Apple veut faire d’Apple Pay la solution de paiement par défaut des apps et des sites

Anthony Nelzin-Santos |

Plus de trois ans après sa présentation, Apple Pay est disponible dans une trentaine de pays sur quatre continents. Même si le paiement mobile est encore largement minoritaire, il n’est plus rare, et Apple dit représenter « près de 90 % » du marché. Bien implantée dans les magasins « en dur », la firme de Cupertino veut maintenant imposer Apple Pay dans les applications et sur le web.

C’est paradoxal : occupée à convaincre les banques et séduire les commerçants, Apple a presque oublié d’informer les développeurs et discuter avec les marchands en ligne. Disponible partout où le paiement sans contact est proposé, à condition bien sûr d’être client d’une banque partenaire, Apple Pay reste relativement rare dans les applications et sur le web.

Apple veut y remédier : après avoir écouté les doléances des commerçants, elle inaugure une nouvelle version du bouton «  Pay », plus flexible et plus engageant. Par défaut, le bouton conserve son apparence sobre, texte blanc sur fond noir, mais Apple propose maintenant des variantes sur fond blanc.

En fonction de sa charte graphique, le commerçant pourra retirer la bordure, supprimer ou modifier les coins arrondis, et agrandir ou rapetisser le bouton. Outre le simple bouton «  Pay », Apple propose toujours des boutons « Configurer l’ Pay », « Acheter avec  Pay » et « Faire un don avec  Pay »

Deux nouveaux boutons sont disponibles dans iOS 12 et une future version de WebKit : « Réserver avec  Pay », conçu pour les hôtels et les VTC notamment, et « S’abonner avec  Pay », dédié aux abonnements. Tous ces boutons sont automatiquement traduits dans les treize langues parlées dans les pays où Apple Pay est proposé.

Une nouvelle page de démonstration permet de tester les différentes variations du bouton, et surtout de simuler des paiements avec Apple Pay. Par ailleurs, Apple a mis à jour sa documentation… et réannoncé la prise en charge des cartes Visa Electron, Visa V Pay, et MasterCard Maestro, peut-être que l’information n’était pas bien passée du premier coup.

Surtout, la firme de Cupertino a lourdement insisté sur deux concepts : le defaulting et le streamlining. Le defaulting consiste à proposer Apple Pay par défaut, en première intention, dès le panier ou même dès la page d’un produit. Le streamlining consiste à utiliser les informations de facturation fournies par Apple Pay, et seulement les informations de facturation fournies par Apple Pay, pour accélérer le processus de vente et éviter les abandons prématurés.

Pour favoriser ces usages, Apple a amélioré la prise en charge des totaux nuls, c’est-à-dire de la situation où le montant à payer tombe à zéro après l’application de réductions. Jusqu’ici, Apple Pay ne pouvait pas être utilisé pour « payer » un montant nul. C’est désormais le cas, ce qui permettra aux commerçants de récupérer automatiquement les informations d’expédition enregistrées par le client.

Apple a profité de la session de la WWDC consacrée à Apple Pay pour présenter quelques nouveautés de Wallet, et rappeler le fonctionnement des contactless passes, qui seront notamment utilisés par le futur Student ID dans certaines universités américaines (lire : Non, Apple n’a pas ouvert la NFC de l’iPhone avec iOS 12). Les développeurs pourront notamment ajouter des lignes supplémentaires, chaque ligne contenant quatre champs, pour enrichir les passes les plus complexes.

Surtout, ils pourront utiliser des descripteurs sémantiques parmi un dictionnaire prenant en charge plus de 70 types de passes, notamment les cartes de transport et les tickets d’événements. Cette fonction est liée aux raccourcis Siri : un descripteur est explicitement prévu pour demander l’activation du mode « Ne pas déranger » pendant un temps spécifié en second, par exemple le temps d’un film pour le cas d’un ticket de cinéma.

avatar Serdinant | 

Apple Pay est vraiment très pratique. A tel point que j’ai du mal à m’en passer. J’ai même changé de station service car la nouvelle est compatible Apple Pay.

avatar Minileul | 

@Serdinant

Une fois sur 4, Apple Pay est refusé et on me demande de mettre ma carte bleu et le code... du coup je ne l’utilise plus, vu que je me retrouvais à ne pas pouvoir payer en caisse quand j’avais oublié mon porte monnaie

avatar reborn | 

@Minileul

C’est souvent à cause de la banque. À la caisse d’epargne aucun soucis, à la soge c’est plus problématique, car ils ne prennent en charge que les paiements du GIE CB il me semble.

avatar frankm | 

@reborn

C'est clair que à la Caisse d'Épargne rien à dire et en plus on a été les premiers à en bénéficier

avatar Serdinant | 

@Minileul

Il faut qu’il y ai le petit logo « sans contact »

avatar Sgt. Pepper | 

@Minileul

A voir plutôt avec ta banque pour régler tes plafonds ?

avatar Rom 1 | 

@Serdinant

Pareil, c’est devenu ma solution de paiement préféré et souvent ça engage la conversation avec le commerçant. Et en plus c’est ludique.

Un peu peur de passer définitivement sur un iPhone X car la manipulation est moins aisée et naturelle qu’avec Touch ID.

avatar frankm | 

@Rom 1

Je suis souvent aux commerçants que quand il faut payer Apple sait faire. Oui ça engage la conversation au déjà du simple bonjour/merci bien sûr

avatar MystR | 

Mis à part le site d’Apple, je n’ai vu que peu de sites mettant en avant Pay... de mémoire Herschel🤔

avatar r e m y | 

@MystR

Et encore.... même chez Apple, ce n'est pas systématique. iTunes ou l'appStore ne proposent toujours pas le paiement par ApplePay!

avatar Half | 

@r e m y

L’AppStore dispose bien d’Apple Pay, en tout cas sur l’application.

avatar r e m y | 

@Half

L'Apple Store, oui, mais sur l'appStore, je n'ai pas trouvé comment utiliser ce moyen de paiement...

avatar Half | 

@r e m y

Pardon mal lu en effet

avatar Akeru60 | 

Asos

avatar Tomtomrider | 

@MystR

Ray ban

avatar jerome_istin | 

Peut-être, effectivement, que cela facilitera l'adoption d'Apple Pay aux USA...
Parce que j'ai bien l'impression qu'il y a la Californie... Et le reste du pays...
J'habite Houston (4M d'habitant, 4eme ville en population des USA) et à part McDonald's et Best Buy...
Ben y'a pas beaucoup d'autre magasins "en dur" qui acceptent Apple Pay.
La faute aux machines qui ne sont pas compatibles NFC puisque la plupart des banques n'utilisent de toutes façons pas cette technologie ici (la carte "à puce" est arrivée seulement aux US y'a quoi, deux ans, maintenant)...
Donc Apple Pay reste une très chouette démonstration technologique, mais quasiment inutilisable au quotidien et c'est bien dommage...

avatar Serdinant | 

@jerome_istin

Laisse moi douter...

avatar jerome_istin | 

@Serdinant

Douter de ?

avatar Serdinant | 

@jerome_istin

Douter de ta loyauté

avatar frankm | 

@Serdinant

Aucunement étonné

avatar Paquito06 | 

@jerome_istin

C’est bizarre comme retour aux US. En ayant vecu a NYC (NY), Dallas (Texas), Atlanta (GA), j’utilisais Apple Pay presque tout le temps depuis ses debuts. Depuis que je vis à SF, je l’utilise tout autant. Toutes les chaines acceptent Apple Pay (Whole Foods, Trader Joe’s, Best Buy, Walgreens, Rite Aid, etc.) et les seuls endroits où je sors la carte, c’est au restaurant. Y a seulement de rares magasins style bodega du coin de la rue qui n’acceptent pas car ils n’ont pas de lecteur NFC (mais seront les memes a afficher Credit Card a partir de $10 minimum...). J’ignore le fonctionnement du business avec les lecteurs de carte mais suivant la banque du commercant ils doivent plutot pousser a mettre a jour le TPE, au moins une fois depuis qu’Apple Pay existe, y a 3-4 ans.

avatar jerome_istin | 

@Paquito06
Je suppose que cela depends effectivement d'où tu fais tes courses... Walmart, Target, Costco, Kroger, CVS, Shell, Exxon, RaceTrac ne prennent pas l'Apple Pay, pour ne citer qu'eux...

avatar Paquito06 | 

@jerome_istin

“Je suppose que cela depends effectivement d'où tu fais tes courses... Walmart, Target, Costco, Kroger, CVS, Shell, Exxon, RaceTrac ne prennent pas l'Apple Pay, pour ne citer qu'eux...”

J’ai utilisé Apple Pay chez Target et CVS le weekend dernier 😳 J’ignore les autres, je ne suis pas client.

avatar jerome_istin | 

Cela depends donc des locations...
Je suis allé cet après-midi à mon CVS, où j'ai encore posé la question s'ils prenaient Apple Pay ou pas et la réponse a été la même que depuis des mois (années): "Nos machines ne sont pas compatibles. On doit en recevoir des nouvelles 'sometimes'..."

avatar Paquito06 | 

@jerome_istin

En effet, rien n’est fait a l’echelle de la nation \ o /

avatar AppleBZH | 

Je suis au crédit agricole et comme ces nazes ne se bougent pas j’ai crée un compte Orange Bank 🏦 ! Apple Pay fonctionne parfaitement un vrai plaisir je ne sort quasi plus ma CB.
Au départ j’osais pas, peur de paraître flambeur ou geek, et je me prenais des réflexions genre : ça ne vas pas marcher , mr est hi tech, etc..

avatar julien74 | 

@AppleBZH

Moi je passe par l appli « max » , qui m a crée une CB que j ai lié à ma CB du Crédit Agricole.
Orange bank en effet, exigeait de devoir faire un virement sur le compte OB à partir du CA et ça prend 1 ou 2 jours.
Du coup, que le CA ne soit pas ApplePay, j en ai plus rien à cirer....

avatar quentinf33 | 

@AppleBZH

Je prends des réflexions gentilles comme ça aussi. Je leur réponds que en 2018, payer avec un bout de plastique qu’on doit chercher dans son porte-feuille, ça va aller un moment... 😂
Sans rire, j’ai eu très peu de soucis, sauf dans un magasin Carrefour, ou je suis le seul client pour qui les paiements Pay sont systématiquement rejetés. Le service clients Carrefour France ne comprend pas... ou alors quand les TPE désactivent automatiquement le « sans contact » logiciellement quand c’est supérieur à 20€... Ingenico (principal fournisseur) devrait mettre à jour automatiquement tous les TPE 🤷🏻‍♂️

avatar frankm | 

@quentinf33

Les grandes enseignes sont en dessous des petits commerçants concernant l'adoption de Apple Pay. En fait j'ai même compris que chez eux ce n'est pas la peine de sortir mon iPhone pour payer !

avatar cdp86 | 

@quentinf33

Carrefour n’autorise depuis des années que les cartes Pass en sans contact. Je n’ai pas retesté récemment, mais pas sûr que ça ait changé.

avatar kaporal78 | 

@cdp86

cela fait plus d'un an que je règle avec apple pay que ce soit à carrefour ou carrefour market.
juste dans des très rares fois où ce n'est pas passé et j'ai du sortir la carte bleu.

avatar quentinf33 | 

@cdp86

Carrefour est partenaire avec Apple.
https://www.apple.com/fr/apple-pay/

Ça devrait donc garantir que ça fonctionne correctement pourtant je pense... dites-moi si je me trompe.

avatar frankm | 

@AppleBZH

Oui ça fait geek mais c'est tellement simple. Et c'est marrant de voir les commerçants bouche bée quand ils découvrent que leur TPE peut encaisser autant sans contact ou qu'ils ont le sans contact !

avatar frankm | 

A commencer par leur propres sites et applications qui se réfèrent au compte iTunes pour payer : commande de tirages sur Photos, achat de musique dans iTunes, Mac App Store / App Store, ...

avatar fessebook | 

Avant que la société générale et American Express proposent Apple Pay... Je le réclamait à corps et cri... Et aujourd’hui qu’ils le proposent, je l’ai utilisé que deux trois fois... 😅
Ça me donne trop l’impression de frimer...

avatar fte | 

@fessebook

"Ça me donne trop l’impression de frimer..."

Ça, je ne comprends pas. Pourquoi, comment ?

avatar MJohnson | 

Qu'il commence par élargir la disponibilité du service

avatar FreddyF | 

Pour moi c’est ça la killer app de l’Apple Watch : Apple Pay

avatar Ded77 | 

@FreddyF

Je pensais pareil, mais finalement, c’est souvent très peu pratique. Je paie avec la watch seulement au McDo. Au drive ça évite de débrancher l’iPhone de CarPlay et en borne l’emplacement (norme handicapé ?) de la CB est facilement accessible au poignet.
Chez les commerçants, je ne paie qu’avec l’iPhone : la plupart du temps, le commerçant a soit le terminal dans la main, soit il faut se contorsionner pour présenter le poignet. C’est finalement plus simple de tendre l’iPhone.
Et c’est vrai que même sur Paris, ça étonne toujours le commerçant qu’on puisse payer avec sa montre. Du coup, ça part souvent en discussion là-dessus pas toujours voulues/lassantes/répétitives/chronophages…

avatar Sgt. Pepper | 

Je n’a payé pratiquement qu’avec ma Watch 🤩

Tellement pratique,...

Par ce notre,, en effet, incroyable d’avoir encore à rentrer son numéro de carte plastique dans les Apps ou site Web 😳😤

avatar gla | 

Ça fait je ne sais combien de temps que c’est disponible en France, et pourtant certaines banques ne sont toujours pas à jour... Je suis personnellement chez HSBC et rien : ça en devient insupportable.
J’ai essayé orange cash pendant un temps mais le fait de faire un virement etc.. m’a plus dérangé qu’autre chose, par conséquent pas d’Apple pay pour moi.

avatar Filouche | 

Vivement que toutes les banques se mettent aussi a la page et qu’on puisse tous avoir une carte Apple Pay!

avatar iDidier | 

Il faudrait déjà qu’Pay soit disponible …

avatar iDanny | 

Pas mal la page de démo d’Apple Pay, ça m’a permis de constater que ma Visa 1er Société Générale est « non disponible pour les paiements sur le web » ! 🤔😐

Par contre pas de souci avec ma carte Ticket Resto arf...

avatar byte_order | 

Une démarche qui va probablement susciter un fort intérêt de la Commission Européenne.

Parce que dans le genre distorsion de la concurrence, imposer *sa* propre plateforme de paiement sans contact par défaut, c'est encore plus fort qu'imposer son navigateur web par défaut : les intérêts financiers sont clairement plus évidents et surtout immédiats.

J'entends déjà dire que cela n'a rien à voir, Microsoft c'est le diable et avec Internet Explorer ils voulaient asservir l'humanité, tandis que Apple avec Apple Pay, elle, elle veut juste le bien de l'humanité.

C'est triste quand ceux qui dénonçaient, à juste titre, les abus de position dominante de l'ancien #1 embrassent aveuglement le même genre d'abus dès lors que le nouveau #1 est l'ancien challenger adoré...

Par quel miracle intellectuel qu'un acteur en position dominante mette sa techno par défaut qui avantage économiquement ce même acteur est devenu en 20 ans une démarche parfaitement tolérable !?

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@byte_order : « imposer *sa* propre plateforme de paiement sans contact par défaut » : il faut savoir raison garder. Apple propose aux développeurs d'utiliser Apple Pay par défaut, elle ne l'impose pas (et ne le pourrait d'ailleurs pas, ne serait-ce que parce qu'il n'est pas disponible partout).
avatar byte_order | 

Quelle différence avec "inciter" les développeurs (et donc les utilisateurs) à ouvrir tout lien web avec Internet Explorer par défaut ?

C'est pas imposé par la "force", mais cela n'empêche pas de voir un usage d'une position dominante pour renforcer abusivement ses propres intérêts en distordant les offres concurrentes, qui elles ne peuvent pas "inciter fortement" les développeurs à proposer leurs propres solutions par défaut...

Ils sont pas idiots, ils savent parfaitement que passer en force arbitrairement cela leur vaudrait une réaction bien trop rapide pour avoir le temps d'en profiter, alors qu'avec la technique du petit à petit, là, par contre, cela a le temps de rapporter avant que des instances de surveillance des règles du commerce se réveillent, c.a.d. quand il est largement trop tard pour que la concurrence ne soit pas largement morte...

avatar Anthony Nelzin-Santos | 
@byte_order : « cela n'empêche pas de voir un usage d'une position dominante » : pour qu'il y ait abus de position dominante, il faut qu'il y ait position dominante. Apple n'est pas en position dominante sur le marché des smartphones, ni sur le marché des dispositifs de paiement en ligne. (Et non, elle n'est pas en « position dominante sur iOS », cela n'a aucun sens.)
avatar byte_order | 

A l'échelle mondiale, non.
Mais à l'échelle nationale, voire continentale (Océanie...), si, et pas des moindres considérant leurs PIB : USA (1er), Japon (3ieme), Canada (10ième), Australie (13ième)...

Par ailleurs, c'est faire l'impasse sur l'aspect lock-in nettement plus fort dans l'ecosystème iOS qu'ailleurs. Des propriétaires d'un appareil sous iOS dans un pays ou cette plateforme ne serait que seconde plateforme avec 48% de PDM par exemple ne changeront pas de plateforme pour pouvoir payer avec autre chose que Apple Pay, les coûts annexes pour ressortir de écosystème les en dissuaderont.

Mais sur le fond, vous avez raison : attendons sagement que Apple soit en position dominante partout dans le monde pour s'inquiéter qu'elle puisse tordre la concurrence sur les moyens de paiement sans contact, depuis des années là où elle l'était déjà depuis... ben des années.

avatar jul69 | 

Moi c’est quand je paie avec ma montre. 9 fois sur 10 j’ai un « wahouu » avec un grand sourire. C’est pour ça qu’on aime Apple je pense. L’émerveillement qu’on soit geek ou pas geek. Et rien que pour ça c’est génial.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR