Apple prend beaucoup plus au sérieux Apple Music

Mickaël Bazoge |

Trois ans après son lancement, Apple semble prendre beaucoup plus au sérieux son offre de streaming musical. C’est du moins le sentiment d’un dirigeant anonyme d’une des trois plus importantes majors de l’industrie. Au Financial Times, ce dernier explique que depuis l’an dernier, le constructeur se fait « beaucoup plus agressif (…) ils viennent nous voir avec de nouvelles idées tout le temps, ce qu’ils n’avaient pas fait il y a deux ans ».

La Pomme revient de loin : « Apple a pris un mauvais départ, avec un produit inférieur, il y a trois ans », indique ce cadre. « Apple Music n’a pas été un produit spectaculaire comme [l’iTunes Store] l’avait été ». Les efforts ont payé : le service compte désormais 56 millions d’abonnés, contre 50 millions en mai (le FT ne dit pas s’il comptabilise tous ceux qui sont encore dans leur période de gratuité).

Sur les six derniers mois, Apple Music a recruté 6 millions d’abonnés, contre le double pour le concurrent anglo-suédois. Lot de consolation : le service d’Apple a dépassé Spotify aux États-Unis. Selon des responsables de maisons de disques, Apple Music serait plus écouté par des auditeurs plus âgés, ce qui explique peut-être l’intérêt prêté à Apple pour iHeartMedia.

iHeartMedia est le plus important diffuseur radio traditionnel aux États-Unis, avec 850 stations AM et FM écoutés par 270 millions d’auditeurs. Le groupe est en faillite, plombé par une dette colossale de 20 milliards de dollars (lire : Apple s’intéresse à la diffusion radio d’iHeartMedia). Le constructeur envisagerait de prendre une part dans le capital dans cette entreprise, et/ou de nouer un partenariat qui lui permettrait de promouvoir Beats 1.

Apple pourrait également acquérir la plateforme de streaming d’iHeartMedia, qui compte 120 millions d’utilisateurs. Quoi qu’il en soit, Apple Music est à la croisée des chemins, entre la semi-retraite de Jimmy Iovine, l’arrivée d’Olivier Schusser à la tête d’Apple Music monde (après avoir géré la tête de pont londonienne), et les acquisitions de start-ups et de services musicaux comme Shazam.

Tout cela montre qu’il y a « définitivement un changement de garde », selon le dirigeant d’un label. Preuve en est encore aujourd’hui avec cet accord qui va permettre à Alexa de puiser dans le catalogue d’Apple Music.


avatar Bigdidou | 

@dito

« je vais à terme quitter le streaming d’Apple pour Qobuz qui est plus riche en matière éditoriale »

Oui, mais ça reste très mal foutu, confus comme tout.
Pas de playlists dignes de ce noms, quant aux propositions, elles sont anémiques et souvent peu opportunes. Le système des radios est inexistant.
L’app iOS commence à être correcte, l’app Android est un enfer, du foutage de gueule.

Je me rabats de plus en plus sur Spotify pour le streaming, je ne pense pas que je renouvellerai Qobuz une quatrième année. Mais je continuerai d’y acheter ma musique.

avatar PixelPopz | 

@dito

Il me semble que Qobuz est en fin de vie non ? Je me trompe peut être mais j’avais cru lire ça

avatar Merou13 | 

@PixelPopz

A priori ils prévoient un déploiement aux USA en 2019 après avoir été rachetés il y a presque deux ans.

avatar AhRiMaN | 

Sans la force de frappe d'Apple derrière et son installation d'office sur les appareils iOS , je me demande ou Apple music en serait maintenant.
Spotify le devance sur tout , qualité des playlists , mix quotidiens , gestion des dossiers , présence sur beaucoup plus de supports.

avatar PixelPopz | 

Par contre je ne comprend pas certains trucs dans apple music, comme le fait que des albums disparaissent, que d’autres soient rajoutés dans la bibliothèque sans savoir d’où ça sort, qu’un album ne puisse pas être téléchargé entièrement et que les titres manquants se retrouvent dans une vielle compile qui elle est téléchargable. Franchement il y a des choses qui me dépassent là dessus

avatar PixelPopz | 

@PixelPopz

Ah et j’oubliais, il manque aussi des albums d’un même artiste sur l’ensemble de sa discographie sur apple musique. Comprends pas ça non plus

avatar Grug | 

Même sur iOS je n'arrive pas à mettre Apple music. Une histoire d'apple ID qu'apple refuse de prendre en compte. Et même sur mon mac, la frontière entre l'itunes store et Apple musical n'étant pas définie ce service est très inconfortable.
Passé les trois mois d'essai, je retourne à la concurrence.

Qu nd aux pronostiques sur iTunes, je pense que malheureusement cette bouse va rester.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR