Rim



RIM : pas de BES pour le PlayBook ?

Le PlayBook, tablette de RIM, n'a pas de client mail, de calendrier ou de carnet d'adresses en natif et elle nécessite d'utiliser un BlackBerry en plus. Un défaut que RIM devrait corriger avec la version 2.0 de son BlackBerry Tablet OS si l'on en croit ces premières captures d'écran.

Playbook 2.0

Avec cette nouvelle version, on devrait ainsi accéder à et gérer ses données personnelles avec uniquement la tablette. Un bon point, mais les captures semblent aussi indiquer que la tablette de RIM sera incompatible avec BES. BlackBerry Enterprise Server est sans doute l'un des plus gros avantages des terminaux RIM, mais l'entreprise canadienne a manifestement beaucoup de mal à l'intégrer au nouveau système QNX. Le Colt, premier smartphone QNX de la marque, devrait également ne pas y avoir accès… (lire : Colt : le premier BlackBerry sous QNX au premier trimestre 2012)

[Via : This Is My Next]



RIM : Android pour les smartphones QNX et BBM Music

Les smartphones BlackBerry sous QNX devraient être compatibles dès leur lancement avec les applications Android. RIM a choisi QNX en guise de système mobile et l'entreprise canadienne l'exploite déjà dans sa tablette. Les smartphones y auront droit progressivement à partir de l'année prochaine et, comme pour la tablette dès cet automne, ils pourront faire tourner des applications Android.

PlayBook QNX

En attendant, les développeurs vont bientôt avoir une nouvelle option pour créer des applications pour le PlayBook. Outre java, les langages web et Flash, RIM ajoute un SDK natif qui permet de développer en C et C++ et en utilisant les librairies Open GL. Il s'agit donc essentiellement de développer des jeux.

Autre nouvelle dans l'univers BlackBerry, RIM a annoncé officiellement la sortie de BBM Music. La rumeur sortie il y a quelques jours (lire : RIM se lancerait dans la musique en ligne) était donc fondée. Ce service ressemble fort à ce que propose Apple avec iCloud, mais en beaucoup plus modeste. L'idée est de placer sur les serveurs de l'entreprise des chansons que l'on pourra ensuite écouter avec son BlackBerry, en streaming. RIM a signé des accords avec les principales maisons de disque, mais l'offre est toujours très limitée : on ne pourra ainsi héberger que 50 chansons, en changer seulement 25 par mois, le tout 5 $ par mois. Pas sûr que ce soit un argument suffisant pour convaincre les amateurs de musique…

BBM Music

[Via : This Is My Next et CrackBerry]



RIM se lancerait dans la musique en ligne

bbmRIM cherche manifestement à s'éloigner de son image de produits faits uniquement pour le monde de l'entreprise. Le constructeur canadien serait actuellement en discussion avec les quatre plus grosses maisons de disque pour ouvrir un service de musique en ligne lié à BBM, chat réservé aux utilisateurs de BlackBerry. RIM aurait même déjà signé un accord avec un des labels et serait sur le point de signer avec deux autres.

Le choix de lier ce service à BBM est tout à fait logique : BBM reste un des plus gros arguments en faveur des BlackBerry et RIM veut en faire un réseau social en bonne et due forme à l'avenir. Faciliter la découverte et l'échange de musique via ce réseau est assez logique et ressemble, dans l'idée, à la tentative Ping d'Apple. Espérons que l'initiative de RIM, si elle se réalise, connaisse un peu plus de succès que celle d'Apple…

[Via : CNET]



Test complet du BlackBerry PlayBook de RIM

Depuis la sortie de l'iPad, tous les grands acteurs de l'informatique mobile ont proposé leur propre tablette. Le BlackBerry PlayBook est la réponse de RIM et c'est une réponse originale : le constructeur fait le pari d'une tablette à la fois grand public et professionnel, un produit qui allie travail et loisir.

Ce pari risqué pari est-il réussi pour RIM ? Le PlayBook convient-il autant à l'entreprise qu'au salon ? Réponse dans notre test complet…

Tags: , ,


Colt : le premier BlackBerry sous QNX au premier trimestre 2012

À l'occasion de la présentation de la nouvelle gamme BlackBerry sous OS 7, on se demandait quand est-ce que RIM allait enfin utiliser QNX pour ses smartphones (lire : Torch 9860 : un BlackBerry tout tactile pour 2011). Boy Genius Report, qui est ces derniers temps plutôt bien informé, répond : ce sera semble-t-il avec le BlackBerry Colt, successeur du Bold sous QNX.

bb-colt

Selon les informations obtenues par le site américain, RIM n'adoptera finalement pas tout de suite des puces multicœur, mais privilégiera la fréquence brute sur un cœur. C'est en tout cas ainsi qu'ont été conçues les unités de test, même si cela pourrait changer d'ici la commercialisation. On sait que RIM adopte toujours de manière décalée les nouveautés les plus énergivores, l'autonomie étant un argument de vente majeur des BlackBerry.

Il semble que le Colt sera un des premiers si ce n'est le premier BlackBerry à ne pas supporter le BlackBerry Enterprise Server (BES), le système de mails, contacts et calendriers push de RIM. L'adaptation de BES à QNX se révélerait beaucoup plus compliquée que prévu, ce qui expliquerait que la tablette Playbook n'en bénéficie d'ailleurs pas. Heureusement, le Colt sera doté d'applications mails, contacts et calendriers, contrairement à la PlayBook, et sera compatible Exchange ActiveSync.

Actuellement en test pour sa partie logicielle, le Colt devrait sortir au premier trimestre 2012.



Torch 9860 : un BlackBerry tout tactile pour 2011

RIM perd des parts de marché, tarde à adopter un OS de nouvelle génération sur ses smartphones et a repoussé la commercialisation du Bold 9900, mais ne relâche pas l'effort. La société canadienne a en effet présenté aujourd'hui deux nouveaux appareils sous BlackBerry OS 7 : le Torch 9810 et le Torch 9860.

rim-7

Le tryptique Bold 9900/Torch 9810/Torch 9860 représente la gamme BlackBerry OS 7, qui devrait logiquement être la dernière sous BB OS avant l'adoption d'un OS basé sur QNX. Le Bold 9900 reprend le format traditionnel du BlackBerry ; le Torch 9810 est le successeur du Torch et combine donc grand écran tactile et clavier complet coulissant ; le Torch 9860 est le successeur du Storm : c'est donc un BlackBerry tout tactile. Aucun de ses téléphones n'est disponible immédiatement : RIM promet leur commercialisation « d'ici la fin de l'année ».

9810

Torch 9810

Le Torch 9810 est donc le successeur du Torch, dont il reprend le format : il est doté d'un écran tactile 3,2" 600x480 (246dpi) et d'un clavier complet (lire notre test du BlackBerry Torch). Il fera tourner BlackBerry OS 7 avec un processeur 1,2 GHz, et possède un capteur 5MP / HD 720p. Le premier Torch, le 9800, reste disponible sous BlackBerry OS 6.

BlackBerry%20-%20BlackBerry%20Torch%209850%20%26%20Torch%209860%20-%20BlackBerry%209850%20-%20BlackBerry%209860%20-%20US

Torch 9860

Le Torch 9860 est le successeur du Storm, mais il ne pouvait pas reprendre son nom : le mot « Storm » est associé chez RIM à un désastre fonctionnel et commercial. Il reprend néanmoins sa formule : c'est un BlackBerry sans clavier physique à grand écran tactile (3,7" 800x480 253dpi). Cet écran est légèrement incurvé, en théorie pour favoriser la prise en main et la frappe physique. On retrouve là encore un processeur 1,2 GHz et BlackBerry OS 7. Le 9860 est décliné dans un modèle CDMA, le 9850.



RIM licencie 10% de ses employés

Annoncé à la mi-juin, le plan d'économies de RIM est mis à exécution. 2000 salariés vont être licenciés, ce qui à l'échelle du groupe n'est pas rien, cela représente un peu plus de 10% de ses effectifs. À l'issue de ce programme de départs, RIM comptera 17 000 personnes.

Quelques ajustements sont réalisés également au niveau de la direction avec le regroupement sous la responsabilité d'un seul responsable des activités de développement matériel et logiciel. RIM veut y voir une manière de rendre plus efficaces ces deux activités et accélérer la sortie de nouveaux produits. D'autres changements ont eu lieu au sommet, mais rien qui ne remet en cause le mode singulier de direction de l'entreprise, partagée à égalité entre Mike Lazaridis et Jim Balsillie (lire RIM sous la critique d'une lettre ouverte anonyme).

Sur le même sujet :
-
-
RIM : 500 000 PlayBook vendus (ou presque)

Tags:


Incertitude sur l'avenir de la PlayBook Wi-Fi [MàJ]

RIM pourrait décider de stopper la production de sa tablette PlayBook dans sa version Wi-Fi (la seule disponible actuellement). Une hypothèse formulée par RBC Capital Markets dans une note diffusée auprès d'investisseurs. La raison serait à chercher du côté des ventes, nettement moins bonnes qu'escomptées (lire aussi PlayBook : RIM baisse ses estimations de ventes). RIM consacrerait alors toute son énergie sur le modèle 4G, initialement attendu cet été, mais repoussé à l'automne.

http://static.igen.fr/img/2011/4/playbookoff-20110718-215326.jpg

Lancée à la mi-avril, la PlayBook avait été vendue à 500 000 unités trois mois plus tard selon les chiffres donnés par son constructeur. Pour autant ce volume était celui des tablettes envoyées aux distributeurs, ce qui ne présage pas forcément de ventes aux clients… Une forme assez floue de comptabilité qu'a également utilisé Microsoft avec ses Windows Phone 7.

Au mois de mai, une estimation de la même société RBC Capital Markets plaçait les ventes effectives autour de 250 000 unités. Avec 500 000 tablettes lancées dans les canaux de distribution, RIM était toutefois très en deçà de ses objectifs de quasiment 2,5 millions de PlayBook pouvant être vendus en trois mois.

Reste à voir si cette hypothèse va se concrétiser et si oui à quelle échéance, le modèle "4G" n'étant pas prévu dans l'immédiat. Il est possible aussi que RIM réagisse promptement à cette nouvelle, comme elle l'avait fait après la publication sur BGR d'une lettre ouverte très acide d'un cadre de la société (lire RIM sous la critique d'une lettre ouverte anonyme).

[MàJ] : comme pressenti, ça n'a pas tardé, quelques heures seulement après la reprise de cette note de RBC Capital Markets par BGR, RIM a répondu via son Twitter officiel "Pure fiction. Aucun projet d'arrêter, en fait la PlayBook Wi-Fi est lancée dans de nouveaux pays quasiment chaque semaine

[via BGR]

Tags: ,


Boutiques d'app : le milliard pour RIM, un lifting pour Android

Un milliard, c'est le nombre de téléchargements effectués sur l'App World depuis son ouverture en avril 2009. Ce chiffre augmente de 3 millions d'unités par jour. La catégorie la plus populaire ? Les jeux, malgré la réputation de la société canadienne.

appworld

Malgré ces chiffres, la boutique d'applications de RIM, qui regroupe les apps de BlackBerry OS et de BlackBerry Tablet OS, reste un nain dans le domaine : l'Android Market, ouvert quelques mois plus tôt, devrait bientôt atteindre les 5 milliards de téléchargements, alors que l'App Store, d'un an l'aîné de l'App World, a dépassé la barre des 15 milliards de téléchargements (un chiffre qui augmente de 28 millions d'exemplaires par jour). Pire encore, Research In Motion embellit quelque peu le tableau : ce milliard de téléchargements prend en compte… les mises à jour, et non seulement le téléchargement initial des apps.

La troisième version majeure de l'App World sera disponible dans quelques mois, celle de l'Android Market est d'ores et déjà disponible. Quelques mois après une refonte majeure, l'Android Market est en effet à nouveau repris par Google : disponible sur Android 2.2 et supérieur, cette nouvelle version possède non seulement une nouvelle interface, mais donne aussi accès à de nouveaux types de contenus.

A%20new%20Android%20Market%20for%20phones%2C%20with%20books%20and%20movies%20-%20Official%20Google%20Mobile%20Blog

En plus des traditionnelles applications (séparées en deux boutiques, dont une pour les jeux, comme l'a fait Apple), l'Android Market s'enrichit en effet d'une section dédiées aux livres numériques et d'une autre réservées aux films (à partir d'1,99 $). Bien que cette nouvelle version de l'Android Market sera disponible d'ici quelques semaines dans le monde entier, les deux nouvelles sections ne seront pour le moment disponibles qu'aux États-Unis. Elles sont toutes deux accompagnées d'une application spécifique permettant de lire livres et vidéos.



RIM prépare un concurrent pour l'Apple TV

Research In Motion (RIM) semble vouloir reproduire la stratégie d'Apple. Après avoir investi le marché des tablettes avec la PlayBook, la société canadienne travaillerait sur un petit boitier assez similaire à l'Apple TV, si l'on en croit le site N4BB.

Techniquement, cet accessoire serait assez proche de la PlayBook : même système d'exploitation, même plate-forme matérielle… Les deux engins seraient d'ailleurs intimement liés.

Toutefois, par rapport au petit boitier d'Apple, la BlackBerry Media Box ne poursuivrait pas les mêmes objectifs. Elle serait plutôt orientée vers les professionnels qui trouveraient là un appareil fort astucieux pour leurs présentations.

Cependant, le périphérique pourrait être davantage ouvert que l'Apple TV afin de lui offrir d'autres horizons. Selon N4BB qui avait été l'un des premiers à évoquer le BlackPad (alias PlayBook), la BlackBerry Media Box pourrait voir le jour dès la fin de l'année.