Trois ans après son lancement, l'Apple Card reste réservée aux États-Unis

Félix Cattafesta |

Cela fait maintenant 3 ans que l'Apple Card a été lancée aux États-Unis. Cette carte de crédit ayant l'appui de Goldman Sachs a été rendue accessible à certains testeurs le 6 août 2019, avant d'être déployée à tous les Américains deux semaines plus tard. Malheureusement, elle reste pour le moment uniquement disponible dans le pays de Tim Cook, et la Pomme tarde à annoncer du concret pour une ouverture à d'autres pays.

On avait pourtant des raisons d'y croire, plusieurs indices laissant pressentir un déploiement plus vaste du service. Lors d'un voyage en Allemagne en 2019, Tim Cook a affirmé vouloir « proposer cette carte partout dans le monde ». En 2020, MacRumors indiquait que l'Australie pourrait être sur la feuille de route de Cupertino, tandis que du code dans la bêta d'iOS 14 présentait des références au RGPD pour l'Apple Card. Malgré cela, rien n'a été annoncé sur le Vieux Continent : il faut dire que les différences de modèles économiques complexifient une potentielle exportation.

Un pays de choix pour le lancement de l'Apple Card pourrait être le Canada. Les iPhone y sont légion (57,39 % des parts de marché au mois de juillet) et la pratique du crédit y est sensiblement identique à celle des États-Unis. La marque « Apple Card » y a été déposée par Cupertino en 2019, et le système de cashback serait compétitif s’il y est importé sans changement des taux (ce qui est loin d'être promis). Si le service finit par arriver en France, cela sera sans doute sous une forme modifiée. Il faudra probablement faire une croix sur son séduisant système de cashback, difficile à appliquer dans l'Hexagone.


Tags
avatar koko256 | 

Plus difficile de marger comme le souhaite Apple en Europe donc ils ont moins intérêt à venir chez nous.
Oui c'est de l'analyse financière et fiscale au doigt mouillé :)

avatar Paquito06 | 

@koko256

“Plus difficile de marger comme le souhaite Apple en Europe donc ils ont moins intérêt à venir chez nous.
Oui c'est de l'analyse financière et fiscale au doigt mouillé :)”

En vrai, 2 premieres questions dont personne n’a la reponse:
1/ trouver une banque partenaire pour apple, plutot globale, car par pays bonjour la misere, donc si c’est pas bnp ou hsbc, ca complique la chose.
2/ quel business model associé a une carte de debit (carte les cartes de credit ne sont pas utilisees en France/Europe, y a qu’a voir amex).
Apres c’est de la limonade.

avatar Lu Canneberges | 

Tant pis pour eux et pour nous, et si ça arrive un jour ce sera trop tard, j’aurais déjà lancé notre néobanque coopérative éthique, écolo et solidaire ! 😇

Affaire à suivre… (et on recrute des développeurs !)

En tout cas aujourd’hui le marché des néobanques/fintechs est ultra saturé et on ne peut s’y faire une place que si l’on a une offre très différenciée/radicale/écosystémique et/ou de niche. Je ne me fais pas trop de soucis pour Apple… mais en France ça va être dur.

avatar une fleur | 

@Lu Canneberges

« le marché des néobanques/fintechs est ultra saturé et on ne peut s’y faire une place que si l’on a une offre très différenciée/radicale/écosystémique et/ou de niche »

le services financiers étant très substituables et facile à imiter je ne vois absolument pas en quoi une telle offre déjouerait la tension concurrentielle

avatar JohnWalker | 

@Lu Canneberges

« Tant pis pour eux et pour nous, et si ça arrive un jour ce sera trop tard, j’aurais déjà lancé notre néobanque coopérative éthique, écolo et solidaire ! 😇 »

Tiens encore une tarte uppeuse en toc 😎
C’est dingue comme ça pilule 💊 en ce moment.

avatar Lu Canneberges | 

@JohnWalker

> « « notre néobanque coopérative éthique, écolo et solidaire ! 😇 »
Tiens encore une tarte uppeuse en toc 😎
C’est dingue comme ça pilule 💊 en ce moment. »

Ok, c’est sympa les jugements accusateurs à l’emporte-pièce, mais ça se base sur quoi ? ^^’

On ne s’est pas réveillés un matin en se disant « tiens on veut se faire du fric, qu’est-ce qui porte en ce moment ? » (et franchement y a plus facile…), ça fait 6 ans pour moi, 30 ans pour d’autres, qu’on s’engage de manière bénévole ou professionnelle sur les enjeux néfastes et positifs de l’économie, du local, de la banque, de la finance, avec un parcours irréprochable et sans appât d’un quelconque gain, et plus généralement dans l’écologie (réelle), le social et donc l’économie sociale et solidaire (ESS).

Il y a un problème gigantesque : le réchauffement climatique d’une part, et l’empreinte carbone des banques françaises 8 fois supérieure à celle de la France d’autre part. On ne peut pas s’en sortir si notre épargne continue de financer le charbon, le pétrole, le pire de l’industrie et de l’agriculture… Après des années à avoir essayé de changer les choses avec l’existant, maintenant il faut passer à l’action avec beaucoup plus de force et d’ambition, et de maîtrise des enjeux et décisions, donc en créant notre propre banque ! Avec zéro investissement dans les énergies fossiles ou l’agriculture intensive par exemple, financement de toutes les transitions, et fortes initiatives environnementales et sociales, le tout avec un fonctionnement démocratique et transparent. Je n’en connaît pas d’autre comme ça malheureusement qui ait une offre permettant de l’utiliser au quotidien.

Et comme précisé, c’est une structure coopérative, donc à lucrativité limitée (salaires très fortement plafonnés, impossible de tout distribuer en dividende), au rachat interdit, et surtout à la gouvernance totalement démocratique impliquant à égalité les salariés, les clients et les partenaires.

Donc pas juste une startup, pas une machine à fric et pas du tout en toc. Au contraire.

Mais je n’aurais pas dû dire ça, ça allait forcément mal tourner malheureusement. Dommage de juger aussi brutalement sans même chercher à comprendre.

Bonne journée !

avatar cecile_aelita | 

@Lu Canneberges

« Ok, c’est sympa les jugements accusateurs à l’emporte-pièce, mais ça se base sur quoi ? ^^’ »

T’as vu avec qui tu discutes aussi? 😂

avatar JohnWalker | 

@cecile_aelita

Elle n’a toujours pas capté 🤩

avatar Rom33 | 

@Lu Canneberges

Ignorez les trolls, je vous félicite pour votre initiative. En plus c’est un secteur qui n’est jamais évoqué lorsqu’on parle d’écologie alors qu’il est très polluant.

Peut-on avoir le nom de votre entreprise ? Je serais intéressé d’y ouvrir un compte.

avatar corben64 | 

@Rom33

Une banque bio ?

avatar JOHN³ | 

@corben64

Et halal

avatar ValentBay | 

@Lu Canneberges

Comment pouvons-nous y adhérer ?

avatar HoulaHup | 

@Lu Canneberges

"Il y a un problème gigantesque : le réchauffement climatique d’une part, et l’empreinte carbone des banques françaises 8 fois supérieure à celle de la France d’autre part."

C'est la 1ère fois que je vois un tel chiffre à propos des banques françaises.
Peux-tu partager la source de cette information cruciale STP ?
Merci

avatar Paquito06 | 

@HoulaHup

“"Il y a un problème gigantesque : le réchauffement climatique d’une part, et l’empreinte carbone des banques françaises 8 fois supérieure à celle de la France d’autre part."
C'est la 1ère fois que je vois un tel chiffre à propos des banques françaises.
Peux-tu partager la source de cette information cruciale STP ?”

C’est un peu foireux dit comme ca en effet, ce ne sont pas les banques en elles memes, mais les investissements effectués via ces banques:

https://www.oxfamfrance.org/climat-et-energie/impact-banques-climat/

Du coup, chaque particulier, entreprise, est reaponsable, pas la banque en elle-meme. On detourne le probleme.

C’est comme dire que la Chine est le pays qui pollue le plus au monde. Vire les multinationales occidentales (europeennes et americaines) qui produisent chez eux et la Chine polluera plus grand chose.

avatar HoulaHup | 

@Paquito06 : merci pour ta réponse et le lien. J'avais bien compris que c'était les investissements des banques qui généraient ces émissions.

avatar Paquito06 | 

@HoulaHup

“@Paquito06 : merci pour ta réponse et le lien. J'avais bien compris que c'était les investissements des banques qui généraient ces émissions.”

👍🏼
Du coup c’est plus que trompeur, aux premiers abords. C’est pas l’activite d’une banque en elle meme, mais ce qui est fait de l’argent qui passe par une banque.
Quand on mesure l’empreinte carbone d’apple, on regarde ce que produit foxxcon, pas ce que fait l’utilisateur sur son iPhone… Si demain une banque arrete de financer, et propose de simples cartes bancaires, elles seront plus que green. Et forcement, une banque aux UAE ou en Norvege, ou la BNP (top 5 worldwide) aura dans ses books une empreinte differente qu’une banque bolivienne ou sub saharienne. C’est un peu n’importe quoi tout ca.

avatar Krysten2001 | 

@Lu Canneberges

Pourtant il existe la banque GreenGot😉

avatar corben64 | 

@Lu Canneberges

Encore un beau projet pleins de rêves mais mort dans l’œuf…

avatar josselinco | 

@corben64

On se passerait tellement volontiers de votre avis. Vite MacG, un système de likes…

avatar tuffeha | 

Moi cela me dirait bien je penses qu’ Apple aurait tout à y gagner !

avatar ancampolo | 

En france les banques etant une mafia c’est compliqué pour apple de s’imposer.
A leur place je me servirais d’une banque en europe pour pénétré la france comme le font revolut et autres

avatar r e m y | 

Je pense que c'est leur projet que de trouver par région, une banque sur laquelle s'appuyer, comme ils l'ont fait avec GoldmanSachs aux USA. Je ne crois pas qu'Apple veuille prendre le statut bancaire pour faire par eux-mêmes.

Maintenant, les frais sur les transactions par carte sont très faibles en Europe (à la différence des USA), du coup, difficile de mettre en place du cash back (il n'y a pas grand chose à ristourner aux utilisateurs).

avatar oomu | 

@ancampolo

En France les banques étant une industrie mûre et régulée, c'est compliqué pour Apple de concurrencer.

avatar corben64 | 

@ancampolo

Pas besoins des banques pour s’installer en France.

avatar heero | 

La régulation bancaire (système de prêt, crédit, frais,…) est tellement différent entre l’Europe et les USA.

Ici c’est plus encadré et la protection des consommateurs plus grande, moins de « fantaisies » possibles ;-) et c’est tant mieux.

Vu le taux d’endettement aux USA.
Avant Covid celui-ci était en moyen 137.000$/ménage avec 17.000$ en cartes de crédit

https://eu.usatoday.com/story/money/personalfinance/2017/11/18/a-foolish-take-heres-how-much-debt-the-average-us-household-owes/107651700/

Sans parler des crédits étudiants …

avatar frankm | 

Le banquier : « vous c’est les pommes, nous c’est les poires. Donc, ta carte goût pomme, tu peux te la carrer ».

avatar Simix | 

Il y a également AppleCash qui n’est jamais sorti des États-Unis.

avatar oomu | 

"Il faudra probablement faire une croix sur son séduisant système de cashback, difficile à appliquer dans l'Hexagone."

que ça soit "difficile à appliquer" est une des extraordinaires bonnes choses de France

qui je suppose, sera bientôt autorisé, pour encourager toujours plus les gens à s'enfoncer dans le Malheur.

-
Le commerce, les modes de paiement, les banques devraient être _lourdement_ et _fortement_ régulés.
On a déjà trop libéralisé en Europe, alors les USA c'est même pas un exemple, c'est un repoussoir... C'est un enfer de quasi-escroqueries, d'incitations complexes à se faire avoir, et de coûts exorbitant sous prétexte de faire consommer le pauvre (qui restera pauvre).

avatar huexley | 

J'ai passé il y a quelques années un peu de temps avec un américain qui essayait de m'expliquer pourquoi il avait une pile de cartes de crédits, leur système de "score" et ainsi de suite et la seule chose que j'ai compris c'est qu'ils sont en permanence sur-endetté sur tout. Quelle angoisse. Quand j'ai 200 balles en négatif je suis en PLS

avatar Rom33 | 

@oomu

Totalement d’accord

avatar Dimemas | 

C’est très bien ainsi.
Cette banque est à vomir de toute maniere

avatar jeantro | 

Les cartes ça existe encore à l’heure où tout est dématérialisé, on n’aucunement besoin d’une carte. Apple Pay suffit que faites vous Apple un retour en arrière 😊

avatar cedo | 

En sachant que les banques en lignes proposent des cartes bancaire hauts de gamme gratuitement ou presque…
Apple Pay est compatible avec quasiment (sinon toutes) les banques françaises.
On peut avoir sa carte sur son iPhone et Apple Watch.

Donc faudra vraiment que Apple apporte quelque chose en plus pour se démarquer !

avatar Paquito06 | 

@cedo

“En sachant que les banques en lignes proposent des cartes bancaire hauts de gamme gratuitement ou presque…”

Pareil aux US, pour toutes les banques (y en a genre 5,000). Les banques seulement en ligne n’ont pas la cote, elles rivalisent pas avec les grandes banques qui sont en ligne depuis le debut et grace aux volumes, proposent de gros avantages. Et puis, a moins d’avoir une utilisation tres legere, les services des banques en ligne sont vite limités.

avatar cedo | 

@Paquito06

Oui mais est-ce qu’on peut comparer le système bancaire et financier US à celui de la France ?

Il y’a peu de grandes banques en ligne en France et les services qu’elles proposent sont quand même assez complets et la gratuité des cartes haut de gamme est un gros avantage.
Les cartes premium qu’elle propose ont souvent beaucoup d’avantages que ça soit en assistance ou en assurance.

avatar Paquito06 | 

@cedo

“Oui mais est-ce qu’on peut comparer le système bancaire et financier US à celui de la France ?”
Non, bien trop different, bien sûr. D’où la difficulte de porter la carte outre atlantique. Faut un modele identique (UK, Inde, etc.).

“Il y’a peu de grandes banques en ligne en France et les services qu’elles proposent sont quand même assez complets et la gratuité des cartes haut de gamme est un gros avantage.”
Je suis plus trop au courant de ce qui se fait en ligne en France aujourd’hui. La gratuite des cartes haut de gamme c’est generalement avec des conditions, genre une balance minimum sur le compte, etc., afin que la carte se paye elle-meme. Apres en 2022 on peut peut etre faire des credits auto/maison 100% en ligne? Des virements a l’etranger 100% en ligne egalement?

“Les cartes premium qu’elle propose ont souvent beaucoup d’avantages que ça soit en assistance ou en assurance.”
Mais en ligne ou pas ca change pas, ca. Une visa signature ou une amex platine aura tjrs son lot d’assistance/assurance.

avatar cedo | 

@Paquito06

Moi chez Boursorama j’ai l’offre ULTIM sans conditions de revenus mais il faut juste faire un paiement par mois ce qui est souple 😏
Le Cash back en France on ne l’aura pas et je pense que les banques françaises se méfient un peu d’Apple comme les constructeurs de voiture avec le nouveau CarPlay 😜

avatar Paquito06 | 

@cedo

Ahah oui. La SG tente de le proposer depuis que l’apple card a emergé 😅

avatar cedo | 

@Paquito06

Et ça marche ?

avatar Paquito06 | 
avatar Tchobilout23 | 

"Il faudra probablement faire une croix sur son séduisant système de cashback, difficile à appliquer dans l'Hexagone."

Pourtant ça existe bien ..

Dans le monde des cryptos, Binance par exemple, fait une carte VISA avec 8% de Cashback sur les achats.

Je ne vois pas ce qui pose problème à Apple..

avatar Paquito06 | 

@Tchobilout23

“Dans le monde des cryptos, Binance par exemple, fait une carte VISA avec 8% de Cashback sur les achats.
Je ne vois pas ce qui pose problème à Apple..”

Oui, sur le papier.
The highest staking card, Level 7, requires you to stake 6,000 BNB (roughly €654,972) to receive 8% cashback in BNB but all cashback is limited to €1,800.

Cashback limité, quand on met 650k, pour avoir 8% 😅 Ca me fait penser aux offres des banques, ouvrez un compte bancaire, laissez une balance de $25k/mois pendant 3 mois, et recevez $50. lol

avatar Tchobilout23 | 

@Paquito06

Oui enfin.. pour avoir 2% il faut avoir 1 BNB donc 280€ sur son compte.

Comme quoi c’est possible quand même et 2% c’est déjà ça de pris.

Ce que je voulais dire, c’est surtout qu’en France, ça existe le cashback et c’est possible.

Donc, "Il faudra probablement faire une croix sur son séduisant système de cashback, difficile à appliquer dans l'Hexagone."

La preuve que non, c’est tout à fait possible dans l’hexagone..

avatar Paquito06 | 

@Tchobilout23

“Oui enfin.. pour avoir 2% il faut avoir 1 BNB donc 280€ sur son compte.
Comme quoi c’est possible quand même et 2% c’est déjà ça de pris.”

Oui, autour de 1%-5%, ca se trouve facile, de partout. L’apple card offre 3% chez apple et partenaires, sans limite, sans conditions. Sinon c’est 2% avec apple pay. C’est une des cartes les plus bidon du marché, et zero frais. Ma chase sapphire reserve ou amex paltinum a coté, c’est jackpot. La credit card amazon, c’est entre 5 et 10%, pour tout le monde.

“Ce que je voulais dire, c’est surtout qu’en France, ça existe le cashback et c’est possible.”

C’est possible, la SG le fait, c’est juste pas democratisé, mais ca doit leur couter un peu. Le cashback existe car les gens depensent, ont un credit revolving adossé a leur carte, et la banque fait travailler le cash, et se gave sur les interets. Mais avec des cartes de debit, impossible, donc le cashback peut pas marcher.

“Donc, "Il faudra probablement faire une croix sur son séduisant système de cashback, difficile à appliquer dans l'Hexagone."
La preuve que non, c’est tout à fait possible dans l’hexagone..”

Faudrait demander a la SG ce que ca leur coute 😅

avatar Tchobilout23 | 

@Paquito06

Peut être que l’avenir est de ne plus passer par les banques.. mais directement par des blockchain.. en décentralisé.. et du coup.. fini les institutions qui se gavent sur notre dos..

Et du coup, possible le cashback.. 😬

avatar Paquito06 | 

@Tchobilout23

“Peut être que l’avenir est de ne plus passer par les banques.. mais directement par des blockchain.. en décentralisé.. et du coup.. fini les institutions qui se gavent sur notre dos..
Et du coup, possible le cashback.. 😬”

Peut etre. C’est pas le blockchain qui octroie un credit auto ou immo et qui assure les defauts de paiement en attendant. Deposer $650k pour avoir un cash back de 8%, c’est une carotte qu’on voit nulle part ailleurs. Quand t’as $650k, tu les mets ailleurs. Par exemple, les bond series I qui payent 9.6%:
https://www.treasurydirect.gov/indiv/products/prod_ibonds_glance.htm
(Minimum $25, pas $650,000).

Et pour ce qui est des banquiers qui se gavent, ils le font avec les clients qui ne savent pas gerer leur argent et sont victimes de la (sur)consommation, avec des taux ahurissants. Car mes banques ne me coutent rien, par ex., et le cashback paie tres bien.

CONNEXION UTILISATEUR