

avatar YetOneOtherGit | 

@EBLIS

"Alors pourquoi Microsoft s'est elle mangée des procès sans cesse pour abus de position dominante et anticoncurrentielle et compagnie ?"

Une procédure principale qui en terme de jugement avait abouti à une injonction de dementellement de MS rien de moins, avant une négociation avec le DoJ durant la procédure d’appel qui a abouti à un compromis de portée bien plus symbolique;

L’abus de position dominante de MS était bien plus directement dans l’esprit du Sherman Act tout simplement, c’est un texte très novateur mais il date de la fin du XIX° siècle, le concept d’abus de position dominante sur un marché porté par un produit qui n’est pas en position dominante était un peu difficile à envisager à l’époque 😉

avatar Bigdidou | 

@EBLIS

"Ma maison mes règles."

Et moi, « ma femme, ses règles » (rhooo).

C’est à peu près aussi con et sans le moindre rapport avec une boutique d’app qui n’est pas « la maison d’Apple ».

avatar SIMOMAX1512 | 

@33man

Il y a des centaines d’autres maisons avec tous les appareils android. Et d’ailleurs Google va peut être faire comme Apple si epic continue de pas respecter les règles des stores .

avatar byte_order | 

@SIMOMAX1512
> Il y a des centaines d’autres maisons avec tous les appareils android.

Il y a d'autres maisons, mais faut d'aborder changer de pays.
Nuance.

> Et d’ailleurs Google va peut être faire comme Apple si epic continue de pas
> respecter les règles des stores

C'est déjà fait, Fortnite n'est plus dispo sur le Play Store non plus.

Par contre Google n'a pas viré tous les jeux de Epic sur le Play Store, juste Fortnite.
Et Google n'a pas non plus menacé d'empêcher la distribution du moteur UnrealEngine pour Android.
Fortnite pour Android reste diponible sur d'autres stores d'apps Android, dont celui de Samsung, ainsi que disponible en fichier apk à installer soit même.

Tout cela fait une différence assez notable au final.

avatar Brice21 | 

@byte_order

"Fortnite pour Android reste diponible sur d'autres stores d'apps Android, dont celui de Samsung, ainsi que disponible en fichier apk à installer soit même.
"

Pourtant Epic attaque aussi Google en justice. Ce n’est donc pas l’app store le problème, mais les 30% (qui sont pourtant le standard de l’industrie : Steam, Sony, Nintendo, Microsoft, GOG, Samsung, LG, Huawei, etc. prennent tous 30%).

avatar ckermo80Dqy | 

@33man

La dominance ? 😊

avatar Salapeche | 

"Ma maison mes règles. "

Sauf que tu ne possèdes pas le terrain au sens large, donc ta maison peut-être mais les règles du tauliers.

Essaie de tuer quelqu'un dans ta maison et de t'en sortir avec un "ma maison, mes règles" qu'on rigole. :)

Tu vas dire quoi si les FAI appliquent une commission de 30% sur chaque achats que tu fais depuis un iphone/ipad parce que tu te sers de leur réseau pour faire transiter les données ? :)

Pages

CONNEXION UTILISATEUR