Fermer le menu

Entreprise

Toute l'actualité sur Entreprise

Le service d'Apple de déploiement d'appareils iOS bientôt en France

15/09/2014 | 07:00

Les administrateurs de flottes d'appareils iOS vont disposer prochainement du "Device Enrollment Program" d'Apple. Un système qui leur simplifie la vie pour paramétrer les terminaux iOS utilisés par leurs salariés.

Apple a déployé ce service aux États-Unis en février dernier. Il nous a été confié ce week-end que la France allait en disposer le mois prochain (dans le meilleur des cas) et au plus tard pour le tout début 2015.

Un administrateur peut assigner un appareil à un utilisateur depuis un portail web central : au premier démarrage, l’appareil est automatiquement rattaché au système de gestion de l’entreprise et l’utilisateur suit un processus de paramétrage simplifié et sur mesure. Dès lors, les appareils peuvent être supervisés sans attache physique (lire aussi Apple améliore ses outils de déploiement des appareils iOS).

Le gros avantage du programme c'est de pouvoir envoyer un iDevice directement depuis Apple chez le collaborateur sans passer par notre siège ou par une préparation quelconque.

Le collaborateur reçoit un iPhone et l'assistant va lui demander ses identifiants d'entreprise. La synchronisation va se faire juste après: emails, agenda, carnet d'adresses, profil de restriction, mot de passe, App Store entreprise etc.

Notre travail consiste juste à référencer le numéro de série avec l'utilisateur et… c'est tout ! Le temps de préparation d'un iPhone était déjà très inférieur par rapport à la concurrence mais là on peut faire plus en moins de temps. Deux minutes et c'est terminé.

Avant, avec nos BlackBerry, c'était 1h30 en moyenne. Et encore le service pour l'utilisateur...

Lire la suite

L’accord Apple-IBM n’augmentera pas les ventes… mais est-ce seulement son objectif ?

16/07/2014 | 19:30

Gene Munster ne s’attend pas « à ce que le partenariat avec IBM ait un impact sur les finances d’Apple », notant que « les grandes entreprises utilisent déjà des iPhone. » « Nous pensons qu’IBM proposera de nouvelles fonctions à ses clients en entreprise », poursuit l’analyste de Pipper Jaffray, « mais cela ne suffira pas à convaincre une grande entreprise d’utiliser iOS. » Il faudrait savoir (mais on en demande peut-être beaucoup) : les grandes entreprises utilisent-elles ou n’utilisent-elles pas iOS ? Voilà qui n’aide certainement pas à comprendre les conséquences éventuelles de l’annonce surprise de ce partenariat entre Apple et IBM.

Ginni Rometty (CEO d'IBM) et Tim Cook. Image Apple.
Ginni Rometty (CEO d'IBM) et Tim Cook. Image Apple.

Les grandes entreprises n’ont pas besoin d’être convaincues d’utiliser iOS — 490 des 500 plus grandes entreprises américaines et 460 des 500 plus grandes entreprises du monde le font déjà. Ou plutôt, leurs salariés le font déjà : Apple est entrée dans les entreprises par le bas, un mouvement auquel les DSI ont dû s’adapter dès lors que les dirigeants eux-mêmes ont abandonné leurs BlackBerry de fonction pour leur iPhone personnels. Ou plutôt (bis), les salariés de certains de leurs services le font déjà : le DG ou le marketing n’ont aucun mal à mettre leur boîte Exchange sur leur iPhone, mais l’ingénierie, la comptabilité et les autres ont besoin d’applications spécifiques qui n’existent pas forcément sur iOS.

Dans ce sens, l’...

Lire la suite

Apple et IBM signent un accord mondial autour d'iOS

15/07/2014 | 22:49

Apple et IBM ont annoncé un partenariat autour de solutions professionnelles pour les iPhone et iPad. IBM va proposer en exclusivité des applications d'entreprise pour iOS et des services dans le nuage adaptés aux produits iOS. Le groupe va également s'occuper de vendre des iPad et iPhone directement à ses clients, assurer leur déploiement et le support technique.

L'ensemble est réuni sous l'appellation « IBM MobileFirst for iOS ». Un site web détaille ce partenariat qui comprend les éléments suivants :

  • un ensemble de plus d’une centaine de solutions d’un nouveau type adaptées à différents secteurs d’activité, dont des apps natives spécialement conçues pour l’iPhone et l’iPad ;
  • des services dans le nuage d’IBM optimisés pour iOS, notamment dans le domaine de la gestion d’appareils, la sécurité, l’analyse de données et l’intégration d’appareils mobiles ;
  • une nouvelle offre d’assistance AppleCare adaptée aux besoins des entreprises ; et
  • de nouvelles offres packagées d’IBM pour l’activation, l’approvisionnement et la gestion d’appareils.

Ginni Rometty et Tim Cook - crédit Apple/Paul Sakuma

La présidente et PDG d'IBM, Ginni Rometty, a déclaré dans le communiqué de presse « Les solutions mobiles, associées aux phénomènes des données et du cloud, transforment l’activité des entreprises et notre industrie de manière historique, en permettant aux gens de réinventer leur travail, des secteurs d’activités et des métiers »...

Lire la suite

iOS toujours leader en entreprise

09/05/2014 | 07:58

Good Technology, qui fournit aux entreprises un système de sécurisation des terminaux, indique dans sa dernière étude que la majorité de ses clients continuent à préférer les produits d'Apple aux produits équipés d'Android ou de Windows Phone.

L'iPhone représentait 51 % des terminaux activés dans le monde de l'entreprise, sur le premier trimestre de l'année 2014 (de janvier à mars), même si ce chiffre est excellent, il marque une baisse de trois points par rapport au trimestre précédent) alors que l'iPad conserve une part de marché plutôt impressionnante de 92 %. Ces chiffres concernent les quelques 5000 entreprises clientes de Good Technology. Les parts de marchés globales d'Apple s’établissent à 72 %. Ces chiffres sont dans la lignée de ceux annoncés il y a un an par Good Technology (lire : Entreprise : les terminaux iOS ont plus que jamais le vent en poupe).

Les parts de marchés combinées d'Android pointent à 26 % (smartphones et tablettes confondues). Les tablettes équipées du logiciel de Google, elles, ont bien du mal à exister face aux 92 % de l'iPad avec une (logique) PDM de 8 %. Concernant Windows Phone, l'OS mobile de Redmond fait également pâle figure avec deux malheureux pour cent de part globale (face aux 26 et 72 % d'Android et d'Apple).

Good Technology continue le constat en avançant les statistiques sur les applications, où là encore, iOS est largement en tête. Ainsi, 93 % des applications activées par la firme l'...

Lire la suite

Apple améliore ses outils de déploiement des appareils iOS

27/02/2014 | 11:35

L’IT Center a été revu dans la nuit, mais les changements ne sont pas que cosmétiques. Apple a considérablement amélioré ses outils de déploiement à destination des entreprises et du monde de l’éducation, répondant à quelques-unes de leurs demandes les plus pressantes.

En déportant la gestion des appareils mobiles vers les serveurs d’Apple, le Device Enrolment Program (DEP) permet de configurer et superviser une flotte d’appareils sans jamais y toucher. Un administrateur peut désormais assigner un appareil à un utilisateur depuis un portail web : au premier démarrage, l’appareil est automatiquement rattaché au système de gestion de l’entreprise et l’utilisateur suit un processus de paramétrage simplifié. Dès lors, les appareils peuvent être supervisés over-the-air.

Le DEP est pour le moment réservé aux États-Unis : il implique qu’Apple sache quelle institution a acheté tel ou tel appareil pour pouvoir lier l’un à l’autre. Seuls les iPhone et les iPad achetés par l’institution directement auprès d’Apple sont donc éligibles, l’idée étant qu’elle ne puisse pas s’approprier un appareil acheté par l'utilisateur. Il n’est toutefois pas improbable que le DEP soit étendu à tous les pays comptant des Apple Store.

Le programme d’achat en volume (VPP) évolue dans la même direction. Il n’est plus question d’envoyer des codes aux utilisateurs pour qu’ils puissent télécharger des apps : il est désormais possible d’assigner une app à un identifiant Apple. L’application en question peut être « rappelée » over-the-air en cas de départ du salarié, et son installation peut être forcée sans confirmation.

Ce nouveau système implique que chaque appareil soit...

Lire la suite

De nouveaux guides sur la sécurité et le déploiement des appareils iOS

26/02/2014 | 23:00

Apple a récemment mis à jour son guide de référence sur le déploiement des appareils iOS en entreprise. En un peu moins de 50 pages, il fait un tour rapide des possibilités en matière d’intégration aux outils utilisés en entreprise, de sécurité, de configuration et de gestion, ainsi que de distribution des applications.

Autre guide récemment revu, celui sur la sécurité des appareils iOS. Il s’agit là encore d’un tour d’horizon sommaire, qui apporte notamment des précisions sur Touch ID et la Secure Enclave, sans rien apprendre d’inédit à leur sujet. Mais ce n’est pas le but de ces documents, qui sont avant tout des synthèses pour les DSI.

[Via Fraser Speirs]

Windows Phone s'ouvre un peu plus au monde de l'entreprise

10/09/2013 | 13:15

Windows Phone est évidemment compatible avec Exchange et SharePoint, mais il n'est sinon pas véritablement adapté au monde de l'entreprise. Avec trois ans de retard, Microsoft va enfin lui apporter quelques-unes des fonctions les plus importantes dans cet environnement.

Entreprise

Un prochain feature pack ajoutera ainsi à Windows Phone :

  • la possibilité de signer et chiffrer les courriels avec S/MIME ;
  • la compatibilité avec l'authentification EAP-TLS sur des réseaux Wi-Fi ;
  • l'activation automatique du VPN si besoin et par application ;
  • de nouvelles fonctions de gestion de flotte (restrictions par appareil, liste blanche / liste noire d'apps…) ;
  • la gestion par certificats (ajout, mise à jour et révocation de certificats pour l'authentification).

Il intégrera une mise à jour qui n'arrivera pas avant le premier semestre 2014, mais qui sera prise en charge 36 mois au lieu des 18 habituels. Une décision qui, l'espère Microsoft, « rassurera les entreprises quant à leur investissement dans Windows Phone ».

iOS 7 : Apple fait les yeux doux aux entreprises

27/06/2013 | 00:06

Apple met désormais en avant les fonctions d’iOS 7 qui peuvent avoir un intérêt dans le monde de l’entreprise, où les iPhone et les iPad ont trouvé leur place. Dès cet automne, le déploiement des appareils iOS sera plus simple, la gestion des licences d’apps plus efficace et les communications plus sécurisées.

La gestion de flotte a ainsi été simplifiée, aussi bien pour les appareils appartenant à l’entreprise que ceux apportés par les salariés. Un appareil iOS pourra être géré par les solutions de gestion d’appareils mobiles dès son activation et non plus seulement après la première configuration. Les options d’accessibilité ainsi que la liste des imprimantes AirPrint et des appareils AirPlay sûrs peuvent désormais être configurées par les administrateurs, qui peuvent aussi ajouter des polices personnalisées.

La confidentialité des données transitant via un appareil iOS a été renforcée. Les administrateurs peuvent désormais forcer la connexion des apps utilisées par l’entreprise via un VPN, sans faire de même pour les apps de l’utilisateur. De même, ils peuvent contrôler plus finement l’ouverture de documents et d’apps afin que les documents professionnels restent dans les apps de l’entreprise et que les documents personnels ne puissent pas être mélangés. Enfin, les apps tierces sont désormais concernées par le chiffrement des données et l’authentification unique.

Les utilisateurs apprécieront sans doute la boîte « non lus » et la recherche (beaucoup) plus rapide de Mail ou la synchronisation des notes via Exchange. Les administrateurs, eux, retiendront le nouveau programme d’achat d’apps en volume, qui permet enfin d’assigner des apps à des utilisateurs tout en gardant l’entière propriété et sans avoir besoin de l’Apple ID de l...

Lire la suite

Un séminaire en ligne sur le déploiement de l'iPad en entreprise

29/04/2013 | 15:15

Apple organisera prochainement un séminaire en ligne et en direct sur le déploiement de l’iPhone et de l’iPad en entreprise. Les « experts entreprise Apple » exposeront les « les différentes approches possibles concernant les options de déploiement, de configuration et de gestion, les solutions de gestion des appareils et le déploiement d’apps. »

La première partie de ce séminaire aura lieu le 16 mai de 16h00 à 16h30, la deuxième partie le 22 mai de 16h00 à 16h30. L’inscription est gratuite et le séminaire comporte une session de questions / réponses.

La Défense américaine n’abandonne pas BlackBerry

22/03/2013 | 06:25

Le département de la Défense des États-Unis (DoD) n’abandonnera pas BlackBerry : son porte-parole, le Lt. Col. Damien Pickart, l’assure à PC Magazine. L’information d'Electronista selon laquelle le DoD serait sur le point de commander 650 000 appareils iOS serait purement et simplement « erronée ».

Le DoD a certes prévu de réduire sa dépendance à BlackBerry, qui fournit 470 000 de ses 600 000 appareils mobiles, grâce à un système de gestion agnostique qui favorisera l’adoption de terminaux iOS et Android. Mais il continuera à se fournir auprès du fabricant canadien, qui a expliqué à TechCrunch que le BlackBerry Z10 et le BES 10 seraient certifiés par la Défense américaine au mois d’avril.

Malgré ce démenti, Electronista réitère ses déclarations. Quoi qu’il en soit, le renouvellement du parc du DoD est suspendu à la levée du « séquestre », ces coupes budgétaires automatiques qui ont très lourdement touché les dépenses de défense. Mais il semble donc que si iOS et Android ont gagné du terrain, BlackBerry tienne bon sur le front.

Pages